AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Julie Guinard (Traducteur)
EAN : 9782290362969
416 pages
J'ai Lu (01/12/2021)
4.06/5   8 notes
Résumé :
L'Écosse ! Ses landes mystérieuses jonchées de bruyère, ses farfadets malicieux, ses traditions millénaires, ses rousses sorcières et ses Highlanders sexy... Comment ne pas succomber aux charmes de cette contrée si romantique et si propice aux aventures ? Alors suivez Margaret, Rose, Janet et Andra dans leur quête de l'amour fou, vivez des histoires inoubliables et laissez votre cœur battre au rythme de ces romances passionnées !
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  28 janvier 2022
C'est l'Ecosse qui m'a donné envie de lire ce livre qui regroupe quelques histoires courtes qui tournent autour du mariage. Deux d'entre elles sont tandis que deux autres sont plus contemporaines, j'avoue avoir un attrait plus prononcé pour l'Ecosse d'antan, celle qui nous propose l'histoire des clans et des highlanders.
GRETNA GREEN DE JULIA QUINN
Nous sommes en 1804, du côté de Gretna Green en Ecosse, nous suivons alors les péripéties de Margaret Pennypacker. Margaret est une jeune dame qui a passé les sept dernières années à élever son frère et sa soeur, n'octroyant que peu de temps à sa propre existence. Ici nous la retrouvons alors qu'elle est partie à la recherche de son frère qui s'est enfuit pour convoler en noces en Ecosse. C'est alors qu'elle se retrouve sans rien, plus un sous et qu'elle est épuisée, trempée et un peu désespérée, qu'elle va faire la connaissance de cet écossais qui va lui porter secours.
Angus Greene se retrouve dans la même situation car il court après sa soeur qui a elle aussi décider de fuir mais pour Londres, pour être présentée à la bonne société et trouver un mari. Il est alors en colère qu'elle lui fasse cet affront de quitter leur domaine, alors qu'il n'a pas le temps de s'occuper des ces sottises.
Tous deux vont le temps de quelques heures se rallier l'un à l'autre et vont donc passer du temps ensemble. Tout se passe alors sur ce quelques temps passés ensemble, le format court accélérant un peu leur relation, mais cela reste toutefois intense et équilibré, puis on le sait les hommes d'antan ne faisaient pas dans la dentelle, quand ils voulaient quelque chose, ils fonçaient tête baissée.
LA ROSE D'ECOSSE DE STEPHANIE LAURENS
1826, nous sommes dans un château qui appartient à la famille du Comte de Stathyre, sur le point de se fiancer, le fils de la famille est de retour après douze années où il était parti gérer les affaires de famille. Il ne s'attendait pas en rentrant à retrouver Rose, cette fille qui le collait tout le temps quand il était plus jeune, et qui aujourd'hui est devenu une femme. Alors que sa future fiancée est là avec sa famille, que Rose a elle aussi un prétendant, ils vont être confrontés à leurs retrouvailles troublantes.
Rose est une jeune femme pleine de vie, très solaire et elle a toujours eu l'habitude de chercher le jeune Comte lors de leurs jeux d'enfants, or aujourd'hui ils ont tous deux grandis et sont à présent adulte. Tandis que Duncan revient et est sur le point de se fiancer, Rose doit faire face à cette réalité elle aussi mais de se revoir tous deux provoquera quelques situations qui mettront en évidence leur complicité. Si Duncan la bat froid au départ, il finira par chercher sa présence, et Rose sera alors confrontée à des émotions qu'elle n'a jamais éprouvé jusque là.
On les découvre tous deux dans le cadre de ce domaine familiale, entourés par des invités qui sont là pour meubler la rencontre de la future famille de la fiancée de Duncan. Nous aurons alors le loisir de les voir tous deux s'ébattre avec ce qu'ils éprouvent tous en gérant les fiancés et leurs familles. On apprend ainsi de quelles manières ils se connaissent, tout ce qu'ils ont partagé jusque là ainsi que cette relation passionnelle qui nait entre eux.
LA FIANCÉE DE GRENLYON DE KAREN RANNEY
1772, Château de Glenlyon.
Lachlan est chef du clan Sinclair, et pour sauver son clan, une prédiction l'encourage à épouser une jeune femme qui a tout d'une sorcière, ce qu'il se refuse à faire. Mais cette superstition a gagné son peuple, et beaucoup s'inquiète de voir la lignée des Sinclair s'éteindre. Notre héroïne est elle aussi écossaise, mais elle vit maintenant en Angleterre depuis plusieurs années suite au décès de ses parents. Elle a trouvé une place de dame de compagnie, auprès d'une jeune femme assez acariâtre et elle subit chaque jour ses remarques, ses réprimandes, en gardant l'espoir un jour de pouvoir retourner en Ecosse, sa terre natale.
La rencontre entre Janet et Lachlan se fera alors que celle-ci profitait de quelques instants de liberté pour profiter de la nature. Lachlan tombe sur elle par hasard, et déduit rapidement qu'elle est celle qui lui est promise. Quel bonheur de constater qu'elle est loin d'être comme on le lui avait décrit, il envisage ainsi l'avenir avec cette femme plus positivement et semble rassuré sur le devenir de son clan avec cette union à venir. Rose quand à elle, n'en revient pas de rencontrer un homme si attentionné tout en partageant avec lui de ces moments uniques et passionnels qui lui rappellent qu'elle peut prétendre à l'idée même d'être heureuse et de retourner en Ecosse, lors de la future union de celle qu'elle accompagne. Tous deux n'ont pas idée qu'ils se trompent sur l'identité de l'autre.
Ce que j'ai beaucoup aimé dans cette histoire, ce sont les deux personnages, lui le chef de clan fier mais qui au contact de la jeune femme, tombera réellement sous son charme, et elle, fragilisée par sa situation et pourtant pleine d'envies et c'est une bien jolie personne. Leur alchimie est immédiate, elle fait des étincelles et cela porte ainsi le récit avec entrain. On a plaisir alors à les lire, les suivre et on se demande de quelle façon leur histoire va tourner, au vu des enjeux qui existent au coeur même de cette union à venir. Les autres personnages tiennent leur place, et nous apportent alors ce complément d'informations sur ce qui les entoure et ils nous permettront de bien camper leur relation dans une réalité.
Cette histoire nous offre en quelques chapitres tout ce que nous aimons des histoires écossaises : un mariage arrangé, un chef de clan, une jeune femme innocente, un quiproquo et des enjeux importants. On se laisse prendre au jeu de la séduction, on apprécie les émotions qui vont naitre et ce bel espoir d'être heureux sans forcément subir son destin, et les rebondissements rythment le récit de cette courte histoire.
LE KILT NUPTIAL DE CHRISTINA DODD
Je ne sais pas trop comment aborder cette nouvelle, disons que je m'y suis sentie moi-même un peu paumée en la lisant. On dirait un morceau pris dans un texte plus important, du coup on ne sait pas trop de quelle façon l'aborder. le fait est que je ne m'y suis pas sentie bien, et que je n'avais qu'une envie la finir vite.
Le récit tourne autour de quelques traditions dont celle du kilt nuptial et présente un homme anglais qui va séduire une charmante écossaise. Tout se déroule sur quelques heures, en huit clos et leur rapprochement se fait inexorablement. J'ai trouvé que du coup, on n'a pas réellement le temps de vraiment se pencher sur les personnages et ainsi de bien les comprendre, voir de bien tout comprendre. le contexte et le huit clos nous offre certes des descriptions de lieux et de situations qui sont intéressantes, mais elles auraient pu être mieux exploitées, afin que l'on s'y sente bien. C'est l'histoire des quatre qui m'a le moins plu, je n'y ai pas du tout accroché !
J'ai passé un bon moment dans ces histoires, avec bien entendu certaines que j'ai préféré à d'autres. le côté Highlander me plait plus alors, et si je devais vous dire laquelle fut ma préférée, je dirai La fiancée de Grenlyon de Karen Ranney.
Le format court revêt l'avantage de plonger le lecteur dans une histoire sur un court laps de temps, mais la maitrise du format par les auteures de ce livre n'est plus à prouver. Moi qui avait envie de courtes histoires quand j'ai ouvert le livre, j'ai été ravie de les découvrir, elles nous proposent un début et une fin et une présentation des situations et des personnages suffisamment abouties pour y trouver notre compte.
Lien : http://www.livresavie.com/ma..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fihi72
  15 février 2022
On me dit Ecosse et je fonce tête baissée.
Là, ce sont quatre histoires assez courtes et nous sommes transportés en 1804 à Gretna Green avec Julia Quinn. Margaret Pennypacker est à la recherche de son frère et elle va rencontrer Angus Greene qui lui, recherche sa soeur.
Entre eux il va y avoir des étincelles; une belle histoire.
En 1826 avec Stéphanie Laurens, à Ballynashiels.
Duncan retrouve Rose qui est devenue une femme depuis le départ de ce dernier. Chacun doit se marier de son côté, mais ils sont attirés l'un par l'autre.
En 1772 avec Karen Ranney, au château de Glenlyon.
Là, j'avoue avoir lu un peu en diagonale et pas grand chose à dire.
En 1805 avec Christina Dodd..
Là, c'est mon histoire coup de coeur.
Ce n'est qu'à la fin que l'on connaît la signification du kilt nuptial.
On en sait un peu plus sur certaines traditions écossaises.
Hadden est un bel écossais que j'aurais aimé connaître pour de bon.
Une histoire presque en huis clos, mais une fin très osée pour un certain public; c'est la raison de mon coup de coeur, car j'ai lu ce que j'attendais dans toutes les histoires de ce livre.
Un bon moment, mais je ne garderai pas un souvenir impérissable de cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Qui est qui ?

Sous quel nom connait-on mieux Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky ?

Paul Verlaine
Guillaume Apollinaire
Jules Supervielle

12 questions
277 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre