AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782818969069
Bamboo Edition (29/01/2020)
4.01/5   284 notes
Résumé :
Comment renouer avec son rôle de mère ?
Le jour où Chloé annonce à sa mère que son petit copain s'appelle Abdelaziz, la nouvelle passe mal. Car, bien qu'elle s'en défende, Catherine est raciste. Et que personne ne se berce d'illusions ! Elle désapprouve cette relation et ne se prive pas de le faire savoir. Les relations entre la mère et la fille se tendent, se détériorent, s'amenuisent, puis disparaissent.
Quand un événement tragique frappe Abdelaziz,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (284) Voir plus Ajouter une critique
4,01

sur 284 notes

orbe
  17 février 2020
Chloé présente son petit-ami à ses parents. Il s'appelle Abdelaziz. Si son père est très content, sa mère, raciste, n'accepte pas la situation.
Ce refus, rend rapidement l'ambiance à la maison difficile.
À l'inverse, le père tente de ramener sa femme à la raison et cherche à préserver les liens familiaux. Il invite même les parents du jeune homme à venir manger...
Une formidable bande dessinée qui décrit le racisme ordinaire avec justesse. Mais, et c'est toute l'originalité du livre, l'auteur nous offre en même temps un magnifique portrait de mère.
En effet, le lecteur ne doute à aucun moment de l'amour de Catherine pour sa fille. Et c'est une véritable prouesse que d'équilibrer ainsi le récit.
Au lieu de camper une personne raciste totalement odieuse, il insère une très forte dose d'amour dans ce personnage qui est lui-même particulièrement malheureux dans cette position qu'il ne comprend pas.
Dès lors, le racisme lui-même prend une autre dimension.
Les illustrations sont au service de l'histoire et elles campent efficacement le décor en privilégiant les émotions des personnages.
Une magnifique histoire, en définitive pleine d'espoir, par l'auteur du formidable "Le voyage des pères".
À lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
3eCoppola
  18 janvier 2022
« Ma fille mon enfant », David Ratte 2020
Né en 1970, David Ratte a toujours été passionné par le dessin dès le plus jeune âge. Il a débuté dans le dessin en tant que dessinateur publicitaire. C'est en 2006 que commence sa carrière d'auteur. le 29 janvier 2020 parut le roman graphique « Ma fille, mon enfant », écrit et dessiné par lui-même.
Cette bande dessinée dénonce le racisme et les préjugés envers les personnes noires et les musulmans. Catherine, mère de Chloé est raciste envers son petit-ami. Cette mère s'inquiète pour sa fille, elle pense que sa relation avec un musulman noir pourrait la nuire. Avec ce comportement, Chloé s'éloigne de sa mère qui commence à perdre sa fille…
Cette oeuvre est très touchante, elle nous prend par les émotions. David Ratte nous fait par implicitement de l'amour qu'une mère a pour sa fille malgré ses idées racistes. J'ai beaucoup aimé ce roman graphique, nous sommes directement mis en haleine par l'histoire. Avec un registre de langue familier, nous, lecteurs plongeons dans la vie des personnages, on a vraiment l'impression de vivre l'histoire avec eux en tant que témoin. Par exemple, lorsque la tension monte entre Chloé et sa mère, un langage familier est utilisé, on se croirait spectateurs de la scène. de plus, le style de dessin de David Ratte apporte du réaliste, avec les images nous pouvons très bien comprendre l'effet que veut produire la scène. Comme quand un personnage est seul, l'auteur nous le fait comprendre par le dessin. S'ajoute à cela, un critère très important pour me faire apprécier une oeuvre, la manière dont l'auteur écrit pour rendre un personnage attachant. En effet, Catherine a un caractère égoïste et attachant mais malgré cela, certains moments nous fait l'aimer ce qui est assez étonnant. J'ai donc bien apprécié cette oeuvre de par l'émotion qu'elle nous transmet à travers le texte et les images. Une histoire très touchante et pleine de rebondissements à la lecture de cette bande dessinée.
Ludivine W.

Que justice soit faite !
J'ai récemment lu une BD qui m'a plus. Il s'agit de « ma fille, mon enfant » de David Ratte, publié le 5 février au éditions Grand Angle. Cet auteur est connu pour la série « le voyage des Pères ». Salué de critiques, David Ratte reçoit, en 2008, le prix international de la BD.
« Ma fille, mon enfant » raconte l'histoire d'une ados, Chloé, qui présente son petit ami à ses parents. Il se nomme Abdelaziz. Si la joie reine chez son père, la nouvelle ne passe pas bien auprès de sa mère. Catherine est raciste ! Vient un jour ou un évènement tragique frappa Abdelaziz. Catherine tenta de réconforter sa fille mais cela n'améliora pas la situation. Qu'est ce qui est arrivé de si grave à Abdelaziz pour que Chloé perde la joie de vivre ?
La BD est très bien faite. Moi qui ne suis ne suis pas une adepte des livres, j'ai eu beaucoup de facilité à la lire. Les dessins sont clairs et les couleurs apportent de la vivacité et de la chaleur. Les personnages sont très attachants, surtout le père qui ne sais pas où se placer dans la dispute mère fille. Je trouve que cette BD décrit avec justesse le problème du racisme d'aujourd'hui. Elle met à jour de nombreux clichés sur les musulmans. David Ratte n'a pas pris la manière la plus tendre de dénoncer le racisme (attitudes de la mère bien caricaturée), un choix osé mais qui m'a plus. L'auteur met bien en avant les préjugés et les peurs des parents. Il remet aussi quelques idées racistes à leur place telles que « les arabes sont sales », « les arabes sentent mauvais » …
Je vous recommande vivement cette BD. Elle parle d'un sujet de la société d'aujourd'hui qui pose problème à qui on devrait porter plus d'attention.
Lola D.
« Ma fille, Mon enfant… » BABELIO
Un livre magnifiquement raconté dans une bande dessinée émouvante, par l'auteur David RATTE (illustration de David RATTE et de Mattéo RATTE (son fils)), publié en 2020, Bamboo Edition. David RATTE est un dessinateur, scénariste et coloriste français né en 1970. le livre est reçu par le public avec enthousiasme et impatience pour les lecteurs passionnés. le public a fortement aimé la publication de ce livre.
Le principal sujet de ce livre est le racisme, c'est une mère de famille qui est raciste dans cette histoire. Catherine est la mère de deux enfants, dont Chloé sa fille ainée. Un jour celle-ci apprend à sa mère qu'elle est en couple avec un arabe et l'histoire va se poursuivre avec cette révélation plutôt négative et surprenante pour cette femme raciste.
La forme de cette oeuvre est une bande dessinée avec donc des images, des bulles pour chaque interlocuteur, des carrés… Les images sont fantastiques et super bien représentées, aucuns personnages ne se ressemblent. Cela est plus facile de se repérer dans l'histoire et de bien comprendre ce que nous lisons. Il se lit en moins d'une journée, il est très rapide à lire car vous entrez rapidement dans le contexte de l'histoire. le lecteur aura du mal à faire une pause dans l'histoire. le titre du livre montre qu'une mère veut à tout prix protéger son enfant quoi qu'il arrive ; c'est un titre a message fort pas évident à saisir pour tout le monde (j'ai mis du temps à savoir son sens pour ma part). le racisme est raconté d'une manière tellement émouvante et surprenante à la fois parce que les dialogues, entre personnages l'histoire, sont forts et simple à saisir rapidement. Dès la seconde page du livre, nous pouvons comprendre que la mère de famille est contre le choix de sa fille (grâce à sa réaction). Elle ne veut pas que Chloé soit en relation avec des arabes mais avec des personnes de son origine, c'est-à-dire des français (c'est du racisme). le père de famille n'est pas contre le choix de sa fille, et cela apaise le côté dur de l'histoire, parce que cela montre que seulement quelques personnes sont racistes : l'ouverture d'esprit. Pour les personnes ayant du mal à saisir le terme « racisme », cette BD est à lire. Et vous n'aurez plus de difficulté. Même les personnes peu sensibles peuvent beaucoup réfléchir et avoir énormément de tristesse après l'avoir lu.
Je ne m'attendais pas à un livre autant beau sur le racisme. Je le conseille fortement pour les lecteurs passionnés. Lisez-le !
Manon R.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LETREAUXLECTEURS
  14 novembre 2020
Ma fille, Mon enfant est une BD de 93 page écrite par David Ratte et d'édition GRANDANGLE.
Description des personnages
• CHLOÉ : lycéenne ( en terminale ), sort avec Abdelaziz
• CATHERINE : mère de Chloé
• MICHEL : père de Chloé
• ABDELAZIZ : en BTS, sort avec Chloé
Résumé
Chloé, une jeune lycéenne sort avec un garçon nommé Abdelaziz d'origine algérienne, malheureusement la mère de Chloé, Catherine ,rongée par des idées racistes (même si elle ne le reconnaît pas) s'oppose à cette relation. Elle fera son nécessaire pour que cet amour prenne fin. Les relations entre elle et sa fille se détériorent et disparaissent, laissant place à la haine, la colère, le chagrin et la distance.
Mon avis
Cette BD est émouvante et belle car elle parle d'un sujet important qu'est le racisme.
J'ai beaucoup aimé cette BD car les illustrations sont assez réalistes et bien faites les couleurs sont douces et agréables ainsi cela nous plonge dans l'univers que l'auteur a créé.
Nous pouvons aussi nous identifier aux personnages car ils vivent à la même époque que nous, et ont un quotidien à peu près similaire au nôtre.
EX: Chloé est une adolescente vivant avec son père, sa mère et son petit frère. Elle va au lycée et passe du temps avec son petit ami.
Un autre point fort de ce livre que j'ai pu relever est qu'il est accessible à un grand nombre de lecteurs, en effet le livre ne se lit pas en fonction de l' âge mais grâce à notre maturité.
EX: Même si cela raconte l'histoire d'amour de Chloé, nous découvrons l'histoire via les yeux de Catherine (sa mère). Ceci nous offre une tout autre version de l'histoire
Je donne la note de 9,5/10
Mots-clés: racisme, relation, colère.
Parfois il faut voir plus loin que ce que l'on pense.
AMPHOUX Wégui
Cette histoire parle de la relation entre Chloé, une jeune fille d'origine française et
d'Abdelaziz un jeune homme d'origine maghrébine et de confession musulmane, ce qui pose
malheureusement des problèmes à la mère de Chloé : Catherine.
Celle-ci est remplie d'idées reçues et de clichés sur les Arabes. A l'inverse, Michel le père lui est beaucoup plus ouvert d'esprit.
Tout au long de l'histoire, Catherine va se plaindre de la relation entre ce jeune homme et sa fille : ce qui va être le sujet de dispute entre les deux. Lors d'un repas avec Abdelaziz et ses parents, la mère est assez désagréable et pose des questions « tabou » ce qui déplait à tout le monde. Et malheureusement, après une grosse dispute entre la mère et la fille, Chloé rejoint son petit ami pour ensuite aller retrouver leur groupe d'amis en voiture mais tout ne se passe pas comme prévu. Nous retrouvons Chloé à l'hôpital pleine de bleus et l'histoire va évoluer quand apprenons que suite à un accident de voiture ….. Je vous laisse imaginer la suite ….
Je trouve que c'est un bon livre que j'ai trouvé très intéressant et on peut assimiler les
personnages principaux à la société d'aujourd'hui et aux problèmes actuels :
Catherine représente la partie qui stigmatise toujours les personnes étrangères si on peut dire une
raciste. Michel est la partie sympathique qui n'a aucun problème avec
les personnes étrangères .Il est tolérant et intelligent .
Chloé étant en couple mixte, cela perturbe les gens .Et à la première page nous avons une tasse cassée et à la dernière page cette mêmetasse recollée, ce qui pour moi symbolise leur réconciliation . Je pense que je mettrai 10/10 et je pense que ce livre pourrait intéresser tout le monde.
Amina
__________________________________
Salut à toi, mon ami. Aujourd'hui je te retrouve car je t'ai concocté un avis sur une BD qui s'appelle “Ma Fille Mon Enfant” écrite par David Ratte en 2020.
Avant de commencer, comme à mon habitude, je te mets un petit avis. le voici: Elle s'était opposée à son histoire d'amour. Pourra-t-elle renouer avec sa fille ?
Le jour où Chloé annonce à sa mère que son petit copain
s'appelle Abdelaziz, la nouvelle passe mal car, bien qu'elle s'en défende, Catherine est raciste. Et que personne ne se berce d'illusions !
Alors, ce que j'ai bien aimé c'est le fait que l'on soutienne Chloé dans son couple : par exemple, sa mère n'est pas du tout pour mais il y a son père et la famille d'Abdelaziz qui les soutiennent.
J'ai aussi bien aimé le "retour de bâton" que la mère prend. Au début, le père ne disait rien aux commentaires racistes de sa femme mais vers la fin il en a assez et lui dit tout ce qu'il a sur le coeur et c'est vraiment bien fait. Ensuite, ce
que j'ai aussi bien aimé c'est Chloé qui, à la fin, se réconcilie avec sa mère. Ce que j'ai moins aimé c'est qu'après l'accident la mère continue à s'acharner sur Abdelaziz alors qu'il est mort et c'était vraiment un accident.
En tout cas, je vous le conseille vraiment si vous aimez les BD qui se lisent assez vite. Personnellement, je l'ai lue en 30 minutes. J'espère que vous aurez envie de la lire et je vous dis à bientôt pour un nouvel avis.
Axel





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DistrictBAB305
  21 mai 2022
Ma fille, mon enfant est une bande dessinée publiée en 2020 par David Ratte. Ce livre est destiné à un public adolescent et a pour but de les sensibiliser au racisme et à la relation mère-fille.
Ce livre raconte l'histoire de Chloé, une lycéenne en couple avec un garçon d'origine magrébine nommé Abdelaziz. La mère de Chloé est raciste et ne veut pas que sa fille soit avec lui. de plus la situation scolaire de Chloé inquiète ses parents.
J'ai trouvé que cette bande dessinée était très intéressante car elle dénonce le racisme et défend des belles valeurs. On voit bien l'évolution de la mère et de la fille au fil de l'histoire
Hector
---
J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire et dans le graphisme. Cependant le thème de la bd est intéressant, car elle montre les difficultés lorsque qu'un parent (ici la mère) refuse que son enfant fréquente une personne ayant d'autres origines, couleur de peau, religion, racisme ... Mais souvent les parents n'ont pas d'autre choix et sont obligés de voir la vérité en face car ils n'ont aucune envie de couper les ponts avec leurs enfants, sauf dans certains pays ou l'enfant n'a pas son mot à dire.
C'est une BD qui expose un sujet toujours d'actualité.
Franceska
---
"Ma fille, mon enfant" est une bande dessinée écrite et illustrée par David Ratte. Elle a été publiée en février 2020.
Tout commence avec l'annonce d'une adolescente, Chloé, à ses parents : elle a un petit ami qui se prénomme Abdelaziz. Son père, Michel, est doux et n'a pas de problème avec leur relation. Malheureusement, sa mère est raciste même si elle s'en défend et essaie de prouver le contraire. Elle n' est donc pas du tout d'accord avec leur couple. Elle ne veut pas que sa fille "gâche " son avenir avec un « arabe ». Pourtant Abdelaziz est bien éduqué, il fait des études supérieures et ses parents tiennent une blanchisserie.
Chloé, la fille de Catherine et Michel est en terminale et va passer le bac. Même si sa mère est agaçante, elle s'inquiète pour l'avenir de sa fille. Elle veut que leur couple n'existe pas. La relation mère-fille ne se passe pas bien du tout. Mais un élément tragique va venir tout chambouler.
Leur relations se rétablira-t-elle?
Tout d'abord je conseille la lecture de cette bande dessinée car le livre a des pages aérées et parfois des dessins sans texte pour mieux montrer les réactions des personnages, comme à la première page ou Chloé annonce la nouvelle à sa mère. Cela rend le livre agréable à lire et donne du suspens au lecteur.
Le récit m'a sensibilisée sur le racisme et sur les relations familiales entre mère et fille : la mère est raciste avec Abdelaziz et n'a plus de lien avec sa fille à cause de cela.
J'ai trouvé la fin très émouvante et bouleversante j'étais un peu déboussolée et attendait une suite.
Je conseille cette bande dessinée car elle est courte. On s'attache aux personnages et la fin est très brutale et surprenante.
Capucine
---
Ma fille mon enfant de David Ratte est une bande dessinée qui raconte l'histoire d'une jeune fille prénommée Chloé qui un jour tombe amoureuse d'Abdelaziz. le problème est qu'Abdelaziz est musulman une chose qui ne convient pas à la mère de Chloé qui est raciste. Cette dernière n'est pas d'accord pour que sa fille soit avec « un arabe ». Peu à peu les relations mèr-fille se dégradent et après une nouvelle dispute, Chloé rejoint Abdelaziz. Alors que les amoureux sont en voiture, une dispute éclate entre eux, Chloé étant très énervée à cause de sa mère. C'est alors que survient une tragédie qui bouleverse le destin de tous les personnages.
Ce livre m'a beaucoup plu, il expose les problèmes du racisme aujourd'hui en mettant en scène une mère raciste, qui n'apprécie pas le fait que sa fille sorte avec un « arabe » mais l'amour qu'elle porte pour sa fille est plus fort que la différence de ses choix. Il est très facile de s'identifier aux personnages pour nous les lecteurs car ce sont des problèmes que certains ont déjà rencontrés ou qu'ils ont déjà vus. Ce réalisme du quotidien nous fait encore plus plonger dans
l'histoire. On peut de plus voir l'histoire de deux points de vue différents celui de Catherine, une mère en désaccord avec les choix de sa fille, et celui de Chloé une adolescente d'aujourd'hui qui souhaite mener une vie libre et indépendante.
Yacine
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MassLunar
  21 février 2020
Ma fille, mon enfant est un one-shot écrit et dessiné par David Ratte, le créateur de la série humoristique chrétienne le Voyage des Pères.
C'est un titre fort qui nous conte les relations difficiles d'une mère raciste avec sa fille profondément amoureuse d'un française d'origine arabe. Un accident donne un détour plus difficile à ce drame familiale avant une éventuelle reconstruction...
Pour raconter cette histoire, David Ratte pose un regard plutôt juste sur la méfiance teintée de racisme de la part de la mère, Catherine.
Véritable bourrique, cette personne est dessinée avec une certaine dose d'expressivité qui la rend au final très humaine malgré les propos odieux qu'elle peut tenir. Une personne qui apparaît comme antipathique au départ tout en étant soucieuse de sa fille.
David Ratte nous plonge directement dans l'intrigue. Son dessin est plutôt agréable, clair, expressif... Assortie avec la colorisation fraîche de son frère Mateo, l'autre délivre un one-shot très plaisant assortie avec quelques intermèdes de planches paysages, une beauté classique qui contraste un peu avec la dureté du sujet.
Une dureté qui contraste elle-même avec les propos de la mère mauvaise. En effet, le racisme de cette personne prête parfois à sourire tellement c'est un racisme rempli de clichés et de stupidités. Une sorte d'humour amère qui contraste bien sûr avec le drame familial.
Plutôt convaincu par cet album qui sait manier plusieurs tons tout en étant simple et agréable à lire. Toujours est t-il que je ne lui mettrais pas une note parfaite. C'est un one-shot qui se lit assez vite et bien sans être percutant. Par contre, j'ai été un peu gêné par les placements de produits fait à l'auteur Jim. C'est très subjectif de ma part mais j'ai beaucoup de mal avec le travail de cet auteur. Pour moi, ces scénarios sont avant tout des petits téléfilms et comédie gentillettes et bluettes et le revoir en promotion dans un autre titre m'a personnellement gonflé, je dois bien l'avouer. de même que d'autres placements publicitaires... Peut-être que l'auteur voulait aussi ajouter une bonne couche de réalité dans le quotidien d'une famille moyenne d'aujourd'hui. A mon avis, il n'avait pas besoin de ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (2)
Bedeo   17 février 2020
Ma fille, mon enfant est une jolie réussite. Une histoire à la fois dure et tendre, constat des dégâts auxquels peut amener le racisme, centrée sur le personnage d’une mère qui va tenter de faire un long chemin pour retrouver sa fille.
Lire la critique sur le site : Bedeo
ActuaBD   10 février 2020
Le dessin est efficace, avec une maîtrise de traitement des visages, surtout celui de Catherine, miroir évident de ses sentiments de colère, de haine, de dépit, de peur, d’angoisse, et d’amour. Quant aux couleurs de Mateo Ratte, elles ne cherchent à aucun moment à éblouir et, de fait, participent pleinement à la belle réussite de cet album.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
5eminator5eminator   11 mai 2022
Ma fille mon enfant est une BD de Davide Ratte, illustrée par Matheo Ratte et éditée par Grand angle. David Ratte est une signature de plus en plus remarquée dans le millieu de la bande dessinée.
C’est une BD très agréable à lire qui parle de racisme, d'amour et de la relation mère-fille.

Chloé et Abdelaziz sont deux lycéens, qui se sont rencontrés au Lycée. Abdelaziz et ses parents sont des Arabes, ils tiennent une Laverie. Chloé annonce à sa mère que son copain, un Arabe. Son père est très content tandis que sa mère est raciste, elle n'accepte pas la situation. Après ce jour-là, sa mère et elle se disputent tous les jours sans arrêt alors le père de Chloé a décidé d'inviter les parents d'Abdelaziz à dîner. Tout le monde s'amusait sauf Catherine, la mère de Chloé. Un jour, Abdelaziz est venu chercher Chloé mais en conduisant la voiture il a heurté le côté d'un petit pont et la voiture s'est renversée, Chloé a survécu malgré ses blessures mais Abdelaziz est tué. Quelqu'un les a trouvés dans la voiture et la emmenés à l'hôpital. Après quelques jours, elle est rentrée à la maison et a vu que toutes les photos de Abdelaziz avaient disparu, alors elle s'est fâchée contre sa mère, mais sa mère essayait juste de l'aider à oublier son copain. Enfin sa mère, elle lui a rendu les photos. Un jour a la sortie de l'école elle ne rentre pas comme d'habitude ses parents ont attendu toute la nuit…

C’est une très bien écrite bande dessinée. L'auteur nous dresse un magnifique portrait d'une mère raciste.
Le sujet de l'histoire est vraiment important pour le jeune public, j'ai appris beaucoup après d'avoir lu ce livre, je le recommande aux personnes qui s'intéressent à ce sujet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
les_babeliseursles_babeliseurs   22 février 2021
- Pourquoi il a fallu qu'elle rencontre ce gamin ? Il lui a tourné la tête pendant des mois. Et maintenant il est mort ... ce crétin. Comment elle va faire pour l'oublier ? A son âge, un petit ami ça s'oublie. Elle aurait fini par l'oublier. Elle aurait peut être même fini par le détester ... Et elle aurait reconnu que j'avais raison ! Mais un mort ! Je peux pas lutter contre un mort ! C'est déloyal !
- Tu sais, e crois qu'il n'a pas fait exprès de se tuer.
- En plus il a failli tuer mon bébé !!! Quand on est pas foutu se savoir conduire on prend pas le volant.
Elle me parle pas. Elle me parle plus depuis des mois !!! J'en peux plus d'être la méchante de service !
- Tu n'es pas la méchante, tu es en colère ... et tu te trompes.
- Qu'est-ce que je vais faire avec elle, moi maintenant ? Hein ?Qu'est-ce que je vais faire ?
- Tu pourrais peut être commencer par t'excuser.
p. 84-85
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LeslecteurssurskiLeslecteurssurski   08 décembre 2020
Ma fille mon enfant est une bd de Davide Ratte et illustrer par Matheo Ratte et éditer par Grand angle. Chloé et Abdelaziz sont deux lycéen, qui se sont rencontrer au lycée. Abdelaziz et ses parents sont des Arabe. Ils tiennent une laverie. Un jour la mère de Chloé va aller voir la laverie, et vas rencontrer le grand frère, du petit ami de Chloé. Cholé na pas dit a sa mère que son petit ami est Arabe. Un jour plus tard Chloé va faire, faire connaissance de son petit ami a ses parents. Il va y avoir de la tension entre Chloé et sa mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Libro51Libro51   07 décembre 2020
Non t'as tout faux! parce que malgré la façon dont tu as traité ce pauvre Abdelaziz quand il était vivant Chloé continuait à t'aimer, et ton avis était important pour elle même elle aurait préféré crever la bouche ouverte plutôt que de l'avouer.
Commenter  J’apprécie          30
F2ZooF2Zoo   20 janvier 2021
Chloé ! je veux bien croire qu'à une époque sortir avec un musulman c'était cool , exotique et tout ça... mais si tu regardais un peu les infos , tu verrais que depuis quelque temps, la mode est carrément passée !
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de David Ratte (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Ratte
La petite voleuse de la Tour Eiffel
autres livres classés : racismeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ma fille, Mon enfant

Comment s'appelle l'héroïne ?

Léa
Chloé
Emma

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Ma fille, mon enfant de David RatteCréer un quiz sur ce livre