AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782707318978
107 pages
Éditeur : Editions de Minuit (07/01/2005)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 12 notes)
Résumé :

Si personne n'est convaincu par les deux hommes qui débarquent rue Jouffroy d'Abbans afin de régler ce fléau des parasites qui ont envahi les charpentes des maisons, en revanche, tous se laissent prendre au piège de leur manie : madame Domenico et son désir de plaire, monsieur Domenico et sa jalousie, monsieur Carossa et la coupe de son bois ; quant au petit garçon, lui, il va devenir leur otage.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
SeriallectriceSV
  03 mai 2019
Très minimaliste, il ne se passe pas grand chose dans ce court roman. Peu de personnages, peu de développements, pas de rebondissements, rien de très alléchant au premier abord.
Et pourtant, Yves Ravey, que je découvre avec ce livre, crée une atmosphère lourde et tendue, oppressante. L'air de rien, il s'en cachent des petits parasites dans ce quartier résidentiel, et ce ne sont pas les petites bêtes pour lesquelles se sont déplacés de bien malveillants et cupides personnages.
C'est à travers les yeux et les mots de Lindbergh Carossa, jeune garçon, fils d'une des familles de la résidence, que nous allons observer, imaginer le quotidien de ce quartier. Lindbergh se retrouvera bien malgré lui coincer dans le grenier des voisins Domenico et sera témoin de scènes et de dialogues qu'il n'aurait jamais dû ni voir ni entendre. le monde des adultes n'est pas toujours très beau à voir.
C'est une histoire bien menée, triste mais écrite avec humour et ironie. Il faut lire entre les lignes pour en apprécier toute sa force.
Lien : https://seriallectrice.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
Christw
  14 octobre 2013

J'ai évoqué il y a peu une lecture prenante de Yves Ravey (Enlèvement avec rançon). J'ai tenu à vérifier la constance de l'efficacité de son style et bien m'en a pris avec deux titres, "Cutter" et le tout récent "Pris au piège" qui a particulièrement retenu mon attention. Point commun: le récit est narré par un jeune garçon et dans les deux cas, il y a le regard d'enfant qui voit et ne comprend pas nécessairement ce que comprend le lecteur. Ce décalage renforce l'effet d'une écriture comportementaliste (on pense à Patrick Manchette, Dashiell Hammett), c'est-à-dire celle qui observe des actes de façon totalement neutre, en phrases lapidaires, sans aucune introspection, interprétation ni propos moralisateur. Voilà ce que voit ce garçon, vous voyez ce qui se passe, le reste est du ressort du lecteur, à qui il revient de combler les carences intentionnelles de la narration. Ce dernier a donc un rôle majeur et actif dans les romans de Ravey, il lui est demandé d'apporter sa part. On entend même Yves Ravey (vidéo Youtube) dire à propos de Cutter, que "le petit Lucky a besoin de nous lecteurs".

Qu'est-ce que l'écriture comportementaliste ? Imaginez que dans un récit Madame A est mariée avec monsieur B. Si l'auteur écrit que Madame A est dans les bras de Monsieur C, en ajoutant qu'elle trompe B parce qu'elle n'aime plus B, c'est très clair pour le lecteur. Si au lieu de cela, l'auteur décrit simplement Madame A dans le bras de Monsieur C et rien de plus, vous allez sans doute tirer une conclusion très proche, mais un flou apparaît sur la nature des relations entre A, B et C, des questions naissent. Ravey joue habilement sur ce vague qui fait toute le force de son écriture. On voit, mais rien de plus, au lecteur d'interpréter, de prolonger, de donner son coup de pouce personnel à la signification.
Dans "Cutter", le jeune Lucky, autiste peut-être, est témoin d'un meurtre maquillé en suicide. C'est lui qui détient la solution de l'enquête. Au début, un cutter sert à émasculer un chat: l'objet est resté sur place jusqu'à la scène finale. le Magazine Littéraire écrit: "un miracle a lieu tandis qu'on lit ce livre, et, comme tous mes miracles, il est inexplicable."
"Pris au piège" raconte comment un jeune garçon, le narrateur, voulant rendre un service en cachette se retrouve coincé dans le grenier de ses voisins, sans possibilité d'en sortir sans être vu. Il est le témoin de ce qui se passe chez ces gens, la troublante madame Domenico et son mari tyrannique et paranoïaque. Aucun crime, une surprise à la fin, fait de société presque banal mais la tension est intenable, présente tout au long. Tour de maître pour Ravey, on s'angoisse pour presque rien, le style fait la tension.

Lien : http://www.christianwery.be/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
lacrocheteuse
  17 juillet 2014
Un enfant va chez les Dominico (italien ???) pour faire ces devoirs et c'est la femme qui l'aide à faire ces devoirs, jusqu'au jour, une camionnette de désinsectisation par par-là pour signaler dans ce village un problème avec les "capricornes" qui dévorent le bois des maisons. Chez les Dominico, un employé rapport un échantillon d'un capricorne et le laisse chez eux. L'enfant est intrigué par l'échantillon mis dans le grenier et découvre un grand secret sur la femme en question... Je ne vous dévoile pas la surprise.
Commenter  J’apprécie          20
nouramarrakch
  18 septembre 2019
Ce bref roman commence sous des airs très innocents : le narrateur est un enfant qui raconte ses observations concernant ses voisins, le couple Domenico. Puis l'atmosphère bascule petit à petit. L'étau se resserre, on a des sueurs froides. L'enfant continue de raconter la face apparente des choses, et le lecteur comprend, interprète, juge… jusqu'au bouquet final ! Est-ce l'enfant qui est pris au piège ? Les autres personnages aussi ? Ou le lecteur ?
Un bon moment de lecture, qui se lit d'une traite.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
infoliofrinfoliofr   23 juillet 2011
Je suis retourné au grenier. Les outils des inspecteurs étaient toujours là, à côté du bidon de xylophène. J'imaginais les colonies d'insectes qui creusaient des galeries à l'intérieur des poutres comme mon père me l'avait expliqué. J'ai plaqué mon oreille contre le bois et j'ai perçu un bruit. Pas un grignotement ainsi que l'avait dit l'inspecteur, mais une sorte de vibration peut-être due au poids-lourds qui circulaient sur la nationale, comme sir la poutre était vivante. J'ai pensé que c'était la preuve qu'elle était habitée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
nnbnnb   16 octobre 2017
Madame Domenico, mon amie, comme je l'appelais en secret, disait qu'il fallait se donner de la peine si on voulait comprendre les livres. De ce fait, il n'était pas rare qu'elle retourne à la cave et rouvre le carton d'où elle sortait ce roman qu'elle me lisait à haute voix et dont j'ai fini par connaître l'histoire en entier, bien que la lecture soit souvent abrégée par la présence de son mari qui s'asseyait sans façon au bord de la table et sirotait un verre de vin, s'autorisant des réflexions sur l'incapacité de sa femme à lire correctement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SeriallectriceSVSeriallectriceSV   03 mai 2019
On reviendra, on trouvera autre chose, ne vous en faites pas, il y a toujours une maladie qui traîne, un parasite...
Commenter  J’apprécie          130
SeriallectriceSVSeriallectriceSV   03 mai 2019
Elle disait aussi, c'est une histoire qui se passe dans un village, la femme d'un notaire en est le personnage principal. Mais moi, pendant qu'elle parlait, j'apercevais l'ombre de Monsieur Domenico dans le couloir.
Commenter  J’apprécie          50
SeriallectriceSVSeriallectriceSV   03 mai 2019
Monsieur Domenico surgissait dans la cuisine sans prévenir. C'était sa technique. Il marchait sur la pointe des pieds, comme ça elle ne l'entendait pas arriver. Il disait alors qu'il lisait dans ses pensées, même les plus inavouables.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Yves Ravey (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Ravey
Yves Ravey vous présente son ouvrage "Adultère" aux éditions de Minuit. Entretien avec Marie-Aurélie Buffet.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2504995/yves-ravey-adultere
Note de musique : © mollat
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : violences conjugalesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16824 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre