AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791026234371
Éditeur : Librinova (16/05/2019)

Note moyenne : 4.66/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Lorsque l’historien François Lapierre est invité à donner un séminaire sur la Shoah par un chef d’entreprise du secteur de l’intelligence artificielle et militant écologiste, il ignore que son destin vient de basculer.

En route pour les Ardennes belges, sollicitée par un général américain souhaitant rapatrier le corps d’un soldat tué en décembre 1944, l’historienne Laura Zante ne mesure pas la portée du voyage qu’elle entreprend.

Ils s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
saigneurdeguerre
  17 août 2019
Les protagonistes :
François Lapierre, professeur réputé d'histoire à la Sorbonne, la quarantaine, quelques traces de son goût prononcé pour la gastronomie et le bon vin, mais de beaux restes et beaucoup de charme.
Laura Zante, 33 ans, jeune historienne italienne belle et talentueuse, une vraie bombe au tempérament volcanique, un vrai Stromboli, compagne de François Lapierre depuis leur rencontre (voir « La Source S »).
Pamela Erskine, jeune Ecossaise, 28 ans, abondante chevelure rousse, regard bleu cobalt, célibataire endurcie, corps de rêve, un cerveau, une capacité de séduction ravageuse, une ambition démesurée, une absence totale de scrupules, un égoïsme assumé.
Alfred Rosenshark, 70 ans, homme d'affaires d'origine anglaise, fortune faite dans les microprocesseurs, les logiciels et le lancement de start-up, business angel soutenant les jeunes entrepreneurs prometteurs. Lignée de lords, capitaines d'industrie, administrateurs de l'Empire britannique, pilotes de la RAF… Il est fier de ses racines aristocratiques. Son flair lui permit d'échapper à la crise de 2008. Impliqué dans diverses fondations, il dirige la « Fondation pour le Futur », un think tank qui pense l'avenir de l'humanité. Il tient à son image de philanthrope et d'ami de l'humanité, soucieux avant tout de l'écologie… Il est à la tête d'une société d'intelligence artificielle, UMNIT.
Général de l'armée de terre des USA, John Marshall Bedford, 60 ans, athlétique et élégant, calvitie ne perturbant en rien son charme naturel, Virginien descendant d'une longue lignée de militaires qui se sont illustrés dans différents conflits depuis 1898. Carrière sans aucune ombre au tableau. Il souhaite rapatrier le corps de son grand-père tombé lors de la Bataille des Ardennes en 1944. Seulement, la chose se complique sur place car la tombe de ce soldat a été « adoptée » par une classe de la région, et que les locaux voient d'un très mauvais oeil les projets du général. Il compte sur Laura Zante pour simplifier les opérations.
François Lapierre se voit chargé, par Pamela Erskine, de donner pendant trois jours des conférences ayant pour thème la montée du nazisme et se terminant par la Shoah. C'est une demande d'Alfred Rosenshark. le professeur Lapierre est décontenancé par l'attitude de son public de cadres qui ne lui posent aucune question avant le troisième jour, lorsqu'ils l'assaillent de questions quant aux responsabilités des nazis dans l'application de la Shoah…

Critique :
Philippe Raxhon enchaîne les événements a un rythme soutenu qui fait que les pages se tournent toutes seules… Sauf si, la curiosité piquée, on en vient à vérifier sur Internet certains éléments historiques dont l'auteur saupoudre très intelligemment son oeuvre. J'adore ce genre de roman qui éveille la curiosité et où tout, ou presque est vrai ! Allez voir les photos de la statue en marbre du Bernin de sainte Thérèse d'Avila… Ou bien encore le cimetière américain de Neuville en Condroz que l'auteur décrit fidèlement. Il nous rappelle également comment « Les protocoles des Sages de Sion », un des plus grands faux de l'histoire, s'est implanté durablement en quelques années en de multiples pays. Ce n'est absolument pas indispensable pour comprendre le récit, mais cela ajoute de la crédibilité au roman car, ne l'oublions pas, l'auteur est professeur d'université, et il enseigne notamment l'histoire contemporaine… Et la critique historique…
Bref, un thriller très abouti.

Remarques :
Philippe Raxhon entraine ses personnages dans des restaurants et hôtels qui existent bel et bien et qui sont très réputés. Ses deux héros apprécient la bonne chair et le confort et l'auteur partage avec nous les bonnes adresses.
Petite précision : la bière Belgicus, citée dans l'ouvrage, existe bien. Elle est brassée à Herstal, province de Liège, et est déclinée en trois modes : la blonde « Gold », la plus costaude « Dark Coal », et la fruitée « Red ».
Recommandation : N'hésitez pas à vous rendre sur YouTube pour visionner l'excellent reportage sur « Les Protocoles des Sages de Sion », un faux qui n'en finit pas de s'immiscer dans les crânes : https://www.youtube.com/watch?v=mdmnfYAaMZo
Des drones armés, dotés d'IA, sont-ils opérationnels ? La Chine en vend déjà !
https://www.lebigdata.fr/robots-tueurs-chine-drone-ak47
https://www.24heures.ch/monde/chine-veut-gagner-guerre-drone-militaire/story/19356400
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          205
alexandrapapiersmaches
  23 juillet 2019
! SP ! En collaborations avec Librinova et la brasserie belge - belgicus.
La Solution Thalassa, de l'auteur Philippe Raxhon, 358 pages officielles, publié en 2019. Son deuxième roman (et le premier) sont disponibles en versions brochée et électronique sur le site de Librinova mais aussi sur ceux de la Fnac et d'Amazon.
La Solution Thalassa c'est... un séminaire sur le thème de la Shoah donné par François Lapierre, un voyage dans les Ardennes belges pour le rapatriement du corps d'un soldat chaperonné par Laura Zante, des mensonges et des vérités, des esprits critiques, de la manipulation, un soupçon d'intelligence artificielle... Êtes-vous prêts ?
Ma chronique :
Mon épopée gourmande a commencé lors de la séance de dédicaces de notre cher auteur belge, Philippe Raxhon, dont le premier livre, La Source S, a su bouleverser ma vision du passé et du travail colossale de la mémoire. Nous y avions suivi les aventures mouvementées de Laura Zante et de François Lapierre, tous deux historiens. Pour vous rafraîchir la mémoire, lisez ou re-lisez ma précédente chronique gourmande complète juste là.
Je me permets de prendre une petite pause dans les locaux de la Brasserie Belge, en compagnie de l'auteur (et des très belles rencontres - de droit à gauche : Me ^^, Muriel, Stéphanie, Philippe & Christine), de Michel, créateur de la Belgicus, nouvelle bière qui vaux le détour soit dit en passant (si vous allez sur Liège, rendez-vous ici, pour en déguster un verre et repartir avec votre pack).
Me voici avec mon livre sous le bras et un verre de Belgicus Gold, avec laquelle j'aurai pu associer ce second tome. Cependant, après ma lecture, je me suis vite rendue compte du ton plus sombre qu'emploie l'auteur dans la Solution Thalassa. Il me manquait une saveur particulière pour le mettre en relief. Un met plus fort, plus chocolaté, plus sombre...
Je me retrouve donc en compagnie de Laura et de François, un duo qui fonctionne à merveille, tant leur complicité et leur amour pour L Histoire et la mémoire sont fortes. A nouveau, les chapitres sont courts, ce qui facilite ma lecture et rend le suspense plus qu'haletant. Une grande fluidité émane de cet ouvrage qui peut se lire d'une seule traite si le lecteur ne peut s'empêcher de connaître le fin mot de l'histoire.
Grande surprise et vraiment agréable selon moi, le ton de l'auteur est plus sombre, plus énigmatique, bien que fluide et humoristique à petites doses, ce qui élève ce livre au rang de véritable thriller historique noir. Nous sommes plongés dans un contexte plutôt ordinaire (un séminaire) mais dans une ambiance qui glace le sang et donne la chair de poule : la Shoah. L'auteur mêle à la question de la mémoire collective contemporaine, l'insatiable question de l'intelligence artificielle, qui provoque de nombreux débats cérébraux. J'adore ! Je ne sais pas où je vais, mais ce qui est sûr, c'est que dès le début de l'histoire, un mystère plane autour de la Source Thalassa et de ses enjeux dont on apprend la dangerosité. Me voilà nerveuse à souhait et sur mes gardes. Quelque chose ne tourne pas rond et se veut menaçant, et je compte bien sur Laura et François pour le découvrir !
Dans ce roman, pratiquement toutes les actions et conversations se déroulent dans l'ombre ou via internet. Que reste-t-il de la notion d'humanité, de communication en face à face ? Ce qui nous sensibilise à l'évolution de nos communications et du pouvoir qu'à la toile quant aux différents trafics qui s'y jouent chaque jour.
Les deux compères vont vivre deux moments étranges, en parallèle, dont l'enjeu est encore bien plus grand qu'auparavant, car il concerne cette fois-ci, l'avenir de l'humanité. Une question nous vient alors à l'esprit : jusqu'où peut aller l'homme ? Pour tenter d'y répondre, cette histoire est pimentée de manipulation psychologique, de mystérieux correspondants et d'un homme redouté comme redoutable. Qui tire les ficelles de qui ? Je me suis posée cette question tout du long de ma lecture, tant on ne sait plus à qui faire confiance. Qui dit la vérité ? qui ment ?
On croit que la vérité est nécessairement audible, on se trompe, qu'elle est intelligible, on fait erreur. La saveur du mensonge peut être une liqueur bien plus douce au palais que l'âcreté de la vérité.
Les personnages qui gravitent autour des deux protagonistes sont plus vicieux, plus cruels que dans le tome 1. La manipulation est un de leur point commun. Redoutable comme la peste, ellen a de quoi effrayer et questionner. Quelles intentions sert-elle ?
Voici une belle démonstration de l'application de la critique historique pour déceler le vrai du faux mais aussi, pour comprendre les intentions d'autrui, que nous livre l'auteur. J'apprécie que dans cette ouvrage, il y explique des notions historiques et technologiques, parfois complexes, mais avec encore plus de simplicité que dans le premier tome. Les novices apprécieront le geste !
J'ai néanmoins quelques points de repères auxquels me raccrocher, à commencer par le côté gaffeur et naïf de François et son amour débordant pour sauvegarder son statut prestigieux d'épicurien en chef. Également, une complicité à toutes épreuves entre les deux amoureux de la mémoire. Enfin une Laura aussi vive et impulsive que dans la Source S et dont la fougue nous donne force et persévérance.
Je tiens à vous rassurer que, comme le souligne l'auteur, certaines allusions sont faites vis-à-vis de la Source S, mais elles n'entravent en aucun cas, la compréhension du deuxième roman. Je vous conseille cependant, de lire les deux, pour apprécier la différence de ton et la diversité des thèmes abordés.
Ce second roman m'a fait réfléchir quant à l'évolution plutôt déconcertante et angoissante des avancées technologiques dont l'intelligence artificielle semble mener la partie. Un défi pour les historiens mais quelque part, une promesse d'aller encore plus loin dans leurs recherches. S'appuyant sur la logique de la critique historique, ce roman questionne la place de la vérité, son rôle et ses supports de communication et de diffusion. Il se veut être une démonstration d'une réflexion possible sur les dérives futures. Y mêler des faits de terrorisme, y mentionner des termes comme Dieu ou contrôle, rend paranoïaque, quiconque cherche à s'extirper d'un avenir terrifiant et incertain. Pouvons-nous encore parler de Droits de l'Homme ?
Je laisse à Philippe, le soin de vous glisser quelques mots...
"La Solution Thalassa pose la question de notre avenir, de ses défis, mais aussi des manipulations qui entourent les scénarios projetés dans le futur, dans un monde désemparé où la peur réjouit les manipulateurs.
Cette fois-ci mes deux historiens vont utiliser la critique historique non pas pour comprendre le passé et comment ce passé nous constitue, mais ils vont tenter de contrecarrer ces manipulateurs dans leur vision de l'avenir.
J'ai voulu La Solution Thalassa comme une suite de la Source S, parce-que les deux héros poursuivent leurs aventures, mais j'ai conscience que ce nouveau roman est différent du précédent, y compris dans sa ligne narrative. C'était un risque volontaire de ma part, mais nécessaire je pense, pour rester ouvert à la diversité de l'écriture romanesque.
Il est probable qu'un troisième opus éventuel s'inscrive dans une démarche de renouvellement analogue".
Et vous l'avez-vous lu ? Si oui, qu'en avez-vous pensé ?
Regardez-vous toujours votre avenir du même oeil ?
Retrouvez toutes mes chroniques gourmandes dans les rubriques « Livres par auteurs » et « Livres par titres » !
Merci beaucoup à Philippe pour sa générosité, sa plume et les questionnements qu'il introduit à travers ses romans. Je vous recommande de le suivre sur les réseaux sociaux et d'aller dévorer son livre !
Lien : https://despapiersmaches.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Satinesbooks
  06 août 2019
~ Un couple de personnages intense ~
C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé François Lapierre et Laura Zante. J'ai apprécié leur relation discrète. L'auteur ne fait pas des tonnes de ce lien. François et Laura s'aiment, ils s'apprivoisent chaque jour et cela donne de jolis moments de complicité. La confiance est mise à rude épreuve mais la maturité du couple est infaillible. C'est assez prenant et surprenant.
François est un historien qui ne lâche jamais l'affaire. Pourtant, des fois, il faudrait. Cela m'a fait sourire parce que je suis comme lui. Je ne lâche pas avant de comprendre le pourquoi du comment. Sale habitude ? Peut-être…
Laura est impulsive et explosive. Elle parvient à trouver le petit détail qui pourrait bloquer l'avancée de son bien aimé. Italienne, elle nous régale avec son accent chantant, ses petits surnoms italiens et ses pâtes au pesto qui avaient l'air divines…
« François esquissa un sourire. Laura était aussi son amie, sa meilleure amie. Et sa petite voix intérieure lui répéta qu'un cadeau pareil, c'était une fois dans une vie. »
~ L'Histoire et l'actualité au coeur de l'intrigue ~
Ce que je trouve très intelligent de la part de l'auteur, c'est le fait de sortir des sentiers battus. En effet, là où les auteurs historiques se servent des grands événements de notre Histoire pour faire avancer l'intrigue, Philippe Raxhon utilise un petit événement pour remonter le cours de l'Histoire pour nous raconter une histoire fabuleuse ! Ici, on plonge dans la seconde guerre mondiale. On parle de la Shoah, de la montée du nazisme ainsi que de l'incendie criminel du palais du Reichstag.
Un manuscrit vient perturber l'existence des deux historiens. Nous suivons donc l'enquête et les recherches de Philippe et Laura pour stopper ce manuscrit et la progression de ce dernier.
C'est assez paradoxal de mettre « Histoire » et « Actualité » dans le même sous-titre me direz-vous. Mais c'est terriblement terrifiant de le comprendre. La haine du nazisme, le terrorisme, la xénophobie… On a l'impression que l'homme n'apprend pas des erreurs du passé, de ses aïeuls, c'est terrifiant. Là où mon idéologie serait de vivre en paix tous ensemble, Philippe Raxhon me rappelle qu'il y a des gens, encore à notre époque, qui pensent qu'une race est inférieure à une autre. Que l'on a besoin de tuer pour vivre… C'est juste terriblement honteux.
Le numérique a aussi une place importante dans ce roman. L'auteur joue tellement avec nos nerfs. La recherche internet, les mots clés, les fake news, la rapidité avec laquelle l'information arrive à nous… Bref, Philippe Raxhon utilise la moindre ressource pour ajouter de l'eau à son moulin.
« le climat était déjà incontrôlable, déstabilisé, et l'effet domino enclenché, et si les gouvernements n'agissaient pas ou traînaient des pieds, c'est parce qu'ils le savaient et préféraient ne pas l'avouer à leurs opinions publiques. Quoi qu'on fasse, c'était déjà trop tard. »
~ Une intrigue en deux temps ~
Ce fut un coup de coeur à retardement comme je le disais ci-dessus. En effet, j'ai trouvé que le début de l'intrigue était un peu lent, en effet, la résolution de l'intrigue, de cette solution Thalassa me semblait un peu facile, trop rapide. C'est comme si Philippe Raxhon m'avait entendu râler, et comme par magie, l'intrigue a passé la seconde, elle a évolué et m'a voyagé partout : entre l'Italie, la France, la Russie, j'ai passé un formidable moment. J'ai visité de formidables endroits et franchement… j'en redemande !
La fin m'a laissée béate d'admiration. J'ai trouvé saisissant l'idée de Philippe grâce à tous ses personnages. Pamela et son père, notre couple d'historiens et les personnages secondaires sont tous utiles et très intéressants. Philippe Raxhon transforme donc son deuxième roman en un deuxième chef d'oeuvre ! Bravo !
~ La plume de l'auteur ~
Franchement, je suis ravie de replonger dans l'univers de l'auteur. Bien différent du premier tome pour moi, j'ai trouvé celui-ci plus psychologique, beaucoup plus intense dans la recherche. Philippe Raxhon a une plume parfaite pour raconter l'Histoire sans ennuyer son lecteur, c'est saisissant.
