AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Peter Elliott (Illustrateur)
EAN : 9782211043304
24 pages
Pastel (19/09/1997)
4.03/5   68 notes
Résumé :
Cent oeufs ont éclos dans la couveuse du fermier Vitellus. 99 poussins sont nés jaune. Le dernier est tout noir. Madame Vitellus devient Maman Poule et Monsieur Vitellus devient Papa Coq. Poussin Noir, qui ne reconnaît pas ces parents-là, décide de partir à la recherche de sa vraie famille...
A partir de 5 ans
Que lire après Poussin noirVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
4,03

sur 68 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
« Poussin Noir » fait partie des livres que la maîtresse a choisi pour sa classe cette année. Publié en 1997, je n'avais pourtant jamais croisé sa route. Je l'ai donc découvert avec mon 7 ans, au compte-gouttes comme lui, puisqu'il ramenait à la maison un nouveau morceau de l'histoire qu'une fois qu'ils en avaient terminé avec le précédent. le suspense était donc à son comble... Poussin Noir allait-il enfin retrouver ses parents ?

Mais que je reprenne tout depuis le début, vous n'allez plus rien y comprendre sinon ! Dans la ferme des Vitellus, 100 oeufs ont éclos dans la couveuse : 99 poussins sont jaunes, le dernier est aussi noir que « du café sans lait ». La fermière, habillée en jaune poussin, est devenue Maman Poule. le fermier, habillé en jaune poussin, est devenu Papa Coq. Poussin Noir, lui, se sent exclu et décide de retrouver ses vrais parents. Il fait donc le tour de la ferme, interroge les animaux dont la couleur se rapproche de la sienne et se fait balader d'un endroit à un autre sans pour autant mettre la main sur sa vraie famille.

Jusqu'à ce qu'on lui conseille d'aller voir dans les bois... Il y aperçoit d'ailleurs deux silhouettes sombres... Son coeur bat très très fort. Aurait-il enfin retrouver ses parents ?

Donc voilà, on y est, on arrive à la fin et là : Bim ! C'est pas du tout ce qui était prévu !

Scotchée la Fanny ! Ahurie qu'elle était en découvrant cette fin horrible ! Si si si, j'ai bien dit horrible ! Comment peut-on offrir un tel dénouement à des enfants ? s'est-elle écriée.

Et bien, la réponse est toute trouvée : C'est parce qu'elle est horrible...ment marrante ! Je viens de découvrir qu'il n'y a pas d'âge pour l'humour noir. Parce que c'est bel et bien de l'humour noir et visiblement, cette histoire qui paraît toute mignonne (jusqu'aux deux dernières pages) plaît énormément, la fin y compris.

Et puis il faut dire que, une fois le choc passé, je me suis rendu compte qu'on pouvait interpréter cette fin d'une autre manière...

Les illustrations, colorées et aux traits très épais, sont très importantes, voire essentielles pour la compréhension de certaines informations, ou du moins selon comment on a envie de les comprendre. C'est joliment bien fait.

Et pour preuve, on vient de le dégotter à la bibliothèque, et mon fils ne le lit pas : il le récite presque entièrement par coeur. Il adore, c'est indéniable.

Pour ma part, je le trouve excellent. La chute est phénoménale, totalement inattendue, et... machiavélique. J'avoue que c'était très bien trouvé... mais quand j'y repense quand même... pauvre petit Poussin Noir... \o/

On a là un très chouette album jeunesse, qui se démarque par son happy end pas très happy selon comment on l'interprète, quelque peu politiquement incorrect, tendrement noir, qui casse un peu les codes de la littérature enfantine. À faire découvrir, sans l'ombre d'un doute.
Commenter  J’apprécie          5623
C'est dramatique! 99 poussins
sont nés, d'un beau jaune plumette,
mais, notre petit ami est seul à être
"noir comme un café sans lait"
Pas De recherche ADN possible
dans cette ferme traditionnelle.
Le petit poussin noir part
en quête de ses geniteurs.
Il s'adresse à tous: la chèvre, le cochon,
la cane,la chatte...
Es tu ma maman?Es tu mon papa?
Chacun lui répond : " non mon poussin
ce n'est pas moi...vas voir par là bas.".
Et puis, il croit enfin les trouver..
Et la fin de l'histoire pourrait être
aussi malheureuse que son début !
A moins que...
Une drôle d'initiation au drame de l'abandon
et aux dangers latents qui m'a surprise
par son hard end.
Commenter  J’apprécie          200
Ah poussin noir. le seul poussin noir de la couvée alors qu'il sont tous jaunes ! Alors que fait Poussin noir, il cherche d'où il vient forcément. Et le voilà parti dans la ferme à demander à tous les animaux qu'ils rencontrent s'il est leur fils... Jusqu'à ce que...
Raconter la chute de cet album... Non.
Je vous laisse le soin de la découvrir. Rascal disait dans une intervention que cet album qu'il avait offert à des enfants d'amis était devenu un livre de chevet, obsédant. L'expérience qu'en ont eu mes deux enfants vient confirmer ses dires. Aujourd'hui encore, Poussin noir reste un livre que l'on relit et qui garde la même force.
Commenter  J’apprécie          140
Un petit album tout en douceur pour évoquer ' la différence ' avec nos enfants , à lire à partir de 3 - 4 ans .
C'est l'histoire d'une couvée de 99 poussins jaunes et d'un petit poussin noir qui va aller à la découverte du monde .
Charmant .
Commenter  J’apprécie          100
Attention, détournement de conte... et on frise le politiquement incorrect, mais dans la joie et la bonne humeur.

Madame Poule et Monsieur Coq ont 100 poussins... ils sont tous jaunes sauf un qui est noir...

Alors il se met à chercher ses vrais parents. le chien, le chat, la chèvre, le cochon... il aimerait tant que ces animaux soient ses vrais parents, mais tous le renvoient. Sauf deux silhouettes noires apreçues à l'orée du bois, à la tombée du jour... N'y va pas, petit poussin noir! Enfin, on t'aura prévenu, le loup aussi est noir et il aime beaucoup les poussins...
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Au fond de la cour de la ferme, Poussin Noir rencontre Kaboul.

— Es-tu mon papa ? lui demande-t-il.

— Mais non, mon poussin. Je suis un chien et mes enfants sont des chiots.

Poussin Noir est déçu.
Ça lui aurait plu d'avoir un papa aussi fort. Il aurait aimé être un chiot pour aboyer après le facteur et promener ses maîtres chaque dimanche.
Commenter  J’apprécie          304
"Ils sont jaunes et moi, je suis noir. Ce ne sont pas mes parents ! Je veux trouver ma vraie famille !"
Commenter  J’apprécie          30
Il aurait aimé être un porcelet pour croquer des pommes vertes et se rouler dans la boue.
Commenter  J’apprécie          20
"Viens vite, mon poussin, nous t'attendons !"
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : différenceVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (264) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1557 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..