AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Éditeur : Bibliothèque électronique du Québec (01/01/1900)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
raton-liseur
  13 mars 2013
Voici un livre glané un peu au hasard sur le site de la bibliothèque électronique du Québec, parce que le titre m'attirait. J'aime bien de temps en temps un roman champêtre à la George Sand, avec des paysages qui laissent rêveurs et des histoires bon enfant. Ici, je n'ai pas été déçue, c'est bien ce que j'y ai trouvé, avec l'exotisme rude (pour moi petite Française) du Québec.
Au creux des sillons, dont je n'ai pas trouvé trace de l'auteur après une recherche (certes rapide) sur internet, a été publié en 1926 et décrit avec un lyrisme un peu trop appuyé pour rester plaisant et une naïveté un peu trop grande pour ne pas en devenir pénible A ce sujet, la description des mendiants est particulièrement pesante et m'a définitivement gâché le reste de ma lecture. « Ils sont beaux dans leurs haillons, les mendiants de chez nous. Leur figure creusée par la faim, le froid, le vent, brunie par le soleil, ressemble à un médaillon finement taillé. » (p. 51, “Le mendiant”) pour ne citer que le début d'une diatribe qui n'est pas au deuxième degré, ou bien c'est trop subtil pour moi…
Toutes ces histoires, qui ont en commun un amour sublimé par le malheur ou le sacrifice, ne m'ont donc pas convaincus, malgré les bons paysages, les paysans à la moisson ou les pêcheurs revenant au port. Il me faudra trouver un autre chantre du pays québécois pour en savourer les paysages et les métiers de la terre et de la mer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
raton-liseurraton-liseur   13 mars 2013
Ils sont beaux dans leurs haillons, les mendiants de chez nous. Leur figure creusée par la faim, le froid, le vent, brunie par le soleil, ressemble à un médaillon finement taillé. (p. 51, “Le mendiant”)
Commenter  J’apprécie          10
raton-liseurraton-liseur   13 mars 2013
C’était un poème champêtre que cette femme qui s’agitait dans la splendeur de son amour. (p. 41, “Au gré des flots”)
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : exotismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs (1) Voir plus