AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2017043451
Éditeur : Hachette Jeunesse (20/06/2018)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Paige Rawl est une adolescente rayonnante. Pom-pom girl, footballeuse, excellente élève, tout semble lui réussir. Jusqu’au jour où elle révèle son secret à sa meilleure amie : elle est séropositive, sa mère lui a transmis le HIV. Dans les heures qui suivent, le harcèlement commence. Ses camarades laissent des mots cruels dans son casier. Ils chuchotent sur son passage. Paige ne s’est jamais sentie aussi seule. Pour la première fois, elle ne sourit plus. Cela aurait ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Ninis47
  18 janvier 2017
Je remercie grandement les éditions Hachette Marie en particulier, pour ce partenariat.
J'avoue que j'ai mis du temps avant de commencer ce livre, j'avais peur de ce que j'allais lire et de ce que j'allais ressentir. Je lis très peu de témoignage ou autobiographie, car de savoir que tout est réel me bouleverse d'autant plus. Et cette lecture ci va rester ancrée longtemps dans ma mémoire.
Paige Rawl nous raconte son histoire. Elle est née séropositive, sa mère lui a transmis le virus sans le savoir. Tout se passe bien pour elle, elle est bonne élève, elle a des amies, elle rêve d'intégrer les pom-pom girls de son lycée, bref la vie d'une adolescente lambda. Jusqu'au jour où entre deux confidences entre filles, elle confit sa séropositivité à sa meilleure amie. Et cette nouvelle va faire le tour du lycée en quelques heures à peine. Là va commencer les chuchotements, les mots et insultes dans le casier, les surnoms désobligeants, un vrai harcèlement. Elle nous raconte comment elle a vécu tout ça.
Tout au long de ma lecture je suis passée par une pléiade d'émotions, un véritable ascenseur émotionnel. Mais les sentiments qui sont ressortis le plus sont des sentiments négatifs: la colère, l'indignation, .... Et des questionnements: Pourquoi? Comment?
Ce roman se révèle être un véritable coup de poing, un roman qui vous marque au fer rouge, une lecture dont on ne peut pas sortir indifférent.
Premièrement, on en apprend vraiment plus sur le SIDA et le VIH. Je suis née milieu année 80 (oui oui je sais!!) et quand j'étais au collège et au lycée, il y avait pas mal d'informations, de prévention, j'ai grandi en entendant parler du SIDA et j'ai la sensation que maintenant on en entend moins parler (ce n'est peut être qu'une impression...). Cependant comme tout le monde je pense il y a des choses que je ne savais pas. Adolescente, j'avais lu Les nuits fauves qui abordait ce thème, et qui m'avait traumatisé... Je suis contente d'avoir pu en apprendre un peu plus grâce à Paige Rawl.
Le second sujet abordé, et le principal, est le harcèlement scolaire. Et là, quelle indignation j'ai ressenti. Les faits les paroles, tout ce qu'a du endurer Paige est absolument révoltant. On est face à des gamins absolument idiots et ignorants, méchants. C'est la loi du plus fort qui règne dans les murs de ce lycée. Et au lieu de faire face, d'être solidaires avec leur camarade, ils l'a traitent comme une moins que rien, ils l'isolent sous prétexte qu'elle est différentes, ça m'a révulsé.
Et là où on atteint le summum de la connerie (excusez moi pour ce mot!) et de l'ignominie c'est quand les adultes, les profs, les conseillers d'orientation, ceux qui sont sensés protéger Paige décident de fermer les yeux... Mais non sérieusement dans quel monde on vit? Comment des choses comme ça peuvent elles se produire? Je sais que c'est un gros problème de société depuis quelques années maintenant, et il serait peut être temps d'ouvrir les yeux et d'agir.
Paige Rawl fait preuve d'un immense courage de nous raconter son histoire, comment elle a vécu tout ça et surtout comment elle a surmonté ces épreuves. A travers les pages, on sent son malaise, son désarroi, on aurait tellement envie de l'aider. Elle n'a qu'une poignée de personnes pour l'entourer et c'est révoltant.
Ce livre a été un véritable coup de poing, comme une claque que l'on prend sans s'en rendre compte, ce roman dont on sait que l'on sortira changer. On prend toutes ces révélations en pleine face, et on ne peux pas détourner les yeux. Ce témoignage devrait être lu par le plus grand nombre, par des ados, par des parents pour prendre conscience des choses, en apprendre aussi. Savoir que côtoyer une personne séropositive n'est pas dangereux, on ne l'attrape pas comme une grippe. Il serait temps d'ouvrir les yeux aux ignorants, et que les adultes dont le rôle est de protéger les enfants en difficulté qui en ont besoin assument leur rôle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
Analire
  23 décembre 2016
Quelle émotion... Paige Rawl est une jeune femme que rien ne différencie des autres. Si c'est son secret, qu'elle garde enfouie au plus profond de son être depuis toujours : elle est séropositive, puisque sa mère lui a transmit le VIH à sa naissance. Un secret qu'elle dévoilera innocemment à sa meilleure amie Yasmine, qui le communiquera à tout le lycée de Clarkstone où les deux filles sont scolarisées. A partir de là, commencera le harcèlement verbal, les insultes de ses camarades, les surnoms moqueurs (Paids, contraction de son prénom "Paige" et de "Aids", le sida en anglais), ainsi que l'incompréhension et l'inaction des adultes face à ce harcèlement de plus en plus blessant.
L'auteure se livre sur ces années scolaires difficiles à vivre. En changeant seulement les noms des protagonistes, elle raconte avec exactitude les brimades et autres maux dont elle a été victime. Des mots et des actes qui choquent, mais qui sont le quotidien de quantités de jeunes partout dans le monde.
Paige, la jeune fille heureuse et souriante que l'on peut retrouver sur les photos souvenirs insérées entre les chapitres, va se transformer en une adolescente malheureuse et seule, abandonnée et incomprise. Ce harcèlement insistant va avoir un tel impact sur sa vie, qu'elle songera plusieurs fois à se suicider.
L'ignorance et la fermeture d'esprit dont font preuve les jeunes et les moins jeunes face à cette maladie est une honte. Paige tente de changer les moeurs, en expliquant à plusieurs reprises d'où vient cette maladie (de son père, infidèle à sa mère, il le lui a transmit lors d'un rapport sexuel), comment peut-on la contracter, qu'elle est-elle réellement, comment agit-elle, comment peut-on la traiter... Elle insiste grandement sur la différence entre le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) qui affaiblit le système immunitaire en le rendant vulnérable à toute les maladies, et le sida, qui est le stade le plus avancé d'un VIH. Ces deux maladies ne sont transmissibles que par des rapports sexuels. Il n'existe à ce jour malheureusement aucun traitement permettant de soigner entièrement ces deux maladies.
Ce livre est un témoignage coup de poing, qui nous met face à plusieurs grandes thématiques dont l'on entend presque quotidiennement parler dans les médias. le harcèlement scolaire d'abord, qui ne fait que s'accroître d'année en année. Insultes, moqueries, puis cyber-harcèlement, sont la plus grande cause de suicides chez les adolescents. Mettre en lumière ce mal doit permettre de faire prendre conscience aux jeunes de l'impact que peuvent avoir leurs agissements.
Le VIH et le sida, ensuite, dont on entend de plus en plus parler. Paige Rawl réagit avec maturité face à ce mal qui la ronge, puisque dans son livre, elle explique avec sérieux les caractéristiques de ces maladies. Les pointer du doigt, c'est faire acte de prévention, pour que chacun puisse les connaître et se prémunir contre elles.
Un grand bravo à Paige Rawl pour ce magnifique ouvrage. Cette jeune femme très courageuse a su ouvrir sa bouche pour tenter de faire évoluer les moeurs et de changer le regard que l'on peut porter sur ce virus de l'immunodéficience humaine. Malgré les épreuves traversées dans sa vie, elle a su rester positive et se battre contre elle-même et contre les autres. Un bel exemple de persévérance et d'audace. Je le recommande à tous.
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Peluche0706
  16 décembre 2016

Je remercie Netgalley et les éditions Hachette pour cette lecture.
On ne ressort pas indifférent de l'histoire de Paige Rawl. Séropositive depuis la naissance, elle a suivi des traitements lourds depuis toujours. Cela ne l'a pas empêchée d'avoir une scolarité normale mais un jour lors d'une conversation tout à fait banale, elle va révéler à sa meilleure amie qu'elle est séropositive. C'est la seule personne à qui elle le dit.
Quelques minutes après en avoir parlé à sa meilleure amie Yasmine, la vie de Paige tourne au cauchemar. Ça commence par « Ne bois pas à la même bouteille qu'elle, elle a le SIDA » ou « Sale pute », ou « Paids » au lieu de « Paige ». le harcèlement va la mener à partir de son établissement et elle va petit à petit prendre conscience du combat qu'elle peut mener pour faire reconnaître sa maladie en tant que maladie « normale ». Elle fait maintenant le tour des collèges et lycées pour expliquer son vécu au collège et pour faire passer un message de bienveillance.
Tout au long du livre, je l'ai trouvée extrêmement courageuse. Non seulement pour supporter la maladie (elle ne parle finalement très peu des symptômes et des complications de sa maladie) mais elle s'acharne à trouver sa place au sein de son collège, de faire partie d'un club de sport de majorettes, .. Ce que ses camarades de collège lui font vivre est proprement inhumain. Je ne peux pas me résoudre à excuser leur comportement par leur ignorance. C'est tout simplement de la méchanceté.
Pour le coup, j'étais et je reste ignorante à propos de cette maladie. Il faut dire qu'on a entendu tellement de chose à propos de cette maladie que finalement, ce que l'on retient, c'est qu'il ne faut pas « fréquenter » de trop près ces malades. A tort. Car la séropositivité n'est pas contagieuse et ce n'est pas le SIDA non plus. J'avoue qu'après avoir lu ce livre, j'hésite à parler de cette maladie parce que les différences entre la séropositivité et le SIDA me sont encore étrangères malgré le fait que l'auteure de ce livre se soit acharnée à nous expliquer les différences. Malgré tout, pour ne pas froisser personne, il m'est impossible de l'expliquer.
Ce livre, comme tous les autres livres portant sur le harcèlement moral, devrait faire partie de tous les CDI de France, collège et lycée. Il est extrêmement pédagogique, et pour ne rien gâcher, il se lit très bien.
Je terminerais en disant que ce livre porte vraiment bien son nom.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bislys
  23 mai 2017
Paige a tout pour être heureuse. Elle a une mère formidable, est bonne élève et a d'excellents amis. Au détour d'une conversation, elle va confier à sa meilleure amie qu'elle est séropositive depuis sa naissance. A partir de ce moment, Paige va se voir harcelée par les autres élèves. C'est le début d'une longue descente aux Enfers.
J'ai au départ acheté ce livre croyant que c'était de la pure fiction, mais non... L'auteur nous raconte ici sa propre histoire, histoire qui m'a fait passer par toutes les émotions: colère (surtout), tristesse, compassion et évidemment admiration. Seule contre tous, Paige a fait face à la bêtise humaine. Enfants et adultes vont vraiment lui mener la vie dure. le personnel scolaire va particulièrement la malmener. Ce sont sans doute ses passages qui m'ont mis le plus en colère et je ne comprend pas comment l'encadrement a pu ignorer tous ce que les autres élèves lui ont fait subir. Je suis totalement admirative du courage de cette jeune femme qui affiche une positivité à tout épreuve. Respect! Un livre à mettre entre toutes les mains pour faire avancer les consciences et reculer la bêtise (même si le chemin est encore long).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Sanguine
  03 janvier 2017
Je suis très en retard dans mes billets, dans leur rédaction comme dans leur publication ... Je vais donc vous parler ici d'un bouquin que j'ai lu en 2016. J'en profite pour vous souhaiter une belle année 2017, remplie de jolies découvertes littéraires. Bref, si j'ai pu passer ma fin d'année en compagnie de Paige Rawl c'est grâce à Netgalley et aux Editions Hachette que je remercie bien fort.
Paige Rawl est une adolescente rayonnante. Pom-pom girl, footballeuse, excellente élève, tout semble lui réussir. Jusqu'au jour où elle révèle son secret à sa meilleure amie : elle est séropositive, sa mère lui a transmis le HIV. Dans les heures qui suivent, le harcèlement commence. Ses camarades laissent des mots cruels dans son casier. Ils chuchotent sur son passage. Paige ne s'est jamais sentie aussi seule. Pour la première fois, elle ne sourit plus. Cela aurait pu être la fin de son histoire. Mais cela en était le début.
Je suis engagée depuis plusieurs années dans la lutte contre le sida et je suis donc assez friande de témoignages et autres essais concernant cette saloperie. Aussi, lorsque j'ai croisé ce livre j'avais très envie d'en découvrir son contenu. Surtout que la couverture est très attrayante, cette jeune fille au grand sourire laisse augurer de bons moments en sa compagnie.
Nous faisons donc la connaissance de Paige, une jeune américaine comme les autres ou presque. Oui, parce que Paige est née séropositive. C'est la première fois que je lis un témoignage d'une personne infectée par le biais de sa naissance. C'est hyper instructif et ça fait dresser les cheveux sur la tête, quel horrible syndrome que ce HIV !
Mais j'ai aimé ce que j'ai lu, j'ai aimé l'attitude hyper positive de cette jeune fille qui ne se laisse pas abattre. Et pourtant, elle est confrontée à tout un tas d'épreuves ! Les gens ne sont vraiment pas tendres avec elle, j'ai souvent été révoltée par ce que j'ai lu. Comment les gens peuvent-ils se comporter ainsi ? Je ne comprends pas que le HIV fasse encore autant peur de nos jours ... Ne sommes nous pas tous suffisamment informés ? Il faut croire que non malheureusement ...
Paige est hyper courageuse, j'ai de nombreuses fois eu envie de la serrer dans mes bras. Son témoignage est sans fards, elle ne fait de cadeaux à personne, très réaliste face à sa situation ... Elle est totalement lumineuse et j'espère qu'elle amènera beaucoup de personne à revoir leur point de vue sur ce fléau. C'est un témoignage qui se lit très vite, j'ai beaucoup aimé que le livre soit parsemé de photos car ça nous rend Paige et son entourage encore plus proche.
Un livre qui n'usurpe absolument pas son titre ! A découvrir ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   21 décembre 2016
Le VIH, ou virus de l'immodéficience humaine, est un virus. Les virus, c'est bizarre : on pense que ce sont des organismes vivants, or ça ne vit pas. Enfin, pas vraiment. Les virus ne peuvent grandir ou se reproduire, mais une fois qu'ils envahissent des cellules vivantes, ils se comportent comme de organismes vivants. Ils prennent le contrôle des cellules et en détournent le métabolisme à leur profit pour se reproduire. D'une certaine façon, on peut dire que les virus empruntent du vivant, ou le volent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AnalireAnalire   22 décembre 2016
- Vous savez..., a-t-elle commencé avec un sourire radieux.
Elle a laissé échapper un petit rire faux, déplacé dans ce contexte.
- Nous pouvons utiliser la séropositivité de Paige à notre avantage. Les joueurs de l'équipe adverse redouteront de la toucher, ce qui lui permettra de marquer sans la moindre difficulté !
Plus tard, Miss Ryan a nié avoir prononcé ces mots. Sous serment. Sur la Bible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AnalireAnalire   23 décembre 2016
Si l'on me détestait à cause d'un minuscule virus logé dans mes cellules et invisible à l'oeil nu, combien, alors, on devait détester un ado obèse, ou couvert d'acné, ou obligé de se déplacer avec une béquille ou encore souffrant d'une déformation faciale ? Ou bégayant ou portant des lunettes ? Voire un ado de couleur ? Comme Louis ?
Finalement, il y a tant de prétextes à haïr autrui.
Commenter  J’apprécie          20
AnalireAnalire   21 décembre 2016
Fréquenter l'hôpital si régulièrement et dès le plus jeune âge peut paraître terrible. Mais n'est-ce pas plutôt une chance que d'avoir été entourée, dès la plus petite enfance, par tant de chaleur humaine et de gentillesse ? N'y a-t-il pas pire début dans la vie ?
Commenter  J’apprécie          10
AnalireAnalire   20 décembre 2016
Qui s'imagine un jour voir son nom écrit en toutes lettres sur les murs des toilettes ? Personne. Et certainement pas moi. A vrai dire, avant de le vivre, jamais je n'avais prêté attention aux graffitis des toilettes d'un café ou d'une banale station-service.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Paige Rawl (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paige Rawl
Me revoilà aujourd'hui avec mes avis sur mes quatre dernières lectures ! Des lectures très variées, laquelle vous tente le plus ? J'espère que vous trouverez votre bonheur ! Plein de bisous ♥
* * * * * *
Livres cités : - Amelia de Kimberly McCreight, éditions cherche-midi. - Le cœur en braille de Pascal Ruter, éditions Didier jeunesse. - Positive de Paige Rawl, éditions Hachette témoignages. - Le garçon qui courait de François-Guillaume Lorrain, éditions Sarbacane, collection Exprim.
autres livres classés : sidaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
105 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre