AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782016269329
320 pages
Éditeur : Hachette (13/02/2019)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 10 notes)
Résumé :
C'est l'histoire d'Achille, qui rêve de rivières tumultueuses et d'aventures trépidantes, des rêves merveilleux qu'il quitte à regret pour rejoindre son fauteuil, son corps paralysé. C'est l'histoire de Stella, qui s'échappe dans les rêves des autres, ses propres rêves l’entraînent dans un désert menaçant au-dessus duquel gronde l'orage. Et puis il y a une voix qui l'appelle à l'aide. C'est l'histoire de deux voisins, celle des épreuves qu'ils traversent, celle de l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Jeneen
  24 avril 2019
Sous ce beau titre se cache un roman très bien pensé, bien écrit, avec ce qu'il faut d'émotion et d'aventures. Un livre plutôt pour les adolescents.
Stella et Gaspard sont voisins, enfermés l'une dans une vie pas facile avec une mère veuve et alcoolique, et l'autre dans un corps handicapé qui ne lui répond plus. L'idée de les faire se rencontrer dans leurs rêves est excellente, d'autant qu'elle est traîtée avec brio, montrant l'évolution des personnages, de leurs relations et de leur vie "réelle".
L'alternance des rêves, des chapitres vie réelle/aventures rêvées donnent du rythme à l'ensemble.
Les personnages sont attachants car loin d'être parfaits, réalistes, volontaires dans leurs quêtes personnelles.
J'ignorais que ce roman était le dernier d'une série, mais il se lit très bien indépendamment.
L'avis d'une adolescente de 14 ans : très bien, supers personnages, ils ont envie de s'en sortir. Les aventures sont parfois un peu longues mais bon livre.
Merci aux Editions Hachette Jeunesse et à NetGalley pour la découverte de cette série et d'un auteur jeunesse.
#AchilleDesRivièresEtStellaDesOrages #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
melusine1701
  19 mars 2019
Stella n'a pas une vie fabuleuse. A quinze ans, elle passe sa vie à arpenter le Paquebot, sa cité, en compagnie de ses amis pas mieux lotis, et rentre chez elle pour retrouver une mère dépressive et alcoolique depuis la mort de son père. Mais Stella fait des rêves étranges. Des rêves où tout n'est que désert et orage grondant, et où une voix familière appelle à l'aide derrière une trappe qu'elle n'ose pas ouvrir. Heureusement, depuis peu, elle sort la tête de l'eau grâce à ses amis Jessie et Gaspard, qui l'obligent à remonter sa moyenne en classe et à moins se faire remarquer. Et puis il y a Achille, le garçon qui habite depuis peu en face de chez elle. Cloué dans un fauteuil roulant, enfermé dans un corps paralysé. Lui, il rêve de bateaux lancés sur des rivières pour l'emmener vers des aventures palpitantes, des batailles et des quêtes en tous genres, enfin en possession de tous son corps bien vivant. Achille et Stella vont se rencontrer. de plein de façons.
Et voilà le tome 3 de ces aventures qui nous font osciller entre l'Intérieur et l'Extérieur. le tome final. Pour ceux qui ne savent pas, on nous propose ici des adolescents capables de passer du monde des rêves au monde réel, de s'en souvenir et d'y vivre deux vies parallèles pour les rassembler. Et grâce à ces terrains d'introspections, en apprendre plus sur eux-mêmes et évoluer, guérir, rebondir. Ici, une nouveauté: nous n'avons plus un, mais deux voyageurs. le roman se construit donc en chapitres alternés, tantôt par Stella, tantôt par Achille. Et bien sûr, tout l'intérêt est de leur permettre de voyager dans les rêves des autres. Ce thème avait déjà été évoqué avec les Bêtimondes de Gaspard dans le premier tome, cette capacités à partager ses cauchemars en les matérialisant, et elle revient ici avec d'autant plus de pertinence
L'habileté de la construction des personnage est, à nouveau, remarquable. Stella est à la fois archétypale et inclassable. Une cité morose, une famille pourrie, une scolarité en berne, elle cumule pas mal de clichés. Et pourtant, elle n'en est pas un. Avec son crâne rasé et son désir de rédemption, elle est très intéressante dans sa complexité. Mais j'avoue qu'Achille, je ne m'y attendais pas et bon dieu que c'est bien vu. Infirme Moteur Cérébral, Achille n'a le contrôle que sur son bras qui dirige son fauteuil et tape sur la tablette censée lui permettre de communiquer. Un calvaire. Et le monde de l'Intérieur prend alors tout son sens, parce que le Achille de l'Intérieur est futé, combattif, souriant, courageux et bouillonnant d'envie de vivre. Et il peut enfin le montrer, parce que dans son intérieur à lui, son corps entier se remet à fonctionner, sauf son bras. C'est absolument jouissif et c'est un crève-coeur que de le voir à chaque réveil reintégrer sa prison de chair.
Et c'est peut-être là où le bât blesse un peu. Ce roman m'a paru trop court, parce que chacun de ces personnages en méritait un à lui tout seul. Stella et sa mystérieuse créature qui la poursuit dans ses rêves, sa relation avec sa mère et ses ennuis avec les gars de sa cité. Achille et ses quêtes incessantes. L'idée de les faire se croiser, partager leurs rêves et leurs angoisses, était bien sûr brillante, et elle aurait mérité elle aussi un peu plus qu'une Stella la plupart du temps spectatrice. le chapitre final, qui réunit les quatre voyageurs, m'a cruellement laissée sur une envie de dire "encore". Parce que c'est bien fichu, parce que c'est intelligent, parce que le style est à la fois accessible et soigné avec une vraie belle langue, beaucoup d'humour, de poésie et de finesse. Bref: je ne veux pas trois tomes, sur cette série. J'en veux cinq.
Lien : http://mabouquinerie.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
plegall
  12 mars 2019
Habitant sur le même palier, Stella, ado vivant avec une mère dépressive et Achille, jeune homme fortement handicapé, font connaissance et deviennent inséparables, mais pas seulement dans la réalité, ils ont le don de se retrouver dans les mêmes rêves, vivant des aventures dangereuses et captivantes, dans lesquelles le garçon a toutes ses capacités physiques. Au fil du temps, ils vont se découvrir des liens inattendus, aidés par leurs amis Gaspard, Jessie et Ethan…
En alternant les chapitres sur le quotidien (collège, vie familiale) et ceux où ils basculent dans les rêves partagés, l'auteur dresse un portrait d'ados, magnifique et touchant, il imbrique subtilement les deux pans de leur vie, la part de fantastique servant à révéler leurs fêlures mais aussi leur force, celle qui leur servira à affronter la vraie vie.
Dernier tome de la trilogie après « Gaspard des profondeurs » et « Jessie des ténèbres ».
Commenter  J’apprécie          20
meldc
  18 mars 2019
J'avais déjà lu les précédents ouvrages de l'auteur se situant dans cet univers (décidément, la ville où vivent ces jeunes doit être sur une faille spatio-temporelle, vu tous les adolescents qui croisent des choses étranges dans des mondes parallèles).
Cet ouvrage se lit très bien que l'on connaisse ou pas les autres tomes : on y croise leurs personnages principaux, mais les héros, ici, sont bien ceux qui sont présentés dans le titre.
J'ai senti une grande tendresse de l'auteur envers ces deux écorchés par la vie que sont Stella et Achille. Ce sont des ados que beaucoup de gens jugeraient, regarderaient de travers, et il les rend surtout profondément humains et, donc, attachants.
Les aventures qu'ils vivent sont très dures (il y a des meurtres, presque rituels, dans ces mondes étranges. Et le monde réel est à peine plus tendre), mais Yann Rambaud parvient à ne pas s'appesantir sur ces aspects. Ce qui compte, c'est l'évolution des personnages, et comment ils peuvent arriver à s'élever dans leur vie, à être mieux eux-mêmes. Et, en cela, c'est très réussi.
Par ailleurs, la langue et le style de l'auteur sont très beaux, avec un texte fluide et remarquablement bien écrit, imagé, des phrases polies avec soin et amour.
Et l'aventure en elle-même avance, sans faille, sans temps mort. C'est un roman à la fois d'action et d'émotion, avec un équilibre très juste entre les deux, qui rend la lecture très addictive, très rapide.
Ce roman clôt un cycle pour Yann Rambaud, mais il en ouvrira les yeux de tous les lecteurs qui découvriront son univers.
Lien : https://made-in-mel.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mllemalenia
  28 juin 2019
L'histoire est celle de Stella, qui vit dans un cité avec sa mère alcoolique et dépressive depuis le départ de son père. Son voisin, Achille, est prisonnier de son propre corps. Pourtant, dans leurs rêves, ils vont parvenir à se rencontrer. 
J'avais déjà découvert la plume de Yann Rambaud dans Jessie des ténébres et Gaspard des profondeurs. Mes avis avaient été mitigés : alors que j'adorais la plume de l'auteur, les circonvolutions entre monde réel et fantastique m'avaient a plusieurs reprises égarées. Pourtant, le plaisir de retrouver le style onirique de Yann Rambaud a dépassé mes doutes.
Ici encore, on oscille entre un monde réel pas très beau et un monde virtuel encore plus atroce. L'auteur permet aux personnages de se rencontrer en rêves, mais aussi de se rencontrer eux-mêmes : à travers les aventures qu'ils vivent e façon fantastique, ils se révèlent, avec leur écorchures, évidentes, mais surtout avec leurs forces qui, si elle ne sont pas de super-pouvoirs, sont malgré tout de sacrés atouts.
J'ai trouvé ce tome plus abouti que les précédents, plus structuré. Les relations entre les adolescentes sont touchantes, entre morgue et tendresse, et j'ai pris un réel plaisir à suivre ces personnages, finalement si réels, dans cette épopée imaginaire.
Une vraie belle lecture!

Lien : http://mademoisellemalenia.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MillinaMillina   06 juin 2019
— Au choix : Individu Merveilleux et Cool ou Intelligence Magnifique de Compétition ! »
Les épaules du garçon tressautèrent. Un drôle de son s’échappa de sa bouche en biais. Visiblement, il riait.
« Non, je plaisante, finit-il par rédiger sur sa tablette, c’est Infirmité Motrice Cérébrale. Mais je ne suis pas très fan de cette joyeuse appellation. Chaque fois qu’elle est utilisée, j’ai l’impression d’être juste un bout d’humain, ou quelque chose s’apparentant à un objet…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Yann Rambaud (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yann Rambaud
Lundi 9 septembre 2019, Babelio accueillait la présentation de la rentrée littéraire Auzou Romans dans ses locaux à Paris. L'occasion pour les lecteurs et libraires invités de découvrir en profondeur et dans la bonne humeur cette collection jeunesse qui met en avant la production francophone.
Retrouvez en vidéo Eric Sanvoisin, Yaël Hassan, Erik L'Homme et Yann Rambaud, ainsi que leur éditrice Krysia Roginski, venus présenter les 5 livres de cette rentrée.
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : desertsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3132 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre