AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean-Baptiste Bernet (Traducteur)Sarah Dali (Traducteur)
EAN : 9782371020924
Éditeur : Lumen (06/04/2017)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 115 notes)
Résumé :
« Je m’appelle Maia Finley, j’ai seize ans et je suis la nouvelle Effigie. » Depuis quelques jours, Maia se répète ces mots en boucle, sans oser les prononcer à voix haute. Car à la minute où le monde l’apprendra, sa vie basculera. Elle deviendra une véritable célébrité, ses fans boiront la moindre de ses paroles… et son espérance de vie chutera drastiquement.

C’est que les Effigies, ces jeunes femmes dotées chacune d’un pouvoir unique lié aux quatre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (56) Voir plus Ajouter une critique
Gaoulette
  06 juillet 2017
Un petit retour dans la dernière décennie avant le bock 2000 avec ma partenaire de Maribel. A nous deux on se lance dans comme Les miracles Girls (manga des années 90 avec des jumelles)….
BUFFY sort de ce livre….
Maia 16 ans se réveille un matin avec les pouvoirs d'une Effigie décédée. Elle est novice et va devoir rejoindre les anciennes toutes aussi jeunes qu'elle.
SPICE GIRL sort de ce livre…
Maia rejoint donc les 3 autres Effigies Belle, Lake et Chai Rin. Quatre jeunes filles, quatre caractères bien différents qui vont devoir faire équipe pour combattre les spectres. Mais comme elles sont uniques et jolies elles sont surmédiatisées. Ce sont des stars en puissance alors qu'elles n'ont rien demandé à personne.
MEN IN BLACK sort de ce livre…
Mais elles ne sont pas seules. Elles sont entrainées et surveillées par des hommes en noir en culotte courtes. Une base surentrainée qui gère les secrets défenses d'état. Donc ce quatuor se retrouve avec le beau musclé Rhys qui est LA NOUNOU D'ENFER mais 18 ans quand même.
SAILOR MOON sort de ce livre…
Un roman style steampunk qui me semble coloré car les 4 éléments se rejoignent. le feu, l'eau, la terre et le vent. Quatre éléments pour combattre les spectres et Saul.
BIOMAN sort de ce livre…
Donc nous avons des super-héroïnes avec chacune sa spécialité et un grand méchant qui a des secrets.
Dans tous ces clichés des années 90, on retrouve de l'action que j'ai eue du mal à suivre. C'est facile à lire il n'y a pas de soucis. C'est adapté pour un public plutôt jeune mais il manquait un peu de consistance pour m'attirer dans ce monde fantastique. Les héros font vraiment leur âge malgré leur super pouvoir. Il manque un peu d'émotion. Surtout qu'on devine qu'il risque d'avoir de l'amour dans ce monde de brut. Maia qu'on voit encore comme une petite fille perdue, la fan qui idolatre et je l'espère va grandir pour notre plus grand plaisir.
Pour une mise en bouche, je ne suis pas très emballée. Impossible de vraiment prendre parti dans le roman. En lisant, je me faisais le défilé de tous un tas de mangas, dessins animés et même films de ma jeunesse. Attention je ne renie pas ce que j'ai adoré mais je me sentais très vielle.
Je suis sure qu'il va plaire à un grand nombre mais malheureusement je n'en fais pas partie. Il n'y a rien qui m'a donné envie de continuer ou m'a rendue addictive. Pourtant c'est super écrit, les personnages sont sympas mais je passe à côté. En fait cela me désole de lui mettre une mauvaise note car je pense ne pas être le bon lectorat…
On verra quand le second tome va sortir si je poursuis ou pas…..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
CassandreBooks
  09 mai 2021

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, encore une fois je n'ai pas relu le résumé ! Puis, c'est bête, mais vu que je n'aime pas les couvertures je m'attendais à être septique sur ma lecture... Mais en réalité pas du tout !

On est immergé directement dans l'univers. Grâce à l'action qui commence très vite, mais aussi grâce à la narration au point de vue de Maia : on est directement dans sa tête et on ne peut plus s'empêcher de continuer à lire pour en découvrir plus, surtout quand elle nous dit de but en blanc qu'elle est la nouvelle effigie !

Ce que j'ai trouvé particulièrement intéressant, c'est le rapport à la célébrité et la médiatisation de ses "héroïnes". Déjà, le fait qu'elles soient considérées comme des idoles, avec des fans, une vie de star, etc... au début, le fait que Maia soit une fan un peu groupie de Belle m'a un peu gênée, j'étais un peu décontenancé par ces élans d'émotion un peu naïf type "tu es mon héroïne je t'aime", mais avec du recul, je me rends compte que c'est ce qui fait l'originalité de ce roman : ce rapport à l'image que renvois les effigies, qui contraste énormément avec ce qu'elles sont réellement. Maia va apprendre à ses dépens que tout n'est pas tout rose dans l'univers des effigies qu'elle enviait temps.
Oui, parce que c'est avant tout des ados avec des pouvoirs magiques. Et encore une fois, le fait que ça soit ancré dans une société moderne, ça pourrait paraître étrange. Mais en fait, c'est traité d'une façon super réaliste : elles sont encadrées, elles ne peuvent pas faire ce qu'elles veulent.

Pour être honnête, je m'attendais à une histoire bateau de magie élémentaire, d'élues... mais je ressors de ce livre super emballé par l'intrigue, les personnages et les concepts que l'autrice a fait passer dans son oeuvre. Les personnages, d'ailleurs, sont loin d'être clichés, et ont toute une facette qu'elle ne montre pas aux médias. L'antagoniste lui, est super charismatique.
J'ai aussi trouvé tout le système de souvenir et de "descendante" très bien pensé, et le rapport au deuil est super émouvant et bien décrit. Je conseille à fond ce tome 1 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
manguy
  21 mai 2018
Coup de coeur !
Les Effigies sont quatre jeunes femmes chacune doté d'un pouvoir liés au quarte éléments et sont célèbres dans le monde entier. Elles doivent protéger la population mondiale contre les spectres, un mélange de chair pourrissante et de noirceur, qui la terrorise. Quand une Effigie meurent, sont pouvoir est ''transporter" dans le corps d'une autre, ainsi que sa mémoire.
Nous suivons de Maia Finley, pour qui sont rêve d'enfant s'est réalisé car elle est Effigie depuis peu, elle a seize ans et habite New York mais est terrifiée par sa nouvelle destinée.
Quand Manhattan subit une énorme attaque de spectre, malgré le plus performant des système anti-spectre du monde et qu'une nouvelle menace plane sur le monde, les Effigies vont devoir s'unir et agir !
Très bon roman, j'ai un gros coup de coeur ! le livre est rapide à livre, l'écriture est fluide et bien écrite. L'histoire est très prenante, je n'ai pas pu lâcher le livre avant de l'avoir fini.
Je l'avais depuis assez longtemps dans ma PAL mais je ne m'était jamais décidé à le lire jusqu'à ce que plusieurs personnes ne me disent à quel point elles avaient aimé et je n'ai pas été déçu.
L'histoire est originale, un peu compliquée à expliquer mais quand on li le livre tout est simple et clair, bien expliqué.
Bref, ce livre est un véritable trésor ! J'ai adoré !
Un brin de magie, une pincée d'amitié et de la poudre de courage dans la marmite des ténèbres, voilà la recette de Sarah Raughley !
A lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Laurapassage
  04 mai 2017
Comme à chaque sortie des éditions Lumen, le premier tome de la nouvelle saga The Effigies, Les flammes du destin m'a beaucoup intrigué. Une nouvelle fois sa couverture n'y est pas pour rien puisqu'elle m'a directement tapé d'un l'oeil et le long résumé a aussi fait son effet. C'est pourquoi je me suis lancée à la découverte de l'histoire que nous propose Sarah Raughley.
"En fin de compte, nous ne sommes que des monuments grossiers bâtis à la gloire de celles qui nous ont précédées. Des Effigies."
The Effigies, c'est avant tout quatre filles qui maîtrisent chacune le pouvoir d'un des quatre éléments : le feu, l'eau, la terre et l'air. Nous découvrons dès le début Maia, qui vient d'acquérir son pouvoir alors que sa prédécesseure vient de décéder. Peureuse car réaliste dans la gestion de ses capacités encore bien loin d'être maîtrisées, elle se montre déterminée, ayant bien conscience de son rôle et de la tâche qui repose sur ses épaules. Elle n'est rien d'autre qu'une apprentie qui doit apprendre, parfois avec l'aide de ses nouvelles amies, mais souvent de par elle-même grâce à ses émotions et son instinct, à maîtriser ses nouveaux pouvoirs. Et pour elle, les Effigies doivent être unies. C'est ainsi qu'elle se retrouve aux côtés de Belle, qui se montre fort et inaccessible (voire hautaine) en apparence seulement. Maia rencontre aussi Chae Rin, une adolescente au caractère bien trempé qui n'en garde pas moins des blessures à vif et Lake, qui manque cruellement de confiance en elle quand il s'agit d'affronter leurs ennemis, fuyant comme elle le peut la moindre adversité. Et cela sans compter les deux jeunes hommes qui surgissent aussi dans la vie de Maia.
Mais qui sont les Effigies ? Qui sont leurs ennemis ? Et quels moyens ont-elles pour se défendre, elles et la population mondiale ? Sarah Raughley, plutôt que de suivre la tendance post-apocalyptique, dystopique (ou encore steampunk) choisit de présenter son histoire dans un univers alternatif, qui se déroule dans un présent bien différent de celui qu l'on connaît. Les flammes du destin est une mise en place de ce monde où Effigies et Spectres mènent une lutte acharnée. On apprend ainsi comment fonctionnent les Effigies, et des informations versées petit à petit au compte goutte nous sont délivrées sur leurs origines et les mythes qui les caractérisent. Les Spectres, quant à eux, restent un mystère à part entière outre leur apparition plus de cent ans auparavant et ce que quiconque en ait rencontré peut connaître, leurs apparences physiques et leurs différences selon à quelles catégories ils appartiennent. C'est d'ailleurs là qu'on peut voir à quel point l'univers du livre est dissemblable du notre en découvrant à travers le monde les multiples moyens que les humains ont pu créer pour repousser les Spectres, ces monstres qui tuent tous ceux qui se trouvent sur leur passage.
"Si tu réussis à survivre plus de sept ans, c'est que tu es soit une déesse, soit un pathétique rebut de l'humanité dont la survie ne peut être attribuée qu'à son pitoyable désir de se cramponner à sa misérable existence."
Mais Sarah Raughley ne s'arrête pas là puisqu'elle nous propose en plus de la découverte d'un univers alternatif à part entière avec les Effigies et les Spectres, une intrigue à la hauteur de sa saga. Entre personnalités ambiguës et faux-semblants, on se demande constamment qui sont les gentils et les méchants dans cette histoire et s'il n'y a pas des personnages qui jouent un double-jeu. Une réelle enquête se met en place tel un thriller où l'énigme devrait se dérouler sur l'ensemble des tomes de la série. Cet ajout permet de donner une profondeur au récit, autant dans sa compréhension de l'histoire originelle des Effigies et des Spectres, ces opposés apparus sans que l'on en sache la raison et la date précise, que pour montrer qu'il ne s'agit pas seulement d'un combat sanglant entre le bien et le mal, qui sont en réalité des véritables mystères liés entre eux. Malheureusement, cela enlève parfois au dénouement l'action que l'on pourrait espérer par des scènes de combat explosives et exceptionnelles avec les capacités de nos quatre héroïnes, qui se retrouvent régulièrement entrecoupés de réflexions et de révélations sur l'intrigue de la saga.
"Ma tête était en feu. Il faisait tout à coup extrêmement chaud. Images et souvenirs tourbillonnaient autour de moi comme des flammèches - mais aucun ne m'appartenait."
Les flammes du destin, premier tome de la saga The Effigies est avant tout une mise en place de l'univers alternatif de la saga et des personnages qui y sont présentés. Sarah Raughley nous propose une intrigue étonnante et profonde, entrecoupée par une action à travers les pouvoirs des Effigies et des Spectres, laissant une ambiguïté constante entre le bien et le mal.
Lien : http://laura-passage.com/the..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lire-une-passion
  24 avril 2017
Je dois avouer que ce qui m'a en premier lieu attirée c'est la couverture. (Enfin quand on y pense, toutes les couvertures Lumen sont magnifiques). Je ne sais pas pourquoi, mais une fille avec du feu dans la main, ça m'a intriguée. Puis ensuite, quand j'ai compris que le roman parlait des 4 éléments, j'ai dit oui, je ne pouvais pas passer à côté ! Et je ne regrette absolument pas, car j'ai tout simplement adoré ma lecture !

Nous sommes aux États-Unis, et depuis quelques années, les Effigies dominent en quelques sortes le monde. Elles sont là pour protéger les humains des spectres qui ne sont là que pour détruire le monde. Connues dans le monde entier, ces femmes ont à leur portée des pouvoirs liés aux quatre éléments : le feu, l'air, l'eau et la terre. Elles sont devenues les stars incontestées de tous, contre leur volonté. Et Maïa fait partie de ce groupe des Effigies. Là pour remplacer la dernière effigie morte, elle prend sa place sans forcément le vouloir. Alors que Manhattan subit une attaque sans précédent, Maïa n'a d'autre choix que de descendre dans l'arène réunir toutes les Effigies. Mais comment faire quand ses trois compagnes sont à l'autre bout du monde et qu'elles ne se sont jamais vraiment entendues. Un défi pour Maïa, qu'elle va tenter de relever.

Autant le dire tout de suite : le premier chapitre nous met tout de suite dans l'ambiance du roman. L'action est présente dès les premières lignes, ce qui attise notre curiosité dès le départ. Manhattan est attaqué, et Maïa vient d'être promue au rando d'effigie. Elle ne sait pas encore bien comment s'y prendre ni vers qui aller. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle doit sauvegarder le plus d'humains face à ces spectres. Très vite, elle va entrer dans la caste des Effigies, et va vite comprendre que tout n'est pas aussi simple. En plus de cela, Saul, un garçon rencontré il y a peu, semble en savoir plus qu'elle et semble aussi capable de contrôler les spectres. L'humanité n'a pas jamais été autant en danger.

Il est assez difficile de vous parler plus en profondeur de ce roman, étant donné que pour un premier tome, nous avons déjà beaucoup de révélations et de secrets qui sont mis à jour. Sachez juste que cet univers est loin d'être aussi simple qu'on ne le pense. Tout est bien structuré, l'auteure sait où elle va, et surtout, n'hésite à nous causer des sueurs froides. Les révélations sont légion, et tout comme Maïa, nous débarquons dans un univers inconnu, que nous devons apprendre à découvrir au fur et à mesure des pages et des bouleversements.

Maia, malgré le fait qu'elle vienne de débarquer dans cet univers, à une sacré force de caractère. Elle est la petite nouvelle, mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant. Elle, ce qu'elle veut, c'est allier les quatre Effigies, afin qu'elles soient plus fortes face à tout ce qui se passe. Elle n'abandonne pas, même quand tout devient plus compliqué. Belle, son idole depuis qu'elle est jeune, est assez particulière. Au premier abord, elle peut paraître superficielle, méchante et très peu avenante. Au fil du récit, nous apprenons à la connaître, et même si à certains moments elle nous agacer prodigieusement, on découvre que si elle est ainsi, c'est parce qu'elle souffre et ne fait pas part de ses sentiments aux autres. Ensuite, nous avons Chae Rin. Elle, c'est un peu celle qui se révolte contre tout ce qui se passe au sein de la caste des Effigies. Mise de côté par les plus hauts gradés, elle fait sa vie en fonction de ses envies. Elle est indépendante et c'est ce que j'ai aimé chez elle. Néanmoins, elle est solidaire de ses compagnes et prouve qu'elle peut être sérieuse quand il faut. Et pour finir, nous avons Lake, la plus jeune de la bande et donc la plus… crédule, dirons-nous. Et c'est aussi ça qui la rend attachante. Elle est celle qui est la plus craintive et on a envie d'être toujours près d'elle pour l'aider à passer un cap. Néanmoins, comme les trois autres, elle a un rôle important et doit faire avec.

Bien évidemment, il y a beaucoup d'autres personnages, mais il faut que ce soit vous qui les découvriez tout seuls. Ils ont tous plus ou moins une importance capitale dans ce premier tome qui vous promet de l'action, du suspense et des révélations inattendues. La fin m'a vraiment beaucoup surprise et choquée, mais tout comme Maïa, j'ai du mal à croire que tout ceci soit vrai. Après tout ce qui est survenu, je trouve cette explication trop facile et tirée par les cheveux. de ce fait, j'attends avec impatience le second tome pour enfin avoir les explications dans leur ensemble.​
​En résumé, c'est un premier tome que j'ai tout simplement dévoré et adoré. L'idée qu'a eue l'auteure était très bien trouvée mais surtout très bien exploitée ! L'idée de mélanger les spectres et les quatre éléments était très bien trouvée et je suis très curieuse de lire la suite ! L'auteure a su m'alpaguer et m'envoyer dans son univers dès les premières lignes, ce qui est plutôt rare et donc important à souligner ! Donc n'hésitez plus et lancez-vous !

*Je remercie Lumen et Emily pour leur confiance ! *
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Anais511Anais511   08 mai 2017
Je tombais dans la nuit, du vingt-troisième étage, droit vers une mort certaine.
Le vent hurlait dans mes oreilles et la pression menaçait de me faire exploser le cerveau. J'agitais désespérément bras et jambes jusqu'à perdre une chaussure, puis les deux. Je ne voyais plus que le ciel nocturne, des briques ... et le sourire de Saul qui s'évanouissait dans les ténèbres.
J'allais mourir.
Je ne pouvais plus respirer. J'allais mourir. Cette pensée, la seule dont j'étais capable, se déchaînait dans ma poitrine, me détruisant de l'intérieur. J'allais mourir, ici et maintenant.
Et, tout à coup, mon esprit se vida entièrement. Une vague d'énergie jaillit du plus profond de mon être, envahissant tout mon corps, de mes entrailles jusqu'au bout de mes doigts. J'étais dévorée par les flammes, et je sentais certaines d'entre elles prendre forme, refroidir, se forger dans ma main. Je frémis au contact de l'acier contre ma paume. Les flammes se dissipèrent et je découvris que je serrais le manche d'une faux dont la gigantesque lame luisait au clair de lune. Le symbole de la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
limaginariumlimaginarium   22 décembre 2017
Je tombais dans la nuit, du vingt-troisième étage, droit vers une mort certaine.
Le vent hurlait dans mes oreilles et la pression menaçait de me faire exploser le cerveau. J'agitais désespérément bras et jambes jusqu'à perdre une chaussure, puis les deux. Je ne voyais plus que le ciel nocturne, des briques ... et le sourire de Saul qui s'évanouissait dans les ténèbres.
J'allais mourir.
Je ne pouvais plus respirer. J'allais mourir. Cette pensée, la seule dont j'étais capable, se déchaînait dans ma poitrine, me détruisant de l'intérieur. J'allais mourir, ici et maintenant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LaurapassageLaurapassage   04 mai 2017
Si tu réussis à survivre plus de sept ans, c'est que tu es soit une déesse, soit un pathétique rebut de l'humanité dont la survie ne peut être attribuée qu'à son pitoyable désir de se cramponner à sa misérable existence.
Commenter  J’apprécie          50
HomesweetreadHomesweetread   10 avril 2018
Certains jours, je me serais sentie plus sereine s'ils avaient simplement été effacés de ce monde. Mais les morts laissaient des traces : des photos, d'anciens messages sur le répondeur… Des souvenirs… Du chagrin. Des fragments de chaque vie restaient sur Terre, piégés çà et là, à la fois réconfortants et obsédants pour les survivants.
Commenter  J’apprécie          20
colorandbookcolorandbook   08 février 2020
Certains jours, je me serais sentie plus sereine s’ils avaient simplement été effacés de ce monde. Mais les morts laissaient des traces : des photos, d’anciens messages sur le répondeur… Des souvenirs… Du chagrin. Des fragments de chaque vie restaient sur Terre, piégés çà et là, à la fois réconfortants et obsédants pour les survivants.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Sarah Raughley (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Raughley
Le 6 avril prochain, vous pourrez découvrir en librairie le premier tome d'une nouvelle trilogie, The Effigies. Dans le monde imaginé par Sarah Raughley, quatre jeunes femmes, chacune dotée d'un pouvoir lié à l'un des éléments, protègent l'humanité contre les spectres, des créatures de cauchemar particulièrement carnassières !
Belle Rousseau est l'une d'entre elles, et elle vit en France. Son pouvoir ? Celui de manier la glace, et d'en faire une arme mortelle...
autres livres classés : élémentsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

The Effigies

Lors de l'attaque de spectre de New York où se trouve Maia ?

Dans le métro.
Dans son lycée.
A l'école.
Au collège.

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : The Effigies, tome 1 : Les Flammes du destin de Sarah RaughleyCréer un quiz sur ce livre

.. ..