AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505064848
48 pages
Éditeur : Dargaud (29/01/2016)
3.76/5   46 notes
Résumé :
XVIe siècle, en France, débordé par les sollicitations, le médecin et astrologue, Nostradamus envoie ses jeunes disciples - Arthus, Angélique et Angulus - aux quatre coins du pays pour élucider des énigmes que ni la science ni religion ne peuvent résoudre, Les deux auteurs espagnols - Raule, le scénariste de Jazz Maynard, et Juan Luis Landa - nous entraînent dans récit machiavélique et empreint de mystère.
La narration, d'un humour noir incisif, est soutenue... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,76

sur 46 notes
5
3 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
3 avis
1
0 avis

Franz
  16 avril 2016
Michel de Nostredame (1503-1566), apothicaire, astrologue et prophète est un lettré de la Renaissance française connu encore aujourd'hui pour ses Centuries. Après les délires liés au basculement du deuxième millénaire qui ont remis en lumière la maison natale de Nostradamus à Saint-Rémy-de-Provence, l'astrologue visionnaire méritait un meilleur traitement que la présente bédé semble réparer. Raule, le scénariste espagnol, exploite un riche filon courant sur la période mouvante de la Renaissance. Il plonge dès l'entrée le lecteur dans les cauchemars hallucinés de Nostradamus. L'homme est déjà marqué par l'âge et la fatigue mais il travaille toujours intensément afin d'assurer confort et sécurité à sa famille. Alors que son fils César lui amène un colis contenant deux statuettes, un chat et un hibou, accompagné d'un mot énigmatique : « Bientôt ! », Nostradamus semble terrifié par cette découverte. le lendemain matin, il décide de dévoiler un pan de son passé à sa femme. Il a dû délaisser sa première femme et leurs deux enfants afin d'aller lutter en tant que médecin contre l'avancée de la peste noire. A son retour, sa famille a disparu, emportée par le fléau. Les deux statuettes appartenaient à ses deux premiers enfants. Pour Nostradamus, le message est clair. Lui et sa nouvelle famille courent un danger mortel. Après les dix pages introductives, l'aventure s'oriente vers les trois disciples du maître, un duo officiant à Vedène, en Avignon, Arthus Trivium et Angulus Dante tentant d'extraire du bûcher une femme innocente accusée de sorcellerie et Angélique Obscura oeuvrant à Montélimar, rapidement entraînée dans un traquenard souterrain. Les dernières pages de l'album ramènent à Nostradamus et s'ouvrent sur une perspective fantasmagorique. Construite et maîtrisée, l'histoire est surtout magistralement mise en lumière par le dessinateur basque Juan Luis Landa (né en 1965) dont le talent incendie chaque planche. Ciseleur de lumière, l'ancien chimiste métallurgiste joue avec les ors et les bistres, les noirs d'encre et les bleus crépusculaires. Encore trop rare dans le monde du 9e art, l'artiste espagnol devrait poursuivre sur une lancée lumineuse et irradiante car la série est riche et prometteuse, chargée d'un or alchimique que les pinceaux prodigieux de Juan Luis Landa révèlent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
tchouk-tchouk-nougat
  13 mars 2016
Nous sommes en 1565, Nostradamus est un vieil homme à la santé fragile. Pourtant sa réputation est toujours aussi grande et de nombreuses demandes d'aide plus sont adressées. Alors il envoie sur les chemins ses trois disciples : Arthus Trivium, Angélique Obscura et Angulus Dante.
Ce premier tome sert clairement d'introduction à l'histoire qui va suivre en posant les fondations de l'intrigue et en présentant les personnages. Nostradamus tout d'abord, même si les lecteurs connaissent déjà sa réputation. Nous le voyons là vieux et malade, entouré de sa famille et rongé par son passé qui va resurgir de mauvaise manière. Son lien avec le roi de France également, même si je ne sais encore comment il va être utilisé. Puis nos trois jeunes héros donc en mission au départ afin de nous les présenter. Arthus qui sait manier le verbe et la rhétorique, Angulus mathématicien fidèle aux prédiction de son maitre et Angélique la nécromancienne.
On a du mal à savoir si oui ou non les disciples de Nostradamus ont oui ou non des pouvoirs surnaturels où ils s'agit surtout de tour de passe passe, mais clairement le récit prend une tournure fantastique quand des tas de petits morts vivants envahissent les pages.
Les dessins sont assez typés. Nous avons des personnages aux traits anguleux et aux ombres marqués. Ca peut ne pas plaire à tout le monde mais le rendu est plutot sympa avec une ambiance un peu bizarre qui colle bien au récit. le découpage est dynamique.
Au final un premier tome qui plante de bonnes bases pour la suite. Mais dont il faudra attendre le tome 2 pour se faire une idée plus précise du scénario.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MarquePage
  06 avril 2016
J'avais été prévenue par ma soeur que ce premier tome servait à mettre en place l'histoire à venir et à présenter les personnages. Je n'ai donc pas été déçue qu'il ne s'y passe pas grand chose et qu'on ne comprenne encore moins de ce qu'il se passe.
Mais je n'ai pas été emportée pour autant. Non j'ai eu du mal à accrocher. Les personnages ne sont pas décrits de façon à ce qu'on s'y attache. Et ils restent très mystérieux.
Quant à l'histoire c'est un peu fouillie, j'ai eu du mal à m'y retrouver. Mais comme ce n'est que le balbutiement on peut s'attendre à une bonne histoire. Car il y a l'air d'avoir des choses très intéressantes. Mais ceci sera pour les tomes prochains. Pour celui-ci je n'ai pas accroché.
Pour finir les dessins. Très fins et élégants, ils sont beaux. Mais j'ai été gênée parfois pour reconnaitre les personnages et même de temps à autre à savoir si c'était homme ou femme. Par contre la couleur sépia donne une ambiance de vieux récit très intéressant.
Un peu déçue tout de même par ce premier tome qui promet quand même une belle suite. Est-ce que je vais m'accrocher pour la suite ? Ca je n'ai pas encore décidé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
reve2003
  13 janvier 2019
Cet album est empreint de couleurs très sombres, il faut dire que cela correspond tout à fait à l'ambiance de l'époque. Il ne fait pas bon y vivre entre la peste noire, les guerres et les complots en tout genre. Je n'ai pas été surprise de la part de fantastique que l'auteur nous offre. Cela me rappelle l'excellent film de Christophe Gans le pacte des loups, même si ce n'est pas la même époque, j'y ai retrouvé l'ambiance. J'ai hâte de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          70
manue14
  06 mars 2016
La bande dessinée se lit assez facilement.
Les dessins sont assez sombres et les traits des personnages sont assez durs. J'aurais peut-être aimé que certains d'entre eux soient dessinés avec un peu plus de sympathie ou des traits moins fermés.
Concernant les décors c'est la même chose, l'univers est assez sombre et les couleurs utilisées sont essentiellement du marron, noir, gris et bleu foncé.
La bande dessinée semble intéressante. Par contre c'est vraiment un début d'histoire. En effet elle est considérée comme un premier tome mais je pense que c'est plutôt un prologue ou une explication de l'histoire à venir. C'est d'ailleurs un peu frustrant qu'elle se termine de cette façon.
On entre doucement dans l'univers de l'auteur et surtout d'une autre époque.
J'avoue ne pas avoir complètement compris le but de l'histoire. Est-ce que par la suite, le lecteur va être confronté à la vie du jeune roi ou à la quête du trio et pourquoi pas à défendre le vieil homme.
Personnellement, je trouve que les idées s'enchaînent un peu trop rapidement pour un début d'histoire. Sincèrement j'hésite un peu entre un prologue et une sorte de résumé de l'histoire à venir.
Ce premier tome ne nous aide donc pas beaucoup à découvrir ce qui va se passer dans les prochains albums.
La fin est assez mystérieuse et nous donne envie d'en savoir plus et de lire la suite.
En résumé c'est une bande dessinée qui commence assez bien selon moi mais j'espère que ce sera un peu plus clair dans les prochains tomes

Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (7)
BDZoom   05 février 2019
Empruntant aux arcanes du roman d’aventure, historique et fantastique, « Arthus Trivium » est tout à la fois : ce tiercé multigenre est annoncé sur chacune des couvertures, lesquelles mettent en avant l’action, l’opposition entre ombres et lumières, le mystère ésotérique et la présence obsédante de la mort
Lire la critique sur le site : BDZoom
ActuaBD   22 mars 2016
Nostradamus et ses disciples au cœur d’une excellente nouvelle série d’aventures au XVIe siècle.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   16 février 2016
Cette nouvelle série part sur les chapeaux de roue. Nul doute qu'avec une telle qualité, nombreux seront ceux qui se rueront sur le deuxième tome.
Lire la critique sur le site : BDGest
Auracan   03 février 2016
Ce premier album est mené tambour battant et nous conduit d'une surprise à l'autre, dans les pas de héros que l'on découvre et auxquels on s'attache progressivement.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDZoom   03 février 2016
Raule (...) évoque sous un angle original la vieillesse de Michel de Nostredame. Intrigues, surnaturel, superstition, mystère… cohabitent au fil de ce récit, avec en toile de fond la France du XVIe siècle.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BoDoi   03 février 2016
De l’histoire, de l’aventure, du suspense, du fantastique, un zeste d’humour.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   04 janvier 2016
Une excellente surprise, une très bonne lecture de capes et d'épées, que je vous recommande sans hésiter un instant !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   13 mars 2016
Nul besoin de catastrophes naturelles ni de guerres stupides pour semer le chaos sur terre. Une leçon que nos ancêtres ont apprise en brulant et en enterrant des millions de corps rongés par la peste noire.
Commenter  J’apprécie          50
manue14manue14   06 mars 2016
Du plus profond de l’occident d’Europe de pauvres gens un jeune enfant naistra qui par sa langue séduira grande troupe son bruit au règne d’Orient plus croistra.
Commenter  J’apprécie          60
reve2003reve2003   13 janvier 2019
Mon père, paix à son âme, me disait toujours...
... "fiston, inutile de chercher les problèmes...
... les problèmes viendront te chercher."
Commenter  J’apprécie          20
reve2003reve2003   12 janvier 2019
Dites-moi, ça fait quoi, de travailler pour un imposteur passé maître dans l'art du charabia ?
Commenter  J’apprécie          20
reve2003reve2003   12 janvier 2019
Tu as explosé la cervelle de l'évêque de la région ! Comment veux-tu que je rattrape un truc pareil ?!
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Raule (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Raule
La chronique de Jean-Edgar Casel - Arthus Trivium
autres livres classés : nostradamusVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4073 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre