AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2930400080
Éditeur : Telarcom Editions (23/01/2017)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 11 notes)
Résumé :

Et si le futur proche n'était pas un long fleuve tranquille ?Et si les admirables initiatives de "Demain" n'étaient pas suffisantes ?

Né en 1963, Charles Chabrolles est élu Président de la République française en 2022. Une explosion nucléaire en Antarctique place les hommes politiques et les consommateurs devant leurs responsabilités. Le Président Chabrolles est confronté à des troubles climatiques, sécuritaires et économiques.

... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
lenoir_emilie_72
  11 mars 2017
Je tiens à remercier Denis Ralet de m'avoir permis de découvrir son roman que j'ai apprécié par son analyse et sa pertinence.
Il s'agit d'un roman d'anticipation sur l'environnement et la façon dont le pouvoir politique gère les catastrophes qui s'abattent sur la planète. Catastrophes induites par l'accélération du réchauffement climatique suite à l'explosion d'une bombe en antarctique. Ce roman est une fiction mais il est emprunt d'une grande part de réalisme. L'auteur prend comme personnage principal un président qui nous raconte ce qu'il a vécu entre 1963 et 2047. Nous avons donc énormément de détails et d'informations sur de réels désastres climatiques, sur la pollution et ce que cela à pu engendrer comme conséquences (sur la planète et ses habitants) jusqu'à aujourd'hui. Il parle beaucoup de politique, qui habituellement n'est pas un sujet qui m'intéresse, mais au final cela ne m'a pas dérangé, car ce que je retiens de ce roman est le message que l'auteur nous fait passer. Il y a un beau travail de documentation, c'est un bon roman de sensibilisation à la protection de l'environnement que l'auteur nous livre de façon très intelligente, avec parfois des propos assez fort. le style est soigné et on retrouve des phrases percutantes qui donne à l'histoire toute sa crédibilité.
Voici une citation que j'ai retenu parmi d'autres :

" L'homme est-il suicidaire ? Avec ses voitures et ses usines, il pollue l'air qu'il respire ! Avec ses produits chimiques, il pollue l'eau qu'il boit ! avec ses déchets jetés à la mer, il transforme les poissons en poison. Et tout le monde trouve ça normal. L'homme a perdu la raison."
Ensuite vient se greffer l'histoire, la fiction qui au final pourrait ne pas en être une pour notre avenir...et là les choses se corsent, l'histoire prend une tournure dramatique, plus on avance et plus on veux savoir ce qui va se passer.
Le seul bémol que je mettrais, mais cela n'est qu'un point de vu tout à fait subjectif, c'est que tout va trop vite concernant l'histoire propre des personnages, les évènements, les histoires de vie s'enchaînent très vite ce qui fait que l'on a pas vraiment le temps de s'attacher aux personnages mais d'un autre côté, là n'est pas le but du roman.
Je conseil ce roman à tout ceux qui sont sensible aux problèmes environnementaux (attention nous somme dans un roman fiction/documentaire) et à tout ceux qui veulent en savoir plus sur la question. Je pense qu'il est à découvrir et est abordable pour un large public. le réchauffement climatique est un fait avéré et n'est pas une fiction... En sauvant la planète, on sauve l'homme...A méditer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
argali
  22 août 2017
Dans ce roman, donc une fiction, Denis Ralet nous fait vivre des événements qui risque bien de se produire un jour. le réchauffement climatique, déjà présent, voit ses effets amplifiés après une explosion en Antarctique. Nous vivons alors les diverses conséquences et réactions en chaine que cela entraine. L'auteur n'exagère pas, il anticipe simplement, avec lucidité.
C'est Charles Chabrolles qui nous raconte l'histoire, un président idéaliste, muselé par les contraintes du pouvoir et un conseiller qui détient réellement les commandes. Celui-ci a en effet beaucoup à perdre si le président pousse trop loin ses investigations pour comprendre le dessous des choses.
L'auteur nous propose une vision personnelle et sans concession de notre futur. Il souligne avec justesse l'effet qu'une telle catastrophe aurait sur les mentalités et les comportements, d'autant qu'elle entrainerait inévitablement des restrictions drastiques.
Pour chacun de nous, le début de la lecture fut laborieux. L'entrée dans le récit ne fut pas aisée. L'explosion a réellement été le déclencheur du plaisir de lire.
Un roman visionnaire et cynique qui m'a passionné et qui a plu à Argali. Il nous fait comprendre que notre avenir pourrait être bien sombre si rien ne change dans nos comportements, à tous les niveaux. Surconsommation, gaspillage, destruction de la nature, éducation... mais aussi lobbying, spéculation... autant de défis qui s'imposent à tous. L'auteur nous interpelle afin que chacun en prenne conscience et agisse pour que cette histoire ne devienne pas la nôtre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SandyLor
  08 mars 2017
Dès le départ nous sommes embarqué dans la vie de cet homme qui, comme beaucoup, passe une enfance « normale » pour son époque. C'est déjà en cela que ce roman paraît crédible. A plusieurs reprise, je me suis reconnu dans certaines anecdotes. du coup, nous rentrons vraiment et, sans nous en apercevoir dans cette aventure qui est la sienne, qui pourrait-être la nôtre.
Peu à peu, le récit prend un autre tournant : la voie politique, les choix qui doivent être faits.
Les décisions qui sont prises paraissent, elles aussi complètement plausibles. Nous sommes actuellement dans un monde où des malheurs, comme ceux relatés au cour de l'histoire, ne sont pas si « extraordinaires » que ça, ils finissent par faire parti de notre quotidien. Nous vivons actuellement avec la crainte des attentats, et nous pouvons nous apercevoir que la haine de certains est à notre porte.
Mais quand arrive la catastrophe, et bien la seule chose qui reste à faire, c'est d'en assumer les conséquences et surtout, de faire au mieux pour éviter que l'effet « boule de neige » soit insurmontable. Et c'est là que ça devient compliquer. Les Hommes sont des êtres personnels sous beaucoup de points et il est parfois difficile de raisonner pour le monde, sans penser à soi.
Au cours de cette lecture, je suis passée par certaines phases. J'ai, à un moment,été dérangée car je me suis rendu compte qu'effectivement dans la vie de tous les jours, on ne pense par forcément à demain. On a tord bien entendu. Les décisions prises aujourd'hui auront de graves conséquences pour les générations futures. On ne se rend pas compte non plus que nous laissons à nos enfants un monde amputé, abîmé par tellement de profits personnels.
Le plus de ce roman, c'est que l'auteur a su nous montrer les erreurs commises et a mis le doigt sur certains faits sans faire une morale au lecteur. Peut-être (je le pense même fortement) que le choix du style auto-biographique y est pour quelque chose. A aucun moment je ne me suis senti jugée. du coup, la prise de conscience est d'autant plus forte.
Croyez-moi, sans vouloir tomber dans le pessimisme le plus total, n'attendons pas demain, car comme le dit si bien le résumé du livre : les admirables initiatives de "Demain" ne seront pas suffisantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Shabanou
  10 juin 2017
Voici un roman d'anticipation...une fiction qui est en train de devenir une réalité !
Charles Chabrolles est élu Président de la République française en 2022. Une explosion nucléaire en Antarctique place les hommes politiques et les consommateurs devant leurs responsabilités. le Président Chabrolles est confronté à des troubles climatiques, sécuritaires et économiques.
Depuis son lieu de retraite, le Président observe la vie de ses contemporains de 2027 à 2046 : politique, éducation, transports, loisirs, violence, migrants ...le mot de la fin sera:
" honte à ma génération" !!!
Histoire passionnante, très bien écrite avec des phrases percutantes et qui nous oblige, nous les hommes, à une prise de conscience de nos actions par rapport à la planète.
Extraits:
-" L'homme est-il suicidaire ? Avec ses voitures et ses usines, il pollue l'air qu'il respire ! Avec ses produits chimiques, il pollue l'eau qu'il boit ! avec ses déchets jetés à la mer, il transforme les poissons en poison. Et tout le monde trouve ça normal. L'homme a perdu la raison."
-"Monsieur le président, reprend le premier expert, je me permet de rappeler que l'argent domine le monde. Et la folie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, un seul individu a ordonné de gazer des millions de personnes de façon systématique et organisée. Personne n'a discuté ses ordres et il a été obéi aveuglément."
LISEZ CE LIVRE !!!!!
Genevieve.. si tu ne l'as pas lu ... je te le recommande
Dernière info ... Denis Ralet est un auteur belge à découvrir ABSOLUMENT.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nathavh
  13 avril 2017
Voici un récit original, très réaliste, à mi-chemin entre le roman et l'essai. Au travers d'une fiction, l'auteur nous fait prendre conscience de ce que pourrait être demain si on ne change rien de nos habitudes aujourd'hui.
C'est Charles Chabrolles qui nous parle. Il nous conte sa vie. Il est né en 1963, il fut président de la République en 2022. Son récit se termine à la fin de sa vie en 2046.
Très tôt notre héros est préoccupé par de vraies valeurs comme celles de l'éducation, le respect de la nature, la solidarité et le partage. Il est médecin de formation et s'engagera en politique. Il créera une association en faveur des enfants.
En politique il souhaitera un vrai changement mais la réalité est complexe car nous sommes dans une société qui pour diminuer le chômage ne pense qu'à produire plus, à pousser à la surconsommation et cela c'est incompatible avec la protection de l'environnement. Difficile de faire changer les choses même si la volonté est présente au départ!
En 2022, alors qu'il est Président, une catastrophe se produit; une bombe explosera en Antarctique activant la fonte des glaces et remettant en avant les enjeux économiques de cette région, ainsi que les implications générées dans la planète.
Les catastrophes naturelles deviennent légion, le sol s'enfonce, les eaux montent. Les premiers migrants climatiques font leur apparition ainsi que le problème de leur intégration, les dérives sécuritaires, la montée de l'agressivité et de la violence.
Beaucoup de thèmes sont abordés comme l'effet du lobbying des industries pétrolières, les conséquences de l'abandon des énergies fossiles et la perte des pétro-dollars attenants, la pollution des mers, l'abus des pesticides, la rareté de la qualité de l'eau.....
Ce récit nous fait également prendre conscience du fait que chacun privilégie son confort, ne regarde que l'instant présent, pour soi et n'aime se projeter à long terme. On ne se sent pas vraiment concerné, on préfère la politique de l'autruche et pourtant c'est là la cause du problème..
Des initiatives citoyennes voient le jour : jardins collectifs ou urbains, on consomme local, en circuit court mais est-ce bien suffisant ?
Beaucoup de belles réflexions concernant notre avenir pas si lointain que celà. C'est réaliste, visionnaire. Une façon originale d'évoquer la question environnementale. La plume est très agréable souvent cynique. Denis Ralet nous fait prendre conscience qu'il est déjà tard mais que l'on peut encore changer des choses.
Je le remercie d'ailleurs de m'avoir proposé cette lecture. Ne soyez pas effrayés par le sujet, cela en vaut vraiment la peine, en plus on apprend des tas de choses. Fiction ou pas, la frontière est mince, j'espère vous donner l'envie de le lire et de partager vos avis.
Ma note : 9/10
Lien : https://nathavh49.blogspot.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
lenoir_emilie_72lenoir_emilie_72   10 mars 2017
" L'homme est-il suicidaire ? Avec ses voitures et ses usines, il pollue l'air qu'il respire ! Avec ses produits chimiques, il pollue l'eau qu'il boit ! avec ses déchets jetés à la mer, il transforme les poissons en poison. Et tout le monde trouve ça normal. L'homme a perdu la raison."
Commenter  J’apprécie          50
lenoir_emilie_72lenoir_emilie_72   06 mars 2017
- Si je peux me permettre de résumer vos propos, conclut Christophe, l'environnement, ce serait ringard d'en parler, ce n'est pas porteur sur le plan économique et cela n'intéresse vraiment que ceux qui sont déjà concernés...
Commenter  J’apprécie          40
nathavhnathavh   13 avril 2017
Il constate que les magazines people se vendent par millions et que ceux qui parlent de notre avenir, de celui de nos enfants, de la Terre sur laquelle nous vivons, ceux-là n'intéressent pas grand monde. Excepté ceux qui sont déjà convaincus de la nécessité de changement.
Commenter  J’apprécie          20
nathavhnathavh   13 avril 2017
Un paysage naturel, c'est magnifique et gratuit. Un paysage peint par l'homme peut valoir des millions de dollars. On protège cette copie artificielle avec des systèmes de sécurité ultra-perfectionnés mais on ne fait rien pour protéger l'original.
Commenter  J’apprécie          10
nathavhnathavh   13 avril 2017
Être président, c'est commander un grand paquebot. il ne pilote pas seul et s'il change de cap, la manoeuvre est lente et risquée. Et quoi qu'il fasse, ou ne fasse pas, il sera critiqué par la moitié des français.
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
85 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre