AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782280351263
416 pages
Harlequin (01/05/2016)
3.1/5   5 notes
Résumé :
Lorsque Glynis revient à Glasgow après la mort de son mari, elle n’a plus rien de la jeune fille vive et spontanée qu’elle était autrefois. A Washington, elle a appris à tenir sa langue et à maîtriser ses émotions, en digne épouse de diplomate. Elle n’aurait jamais cru qu’à son retour au pays, et surtout au contact de son premier amour, devenu un homme d’affaires florissant, son tempérament d’Ecossaise se réveillerait et mettrait en péril la délicate mission qu’on l... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Eroblin
  26 avril 2017
Encore une fois le résumé arrange l'intrigue. Effectivement Glynis revient chez elle en Ecosse après avoir perdu son mari diplomate en poste à Washington juste au moment du déclenchement de la guerre de Sécession. Mais elle n'a aucune mission « délicate » à mener, au contraire elle ne veut surtout plus entendre parler de secrets, de stratégie militaire, d'espionnage ou de complots. Sa vie en Amérique aux côtés d'un mari froid et distant uniquement intéressé par sa carrière, ses années passées à côtoyer des hommes politiques et leurs femmes, à devoir sourire en toutes circonstances, à écouter et à se taire l'ont guérie à tout jamais d'intriguer. Hélas, pour elle, Baumann -un homme qu'elle a connu à Washington- cherche à exercer un chantage : il aimerait qu'elle aille fouiller dans les affaires de Lennox Cameron car il construit des bateaux et il vient d'en concevoir un pour les confédérés qui pourrait forcer le blocus des nordistes. Et pour Baumann il est hors de question que ce bateau quitte Glasgow intact. Malgré la tentative de chantage Glynnis refuse d'agir car Lennox est, le seul homme qu'elle ait jamais aimé et qu'elle aime toujours. de son côté Lennox n'est que trop heureux de son retour, il n'a jamais compris pourquoi elle est partie. Et il ne souhaite qu'une chose : l'épouser et la rendre heureuse. Pour cela, il va devoir affronter Baumann et le propre orgueil de Glynnis. Car il n'y a pas plus entêtée qu'une écossaise. Ce roman se lit agréablement mais il lui manque un petit quelque chose pour le rendre captivant. Tout est un peu trop lisse et un peu trop sage sans parler du rythme lent et de personnages secondaires pas assez développés (le frère de Glynnis notamment).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PauseEarlGrey
  19 septembre 2016
Difficile de résister à un livre dont le titre mentionne immédiatement l'Ecosse, un pays que je rêve de visiter depuis longtemps déjà. Je m'attendais, ou plutôt j'espérais un dépaysement total, une romance qui m'entraîne dans ce pays à l'imagerie foisonnante et intrigante, dont le peuple est aussi chaleureux que fier et fort. Bon. Pour le coup, j'en suis revenue car pour me faire rêver de l'Ecosse, on repassera. Dommage. La villa de Lennox qui se voulait romanesque, ne l'était pas tant que ça et la mayo ne prend pas vraiment.
L'histoire d'amour, puisque c'est le sujet principal du livre, n'est pas mal faite. Mais j'avoue ne pas avoir accroché au personnage féminin. Glynis est une femme irréfléchie et un peu stupide au final puisqu'elle a gâché 7 ans de sa vie pour des prunes… Elle ne sait pas non plus ce qu'elle veut. Je t'aime, moi non plus, en fait non, mais si, un peu, vraiment pas, mais quand même. Vous me direz, dans le genre, Lennox n'est pas mal non plus. Bref, le genre de romance qui me saoule assez rapidement. Encore une fois, dommage.
Heureusement, heureusement ! le contexte historique vient relever le niveau et rend le livre digeste. Oui parce-que bon, je n'ai pas détesté ce livre contrairement aux apparences. Il faut dire que l'auteure s'est appuyée sur le rôle qu'a tenu l'Ecosse dans la guerre de Sécession américaine à savoir l'apport d'une flotte de guerre importante. L'intrigue du livre repose dessus et c'est ce qui lui donne de la profondeur. Entre espionnage pour l'Union ou les Confédérés et meurtres de partisans de l'un ou l'autre camp, on continue à tourner les pages pour connaître le fin mot de cette histoire...https://pauseearlgreyblog.wordpress.com/2016/09/19/retour-a-glasgow-karen-ranney-romance-destination-ecosse/
Lien : https://pauseearlgreyblog.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Cellardoorfr
  14 septembre 2016
Le premier tiers de ce roman m'a enchantée car j'ai trouvé qu'il était plutôt bien écrit. Il y avait un beau fond historique avec la Clyde et ses chantiers de construction navale et les références à la guerre de Sécession (j'avais lu Autant en emporte le vent peu de temps auparavant et c'était intéressant de voir le conflit du côté européen). Cet aspect de l'histoire n'est pas hyper poussé mais est assez présent pour donner une belle toile de fond. L'héroïne, Glynis, sans être vraiment un coup de coeur, était plutôt intéressante au départ tout comme Lennox, un personnage masculin finalement assez doux, drôle et donc, sympathique. le fait que Glynis revienne dans un univers familier sept ans après être partie (son père est mort durant cette période mais elle n'est pas revenue pour autant) était également intéressant d'un point de vue narratif.
Ensuite ? Et bien j'ai moins accroché. Certes, je ne vous cache pas qu'il y a une vraie intrigue avec, comme je le disais plus haut, un secret. Mais ça n'a pas suffit à retenir mon attention. J'ai eu l'impression que l'auteur se concentrait un peu trop sur les retrouvailles entre Lennox et Glynis avec une espèce de répétition constante des mêmes sentiments et des mêmes impressions :
Elle : chaque fois qu'elle voit Lennox, son coeur s'emballe et elle se dit non non, je ne peux pas être encore amoureuse de lui après tant de temps.
Lui : chaque fois qu'il voit Glynis, il se demande où est passée la jeune fille qu'il connaissait si bien et qui était si… authentique.
Glynis ne fait pas confiance à Lennox et lui a beau faire preuve d'humour et de bonne humeur, il ne parvient pas à la dérider pendant encore un gros tiers du livre. C'est lassant.
En somme, j'ai vite trouvé que le roman tournait en rond. Si j'avais apprécié plus que ça l'héroïne, j'aurais pu changer d'avis sur Glynis mais elle est tellement difficile à cerner et elle manque tellement de vie ! Cela est évidemment dû à son passé mais c'est d'autant plus dur de s'attacher à elle.
Quant aux inévitables scènes érotiques du roman : bof ! J'ai été assez outrée par les dialogues entre les personnes concernées. C'est cru !
En bref,
Après des débuts intéressants, l'auteur m'a laissée sur la touche. J'ai trouvé le rythme du roman trop lent et j'ai eu du mal à accrocher avec Glynis. Je reconnais néanmoins que l'histoire est bien écrite et qu'elle tient debout de A à Z. le contexte historique/économique est quand même intéressant et pas si souvent évoqué dans les romances, non ? Je pense que le roman peut plaire aux vraies fans de romance. Pour ma part, il manquait quand même pas mal d'éléments pour me faire craquer.
Lien : http://cellardoor.fr/critiqu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : espionnageVoir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2456 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre