AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de popatate


popatate
  19 janvier 2015
[2015 reading challenge] #2 : un livre écrit par un auteur de moins de moins de 30 ans.

Ce livre est exceptionnel (maintenant que les bases sont posées on peut attaquer la critique !)

Tout d'abord, je décomposerais ce livre en deux parties :
- Une alternance entre le moment présent et sa vie d'avant (de ses premières ascensions à la chute de la pierre)
- Une alternance entre son récit de survie et les secours qui se mettent progressivement en place.

Que ce soit l'une ou l'autre, on ne s'ennuie pas une seule seconde dans ce récit très rythmé (même si il se déroule majoritaire dans un espace limité par la taille de son corps…) l'alternance nous empêche à moitié de juger le bonhomme mais nous permet de mieux nous émerveillé devant la persévérance de cet homme. Son récit de (sur)vie est un livre qui restera graver dans ma mémoire grâce au passage de l'amputation (qui m'a presque fait arrêter la lecture) mais également au message qu'il véhicule et aux émotions qu'il m'a fait ressentir… douleurs au moment de l'accident, peur lorsqu'il est convaincu qu'il va mourir, tristesse lors de ses gravures sur le canyon (ceux qui ont lu comprendront), l'étonnement face à ses réflexes qui lui ont sauver la vie et les larmes qui coulent lorsque le livre est fini…

127 heures marque sans doute la lecture la plus émotive et la plus marquante de ce challenge 2015, de par le récit incroyable que l'alpiniste livre à ses 29 ans, quelques année après son accident, mais également par la boule qui se formait dans mon ventre et dans ma gorge de savoir que tout ceci n'était pas de la fiction, mais une véritable leçon de vie d'un homme qui à exploser ses limites pour rester vivant et véritablement renaître de ses cendres.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr