AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B09J8JPS25
280 pages
Rafin (20/10/2021)
4.06/5   34 notes
Résumé :
Vous aimez le second degré, les hommes troublants et les poissons rouges...Ce roman est pour vous!

Laure, 30 ans, étudie toujours la littérature en multipliant les diplômes pour échapper à son destin barbant. Ses parents, nobles propriétaires d'un vignoble, la harcèlent pour qu'elle reprenne les rênes du domaine viticole. Comment ça? Tu n'as pas envie de t'enterrer au milieu des vignes pour le reste de ta vie?!

Alors que son existence s... >Voir plus
Que lire après Les fourberies du Poisson RougeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique

Damien et Charles, en recherche d'un troisième colocataire, font la rencontre de Laure; yeux tristes et valises aux pieds. Un an auparavant elle vivait dans la région de Perpignan, dans un domaine viticole prospère et tentait de faire face aux pressions de ses parents pour reprendre le domaine. Que s'est-il passé pour qu'elle se retrouve à Brest à chercher à intégrer une colocation?

Dès le prologue, qui m'a fait beaucoup rire, je me suis dit que j'allais bien m'entendre avec Laure. Etrangement, le fond de l'intrigue est beaucoup moins léger que ne le laissait supposer ce prologue et cela a rendu ma lecture encore plus intéressante.
Mélanie Rafin aborde plusieurs sujets, graves pour certains, ce qui fait de ce roman quelque chose de plus complexe qu'une "simple" romance.

La plume de l'autrice est espiègle, les réparties sont parfois juste drôlissimes et le regard qu'elle porte sur l'envers du décor de l'enseignement résonnait bien chez moi au vu des quelques récents retours d'expérience de mes nièces. J'ai beaucoup ri, mais j'ai aussi vraiment été touchée aussi bien par l'histoire de Laure que par l'histoire de Damien. J'ai beaucoup aimé ces deux personnages, malmenés par la vie, un peu cabossés et qui tentent malgré tout de surnager. Sans pour autant en faire des victimes, Mélanie Rafin a réussi à nous les rendre attendrissants tout en n'en faisant pas des anges non plus. C'est un peu toute la complexité humaine face aux coups durs que l'autrice est parvenue à distiller dans ses deux personnages phare. La romane n'était pas si cousue de fil blanc que le genre appelle parfois et cette approche m'a juste incitée à lire ce récit sur une seule journée.

Bref, j'ai beaucoup aimé ce roman et j'en ai d'autres de l'autrice qui m'attendent déjà dans ma PAL.


Commenter  J’apprécie          70
Il n'y a rien que j'aime tant que de découvrir de nouvelles écritures. de Mélanie Rafin, j'avais déjà beaucoup apprécié (et ri avec) sa romance "Pour que tu m'aimes un peu" et j'étais très tentée de passer un nouveau bon moment avec sa plume et son style. Et je dois dire que mon voeu a été exaucé à l'échelle 1000.

Pourtant, si ce nouvel ouvrage, Les fourberies du poisson rouge, a toutes les qualités d'une bonne romance, cette fois-ci, Mélanie Rafin va beaucoup plus loin. Que ce soit dans les personnalités de ses protagonistes, le style plus élégant et plus vif, la narration à la fois plus alerte et plus croustillante et l'histoire en elle-même qui nous ouvre les portes d'un monde qu'on peut qualifier "d'à part", connu et méconnu.

Pour toutes ces émotions ressenties à cette lecture, pour l'empathie qu'on éprouve spontanément envers Laure, la jeune trentenaire personnage féminin pivot du roman, pour l'humour et l'ironie qui ponctuent ce récit, pour la tristesse parfois, les sourires souvent, l'espoir et le sentiment d'apaisement qui nous enveloppe, je dis "MERCI" à Mélanie Rafin, une auteure que je vais suivre de près et à qui je souhaite le meilleur même si elle a placé à présent la barre très haut.

Cette histoire qui m'a tant plu, c'est celle de Laure, éternelle étudiante qui n'arrive pas à accepter la voie toute tracée pour elle et qui, de fait, se nie dans sa vie. Pourtant cette jeu ne trentenaire a tout pour elle. Sa fraicheur, son intelligence, sa douceur, sa gaieté. Alors qu'est-ce qui fait qu'elle ne peut pas s'épanouir et surtout qu'elle ne se sent pas prête à entrer dans sa vie d'adulte et de femme, tant privée que professionnelle?

Laure a un lourd secret qu'elle porte en elle comme un boulet, un poids qu'elle ne parvient pas à alléger. Sauf dans la fuite qui l'amène jusque devant la porte de l'appartement occupé par Damien et Charles à la recherche d'un colocataire.

Comme Laure, Damien a souffert et souffre encore. C'est un homme renfermé, replié sur lui-même. Au contraire de Charles, boute en train caractérisé, toujours prêt à ne voir que le verre à moitié plein et pas celui qui se trouve à moitié vide. Tous deux sont enseignants et c'est dans leur établissement scolaire que Laure se présente pour son premier poste.

Entre sa découverte d'un univers fermé, avec ses codes, ses valeurs, sa "population" hétéroclite, et sa véritable rencontre avec elle, c'est tout un apprentissage que Laure doit effectuer avec, en ligne de mire pour le lecteur, l'espérance qu'elle trouve enfin sa place, fasse une croix sur son passé et s'ouvre enfin au bonheur.

Une confiance que Mélanie Rafin nous fait pleinement ressentir.
Commenter  J’apprécie          00
Résumé :
Laure éternelle étudiante accumule les masters pour éviter l'héritage de ses parents…
Elle mène une vie de plutôt ordinaire jusqu'à ce fameux jour qui va tout faire basculer …
Deux colocataires et amis depuis des années vivent leur petites vies sans se prendre la tête …
Charles le bout entrain qui ne pense qu'à s'amuser et Damien le renfermé qui ne s'ouvre à personne qui se donne à fond dans son travail.

Avis
Un concentré d'émotions .
Vous allez vous attacher au personnages, chacun à a sa part de secret, chacun a son caractère , chacun se protège à sa façon .
L'éducation nationale et les profs en prennent pour leur grade et c'est tellement justifié ( et en plus de ça c'est super drôle).
Cette histoire m'a tenue en haleine de début jusqu'à la fin, quand vous le commencez, vous n'avez plus envie de le lâcher.
Ce n'ai pas qu'une histoire d'amour. C'est également une histoire sur l'estime de soi, la guérison des blessures du passé, l'amitié, les secrets, les trahisons. chacun y trouve son compte.
@melanie_rafin à cette façon d'écrire qui vous transportes à chacun de ses romans . Vous voyagez dans cette belle Bretagne qu'on aimes tant ( je t'ai vue petite chipie , parler de l'île d'Ouessant). Vous passez du rire aux larmes et aussi la colère car parfois vous avez envie de baffer certains personnages.
Pétillant et drôle , ce roman va vous enchanter.
Petite question : Vous croyez à l'amitié garçon/ fille ?
Et n'oubliez pas le poisson rouge (Bubulle ) est une ….
Bonne lecture !!!!
Commenter  J’apprécie          10
J'ai lu « Les Fourberies du poisson rouge » de Mélanie Rafin.
Et oui, Monique, je l'avoue, j'ai lu une romance.
Pas une romance sur les thons ni les sardines mais un poisson rouge !
Bubulle recèle bien des secrets dans sa petite vie tranquille de poisson.
Tu le savais, Monique ? Un poisson rouge, ça ne se contente pas de tourner en rond. D'ailleurs, le thon doit être un complice du poisson rouge car « le poissons rouge c'est une pute ».
C'est avec cette drôle de remarque que le personnage principal, la jeune Laure de Berneville, débarque chez ses nouveaux colocs Damien et Charles. Une histoire dans laquelle on ne s'ennuie pas et qui ne manque pas de rebondissements, ni d'humour.
On va vivre avec Laure ses amitiés, ses amours et ses difficultés à entrer dans la vie active. Elle nous initie au monde de l'enseignement, et ça j'ai bien aimé, étant instit, ça me parle. Laure nous montre l'envers du décor du monde des profs, avec réalisme et honnêteté.
La psychologie des personnages, fine et bien présentée, nous permet de partager les émotions des uns et des autres. Laure dévoile peu à peu son passé et ce n'est pas faute d'avoir essayé de le cacher. On se prend d'empathie pour cette « gringalette » d'un mètre cinquante, qui a pourtant tout pour agacer. Issue de bonne famille, elle a réussi ses études et amassé les diplômes, elle est entourée d'amis et son avenir est assuré par l'héritage familial, l'exploitation vinicole « le domaine de la Blanche ». On se demande vraiment ce qu'une nana de cette trempe-là vient faire ici, avec deux mecs dans un appart'miteux.
Damien est intrigué, il a tout de suite remarqué que Laure a quelque chose à cacher.
Commenter  J’apprécie          00
Les fourberies du Poisson Rouge est une romance comme je les aime. Plein d'amour, d'humour (les notes de bas de pages sont hilarantes) et d'émotions. J'ai même eu les larmes aux yeux vers la fin du livre.
Je connaissais Mélanie Rafin de nom mais n'avais jamais lu un de ses livres. C'est chose faite maintenant et je dois dire que je n'ai pas été déçue de ma lecture.
Les personnages sont attachants et ont chacun leur caractère bien trempés.
La narration est partagée entre les divers personnages principaux : Laure, Damien et Sébastien. On a ainsi différentes versions d'une même situation en fonction du personnage qui la vit.
L'histoire n'est pas chronologique et nous nous baladons entre le passé de Laure et son présent.
La narration multiple et l'histoire non linéaire ont fait que je ne me suis pas ennuyée une seconde en lisant ce livre.
Seul point négatif, c'est que pendant une bonne partie du livre j'ai eu l'impression de me retrouver dans une satire sur l'Education Nationale.
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : romanceVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (65) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5308 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}