AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782081295971
522 pages
Flammarion (27/03/2013)
3.86/5   127 notes
Résumé :
Le manuscrit de Sophie a été refusé partout.

Un jour, miracle, on lui propose d'en faire un film.

Mais Lucas Gardel, le réalisateur, pose une condition : Sophie doit devenir sa directrice artistique. A t-elle l'expérience nécessaire ? Pas de problème, répond Sophie, qui n'a jamais mis les pieds sur un plateau de cinéma.

La voilà à Paris avec Julien, son neveu, et Mélanie, leur colocataire. Eux, dans la vie, personne ne le... >Voir plus
Que lire après Le bonheur commence maintenantVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
3,86

sur 127 notes
5
11 avis
4
13 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis
Au premier coup d'oeil, le bonheur commence maintenant ressemble à un gros pavé qui pourrait rebuter les lecteurs les moins téméraires. Je vous rassure, les pages défilent à une allure folle, je n'en reviens toujours pas d'avoir lu un aussi gros livre en si peu de temps...

A la suite de la vie commence à 20h10 (mais qui peut se lire indépendamment, sans nécessairement avoir découvert ce premier "tome"), le bonheur commence maintenant reprend néanmoins les mêmes personnages de l'histoire du précédent roman.
Sophie, à la suite de l'échec de l'édition de son roman, a perdu espoir depuis bien longtemps, et refuse d'entendre parler encore une seule fois de son roman. Mais un jour, alors qu'elle ne s'y attendait nullement, Lucas Gardel, un réalisateur très connu, lui propose de faire de son roman un film. Sophie accepte avec joie, mais Lucas pose une seul condition : elle ne doit pas faire publier son roman. Suite à cette proposition, elle prend l'initiative de partir s'installer en collaboration avec Julien, son neveu homosexuel, et Mélanie, une pigiste au journal La semaine. le tournage commence quelques semaines plus tard, et Sophie apprend lentement (et difficilement), ce nouveau métier de directrice artistique...

Un livre qu'il est impossible de quitter avant la fin. J'ai passé un agréable moment de détente aux côtés des différents personnages. Ils m'ont fait beaucoup rire, parfois ils m'ont émus ou attristés...

Sophie est son courage, son envie de faire, de prouver à tous, mais surtout à Marc qu'elle peut faire quelque chose de sa vie, seule, sans aides quelconques.
Julien est son côté amoureux désespéré, prêt à faire des folies pour attirer le regard de la personne aimé. Au fil des pages, j'ai trouvé que sa confiance en lui commençait à s'accroître... c'est une bonne chose : peut-être grâce au sport qu'il a commencé à pratiquer, ou seulement à l'aide de son superbe livre du séduction...
Et Mélanie, petite bonne femme sûre de ses choix, qui est prête à foncer et faire n'importe quoi pour réussir enfin à son but ultime.

Des personnages attachants, très différents les uns des autres. Ils vivent leurs vies chacun de leurs côtés, en ce croisant certaines fois (normal, ils cohabitent !). J'ai beaucoup aimé le fait de les voir simultanément, puis ensemble, soudés, et réunis face aux malheurs qui les frappaient.

En même temps, Thomas Raphaël présente un peu l'aspect des tournages de films, la difficulté et le temps qu'il faut passer pour réussir à obtenir seulement une séquence. C'est un milieu assez fermé, qui nécessite de la patience, de la coordination, et de la volonté.
Thomas Raphaël sait vraiment manier son sujet : les chapitres s'enchaînent, et on ne s'ennuie pas, bien au contraire, vers la fin, les petits moments de suspenses sont parfaitement agréable.

A tous les gens stressés, ceux qui veulent passer un bon moment sans prise de tête, ce roman est fait pour vous ! Avec un mélange d'humour, d'émotion et de suspense, le bonheur commence maintenant à tous les ingrédients pour plaire.

Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
Commenter  J’apprécie          150
Il y en a pour tous les goûts, pour tous les âges, pour toutes les humeurs. On se laisse emporter dans la lecture et dans la vie de ces trois personnages qui, chacun à leur façon, nous ressemblent un peu. le rythme est haletant, sautillant, on rit, on trépigne, on s'indigne. Et on adore.

Chapeau bas, car il n'est pas donné à tout le monde de parler de banalités sans être banal, de parler de peine sans tomber dans le pathos, de parler de niaiserie sans jamais être niais. Tout comme les trois héros, le lecteur se surprend à essayer de se convaincre, lui aussi, que c'est décidé, LE BONHEUR COMMENCE MAINTENANT.

L'auteur, qui a toujours le mot pour rire, nous initie à un monde méconnu que l'on a tendance à idéaliser, ou à craindre. Et c'est finalement la voie de la douceur, de la simplicité et de la sincérité que Thomas Raphael semble avoir choisi. On se régale des portraits parfaitement croqués, de cette mère hystérique et odieuse, de cette star capricieuse et rayonnante. On est sans cesse surpris par les décisions des personnages que l'on pensait pourtant avoir réussi à cerner.

On est pris au jeu, envoûté par le rythme, par les rires. le Bonheur commence maintenant est une jolie thérapie, et une belle initiation au monde du cinéma.
Commenter  J’apprécie          100
Tout d'abord avant de commencer ma chronique je voudrais remercier de tout coeur l'auteur pour m'avoir envoyé son tout dernier roman avec une petite dédicace qui m'a beaucoup touché. Moi qui avais adoré " La vie commence à 20h10 " je ne pouvais pas espérer mieux. Et donc voilà je voulais vraiment faire un petit clin d'oeil à l'auteur pour son geste et sa gentillesse !
Juste avant, je tenais à préciser que ce livre est la suite de " La vie commence à 20h10 " du même auteur. Passons maintenant à ma chronique !

J'étais très contente de retrouver les personnages du premier roman, je parle bien sûr de Sophie, Julien, Marc, Mélanie et Joyce Verneuil bien entendu. Et d'en découvrir de nouveaux comme Lucas Gardel et Arnaud Berger.
Nous retrouvons donc Sophie qui essaye toujours de faire publier son manuscrit mais qui n'y arrive malheureusement pas. Sauf qu'un jour on va lui proposer mieux : d'en faire un film. Lucas Gardel lui offre à ce moment-là une chance inouïe mais le réalisateur pose une condition : que Sophie devienne sa directrice artistique. Elle n'a aucune expérience dans ce domaine et pourtant elle va accepter sa proposition.

Tout au long du roman, on va suivre Sophie dans cette production, voir le monde du cinéma mais sous un autre angle et ça, j'ai vraiment adoré. Comme dans tous métiers, il y aura des hauts et des bas et c'est dans ces moments-là que je me pose un tas de questions... " va-t-elle réussir ou au contraire va-t-elle échouer ? " par exemple. Et chaque fois que je tourne une page je suis soulagé d'y trouver une réponse.

On ne va pas seulement suivre le quotidien de Sophie mais aussi celui de son neveu, Julien chez qui elle va habiter durant sa venue sur Paris. Julien est un jeune étudiant homosexuel, plutôt du genre à s'amuser et d'aller de garçons en garçons sans jamais que ce soit du sérieux. Mais un jour, il va radicalement changer d'avis car il va tomber amoureux de son professeur. A chaque passage où on découvre le quotidien de Julien j'étais ravie car j'aime beaucoup ce personnage. On le comprend parfaitement et peu importe les décisions qu'il décide de prendre. L'auteur nous sort un peu de la routine des couples hétérosexuelles que l'on peut voir dans les romans, en nous montrant une autre vision du couple, des sentiments, de l'amour et ça, j'ai vraiment adoré. J'ai trouvé que ça, ça rapportait un gros + à l'histoire.

Puis il y a aussi le quotidien de Mélanie qui elle, est la colocataire de Julien. C'est une apprentie journaliste qui essaye le tout pour le tout afin de devenir titulaire. Elle n'a pas eu un passé facile car elle était très mal dans sa peau mais elle a réussi à avancer. Courageuse et sensible a la fois, on ne peut que l'adorer. Après, je ne sais trop quoi dire sur ce personnage sans vous spoiler l'histoire même.

J'ai dévoré ce roman tout comme le premier. Nous sommes emportés dans un rythme effréné et on n'a pas envie que ça s'arrête. J'ai essayé de repousser au maximum la fin, je ne voulais tout simplement pas le finir et pourtant, je n'ai pas eu d'autres choix tellement l'histoire m'emportais. L'histoire est vraiment géniale voilà, je n'ai vraiment rien d'autre à dire à part qu'elle était géniale. J'ai passé un excellent moment en compagnie de ce livre, je ne regrette absolument pas ma lecture, la seule chose que je regrette c'est de l'avoir lu aussi vite. On s'attache à tous les personnages et à leur quotidien. Malgré tout, ils restent solidaires. J'ai pu voir la transformation impressionnante de quelques personnages et je suis super-heureuse pour eux.

Cette lecture vous promet beaucoup d'émotions et cela jusqu'au bout. Tellement, que j'ai quand même réussi à avoir les larmes aux yeux sur les derniers chapitres ! Alors n'attendez plus et lisez-le.
Lien : http://librairiedubonheur.sk..
Commenter  J’apprécie          40
Ce roman je l'ai lu puisqu'une booktubeuse m'a semblé convaincante quand elle en a parlé comme d'un coup de coeur. Alors hop, je me suis lancée et c'est avec joie que je l'ajoute moi aussi à mes coups de coeurs.

Je préviens, je n'ai pas lu le premier roman mais cela n'empêche pas de lire celui ci.

Nous voilà avec Sophie, le résumé parle surtout de ce personnage pourtant nous suivrons plusieurs autres vies. Sophie est donc une prof et une écrivaine. Malgré son envie de se faire publier, aucun retour positif n'a su faire apparition dans sa boite au lettre. Mais cela change un jour ou elle ne s'y attend pas du tout. Ayant perdu toute confiance en elle et ses capacités elle va presque passé à côté de son rêve et ce qui va la révéler sous son vrai jour.
Marc, parlons en rapidement tellement ce personnage m'a semblé être une tâche dans la vie de Sophie. Il est son compagnon mais en tant que tel il ne fait que l'écrasé, il a pour ombre Sophie. La poussé à faire quelque chose dans sa vie ? Il n'en a pas vraiment le temps à vrai dire mais c'est aussi grâce à la séparation qu'il impose à leur couple que toute la vie de Sophie va devenir ce quelle mérite. Il n'est pas méchant, ce n'est pas un mauvais gars juste qu'il m'a énervé dans sa manière d'agir à la dernière minute.

Après la séparation de ces deux personnages nous découvrons rapidement Lucas, le réalisateur. Il est l'homme qui peut changer la vie de Sophie et c'est ce qu'il va se passer d'ailleurs. C'est un personnage que j'ai apprécier jusqu'à ce que l'auteur Thomas Raphaël nous révèle la vraie nature de cet homme. Finalement c'est " tous les mêmes " !

Sur Paris, car oui, Sophie retourne sur Paris pour la réalisation de son film ; elle trouve refuge dans l'appartement de deux jeunes avec qui elle a déjà été coloc. Il s'agit de Julien, le neveu de son ex Marc ainsi que Mélanie. Deux personnages avec des comportements et caractères très différents.
Julien je l'ai adoré, c'est un jeune étudiant gay qui ne cesse les coups d'un soir par peur de s'attacher à un homme et de devoir à son tour devenir vraiment un homme. Pourtant le hasard, le malheur, le tout ce qu'on voudra qui n'est pas positif va lui faire connaitre l'amour. Des sentiments qui font mal, qui s'emparent d'une grande partie de lui. Il est sensible, drôle, plus ou moins certain de lui et a du chien. Il poussera son ex-tante, Sophie avec qui il s'entend très bien, à tourner la page. Il sait bien qu'elle mérite mieux que Marc et ne cesse de lui répéter. Un amour.
Pour ce qui est de Mélanie, cette fille est courageuse et débordante de volonté. Elle ne baisse jamais les bras et tant mieux vu quelle étudie pour devenir journaliste. Une vie plus ou moins dur, des hauts et des bas, des secrets, des regrets mais il faut de tout ça pour atteindre le but que l'on souhaite non ?

Ce roman tourne donc autour de ces personnages et en cache bien d'autres plus ou moins important. "Le Bonheur commence maintenant" est un roman qui nous pousse a croire en nous, en nos capacités et personnellement faire comprendre qu'il est souvent nécessaire de se séparer de nos habitudes et des personnes que l'on pense irremplaçable dans notre vie pour arriver à ce que nous souhaitons. La vie semble être un parcours qui ne cesse de se couper en deux ou pire en trois, quatre chemins et la seule chose que l'on puisse faire est de choisir l'un deux jusqu'à arriver à un autre.

N'oubliez pas d'ouvrir plus grand les yeux et les oreilles autour de vous, nous ratons souvent les personnes qui nous soutiennent vraiment dans notre vie. Enfin, n'oubliez pas que tout ce que vous faites et réussissez c'est grâce à vous, alors soyez fière de ce que vous faites si c'est ce que vous vouliez réussir.
Lien : http://illbooks.blogspot.fr/
Commenter  J’apprécie          30
Il n'est pas nécessaire d'avoir lu "la vie commence à 20h10" pour lire cette histoire, même si, bien sûr, la personne comprendra mieux la relation de Sophie et Joyce, Sophie et Marc et Sophie et Julien.
Nous y retrouverons les coulisses de la télévision, mais ce n'est plus Sophie qui y retourne. Elle a écrit un roman, qu'un réalisateur de film lui propose de monter et tourner en échange de ses droits de publication. L'histoire existera en film, mais pas en livre. Après quelques jours de réflexion, Sophie accepte en se disant qu'elle n'a plus grand chose à y perdre. Ce film lui permettra de terminer le chemin qu'elle avait entamé en travaillant pour la série La vie la vraie.

Nous y suivons la vie de 3 personnages en même temps : Julien, le frère d'Annie, jeune adulte, Mélanie, sa colocataire et Sophie, qui les rejoint comme 3è occupante de l'appartement. Chacun y évolue à sa manière, selon ses propres problématiques.

Les thématiques de cette histoire sont la famille, le secret, l'amour et les attentes dans une relation. J'ai aimé les retrouver et les suivre, chacun dans leur processus, et individuellement dans leur avancée personnelle.


Je ne l'ai pas lu sur un support classique, livre ou ebook, mais je l'ai écouté en audiolivre. La lecture est agréable et j'ai apprécié les changements de voix pour nous aider à repérer qui parlait. C'est une histoire que j'ai suivi en voiture, dans le train, sans m'endormir bercée par les rails, et même en exécutant des tâches ménagères pour les rendre moins fastidieuses.

J'ai apprécié les leçons que chaque personnage prend dans les situations et surtout le retour de Joyce, la terrible directrice que tout le monde craint. Derrière chaque personne se cache un passé ou des blessures qu'ils soignent, d'une manière ou d'une autre, dans ses choix. Même Joyce. Serait-elle si terrible qu'elle en a l'air ou s'est-elle forgée ainsi pour atteindre le bonheur ?

Une histoire à recommander à ceux qui apprécient les romans feel good, avec humour et beaucoup de poésie. Elle y raconte la vie de pigiste, d'étudiant et de directrice artistique de film. Un monde à connaître, où l'on peut comprendre tout le travail qu'il peut y avoir derrière ce que nous pouvons regarder en 1h20 ou même quelques minutes pour un article.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
- Artmédia, bonjour.
- Bonjour, je voudrais parler à l'agent de Sylvia Galé.
- Qui est à l'appareil?
- Sophie Lechat.
- ...
- So-phie Le-chat. Je travaille avec Lucas Gardel et j'ai besoin de parler à l'agent de Sylvia Galé, c'est très urgent vous savez.
- C'est à quel sujet?
- Au sujet d'un rôle qu'on voudrait lui proposer.
- Les propositions spontanées à l'intention de mademoiselle Galé sont à adresser par écrit par courrier à l'agence, au 8, avenue...
- Si j'étais vous, j'ai dit avec beaucoup de fermeté, je passerais cet appel immédiatement.
(La clé, quand on veut parler aux agents, disait Fiona, est de maltraiter leurs assistants.)
-Vous n'avez aucune idée de l'enjeu, j'ai continué, et vous risquez gravement de le regretter.
Je n'entendais rien.
- Gravement, j'ai répété.
Elle a raccroché.
J'ai toussé pour éclaircir ma voix.
-Bonjour, je suis Anna Gordon et je souhaite parler à l'agent de mademoiselle Galé, je suis la première assistante réalisation de Woody Allen qui revient tourner son prochain film à Paris cet automne, et il serait très heureux de proposer à mademoi...
- Sophie Lechat?
- Pawdon, je ne compwends pas, je suis Anna Gowdon et je voudwais...
- Je vous ai reconnue.
- Je suis Anna Gowd..
- Vous êtes Sophie Lechat.
Saleté.
Commenter  J’apprécie          90
Il y a tant de paramètres, tant de pièges, et le destin prend tellement de plaisir à nous fabriquer des fausses joies. La méfiance, décidément, était la seule stratégie.
Commenter  J’apprécie          220
Il y a des jours, comme ça, où tout va bien - où tout va plus que bien, même : où tout va si bien qu'on a du mal à croire que les jours de tristesse aient jamais existé.
Commenter  J’apprécie          180
J'en avais des défauts, mais pas celui de vaciller devant les rumeurs. Tant que je savais qui j'étais, ce que je voulais, pourquoi j'étais là, et que je restais focalisée sur mes priorités, je serais forte et inattaquable, rien ne pourrait me faire dévier.
Commenter  J’apprécie          100
" Ce qui ne tue pas rend plus fort, dit Nietzsche : l'aphorisme est mal compris, à réalisé Julien. Ce qui ne tue pas ne rend pas plus puissant ; ce qui ne tue pas rend plus méfiant. Les épreuves nous font comprendre ce qu'on vaut vraiment. Elles nous font baisser nos prétentions. On est plus lucide. Moins ambitieux. On prend moins de risques. "
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Thomas Raphaël (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Raphaël
Entretien avec Thomas Raphaël à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com, le 21 septembre 2017 pour son roman J'aime le sexe mais je préfère la pizza, publié aux éditions Flammarion.
La page du livre : https://www.babelio.com/livres/Raphal-Jaime-le-sexe-mais-je-prefere-la-pizza/971024
Retrouvez-nous sur :
F A C E B O O K : Babelio T W I T T E R : @Babelio I N S T A G R A M : @babelio_ P I N T E R E S T : Babelio S N A P C H A T : babelio_off
autres livres classés : romanVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (355) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
20400 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}