AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749925924
Éditeur : Michel Lafon (26/03/2015)

Note moyenne : 3/5 (sur 8 notes)
Résumé :
2015. Ile d'Yeu. Dans les eaux tourmentées de l'Atlantique, Isabelle, navigatrice renommée de retour sur ses terres natales, porte secours à un voilier et découvre le cadavre décapité d'un homme ballotté par les flots.

L'enquête, menée par le commandant Lemeur, ancien amant d'Isabelle, se dirige d'abord vers un trafic de drogue. Mais très vite, il semble que le meurtrier veuille faire revivre la légende de la Gargourite, une sorcière qui hanterait l'î... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Zirkawicca
  27 janvier 2016
Une grosse déception... Je me suis laissée appâter par la jolie couverture et la promesse d'une intrigue se déroulant à l'île d'Yeu. Mais j'aurais surtout dû me méfier du titre: "Meurtres à l'île d'Yeu", on ne peut guère faire + basique et + bidon... En gros, quand on a lu la 4ème de couverture on a tout lu. Le peu d'éléments qui auraient pu être considérés comme des rebondissements y sont en effet mentionnés (découverte d'un cadavre décapité, fait que l'enquêteur Lemeur soit l'ex de la navigatrice Isabelle Bonnefoy...) Il n'y a plus aucune surprise.
J'ai été pour ainsi dire achevée dès le début en découvrant que ce roman est... librement inspiré d'un téléfilm. Aïe. Bon sang ne saurait mentir: ça se sent. Du début à la fin, ça pue le feuilleton bateau... La prose de l'auteur, au début un peu alambiquée, s'allège heureusement par la suite, mais ça ne suffit pas. Il ne semble de + pas très à l'aise avec le langage des adolescents. (p14): "Je t'assure, ça m'a explosé!" ??? Je suppose que l'auteur voulait dire "ça m'a éclaté, truc de ouf!" ou quelque chose du genre. Ou encore p15 ce même ado qui dit à sa copine: "On se voit tout bientôt". Un poil trop mièvre pour un jeune mâle... En tous cas, ça ne fait pas naturel...
Le langage maritime est très présent, et n'étant pas connaisseuse ça m'a parfois un peu gênée dans ma lecture. Par exemple p17: "On enroule la trinquette et on affale!" OK... Les personnages sont (trop?) nombreux et peu développés, en tous cas pas assez pour qu'on les cerne réellement. J'ai été également très mal à l'aise en découvrant une scène de sexe (guère utile à l'histoire, ça fait très télé...) où l'auteur appelle les protagonistes par leur nom de famille. J'ai trouvé ça d'un glauque! C'était tout sauf romantique...
L'histoire se traîne en longueur, on a rien à se mettre sous la dent pendant un bon moment à part un cadavre décapité sur lequel on ne sait pas grand chose et des policiers qui se crêpent le chignon à tout va. Le récit devient un peu moins ennuyeux lorsqu'il est question de la légende de la Gargourite mais le soulagement est de courte durée et c'est reparti pour une couche de sautes d'humeur de flics bornés et à la science infuse. le tout sur un fond de romance à l'eau de rose digne des pires productions de notre chaîne nationale préférée. Franchement, je m'attends à une enquête haletante et je me retrouve avec des tournures style (p145): "Le petit matin clairet". Vraiment lourd...
De +, la situation géographique de l'"intrigue" n'est absolument pas exploitée, à mon grand désespoir. On aurait aisément pu mettre n'importe quel nom de ville en bord de mer à la place de l'île d'Yeu: "MEURTRES A (au choix)... Et l'enquête n'en est pas vraiment une: ils subissent les événements et attendent que de nouveaux éléments leur tombent tout cuits dans le bec. Je suis habituée à des investigations autrement + poussées.
La promesse de légendes était belle, mais ça s'arrête là. Avec en + un final rose bonbon et dégoulinant, sûrement parfait pour le petit écran, mais personnellement j'aurais zappé au bout de 5mn. En bref, regardez-y à 2 fois avant de vous laisser séduire par ce livre. En même temps, je vois que les Babéliautes ne se bousculent pas pour le lire: et c'est tant mieux pour eux!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Sharon
  08 août 2017
- Ce que je voulais dire, c'est qu'on est en basse saison, et que c'est toujours calme. 
- Calme ? Un mec décapité. Un bateau sans doute coulé. Qu'est-ce que ce doit être quand c'est agité....
Je suis bien d'accord avec le commandant Lemeur : franchement, ce n'est pas une affaire pareille qui permettra le bon développement du tourisme sur l'île d'Yeu. Mettons nous également à la place d'Isabelle, originaire de l'île et qui, pour son retour, est accueillie par un cadavre : il est des comités d'accueil bien plus sympathiques, c'est moi qui vous le dit. Et ce n'est pas fini ! Point positif (pour le tourisme, toujours) : il apparaîtrait que seuls les enfants nés sur l'île seraient menacés, en vertu d'une légende locale. Je vous le dis tout de suite : il est vraiment dommage que cette partie de l'intrigue ne soit pas davantage développée, elle avait un fort potentiel. Tant pis pour le cartésianisme, il est toujours bon d'aller au bout des choses.
A l'intrigue ésotérico-policière s'ajoute une histoire d'amour - ou presque : l'enquêteur est l'ex de la navigatrice. Disons plutôt qu'elle l'a quitté 18 ans plutôt et qu'il n'a pas vraiment compris pourquoi. L'explication s'appelle Noé et ne doit pas du tout sa participation à l'intrigue au commandant - ce qui explique ainsi la rupture, n'est-ce pas ?
Les intrigues se déroulent sans trop de complication, avec logique, ai-je envie de dire. Il est tout de même des invraisemblances, des faits qui ne sont pas assez creusés. Je me répète, mais il est bon de laisser une intrigue se déployer. L'ensemble reste sympathique, mais pas indispensable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
paleoliticgirl
  24 mars 2018
c est très bonne lecture, très agréable, pas hautement littéraire mais de celle qui vous font voyager. Bien sur certaines choses sont des évidences, d autres non, certaines choses sont peut être trop grosses et d autres font dire, oh bah non malgré tout on sait comment ça va finir et ça ne gâche rien. J ai tourné les pages, happée par les lieux et la mer, par les noms de ville qui me sont très familiers puisque ça fait bientôt 35 ans que je pars en Vendée et 9 ans que mes parents vivent en face de l ile d yeu de acon définitive, exit la région parisienne... mais j avoue, je n ai tjs pas visité l'île 😂😂😂 symbole de mauvais temps quand on la voit depuis la cote!!!
Bref, j ai bcp apprécié ma lecture, simple et sans prise de tété tout à fait ce qu il me faut en ce moment!!!
Commenter  J’apprécie          50
Missgolfy
  21 décembre 2016
On dirait que je suis dans ma phase "policier". C'est en fait un hasard. Ayant tellement de livres dans ma PAL, j'en ai pris quelques uns, comme ça, sans vraiment réfléchir, et je les ai mis en pile; je les prends un par un... Qui sait quel sera le prochain?
Mais parlons d'abord de celui-ci... J'aime assez la série télévisée "Meurtres à ..." sur France 3. Ce ne sont pas de grandes intrigues, mais le dénouement est souvent surprenant. Ce qui me plaît particulièrement, c'est que l'on part à la découverte de villes ou de régions à travers ces histoires. Il y a quelques bijoux!
Concernant ce livre, j'ai, depuis avoir vu le feuilleton, très envie de visiter l'île d'Yeu. J'ai toujours autant envie de la visiter après avoir lu le livre même si celui-ci m'a laissée sur ma faim. Pourquoi? Tout simplement parce que le livre reprendre, quasiment mot pour mot, les dialogues du film. Sont ajoutées quelques descriptions de lieu, d'endroits, de faits et gestes des protagonistes, mais sans plus.
J'ai eu l'impression de lire le script de l'épisode diffusé à la télévision.
Pour les inconditionnels, ce livre est sans doute une réussite...
Lien : http://clubdesliseuses.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Moi17320
  03 mars 2018
J'ai passé un bon moment, sans prise de tête.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SharonSharon   08 août 2017
- Ce que je voulais dire, c'est qu'on est en basse saison, et que c'est toujours calme.
- Calme ? Un mec décapité. Un bateau sans doute coulé. Qu'est-ce que ce doit être quand c'est agité....
Commenter  J’apprécie          20
Video de Yves Ramonet (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Ramonet
Les chroniqueurs de Cinémalt
"Ils sont sept, mais pas les 7 mercenaires" :
Stéphane Evanno : Journaliste spécialisé cinéma et séries télévisées. Eddy Labarre : scénariste, assistant réalisateur. Sébastien Le Délézir : Scénariste. Henri Lœvenbruck : Ecrivain, auteur-compositeur. Gilles Malençon : Scénariste. Yves Ramonet : Scénariste. Laurent Vachaud : Scénariste (absent pour cette 7ème édition)
autres livres classés : îlesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1509 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre