AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281120024X
Éditeur : Milady (05/09/2008)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 157 notes)
Résumé :
Je m'appelle Jaz Parks. Mon patron, Vayl, est né en 1744 en Roumanie, où il est... mort. Entre les mains de son épouse, qui plus est. Une vampire. Mais c'est de l'histoire ancienne. Pour l'heure, Vayl travaille à la CIA, où il exerce son plus grand talent... celui d'assassin. Moi ? Je l'aide. Evitez de me traiter d'assistante, ou je vous en colle une. Vayl et moi devons éliminer un chirurgien esthétique de Miami lié au terrorisme. Mais notre mission se complique lor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
Yumiko
  29 novembre 2012
J'ai acheté ce livre parce qu'on m'en avait dit du bien, parce qu'il compte pour le baby-challenge bit-lit et simplement parce que c'est de la bit-lit… Eh bien je ressors très mitigée par cette lecture qui s'avère moins intéressante que prévu.
Pourtant l'idée de départ était attirante. Jaz est un agent de la CIA, une sorte de nettoyeuse de vampires, qui doit porter main forte à son « boss », un vampire du nom de Vayl. Tout le livre repose sur leur mission actuelle qui est d'arrêter un complot terroriste fomenté par des vampires. Nous les suivons dans leur enquête qui nous permet de découvrir les héros et de poser les bases de cette série.
Seulement voilà, à trop vouloir orienter sur leur mission, je ne me suis attachée ni à Jaz ni à Vayl. D'ailleurs, l'auteur met tellement de temps à nous en apprendre plus sur eux que j'étais perdue. J'ai vraiment nagé durant la première partie du livre, car je ne comprenais pas grand choses à leurs réactions, à leur identité et à leur passé.
Jaz avait un grand potentiel de part son vécu et son caractère, mais je l'ai trouvée bien fade par rapport à d'autres héroïnes. Quant à Vayl, eh bien, je ne sais pas trop quoi penser de lui… Il est clair qu'il se passe quelque chose entre eux, pourtant il semble être le seul à le remarquer. Jaz est la reine pour toujours le blesser dans ses sentiments et sans le vouloir en plus. Les personnages secondaires ne sont pas plus attachants mais amènent un plus à l'histoire.
Une fois les marques posées et l'histoire plus dévoilée, il était trop tard pour capter mon intérêt. J'ai donc vogué entre deux eaux tout du long, entre brèves instants d'intérêt et d'attention et moments ennuyeux ou incompréhensibles. Je ne parlerai même pas de la « chose » à la fin, dont je me demande toujours si elle est censée faire peur…
Je suis déçue par cette lecture dont j'attendais beaucoup. Une enquête plutôt bien pensée, une écriture sympathique, mais des personnages qui ne m'ont pas touchée ce qui m'a empêchée de m'investir dans cette lecture. Je ne suis pas sûre de lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
cho0kette
  06 janvier 2012
Jasmine, surnommée Jaz, travaille à la CIA, elle est l'assistante/collègue de Vayl, un puissant et vieux vampire qui l'a choisi pour travailler avec lui. Ensemble, ils mettent de l'ordre dans les affaires, disons surnaturelles, qui menacent de temps en temps le territoire américain, et par la même occasion, tiennent en respect les pires voyous qui existent. Mais un jour, lors d'une mission qui semblait simple et banale, ils mettent le doigt sur quelque chose de bien plus important et qui risque fortement de changer le monde à jamais...
Cette saga de Jaz Parks, ou ce premier tome du moins, est un peu un remix de James Bond version monde des vampires. de l'action, des objets de haute-technologie, des équipes bien entraînées qui peuvent compter sur des moyens humains et matériels impressionnants pour mener à bien leurs missions. L'histoire est plaisante, c'est différent de ce que l'on trouve en bit-lit, c'est assez original, mais honnêtement je n'ai pas ressenti, dans les faits et gestes des protagonistes, le danger, qui semble imminent, ni la gravité de ce que prévoient les méchants..
J'ai eu beaucoup de mal à lire sans m'arrêter toutes les cinq minutes, je n'ai fait que décrocher sans cesse, je ne sais pour quelle raison. Je n'ai pas eu l'impression de m'ennuyer, puisque j'ai trouvé le récit intéressant, mais il m'a été impossible de lire d'une traite en restant concentrée. Une chose est sûre : Je n'ai pas été fan de l'humour présent dans ce tome, ça ne m'a quasiment jamais fait rire, ou très peu, et ça m'agaçait plutôt qu'autre chose au bout d'un moment tant ça faisait un bide monumental à chaque vanne !
Du côté des personnages, Jaz et Vayl sont sympa, mais sans plus, ils ne vont pas me rester longtemps en mémoire. J'aurai voulu comprendre ce qui les rapprochaient, pourquoi, en dehors de leur travail, ils avaient l'air de tenir l'un à l'autre. Il est indiqué "romance" au dos des nouvelles couvertures de Milady, il faudra me dire où il y a de la romance dans ce livre.. Action oui je confirme, il y en a, et c'est tant mieux mais romance j'ai dû passer à côté ! Par contre, j'ai été agréablement surprise par le secret de Jaz, je ne m'y attendais pas et ce fut chouette de découvrir cet "élément" de sa vie, de son passé. Les autres personnages ont été, en ce qui concerne, plus intéressants à suivre que Vayl, qui ne m'a pas du tout marquée.
En résumé, une histoire que j'ai trouvé sympathique et originale, avec pas mal d'actions, une héroïne principale qui a sa place chez les James Bond Girl, mais un personnage masculin que j'ai trouvé hélas bien décevant. Je ne suis pas certaine de poursuivre cette saga, mais comme il ne faut jamais dire jamais.. on verra bien :)
Lien : http://cho0kette.blogspot.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
XoArum
  20 octobre 2010
Ici, soyons clair, on ne va parler que de vampire, de la CIA, d'une héroïne rousse qui a une vie pourrie, de la Roumanie, d'une médium, d'un Q revisité et enfin d'un peu de sang. À la poursuite d'un chirurgien esthétique pas très net, Vayl et Jasmine, à qui tout oppose et à qui tout rapproche, font équipe pour la CIA. À l'insu des autres séries bit-lit, cette série si rafraîchissante nous plonge dans une bonne partie de rigolade. On s'amuse à lire et à apprécier les personnages. Un mélange de genre, de personnages plus différents les uns que les autres. Jasmine n'a pas la langue dans sa poche et sa relation avec Vayl, bien qu'évidente au bout du compte, est sympathique.
Commenter  J’apprécie          70
Suny
  02 juillet 2011
Ici, rien d'extrêmement original par rapport aux flots de bit-lit qu'on nous sert ces derniers temps, mais une histoire néanmoins sympathique, bien rythmée et agrémentée d'une touche d'humour qui pique là où il faut. Jaz en voit des vertes et des pas mûres et reste malgré tout une héroïne sympathique et abordable qui malgré un passé lourd, pas mal de soucis à régler, un boulot plutôt hors du commun et des fréquentations non moins inhabituelles, reste humaine et se pose parfois les mêmes questions existentielles que vous et moi. Donc, même si on fait facilement la comparaison avec, notamment, Laurell K. Hamilton, et ses deux héroïnes, Anita Blake et Merry Gentry, je trouve qu'on se sent bien moins proches d'elles que de Jaz, qui ne se laisse pas complètement engloutir par sa vie trépidante et pense parfois à autre chose, comme tout être humain normalement constitué...
Petit bémol, la fin, ou plutôt les 100 dernières pages, m'a semblé un peu bordélique, et j'ai l'impression de ne pas avoir tout saisi, tout compris... Certaines choses qui arrivent là, pouf, comme un caillou dans la mare, on ne sait pas trop comment, c'est parfois un peu dur de s'y retrouver...
Mais bon, pour résumer, une série qui commence bien et qui promet de belles galipettes! (au sens littéraire, s'entend... Jaz n'est pas Merry! ^^)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
akassha
  13 octobre 2015
C'est un livre que j'ai emprunté à ma soeur. D'habitude, je suis satisfaite de ces choix de lecture mais là j'ai eu un doute.
Jaz est une jeune femme qui travaille au sein d'un service de défense un peu particulier. Elle défait les complots organisés et élimine les cibles qui pourraient nuire au pays. Elle a comme partenaire un homme peu commun. En effet, celui-ci est un vampire qui a plusieurs centaines d'années et ne laisse rien paraître de ce qu'il pense et de ce qu'il ressent. D'ailleurs, Jaz se demande bien pourquoi il l'a choisie comme assistante, lui qui possède d'incroyables pouvoirs...
Ils se retrouvent mêlés à un complot d'une grande importance où un homme à la maison blanche est impliqué. Il faut alors que le duo se fasse le plus discret possible pour pouvoir mener à bien leur mission.
J'ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l'histoire. D'habitude, je suis une fan de la Bit-lit mais là, il y a un truc qui m'a dérangée dans ce livre que je n'arrive pas à exprimer. Dès le début, je me suis sentie perdue. L'auteur mélange les souvenirs ou les pensées avec les actions présentes sans aucune transitions. J'ai vraiment eu du mal à m'y faire. de plus, les personnages, je ne les ai pas trouvés intéressants. Bien que Jaz soit une héroïne comme j'aime c'est à dire une femme avec un fort caractère, qui n'a pas sa langue dans sa poche et ne se laisse pas marcher sur les pieds, il y a ce petit grain de folie en elle qui m'a gêné. Je n'ai pas réussi à vraiment comprendre ses pouvoirs ou dons. Quant à Vayl le vampire, il est insipide, sans grand intérêt. Moi j'aime les vampires sur lesquels on peut fantasmer : quand ils sont beaux comme des Dieux mais très sournois avec une pointe de méchanceté. Là, ce n'est pas le cas.
Du coup, je ne sais pas si je vais lire la suite. Mais vu que j'ai emprunté à ma soeur les trois premiers tomes, je vais quand même essayer de lire le tome 2 même si ce premier tome me laisse un goût amer d'insatisfaction.

Lien : http://aufildespages1.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
YumikoYumiko   29 novembre 2012
Pendant qu’il observait ma coiffure, ma robe, mes chaussures, j’essayai de ne pas broncher, alors que j’avais les nerfs à fleur de peau, comme emprisonnés dans un étau de fil de fer barbelé que Vayl resserrait de seconde en seconde, jusqu’à ce qu’ils se mettent à hurler. Je l’aurais giflé. Il ne savait donc pas que son attitude était grossière? Et déstabilisante? Mais surtout grossière? J’ouvris la bouche pour lui livrer le fond de ma pensée lorsqu’il reprit la parole:
- Vous êtes resplendissante. Comme une déesse. Je retire tout ce que j’ai dit auparavant.
Je sentis fondre l’adolescente en mal de reconnaissance qui sommeillait en moi. Même mon cerveau en fut chamboulé. Tout ce qui me vint à l’esprit, c’était: il m’aime bien! Il m’apprécie vraiment!
Ok, il ne m’avait encore jamais fait de compliments. Mais quand même. J’en restai bouche bée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MayokaMayoka   15 octobre 2010
La peur ça craint. Car on ne sait jamais quand elle va frapper. Parfois, elle se faufile par-derrière, en gloussant comme votre meilleure copine de 5è. Et "paf" elle vous balance un coup sur la nuque et vous vous retrouvez à genoux avant même d'avoir compris ce qui vous arrivait. A d'autres moments, vous la voyez venir de loin ; c'est juste un point à l'horizon, mais vous êtes coincé comme un canari dan sa cage. Vous n'avez pas d'autre solution que de rester là, en espérant ne pas avoir le mal de mer et ne pas dégueuler sur le papier journal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MayokaMayoka   23 octobre 2010
Thor-Al-Degan grignotais mon âme. Lentement. En la savourant comme un gourmet. Et lorsqu'elle aurait terminé, rien ne pouvais l'empêcher de sauter à la gorge du monde entier.
Un jour l'idée m'avait traversé que j'étais peut-être folle, et la crainte de perdre la raison, de me perdre moi, avait hanté la moindre de mes respirations, dicté le moindre de mes actes. Pire qu'une invasion de cafard, qu'une tumeur cancéreuse ou que la perte de ma famille...ce sentiment m'avait laissée incapable de trouver le repos, la paix. Ce n'étais que de la peur. A présent c'était bel et bien réel.
De seconde en seconde, la Thor ingérait le meilleur - et le pire - de ma personnalité. Je me perdais dans l'épouvantable enfer écarlate de sa gueule béante. Je luttais. De toutes mes forces. Je priai. Je tentai désespérément de me libérer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Milka2bMilka2b   08 septembre 2012
J'avais l'impression de contempler un tableau en fouillant son regard dépourvu d'expression. J'y avais vu la vie des milliers de fois, mais à present je me trouvais idiote d'avoir supposé que son existence avait le moindre point commun avec la mienne. Ce n'était pas un monstre. J'en avais suffisamment rencontré pour faire la part des choses. Mais ce n'était pas un homme non plus. Pourrais-je un jour avoir réellement confiance en quelqu'un d'aussi different de moi et de mon existence ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tudutetudute   28 janvier 2013
S'il existait une manière quelconque de foutre en l'air une relation, je la trouvais ! J'imaginai Cupidon, ivre et déprimé, assis dans un petit bar minable et s'adressant d'un ton plaintif au barman :
- Cette Jasmine Parks, elle commence à me gonfler sérieux ! Z'avez vu ce qu'elle vient de faire ? Elle envoie balader son mec immortel pour aller soigner les bobos d'un petit détective qui papillonne. Pourquoi ? Parce que c'est la plus grosse dégonflée de la planète ! Je suis prête à troquer mon arc contre un bazooka !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : bit litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1712 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre
.. ..