AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253041436
Le Livre de Poche (31/01/1996)
2.67/5   6 notes
Résumé :
Après le remarqué Appel de l'Au-Delà, Bob Randall fait une nouvelle incursion dans la collection « Paniques » avec un roman bien étrange dans sa forme puisqu'il s'agit d'une succession de lettres que s'envoie les différents protagonistes du drame qui va se nouer au cours de quelques 200 pages du livre.
Roman de suspense horrifique, à défaut d'être fantastique. Le Fan raconte une de ces histoires comme il ne peut, en fin de compte, en arriver qu'en A... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ladesiderienne
  13 juin 2012
L'originalité de ce roman, écrit uniquement sous forme de lettres échangées entre les différents protagonistes de l' histoire, m'a beaucoup plu : c'est vite lu (mais pas bâclé), sans fioriture et on va droit au but.
Au départ, il s'agit simplement d' un admirateur (assez imbu de lui-même, il est vrai) qui demande par courrier une photo à son idole (vedette de comédie musicale un peu sur le retour) puis petit à petit, on devine comme un malaise.
L' auteur sait admirablement faire monter la pression et toute la mythomanie du fan va en s'amplifiant.
On rit (Sally, l' actrice et sa secrétaire sont deux personnages hauts en couleur), on s' apitoie, on a peur (je ne dévoilerai pas la fin), bref, on ne s' ennuie pas....
Commenter  J’apprécie          60
Helo21G
  19 octobre 2019
Un roman puissant, qui pose des questions et nous fait voir que le monde de paillettes n'est peut être pas toujours si beau. Ce roman épistolaire nous fait rentrer dans la vie d'une actrice qui se fait harceler par lettres par un de ses fans. La tension monte tout au long du roman.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   24 avril 2013
Aucune femme n'ouvre la bouche en présence de Robert Redfort. Du moins pas si elle a une goutte d’œstrogènes dans le corps.
Commenter  J’apprécie          50
ladesiderienneladesiderienne   13 juin 2012
La durée de la vie est une chose sans importance. Ce qui compte, c'est de pouvoir poser les yeux sur elle, ne fût-ce qu'un moment.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : échange épistolaireVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Bob Randall (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2332 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre