AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Random (Autre)Pascal Fauliot (Autre)
EAN : 9782226021205
180 pages
Éditeur : Albin Michel (11/10/1984)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Mis au point par les maîtres samouraïs ou inspirés des méthodes de défense des moines et des paysans, les arts martiaux ne se sont jamais réduits à des techniques de combat. A l'image de l'art du thé ou de l'arrangement floral, ils ont été conçus comme des disciplines d'éveil et de maîtrise de soi. L'arc et le sabre, entre autres armes redoutables, sont ici employés contre le seul ennemi qui vaille : l'ego. Michel Random, l'un des meilleurs connaisseurs de l'art et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
MarieElmo
  21 juin 2014
Nul besoin de pratiquer le kung-fu pour apprécier cette lecture divertissante et pleine d'enseignements. J'ai particulièrement apprécié le conte sur "le Samouraï et le maître de thé" : non seulement parce que dans ce domaine-là (le thé), je suis pour le coup quelqu'un qui s'entraîne avec ferveur et absolument tous les jours, mais aussi et surtout parce que ce conte indique la conduite parfaite à adopter quand on se retrouve face à un samouraï atrabilaire.
Commenter  J’apprécie          41
m75000
  03 avril 2012
j'ai fort apprécié ce recueil , d'une part parce que je pratique les arts martiaux depuis plus d evingt ans , et d'autre part je suis conteur. Si bien que j'en ai extrait quelques uns de ces contes et j'en ai fait un spectacle que j'ai donné à plusieurs reprises accompagné de musiciens .
Commenter  J’apprécie          50
Ardwen
  16 décembre 2019
Ce recueil de contes et récits des arts martiaux recèlent de véritables pépites de sagesse. J'ai eu un coup de coeur pour l'histoire des deux grands forgerons : Murasama et Masamune. Un conte auquel je pense souvent au quotidien en entreprenants certaines actions.
Bien sûr ce livre s'adresse surtout aux personnes qui s'intéressent aux arts martiaux (bien au delà des techniques de combat).
[Livre acheté en librairie indépendante]
Commenter  J’apprécie          30
Izapi
  29 novembre 2019
Voici un très beau recueil sur un univers de discipline, de spiritualité et de sagesse... essentiellement masculin !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
breizhbutterbreizhbutter   31 mai 2020
Pour laisser la Nature se manifester à fond, il est nécessaire de vous débarrasser de toute contrainte mentale. Quand la nature suit son propre chemin et agit à sa guise en vous, il n’y a plus aucune ombre, aucun flottement, aucune faille dont puisse profiter l’adversaire…
Bien que n’étant qu’un simple chat qui ne connaît pas grand-chose des affaires humaines, permettez-moi d’évoquer l’Art du sabre pour exprimer quelque chose de plus profond. L’Art du sabre ne consiste pas seulement à vaincre l’adversaire. C’est avant tout l’Art d’être conscient, au moment critique, de la cause de la vie et de la mort. Un samouraï doit s’en souvenir et s’exercer à un entraînement spirituel aussi bien qu’à la technique du combat. Il doit donc essayer de pénétrer la cause de la vie et de la mort. Quand il a atteint ce niveau d’être, il est libre de toute pensée égoïste, il ne nourrit aucune émotion négative, il ne calcule ni ne délibère. Son esprit est alors non résistant et en harmonie avec ce qui l’entoure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TheTeaChaTheTeaCha   15 juillet 2015
Un jour, alors que Maître Rikyu officiait au cours d'une cérémonie du thé, Hideyoshi fit remarquer à ses généraux : "Regardez bien Rikyu préparer le thé et vous constaterez que son corps est rempli de Ki, que ses gestes précis et mesurés sont comme ceux d'un grand guerrier, ils n'offrent aucune ouverture. Sa concentration est sans faille."

(INFAILLIBLE CONCENTRATION - p.48)
Commenter  J’apprécie          50
breizhbutterbreizhbutter   31 mai 2020
Pour les maîtres, les véritables obstacles qui empêchent l’élève de progresser sont ceux qui sont dressés par sa personnalité artificielle. L’homme ordinaire, étouffé dans un carcan d’habitudes physiques et mentales, sa vision du monde déformée par un écran d’illusions, est un infirme coupé de son être profond dont les possibilités sont inexploitées. Le travail à accomplir consiste donc à faire sauter les blocages, physiques et psychologiques, pour que les forces latentes de l’homme puissent s’épanouir librement. Le Budo, la Voie du Combat, comme toute Voie authentique, a pour but la régénération de l’individu. Mais cette réalisation de soi ne peut être atteinte que par une lutte contre ses propres défauts, ses faiblesses, ses illusions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
breizhbutterbreizhbutter   31 mai 2020
Les idéogrammes pour désigner l’Art Martial sont identiques en Chine et au Japon. Seule la prononciation diffère : les Chinois disent Wu-Shu, les Japonais Bu-Jutsu. « Art Martial » ou « Art de Combat » est une traduction qui trahit un peu l’ « esprit » de l’idéogramme originel qui se décompose en deux caractères : « arrêter » et la « lance ». Originellement compris comme l’ « Art d’arrêter la Lance », l’Art Martial prend ainsi sa signification essentielle. D’autant plus que cette formule peut s’interpréter à la fois comme l’ « Art d’arrêter la lance de l’adversaire » et l’ « Art d’arrêter sa propre lance ». Le grand Art de la pacification extérieure et de l’harmonie intérieure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
breizhbutterbreizhbutter   31 mai 2020
La Science ésotérique, commune à toutes les grandes Traditions, enseigne que l’homme est un microcosme, c’est-à-dire un modèle réduit de l’Univers, du macrocosme. L’être humain contiendrait à l’état latent toutes les dimensions de l’Univers, il obéirait aux mêmes lois, aux mêmes rythmes. L’art de viser son propre cœur conduirait à s’harmoniser soi-même en vue de se « brancher » à la source du Ki originel. On dit que les grands Maîtres ont déchiré l’écran étouffant de l’ego pour laisser le souffle de l’Univers traverser leur être. La magie du Tao opère à travers eux. Par le wu-wei, ils maîtrisent l’ « Art sans artifice ».
« Sur le passage d’un maître, les chiens n’aboient pas », dit un proverbe oriental. Réconcilié avec l’Univers et avec lui-même, « il absorbe l’autre dans son propre cœur » nous confie Maître Ueshiba. La présence d’un tel Homme harmonise ce qui l’entoure.
« D’une extrémité de son arc, l’archer perce le Ciel, de l’autre, la Terre, et la corde qui les relie lance la flèche au cœur de la Cible visible et invisible. » L’Archer, c’est l’Homme véritable qui selon le livre des rites chinois joue un rôle dans la Création, au même titre que le Ciel et la Terre : « Le Ciel engendre, la Terre nourrit et l’Homme accomplit. » L’Homme qui pratique l’Art de viser son Cœur réintègre sa vraie place : être un trait d’Union entre l’esprit et le corps, le Ciel et la Terre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Michel Random (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Random
Ce documentaire sur les arts martiaux traditionnels du Japon a été réalisé par Michel Random dans les années 70.
Dans la catégorie : Sports de combatVoir plus
>Loisirs et arts du spectacle>Sports, jeux athlétiques extérieurs>Sports de combat (41)
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
75 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre