AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791097125394
390 pages
Black Ink Editions (09/02/2018)
3.94/5   39 notes
Résumé :
Aimer implique de sauter dans le vide. Adé est une talentueuse danseuse de hip hop, dont le coeur dégringole toujours après une histoire douloureuse. Brisée et usée par sa dernière relation, la jeune femme va, sans réfléchir, accepter le marché saugrenu de sa prof de danse : vivre sous le même toit que son fils. Elle va alors faire la connaissance d'Antony... Une rencontre choc qui va remettre en cause tous ses principes. Les pieds touchant enfin le fond, cela ne se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,94

sur 39 notes
5
7 avis
4
2 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis

audrey1704
  15 janvier 2019
adé vit pour la danse, le hip hop plus précisément. Pour payer ses factures, elle travaille dans un cabinet d'avocat. Mais ça fait 2 mois qu'adé a perdu sa flamme, 2 mois qu'elle squatte le canapé de sa meilleure amie suite à sa rupture. Elle sort d'une relation difficile qui l'a brisée. Quand sa prof de danse lui propose un marché, poussée par ses amies elle y voit l'occasion de tourner la page. adé accepte donc de vivre en colocation avec le fils de sa prof. Mais le dit fils, alias Antony n'est pas enchanté à l'idée de partager son appart et son quotidien avec une inconnue et il le fait savoir à l'intéressée. Tout les coups bas sont permis. adé n'est pas du genre à se laisser faire et lui rend coup pour coup. Cette nouvelle collation va être détonante !!
adé aime la danse, faire la fête… Malgré ses blessures, c'est une jeune femme pleine de vie, de rêves qui tente de se reconstruire. Elle n'a pas sa langue dans sa poche. Elle est joviale, spontanée, ouverte, intelligente et très jolie.
Antony (Tony) est un pur canon ! Grand, athlétique pour ne pas dire gaulé comme un dieu grecque, ténébreux, sexy en diable, arrogant, fêtard..Tony est kiné le jour et serial-baiseur la nuit. Ca fait rêver ! Avouez !
Donc là on se dit : ils se détestent au début et puis l'attirance physique… sexe… et ils vont tomber amoureux. Si seulement c'était si simple !! Ca aurait pu se passer comme ça mais Ewa Rau est une grande malade !! Une véritable sadique !! Malgré ce comportement sadique évident, je ne peux que vous recommander cette lecture à 1000% et je vais vous expliquer pourquoi…
Tout d'abord, le jour où vous commencerez adé, ne prévoyez rien de la journée (voire de la nuit). Même manger et dormir deviendront obsolètes. Ce livre m'a complètement arrachée à la réalité. Je l'ai dévoré avec frénésie en une journée et je n'ai pas vu le temps passer en présence d'adé et Tony. J'en ai même oublié de manger (moi oublier de manger !). En même temps, ce livre m'a tellement retournée les tripes qu'une boule s'est formée dans ma gorge et je crois que j'aurai été incapable d'avaler quoi que ce soit. Cette romance qui commence gentiment, qui est frivole, pleine de fraicheur devient au fil des pages un déchirement. J'étais partie en mode happy. Une romance dans l'univers de la danse, une collocation impromptue et surprenante. Et je finis avec les yeux rouges (mode panda car mon mascara a coulé donc éviter le maquillage), le coeur en miettes et le souffle littéralement coupé. Prévoyez une (voire deux) boite de mouchoirs. Ce récit est un ouragan intense, puissant et dévastateur. Dévastateur en plusieurs points. D'abord, dévastateur de culottes car pfiouu c'est carrément hot le sexe avec Tony. Les passages érotiques viennent sublimer l'histoire. Parfois tendres, parfois brutes, parfois passionnées, les scènes sont narrées avec sensualité et intensité. Un régal ! Ensuite dévastateur de coeur, de corps et d'âme. Ewa Rau nous offre un moment de total abandon. Une lecture qui vous fera oublier tout ce qui se passe autour de vous. Elle vous happe dans son univers avec aplomb et fluidité. C'est une immersion sans accroche, un saut dans le vide sans parachute. Elle ne nous laisse pas d'autre choix que de nous faire absorber par sa plume, que de nous noyer sous toutes les émotions dont elle nous innonde. A travers son récit, à travers ses mots elle nous offre toute une armada d'émotions. Je découvre cette plume à la fois palpitante et à la fois tendre. Ewa Rau fait parti du club des magiciennes de la romance. Elle nous charme, nous envoute, nous hypnose avec ses mots. Elle nous impose son rythme, nous ouvre son monde, nous offre un moment de bonheur divin. Ewa Rau nous emporte dans une danse suave et poétique, saisissante et impénétrable, sur un rythme diablement sexy et langoureux aux accords délicats, profonds et poignants. Cette lecture nous propulse au coeur d'un tourbillon tumultueux de sensations et on ne peut que s'en délecter ouvertement et profondément. Personnellement, j'ai vécu cette lecture comme une impression de flotter à travers les pages avec grâce et volupté. C'est une lecture ovni de celles qui déferlent avec puissance et dévastent tout sur leur passage.
Ce que nous propose l'auteur est absolument sublime ! c'est … je crois que jamais je ne trouverais de mots assez forts pour vous décrire à sa juste valeur cette merveille. C'est un livre à lire absolument et pas grave si il nous laisse les yeux tout rouges, le corps épuisé, le coeur en vrac, l'âme dévastée. Cette romance a touché une partie de moi dont je ne soupçonnais même pas l'existence. Cette romance a volé un bout de moi dont je ne soupçonnais pas l'existence. Je me sens vide, vidée après cette lecture. Mais cette sensation est divine comme cette histoire. Une histoire qui résonne encore et qui résonnera longtemps dans mon coeur. Un immense merci à Ewa Rau pour ce sublime coup de coeur. Je suis une loque humaine mais merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Gaoulette
  07 décembre 2021
En mode Challenges Lecture d'Hiver BlackInk
Thème : Un prénom pour titre
Une amitié ambiguë.
Une tension palpable.
Une colocation qui détonne.
Une romance qui prend aux trippes.
Des montagnes russes émotionnelles.
Des contacts électrisants.
Deux héros passionnés.
Des joutes verbales explosives.
Adélaïde
Une jeune femme surprenante. Mon crush de ma lecture. "The HEROINE"!
Anthony
Mr Co****rd m'a fait mordre la poussière à plusieurs reprises. Homme déroutant qui souffle le chaud et le froid en un battement d'aile. Un blaireau hors compétition. J'ai adoré le détester.
Max - Mama - Lisa - Amel - Steeve
Un groupe attachant. Cette ambiance bon enfant autour des héros principaux a permis d'alléger mes palpitations. Des copines déjantées. Une belle amitié homme/femme qui se met en place. Une famille de coeur époustouflante.
Encore une fois, Ewa Rau me captive. Je n'ai certes pas eu le coup de grâce de MOH mais je touche ce coup de coeur tant attendu en romance contemporaine. J'ai dévoré en une journée. Je n'ai pas vu le temps passer.
Romance sortie en 2018...
Trois ans après, elle n'a aucunes rides et elle vieillit comme le bon vin!
On me dit à l'oreillette que j'ai une BAD qui m'attend sagement dans ma bibliothèque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
tislerkarine
  15 février 2018
"Ce que la lumière est aux yeux,
c que l'air est aux poumons,
ce que l'amour est au coeur,
la liberté est à l'âme humaine." Antoine de Saint-Exupéry
Adélaïde alias Adé pour les intimes, est une jeune femme de 24 ans, danseuse aguerrie, rêveuse d'un avenir beau et dansant. Elle sort d'une relation toxique, dangereuse et potentiellement mortelle avec Nicolas, un homme violent, mesquin et insensible.
Grâce à Lisa et Amel ses deux meilleures amies, ses confidentes, ses piliers, elle va sortir la tête de l'eau et avancer. Depuis son plus jeune âge, Adé excelle dans la danse.Le hip hop est son domaine de prédilection. Puis, elle rencontre Max "la dragonne" , celle qui fera d'elle ce qu'elle est aujourd'hui.
Grâce à Lisa et Amel ses deux meilleures amies, ses confidentes, ses piliers, elle va sortir la tête de l'eau et avancer.
Sa colocation avec Lisa doit se terminée pour qu'elle puisse reprendre sa vie en main, alors, Max lui propose une collocation avec son fils Antony. Adé ne connaît pas cet Antony, mais va vite s'apercevoir que cet homme est invivable. Sans suis, une ribambelles de noms d'oiseaux, d'insultes, de coups bas, de tension permanente entre aux jusqu'au point de rupture. Antony alias Tony, est froid, distant, méprisant, insensible et manipulateur. Contrairement à Adé qui est sensible, joyeuse et serviable. Avec le temps, ils s'apprivoisent, se découvrent, s'apprennent et par la même occasion, se déchirent, s'insultent, s'insupportent et c'est le clash, le mot de trop, le geste qui fait tout explosé. Pardonner ou pas? puis le rapprochement, l'alchimie, la dévotion, le plaisir, la découverte et les sentiments mêlés.
Entre frustration, excitation, coeur en miette, espoir, désespoir, illusion et désillusion, qui en sortira vainqueur?
Chacun à ses secrets, chacun à ce poison qui le ronge, chacun à sa pudeur pour ne pas se révéler, chacun à cette culpabilité commune mais si étrangère. La complicité sera t-elle suffisamment présente pour se livrer et se soulager?
Antony est un être polaire et solaire. Son changement d'humeur, de comportement est déstabilisant pour Adé. Son refus de s'attacher est un mystère pour la jeune femme mais elle même est -elle prête à vivre une histoire d'amour si passionnelle soit-elle? Il est la noirceur, elle est sa lumière qu'il détruit à petit feu, sans état d'âme, il la pulvérise au plus profond d'elle, et malgré tout ce qu'il fait, elle l'aime d'un amour inconditionnel. Un élan de sincérité mais aussi un revers qui fera mal comme le boomerang qui revient à celui qui le lance.
Comment vous exprimé mon ressenti ce que ce livre m'a fait vivre? comment ne pas être touchée au plus profond de soi après avoir lu cette histoire? comment ne pas être prise aux tripes, émue à chaudes larmes, éprise de ce couple si destructeur, suffoquée à cause de cette torture qu'il s'impose, qu'il dicte, qu'il envoi? J'avoue que cet ouvrage ne me laisse pas intacte, ne me laisse pas sans vision de cet avenir qui se dessine face à eux et qui, sera imbibé de leur mort virtuelle.
Une intensité incontrôlée, un appel du corps irrépressible, un lâcher prise qui coûte cher, une confiance qui se gagne au prix d'effort inhumains, un désir toujours plus fort, plus grand, plus explosif. Elle est sa faiblesse, il est son tourment, son enfer, l'homme qu'elle aime à travers ces yeux qui ne demande qu'à fuir.
L'amour peut-il détruire un être humain et cramer jusqu'à l'âme comme la lave d'un volcan? Se consumer l'un pour l'autre jusqu'au point de non retour, est ce cela l'amour poison? L'amour aussi puissant soit-il peut-il être le rédempteur de cet autre qui ne cherche qu'à se battre contre cette main tendue?
Ce roman est une braise qui a fini par me consumée au fil des chapitres, des mots plus incisifs, plus brut, plus fort, plus extrêmes les uns que les autres. Cette addiction au mal, à la douleur, au néant, à la destruction, à la perte des personnes chères est nuisible pour la sérénité. Adé est une belle personne, qui donne sans compter, qui se perd à vouloir aider celui qu'il ne veut pas de son aide. La vie finira par lui faire comprendre que parfois, il ne sert à rien de s'acharner et laisser faire le temps car seul le temps guéri les blessures.
J'ai commencé ce roman en rigolant car il y a des répliques à mourir de rire mais je l'ai terminée avec des larmes de tristesse, de colère, de peur et d'amour pour ces deux jeunes gens. L'existence est cruelle, elle n'épargne personne, elle met sur nos chemins, des obstacles qu'ils faut surmonter où affronter. Merci Ewa Rau pour cette magnifique lecture, pour tes mots si justes, tes citations si vraies, et pour nous offrir cet élan de générosité qui émane de toi à travers ce roman. La danse et la gestuelle sont une façon de parler sans avoir à ouvrir la bouche, et cela, tu l'as bien fait transparaitre au creux de ton livre.
Cette pépite est un énorme coup de coeur, alors, foncer, n'hésiter pas, lisez le, vous n'en ressortirez pas indemne c'est une certitude, mais vous en ressortirez grandi par tant de bienséances.
Bonne lecture.
Lien : https://www.facebook.com/per..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Julitdelaromance
  14 mars 2018
Regarde ... Tu vois cette danse ? le Hip-hop. Ce n'est pas une seule danse, mais plusieurs à la fois. Parce que c'est une culture à part entière, un état d'esprit, une communauté. Guidée par des mots tels que "Paix, amour, cohésion et plaisir". Je ne le savais pas mais il faut distinguer les différentes esthétiques qui la composent pour mieux la comprendre.
Mais il ne s'agit pas là de te définir la culture Hip-hop. Non, juste de t'expliquer que si tu arrives à ressentir l'émotion, la pulsation et le sentiment de liberté que procure cette danse, alors tu comprendras tout le sens de cette histoire. Moi, elle m'a aspirée, elle m'a engloutie, là où la passion déraisonnée peut devenir un amour absolu, rempli de contradictions entre deux êtres dont les repères vont être bousculés.
Adélaïde et Antony, c'est la rencontre de deux âmes blessées. Quand l'une, brisée, déserte toute vie sociale, l'autre, torturée, se retranche sous une carapace dénuée de sentiments. Un subtil mélange de douceur et de dureté.
Adé, réfugiée chez sa meilleure amie, Lisa, pour fuir son pire cauchemar, essaie de se reconstruire suite à une relation toxique et dangereuse à laquelle elle a décidé de mettre un terme quelques mois auparavant. Malgré cette histoire sordide et cette douleur, elle est sûre d'une chose, c'est qu'elle ne veut plus qu'on lui dicte sa vie. Elle veut avancer, tout reprendre à zéro. Elle retrouve sa liberté, comme une échappatoire, dans le Hip-hop, qu'elle pratique avec talent. A la salle de danse elle est dans son élément, son monde, qui lui permet un instant de s'ouvrir aux autres, de partager et de se sentir elle-même, cette femme, généreuse, bienveillante et forte. Prise dans un élan de réorganisation de sa vie, elle va accepter, un peu contrainte et forcée par sa prof de danse, de cohabiter avec le fils de celle-ci, Antony.
Antony est kiné osthéo et c'est le mec, qui, juste avec son regard, électrisant, peut vous déstabiliser. Doté d'un sex appeal exceptionnel, beau à se damner, il dégage une force extérieure solide et infaillible. Il intimide, il attire et perturbe, mais surtout, il va te rendre dingue. Parce qu'il est froid et autoritaire, parce qu'il est sûr de lui, une attitude de vrai connard méprisante qui nous rend furax mais qui, en même temps, nous ensorcèle. Se retrouvant, malgré lui, dans cette colocation imposée par sa mère, il va avoir envers Adé un comportement odieux, sarcastique et désinvolte, lui qui n'a jamais eu à rendre de compte à personne. Mais cette façon d'être, ces règles qu'il s'impose cache en réalité un mal-être profond, des blessures du passé ancrées en lui. Un moyen de se protéger et de se rendre hermétique à la colère qui le ronge et qui paralyse ses sentiments et ses émotions. Méfiant avec les filles, il s'interdit toute attache, se refuse d'aimer et de s'engager.
Un "J'T'AIME A LA HAINE" qui prends aux tripes, un jeu du chat et de la souris entre Adé et Tony qui vous asphyxie, vous obsède, comme une addiction à leurs échanges, leur dualité et leur querelles. Il va souffler le chaud et le froid. Elle va perdre le contrôle de son corps et de son coeur. Parce qu'ils vont devenir l'un pour l'autre à la fois l'ange et le démon de leurs âmes. Elixir qui apaise et rassure, il va devenir protecteur de la fragilité et de la vulnérabilité d'Adé. Déterminée et battante, elle va vouloir le réparer, faire ressortir de lui sa souffrance, sa peine et sa colère. Ils vont être emportés dans un tourbillon de sentiments et d'émotion qui ne se limitera pas seulement à leur relation de colocataires. Des choix, des décisions, une promesse qui sera déterminante pour les deux.
Ewa, c'est un véritable coup de coeur. Je suis touchée en plein coeur par leur histoire. On passe par tellement de sensations différentes. J'ai tellement ri, j'ai tellement pleuré. On est happé par leur force et leur désarroi. Tous les personnages sont très attachants. Une bande de pote comme on aimerait tous avoir. Amel, Lisa, Steeve. Des amis en or sur lesquels on peut compter, s'appuyer et récupérer toute l'énergie dont on a besoin. Une Mama, curieuse et passionnée qui te donne juste envie de t'assoir et d'écouter sa vie. Mais surtout l'histoire d'une mère, Max, prisonnière de sa situation et qui par sa proposition, fera le choix, d'assurer le bien-être de son fils.
Avec eux, mon temps s'est arrêté, suspendu, comme figé, je me suis mise en apnée, spectatrice de cet amour insatiable et dévastateur qui m'a bouleversée. Souviens-toi de ce que je t'ai dit plus haut à propos de cette danse.... Parce qu'il faut passer par toutes ces émotions qui composent cette histoire pour mieux comprendre cet amour inconditionnel et sans réserve.
Lien : https://julitdelaromance.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lixia
  20 février 2018
Adélaïde, dit Adé, est une jeune femme de 24 ans qui a connu des hauts et des bas. Elle est belle, sexy, intelligente et surtout passionnée de danse, notamment de hip hop, dont elle se sert pour évacuer toutes tensions de son corps et de son coeur.
Elle a toujours pu compter sur ses amies de toujours, Lisa et Amel, surtout après son histoire tumultueuse et douloureuse vécue avec son ex Nicolas.
Sa vie est rentrée dans une routine rassurante même si elle reste quelque peu délurée mais c'est sans compter sur Max, directrice du centre de danse où elle s'entraîne, qui a déjà tout un programme de vie pour elle et pour son fils.
Une personne attachante et attendrissante qui ne demande qu'à être aimée pour elle suscitant notre empathie bien qu'elle aime s'attirer les foudres toute seule !!!
Antony, dit Tony, est le fils trentenaire de Max. Kinésithérapeute de profession, il sait profiter de la vie sans s'encombrer de relation durable. Hermétique à l'amour, il prend sans jamais s'attacher et s'en accommode parfaitement jusqu'à ce que sa mère décide de lui coller une colocataire dans les pattes.
Bad boy avec la panoplie complète (beau, sexy, musclé, sportif, motard...), qui s'assume, il reste hanté par un traumatisme de son adolescence à l'origine de la carapace impénétrable dont il s'entoure.
SON regard, à elle, sera un élément déclencheur mais aussi un cataclysme prêt à s'abattre sur eux.
Un mec complexe qui sait aussi bien déclenché notre empathie que notre colère, autant détestable qu'attachant.
Une romance dont le schéma prend la forme du suis moi je te fuis et fuis moi je te suis. Un Bad boy amoureux qui ne sait plus comment faire pour s'ouvrir, une jeune femme amoureuse qui est prête à toutes les provocations pour obtenir ce qu'elle veut quitte à se perdre elle-même.
Une histoire classique dans la théorie mais terriblement enivrante dans la lecture. Une écriture fluide et rythmée qui nous emmène au coeur de leur vie et de leur évolution dont l'intensité se fera petit à petit jusqu'à la goutte de trop.
Un soupçon de passé pour pimenter le tout et on obtient un maximum d'émotions : frustration, amitié, trahison, amour, colère, tristesse, empathie. Une torture émotionnelle garantie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 février 2018
Physiquement, Amel n’a rien à envier aux autres nanas, une tête de première de la classe sur un corps de mannequin. Elle peut paraître stricte au premier abord, mais cette fille au caractère trempé est d’une fidélité et d’une honnêteté sans faille. L’exact opposé de Lisa, cette petite blonde d'un mètre soixante, moitié Barbie pour sa plastique, moitié Lapin Crétin pour son côté délirant et exubérant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   10 février 2018
L’avantage de cohabiter avec Lisa coulait de source, je n’étais pas seule, mes nuits agitées étaient calmées par ses bras rassurants et sécurisants, sa nature joyeuse réchauffait mon cœur bousillé, sans compter sa voix joyeuse qui dériderait les plus coriaces. Cette petite blonde débordante de vie, artiste depuis son plus jeune âge, a toujours été là pour moi. Pas une journée où Lisa n’a manqué de me faire rire en me laissant un dessin bourré d’humour. Sans son aide précieuse, je serais encore sous l’emprise de mon bourreau.
Nicolas, l’homme aux deux facettes. Celui qui aux yeux de tous était le gendre idéal. Charmant, serviable, beau et intelligent, mais aussi celui de notre intimité : l’homme cassant, humiliant, haineux, manipulateur et violent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 février 2018
À l’époque, toutes les filles de mon âge étaient raides dingues des midinettes qui pleuraient des chansons d’amour. Elles rêvaient déjà au Prince Charmant qui viendrait les chercher dans ce coin paumé de la banlieue.
Quant à moi, je rêvais de me barrer de cette cité de mes propres ailes. Je ne voulais pas finir comme ma mère. Seule. À attendre qu’un connard vienne me libérer de cette misère.
À peine âgée de treize ans, je sentais déjà cette rage se mouvoir en moi, cette soif de vie, j’avais d’ores et déjà la volonté de fuir d’ici. Et c’est tout naturellement que le hip-hop s’est immiscé en moi. J’avais ce son dans la peau. Cette musique me parlait, elle me comprenait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Book-inBook-in   05 novembre 2020
Quand je danse, je me tais. Mon corps parle et, moi, je suis à l'écoute. Cette liberté, je la goûte dans l'expression, dans la création. Plus de normes, plus de règles. Tout est permis, pourvu que mon corps s'exprime ; même le regard des autres, qui a tendance à m'enfermer, ne compte plus. Je l'oublie, il disparaît à mesure que je bouge.
Commenter  J’apprécie          00
youte59youte59   27 février 2018
Puis on dit bien : pas de nouvelles, bonnes nouvelles !
Je dois vraiment être au fond du fond pour me réconforter avec un proverbe à deux balles…
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : danseVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4634 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre