AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782352870975
382 pages
Archipoche (01/10/2008)
4.49/5   46 notes
Résumé :

le Prophète occupe une place unique dans la conscience et la vie des musulmans. Il est l'Envoyé de Dieu, celui qui a reçu et transmis le Coran. Il n'est pourtant pas un médiateur : Muhammad ne fut qu'un homme, qui a transformé le monde à la lumière des révélations et des inspirations qui lui sont parvenues de l'Unique. Cette humanité assumée, élue et inspirée fait de lui un modèle pour le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
12K
  26 juin 2014
Tariq Ramadan nous offre un livre réussi sur le Prophète de l'islam saws. Réussi tant d'un point de vue de la narration que de l'écriture. Les réflexions qui naissent en nous durant la lecture fait que nous en sortant changé.
Commenter  J’apprécie          110
MymyCrara
  14 février 2015
Que dire, que dire ... ce livre est parfait, j'avais du mal à trouvera un livre résumant la vie du Noble Prophète Mahomet SAW sans oublier d'omettre les moments forts et indispensables de son existence sans qu'un ouvrage ne fasse 500 pages. C'est raconté comme une histoire, lecture addictive je recommande fortement !
Commenter  J’apprécie          70
CharlesEdouard
  26 février 2018
Les débuts de l'islam, où l'on découvre un Muhammad établir sa foi en Arabie.
C'est dans ce livre que j'ai découvert ceci :
Des musulmans disent souvent que si une personne n'embrassent pas l'Islam, ils seront perdu et voué à l'Enfer.
Hors il faut savoir que l'oncle Abû Talib qui était aussi le plus proche de Muhammad ne sait jamais converti, ce dernier pleura car il pris peur de sa destination finale il eut cependant ce message : Tu [Muhammad] ne diriges pas celui que tu aimes: mais c'est Allah qui guide qui Il veut. Il connaît mieux cependant les bien-guidés.
J'ai lu aussi que Muhammad a été protégé par des Chrétiens...
un livre à lire afin d'en savoir un peu plus sur l'islam.
Commenter  J’apprécie          40
Newta
  29 juin 2016
Tariq Ramadan livre un récit clair et accessible de la vie du prophète de l'islam Mahomet. Ce que j'ai apprécié dans ce livre c'est qu'il ne s'agit pas d'un écrit mystique ni prosélyte, mais d'un récit historique, qui rend la vie de Mahomet accessible à des personnes qui n'ont pas forcément la foi. Un livre très intéressant à lire, que ce soit par conviction religieuse ou pour s'informer sur L Histoire.
Commenter  J’apprécie          60
Sowmamadou
  11 mars 2019
L'islam la voie de la sagesse
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
NewtaNewta   21 juin 2016
Très tôt (…) la communauté de foi va devoir, en suivant l’exemple du Prophète, faire la part des choses entre ce qui relevait des principes islamiques et ce qui tenait davantage de la culture mecquoise. Les musulmans devaient rester fidèles aux premiers, tout en apprenant à être flexibles et critiques vis-à-vis de leur culture d’origine. Ils devaient même s’efforcer de réformer certaines de leurs attitudes plus culturelles qu’islamiques. ‘Umar ibn al-Khattâb l’apprit à ses dépens quand, après avoir réagi très sévèrement à la manière dont sa femme lui avait répondu (et qui était impensable à la Mecque), il s’entendit rétorquer qu’il devait le supporter et l’accepter de la même manière que le Prophète l’acceptait. Expérience difficile pour lui comme pour d’autres, qui auraient pu être tentés de croire que leurs habitudes et leurs coutumes étaient en soi islamiques.
L’Hégire, l’exil, va révéler qu’il n’en est rien, et qu’il convient de questionner chacune de ses pratiques culturelles, d’abord au nom de la fidélité aux principes, mais également afin de s’ouvrir aux autres cultures et de s’enrichir de leurs richesses. (…) L’Hégire fut également une épreuve de l’intelligence, invitée à distinguer entre les principes et leur manifestation culturelle avec, de surcroît, un appel à l’ouverture et à l’accueil confiant des nouvelles coutumes, de nouvelles façons d’être et de penser, de nouveaux goûts. Ainsi l’universalité des principes se mariait-elle avec l’impératif de la reconnaissance de la diversité des modes de vie et des cultures. L’exil en était l’expérience la plus immédiate et la plus profonde, puisqu’il s’agissait de s’arracher à ses racines tout en restant fidèles au même Dieu, au même sens, dans différents milieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
NewtaNewta   05 mars 2016
Très tôt (…) la communauté de foi va devoir, en suivant l’exemple du Prophète, faire la part des choses entre ce qui relevait des principes islamiques et ce qui tenait davantage de la culture mecquoise. Les musulmans devaient rester fidèles aux premiers, tout en apprenant à être flexibles et critiques vis-à-vis de leur culture d’origine. Ils devaient même s’efforcer de réformer certaines de leurs attitudes plus culturelles qu’islamiques. ‘Umar ibn al-Khattâb l’apprit à ses dépens quand, après avoir réagi très sévèrement à la manière dont sa femme lui avait répondu (et qui était impensable à la Mecque), il s’entendit rétorquer qu’il devait le supporter et l’accepter de la même manière que le Prophète l’acceptait. Expérience difficile pour lui comme pour d’autres, qui auraient pu être tentés de croire que leurs habitudes et leurs coutumes étaient en soi islamiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2017
L’épreuve de la foi, accompagnée des signes de la présence du divin, est donc une école de l’humilité et de la reconnaissance du Créateur. Abraham subit l’épreuve et est tenté par un profond doute quant à soi, sa foi, la véracité de ce qu’il entend et comprend. Les inspirations, les confirmations de sa femme comme de son fils (qu’il aime et qu’il sacrifie au nom de l’amour divin), lui permettent de ne point douter de Dieu, de Sa présence et de Sa bonté. Le doute « quant à soi » se marie à la profonde « confiance quant à Lui ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2017
L’Envoyé de l’islam n’a pas pour les musulmans une fonction de médiateur entre Dieu et les hommes. Chaque conscience est invitée à s’adresser directement à Dieu, et s’il arrive à l’Envoyé d’invoquer le Très-Haut pour sa communauté, il a maintes fois mentionné la responsabilité première de chacun dans son dialogue et sa relation avec l’Unique. Muhammad s’en tient donc à rappeler la Présence de Dieu, à initier à Sa connaissance et à dévoiler le chemin initiatique de la spiritualité. Il enseigne à ses compagnons et à sa communauté qu’il faut transcender le respect et l’amour qu’on lui porte par l’adoration et l’Amour qu’il faut offrir et demander à l’Un, qui n’est point engendré et n’a point engendré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 juin 2017
Il s’agit davantage de chercher à connaître le Prophète lui-même que de s’informer sur sa personnalité ou sur les événements de sa vie. Il est ici question d’immersion, de complicité et, au fond, d’amour. Que l’on ait la foi ou non, il n’est point impossible d’essayer de s’imprégner de la quête et du parcours du Prophète et d’accéder au souffle – à l’esprit – qui donne sens à sa mission. Telle est bien l’ambition première de cet ouvrage : faire de la vie du Messager un miroir dans lequel les cœurs et les consciences faisant face aux défis de notre époque puissent s’observer, s’étudier et s’initier aux questions de l’être et du sens comme aux réflexions plus largement éthiques et sociales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Tariq Ramadan (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tariq Ramadan
IAN MONK – PQR (POÈMES QUOTIDIENS RENNAIS) Lecture par l'auteur Rencontre animée par Alain Nicolas
PQR est une suite de poèmes écrits quotidiennement, du lundi 8 octobre au samedi 30 novembre 2018, à l'occasion d'une résidence à la Maison de la Poésie de Rennes, en strophes « brétilliennes » (d'Ille-et-Vilaine), soit trois vers de dix mots, suivis d'un vers de cinq. Chaque poème comporte une allusion aux informations du jour que l'on imagine prélevées dans un quotidien régional, ou à la radio, mais également sur le fil d'actualité des réseaux sociaux. Chaque semaine, numérotée de 1 à 8, emprunte à huit sources bibliographiques sur la Bretagne. Enfin, à l'intérieur de chaque semaine – à l'exception de la semaine 4 et de la semaine 7 – , chaque poème débute de la même façon : « Contrairement à Rennes… », « Ici même… », « Tiens, là-bas… », « En regardant mes chaussures… », « Devant cette bouteille de chouchen… », « Enfin bref… ».
Mais les contraintes et la prouesse oulipiennes ne doivent pas faire oublier le propos qui, lui, est impliqué, politique, subversif. On y voit défiler les événements et les personnalités de la période, du plus anecdotique au plus terrible : la KPop coréenne, les gilets jaunes, l'assassinat de Jamal Khashoggi à Istanbul, ou des individus fort peu recommandables comme Donald Trump, Robert Faurisson ou Tariq Ramadan… Avec un humour féroce, l'auteur se joue également des clichés liés à la Bretagne- tout y passe : le menhir, le chouchen… (« un peu trop enchouchenné, on peut prendre / la prose pour la poésie ») et même la galette-saucisse ! le tout dans une musicalité particulière, à la fois élégante, crue et drolatique, qui fait entendre la langue anglaise (sa langue natale) dans la langue française, sa langue d'adoption poétique.
À lire – Ian Monk, PQR (poèmes quotidiens rennais), éd. Isabelle Sauvage, 2021.
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Mohammed (Mahomet)Voir plus
>Islam et religions dérivées>Chefs spirituels et organisations>Mohammed (Mahomet) (17)
autres livres classés : islamVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1340 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre