AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  27 juillet 2021
Envie de vacances ? Votre destination littéraire pourrait très bien se trouver entre ces pages !

« Coup de foudre au Sundance » (« Any Man of Mine » en VO) est, avec ses 49 pages, la plus courte histoire du recueil.
Lui, c'est Josh, employé au ranch ou elle, Haley, est pensionnaire. Les deux se sont repérés dès le premier jour mais sans oser s'adresser la parole. de quoi rendre plus crédible le développement, il est vrai très rapide, de leur idylle. Même si ce n'est pas très long, c'est mignon, le décor est bien exploité et dépayse, les personnages ont un passé, certes esquissé, mais dans une nouvelle comme celle-ci, on n'en attendait pas tant. Une très bonne surprise. (7/10)

Attention, coup de coeur ! « Un été en Floride » (« Gail's Gone Wild » en VO), c'est 126 pages de pur régal avec une héroïne passionnée de livres, un héros écrivain qui la traite comme une princesse, un décor de rêve, du soleil et une atmosphère de vacances très réussie. Sans oublier une ado aussi indépendante qu'inquiète de voir sa maman s'emballer pour le voisin sexy, sans pour autant voler la vedette au couple phare. Tout aurait été parfait si le quiproquo de l'histoire ne semblait pas si exagéré sur le coup ; ceci dit, étant plus ou moins justifié et n'occupant finalement que peu de pages à côté de tout le reste, pas de quoi gâcher cette excellente histoire. (9/10)

Et tout à coup, patatras, « Sous le charme du duc de Wolffhampton » (« Daisy and the Duke » en VO) vient casser l'ambiance. D'abord, on se demande ce que cette histoire fait là étant donné qu'elle se passe en Février. Daisy et le duc se sautent quasiment dessus dès la longue introduction puis paf, ellipse, bal de la Saint-Valentin une semaine plus tard et demande en mariage dans la foulée, sans compter une résolution aussi pratique que facile des problèmes dudit duc. Et impossible d'accuser les « seulement » 63 pages d'y être pour quelque chose : j'ai déjà vu des nouvelles de 15 pages bien mieux réalisées. Les dialogues ne sont en outre pas terribles, et aucun des deux personnages ne se montre ni attachant, ni intéressant. le recueil aurait pu s'en passer... (3/10)

... car « Retour au Texas » (« The bull rider's surrender » en VO) rattrape aisément le coup. Les personnages ont un passé ensemble, mais également eu une vie depuis, que l'on a largement le temps de découvrir en 58 pages au cours desquelles Olivia et Cullen se retrouvent, sans oublier l'adorable Summer, ou les parents des deux protagonistes, ni la place importante occupée par le rodéo dans la vie de Cullen ! On ne s'ennuie pas une seconde, sans pour autant ressentir le moindre sentiment de précipitation. Une excellente histoire, qui clôt en beauté le recueil.

Le troisième histoire mise à part, on frôle carrément le sans-faute. En l'état, on a tout de même trois excellents récits sur quatre, et on passe un sacré bon moment dans une ambiance estivale. Hélas, impossible d'oublier l'existence de « Sous le charme du duc de Wolffhampton », qui coûte un point à la moyenne globale. Ceci dit, au vu de la qualité du reste, il serait dommage de s'en priver pour cette seule raison.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (1)voir plus