AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La bête aveugle (15)

nounours36
nounours36   28 février 2014
Il y avait quelque chose de troublant à vous donner le frisson que de voir un homme ne disposant que du toucher admirer la statue nue de la femme qu’il aime. Ses cinq doigts, menaçants comme les pattes d’une araignée, rampaient à la surface du marbre poli. Les yeux… le nez… la bouche… L’homme s’attarda longtemps sur les lèvres semblables à des pétales de fleur. Puis les paumes caressèrent le reste du corps, la poitrine… Le ventre… les cuisses…
Commenter  J’apprécie          30
Erzuli_Capote
Erzuli_Capote   25 mars 2012
"Ainsi, les doigts et la peau de Ranko devenaient progressivement semblables aux antennes des insectes. La moindre vibration de l'air, la plus infime substance n'échappaient pas à son oeil sensuel. Ils avaient une forme informe, une couleur incolore, et rendaient un son insonore."
Commenter  J’apprécie          31
rkhettaoui
rkhettaoui   11 octobre 2016
Le malheur, pour moi qui étais aveugle, c’était que je ne pouvais pas voir les jolies femmes ni les beaux paysages. Il y avait bien d’autres choses encore que mon regard ne distinguait pas, les peintures, les livres, le théâtre, la lumière du soleil, la couleur des nuages, ou encore la beauté de la lumière artificielle comme celle des lampes électriques. Je lisais des livres en braille, mais les conversations de mon entourage me faisaient envier ceux qui avaient des yeux. Je détestais mes parents qui m’avaient fait aveugle. Je haïssais Dieu. Mais il n’y avait rien à faire.
Commenter  J’apprécie          20
Erzuli_Capote
Erzuli_Capote   25 mars 2012
"C'était une chose flasque, ronde et de couleur pâle, d'environ deux pieds de haut. Au premier coup d'oeil, cela semblait absolument extraordinaire et mystérieux, mais quand on y regardait de plus près, on comprenait que c'était le tronc d'un mort, dont on avait découpé la tête, les bras et les jambes."
Commenter  J’apprécie          20
pit31
pit31   30 janvier 2019
La voix étouffée venait de l'autre côté du mur. Elle pouvait toujours essayer de deviner, elle était dans une pièce semblable à une caverne sans aucune issue. Elle ne savait pas comment elle pourrait faire pour aller de l'autre côté du mur. D'ailleurs, ce n'était pas la seule chose qu'elle trouvait curieuse. Depuis un moment , il lui semblait que la voix de cet homme n'était pas celle de Komura Shôichi.
Mais elle n'eut pas le loisir de s'attarder sur ce point. Parce qu'il se passait quelque chose de plus étrange encore. Elle était étonnée par la sensation extraordinaire et inexpliquée que lui donnait le mur auquel elle venait de prendre appui sans y faire attention.
Cette partie du mur était recouverte de protubérances semblables à des bols inversés, et alors qu'elle avait appuyé sur l'une d'elles, celle-ci avait tremblée comme de la gelée et la partie où elle s'était appuyée venait de s'enfoncer. De plus, elle était tiède et donnait exactement la même sensation que la peau humaine vivante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   11 octobre 2016
Renonçant aux subtils jeux des sens dont ils avaient l’habitude, ils se mirent à rechercher des sensations plus violentes.
Comme deux bêtes sauvages lâchées dans les ténèbres, ils prirent du plaisir à se mordre, à se frapper, à se blesser.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   11 octobre 2016
C’était lui qui avait caressé sa statue de marbre au musée, qui s’était fait passer pour un masseur afin de mieux pouvoir la caresser, et qui venait de lui envoyer des fleurs. Ah, quelle terrible obstination ! Il était comme le serpent immobile devant sa proie, attendant de pouvoir la saisir.
Commenter  J’apprécie          10
polarjazz
polarjazz   07 septembre 2016
N'avons-nous pas d'autres occasions d'utiliser notre sens aigu du toucher en dehors des jeux de la chambre à coucher ?
Commenter  J’apprécie          10
Erzuli_Capote
Erzuli_Capote   25 mars 2012
"L'aveugle, salivant de joie, se mit à titiller les jambes et les fesses de la jeune femme du bout de son poignard aussi tranchant qu'un scalpel.
A chaque coup, la peau immaculée se teintait d'une belle couleur rouge, tandis que des cris stridents s'échappaient tant bien que mal du fond de l'énorme bouche."
Commenter  J’apprécie          10
pit31
pit31   30 janvier 2019
Tout en dansant, elle avait entonné un chant plaintif et langoureux des mers du Sud. C'était un chant d'amour languissant, nonchalant, mais aussi provocant. Comme ceux que cette chère Joséphine Baker devait chanter dans les music-halls de Paris, en se déhanchant.
Les jeunes spectateurs étaient pris d'une douce ivresse qui les rendait sentimentaux. Même les mauvais garçons criaient moins fort pour ne rien perdre des évolutions de la reine des variétés.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Les mangas adaptés en anime

    "Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

    Bleach
    Pokemon
    One piece

    10 questions
    392 lecteurs ont répondu
    Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre