AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Hélène Rajcak (Illustrateur)
EAN : 9782352893738
126 pages
Éditeur : MEMO EDITIONS (24/05/2018)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Une parodie du "Robinson Crusoé" de Daniel Defoe dans laquelle Robinson et Vendredi savourent la vie sur leur île déserte, entre jeux sur la plage, dégustation de bière de banane ou d'oreilles de cochon. Bientôt, leur tranquilité est perturbée par toute une série de personnages allant du missionnaire évangélisateur au cannibale affamé.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Ileauxtresors
  20 janvier 2019
Ce n'est pas sur ce blog que nous nierons que le thème de l'île déserte fascine éperdument les lecteurs d'hier et d'aujourd'hui ! Qu'il s'agisse d'histoires de naufragés déterminés à survivre (comme dans Robinson Crusoé ou le royaume de Kensuké), d'exploration de territoires inconnus (Le dragon de mon père), de chasse au trésor (L'île au trésor) ou de retour aux sources (Robinson), le sujet ne laisse personne indifférent et continue d'inspirer les écrivains !
Et vous, comment réagiriez-vous si vous veniez à vous échouer sur un caillou perdu au milieu de l'océan, loin des autres hommes, de la civilisation et du confort moderne ? D'aucuns guetteraient les voiles ou la fumée d'un navire de passage, dans l'espoir de parvenir à attirer son attention en allumant un feu… Mais peut-être l'expérience permettrait-elle au contraire de savourer le goût inimitable des plaisirs simples offerts par la nature – la beauté du paysage, la saveur des fruits exotiques, le fumet d'une cuisse de crucru, un temps infini pour jouer de la flûte et inventer toutes sortes de jeux… Ne peut-on pas même imaginer qu'il deviendrait possible, en s'affranchissant des contraintes de la société, de connaître une liberté sans bornes – une liberté dont nous ne pouvons à peine rêver ? Si bien que si un bateau venait à notre rescousse, nous pourrions être tenté de ne pas embarquer ?
Tel est le rêve dans lequel nous entraîne ce roman de Gilles Barraqué, que j'ai découvert en lecture à voix haute avec mon fils de 8 ans qui en a savouré chaque page. Il faut bien le reconnaître, nous nous sommes régalés de la plume si impertinente de l'auteur… Mais nous sommes aussi entrés de plain-pied dans le quotidien de Robinson et de Vendredi, partagé avec délectation leurs chasses, leurs pêches, leurs jeux, leurs dialogues réjouissants et leurs ruses pour échapper aux intrus qui s'aventurent sur l'île qui n'est finalement pas si déserte que cela. Un roman plein de soleil, de légèreté, d'irrévérence et de bonne humeur. Que demander de plus au creux de l'hiver ?
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Fanvin54
  04 juin 2018
Ils seraient tranquilles sur leur île, Robinson et Vendredi, à jouer au crabe-caillou, à boire de la bière de banane, à se délecter de crucru des bois. La belle vie, quoi... oui, mais voilà, leur île s'avère plutôt fréquentée ces temps-ci : marins anglais, pirates, guerriers cannibales, missionnaire, lions de mer, tout le monde semble décidé à troubler la quiétude de leur île !
Merci à Babelio et aux éditions MeMo de m'avoir fait parvenir un exemplaire de cet amusant roman jeunesse dans le cadre de la dernière opération Masse critique. Le livre, d'un format très agréable, est superbement illustré : j'ai notamment adoré la carte de l'île en début d'ouvrage. Douze points y sont repérés, qui correspondent à la localisation des douze aventures composant ce récit. J'ai également apprécié la complicité des deux facétieux autochtones, en particulier lorsqu'il s'agit de faire déguerpir les intrus... et ils ne manquent pas d'imagination pour atteindre leur but.
Bref, un roman jeunesse synonyme d'aventures et de détente recommandé !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Chri
  20 juin 2018
Critique par titouanbabel, 11 ans 1/2 :
Ce livre constitue une suite à l'histoire fabuleuse de « Vendredi ou la vie sauvage ». On découvre la vie quotidienne d'un sauvageon et d'un barbu, Robinson et Vendredi. Ils passent leur temps à jouer au crabe-caillou, à chasser « le crucru » ou encore à s'amuser avec les pirates. Mais parfois, tout ne se passe pas comme prévu : il y a des malentendus, des ratés ou des mauvais jours.
Robinson et Vendredi nous dévoilent leurs techniques de chasse, leurs recettes ainsi que leurs problèmes. Je trouve que redécouvrir ces deux personnages si singuliers dans ce roman nous montre que leurs différences s'effacent, ils ne font plus qu'un, ils gomment leurs origines sans les oublier tout de même. Dans ce livre, vous redécouvrirez la vie de Robinson. C'est un roman très agréable par ses illustrations et son style fluide ; il vous accrochera jusqu'à la fin.
Commenter  J’apprécie          90
Nadael
  02 août 2018
Bout de terre perdu au milieu de l'océan immense, une île. Un sol sauvage, piétiné seulement par quelques cannibales de passage en quête de nourriture… jusqu'à ce que Daniel Defoe, au 18ème siècle, y déroule une histoire devenue aujourd'hui un classique de la littérature, Robinson Crusoé. Échoué sur l'île après un naufrage, l'homme apprivoise la nature et vainc sa solitude en se liant d'amitié avec un indigène qu'il baptise Vendredi.
Gilles Barraqué, musicien et auteur des formidables romans Au ventre du monde et Fantoccio, entraîne ici le lecteur dans des variations amusantes et finaudes. L'écriture cadencée est joueuse, les mots sont pesés, les dialogues savoureux à souhait. Ainsi s'enlacent avec intelligence facétie et sensibilité, légèreté et profondeur. Quel bonheur de retrouver les illustres figures de Robinson et Vendredi, le maître et le serviteur, les complices, les amis, les confidents, les frères… si différents – par leur origine sociale, la couleur de leur peau, leur âge – et pourtant si ressemblants… si nécessaires l'un à l'autre. Au fil d'historiettes, l'auteur nous conte des instants de vie partagés par ces deux hommes, des moments choisis où joie effronterie divertissements chamailleries mélancolie discussions se mêlent. le temps coule, des choses se passent, les émotions s'enchaînent, mais point d'ennui sur cette île, jamais. L'île est devenue leur foyer, ils s'y sentent tellement bien qu'il n'est pas question de la quitter. Liberté, plaisir, échange… pour Robinson et Vendredi la vie est un jeu alors, hors de leur vue celui qui oserait les sortir de l'île. L'espace restreint ne limite ni l'imagination ni l'esprit…
Les illustrations d'Hélène Rajcak, les mots de l'auteur et le bleu turquoise posé sur la tranche du livre nous transportent sur cette île généreuse et harmonieuse dont on aimerait tant, nous aussi, foulé le sol…
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Feuerdrache
  18 janvier 2019
Bienvenue sur l'île déserte de Robinson et de Vendredi ! Ce petit livre nous permet de partager quelques jours de leur vie de naufragé : récolte de fruits, pêche aux crustacés, chasse au crucru, constructions en bois, jeu du crabe-caillou et jeu du "cocoquille", bavardages, disputes... Sans compter l'accueil de toutes sortes de visiteurs - militaires, cannibales, pirates, lions de mers... C'est la belle vie : on aurait vraiment envie de rater l'école (ou le travail), de flemmarder sur une île avec toutes sortes de choses délicieuses à portée de main et, surtout, les deux amis ont l'air de bien s'amuser toute la journée.
Je recommande ce livre aux amateurs de rigolades et de jeux, ainsi qu'à ceux qui ont besoin de vacances !
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
Ricochet   14 janvier 2019
La verve de Gilles Barraqué, la segmentation du récit en courts chapitres, font de fait ressembler le texte à de brèves saynètes théâtrales. Au fil de ce récit très rythmé à la langue très travaillée, les illustrations d'Hélène Rajcak sont autant de contrepoints drolatiques ou de pauses imaginatives. Aux lecteurs de savourer à leur tour cette réécriture sensible et intelligente d’un passionnant roman d’aventures.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
IleauxtresorsIleauxtresors   20 janvier 2019
Robinson posa une main sur l’épaule de Dom Miguel qui allait suffoquer :
- Je pense qu’on n’arrivera jamais à s’entendre, petit père. Mais nous, on ne souhaite de mal à personne. Prends ta chaloupe et bon vent à toi.
- Et si tu veux voir d’autres sauvages, des vrais, ajouta Vendredi, dirige-toi à l’est, vers l’île de Pilang-Pilong.
- Merci du renseignement, dit fiévreusement le père. Si ce n’est pas moi, le Seigneur s’en rappellera.
En regardant la chaloupe quitter l’île, les amis firent ces commentaires :
Robinson : C’est peut-être pas très sympa de l’envoyer chez les cannibales de Pilang-Pilong…
Vendredi : Pas sympa pour les cannibales, tu veux dire ?
Robinson : Ben oui.
Vendredi haussa les épaules.
Ainsi va le monde : à chacun sa misère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
letilleulletilleul   31 décembre 2018
La libraire examina ces deux drôles de clients : un barbu grisonnant, engoncé dans un anorak, et un jeune Noir qui avait enfilé trois pulls par-dessus une sorte de boubou. Puis elle leur fit répéter le titre du livre qu’ils cherchaient.
— Mille et une manières de faire du rhum, dit le barbu.
— Désolée, je n’ai pas ce genre d’ouvrages. Je peux vous conseiller Les papillons ne regagnent jamais leur cocon. C’est un roman « feel good » qui...
Mais déjà le barbu tirait son compère en dehors de la librairie.
— Bon, j’en ai marre, dit Robinson sur le trottoir. On ne trouvera pas. Retournons dans notre île et dans notre époque.
— Pas trop tôt, grogna Vendredi. On pèle de froid, ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NadaelNadael   02 août 2018
« Ah, le parfum d’un crucru dodu rôtissant lentement au-dessus de son lit de braises, oh, la saveur de sa chair grasse et ferme! À s’en lécher les doigts! Robinson accrocha arc et gibecière à un montant de la hutte. – Bon, on va lui faire la fête, à ce gros emplumé. Tu le prépares, et je m’occupe de la braise. Faut s’y mettre tout de suite, j’aime le crucru bien cuit. – Hé, mais je ne l’ai jamais fait! D’habitude, c’est toi qui prépare les crucrus! Robinson leva un doigt. – Parce que c’est toujours tombé comme ça, mon petit ami. La loi des séries. Je te rappelle que c’est ta semaine de corvée dans la hutte : ménage, cuisine et compagnie. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NadaelNadael   02 août 2018
« – Certaines peuplades ne sont pas toujours amicales, n’est-ce pas… Dites, quel nom porte-t-elle, cette île? Elle ne figure sur aucune de nos cartes ! Robinson haussa les épaules. – Ça, on sait pas trop. De mon temps non plus, elle ne figurait pas sur les cartes. – C’est donc une île déserte ! – Pas vraiment, voyez-vous, puisque nous l’habitons. »
Commenter  J’apprécie          20
IleauxtresorsIleauxtresors   20 janvier 2019
Le capitaine McClure m’envoie justement m’enquérir de votre santé. Savez-vous que vous l’intriguez beaucoup ? Depuis que nous sommes à l’ancre, il ne cesse de vous observer avec sa lunette.
- Je le comprends ! dit Robinson. C’est vrai que la partie est serrée. Mais vous pourrez lui signaler que je vais sûrement gagner.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Hélène Rajcak (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélène Rajcak
Hélène Rajcak et Damien Laverdunt, passionnés pas les animaux disparus, imaginaires, microscopiques? nous présentent les albums-documentaires qu'ils ont réalisés ensemble, en tant qu'auteur et illustrateur. Publiés par Actes Sud junior.
autres livres classés : robinsonnadeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Hélène Rajcak (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16852 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..