Lien : https://satinesbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
enairolf
  06 novembre 2019
Un grand merci à Philippe Raxhon qui m'a envoyé un exemplaire de son deuxième roman via le site SimPlement. D'ailleurs au moment où j'écris cette chronique je pense que je suis en retard dans mon délai pour la rendre et je m'en excuse mais avec mes problèmes de dos beaucoup trop présents c'est parfois difficile de se concentrer, j'en suis vraiment désolée
Etant passionnée d'histoire depuis que je suis petite, j'ai pris un énorme plaisir à découvrir cette oeuvre. le résumé m'avait tout de suite tapé dans l'oeil au vue du sujet qu'il traite. En effet le nazisme, la Shoah, le devoir de mémoire, ce sont des sujets tellement passionnants malgré tout. Et il est important de conserver ce devoir de mémoire pour que cette horreur ne se reproduise plus jamais. Et voilà le ton du roman est donné!
La solution Thalassa est un roman d'une pure qualité tellement rare à trouver de nos jours. J'ai eu un peu de mal dans ma lecture parfois avec toutes ses descriptions historiques. Mais je pense tout simplement que je ne l'ai pas lu à la bonne période pour moi. En étant en meilleure forme et santé, j'aurais beaucoup plus profité de l'expérience. Ceci dit, j'ai quand même beaucoup apprécié cette lecture très enrichissante!
J'ai adoré notre duo d'historiens, Laura Zante et François Lapierre. Ces deux là forment un couple si mignon et tellement complémentaire. Leur complicité autant dans leur vie de couple que dans le domaine professionnelle m'a beaucoup plu. Une des choses que j'ai beaucoup aimé également concernant nos personnages: le caractère de Laura, cette sicilienne grande fonceuse qui ne lâche rien et qui guette le moindre petit détail qui va l'aider dans ses recherches avec François. D'ailleurs son caractère à lui aussi est tout aussi plaisant. Comme je le disais plus haut ces deux là se complètent et ça se voit.
Ce roman mêle l'Histoire et l'actualité en même temps. Oui dis comme ça on se dit que ce n'est pas possible de concilier les deux et pourtant c'est le cas ici! Au début, on part d'un séminaire sur la Shoah, qui va laisser notre histoire un peu perplexe. Il va vite se rendre compte qu'en effet quelques chose clochait dans la démarche de ce PDG. Un manuscrit plus précisément: La solution Thalassa. Ce manuscrit qui est tout simplement abjecte tant son contenu est monstrueux. Si vous voulez savoir de quoi parle ce manuscrit je vous laisse le découvrir vous même haha!
Derrière ces mots, il y a malheureusement une grosse part de réalité. Il y a des gens encore capable de croire qu'une partie de la population est inférieure et qu'il faut donc tout simplement l'exterminer. L'humain n'apprendra jamais des erreurs commises dans le passé, jamais. Et voilà notre triste monde actuel.. Quand on voit tout ce racisme, cette homophobie si présents à l'heure d'aujourd'hui ça me rend malade. Je ne comprends pas toute cette haine gratuite qui pollue notre monde et notre vie quotidienne et je ne comprendrais jamais. Ici il est également question de numérique, d'intelligence artificielle, d'écologie mais aussi l'influence que les fake news ont sur nous.
J'ai été conquise par l'univers de Philippe Raxhon. Il a ce talent pour raconter l'Histoire avec tant de détails sans pour autant que vous mourriez d'ennui en tournant les pages. Et ça il faut le souligner c'est tout bonnement remarquable. La solution Thalassa est un roman que je qualifierais tout simplement de chef d'oeuvre. Tellement bien écrit, tellement bien ficelé, tellement complet et tellement intense. Je n'ai pas lu La source S « tant donné qu'on pouvait lire celui là indépendamment. Et bien après cette lecture je pense que je vais m'y atteler d'ici peu!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeParfumdesMots
  23 janvier 2020
J'ai commencé à lire grâce à Mary Higgins Clark et plus particulièrement avec La nuit du renard. Les romans policiers, thrillers, polars, romans noirs, … occupaient une place importance dans ma vie de lecteur avant l'avènement Harry Potter qui m'a poussé à lire de plus en plus de livres pour la jeunesse en délaissant mes premières amours.
C'est donc avec une certaine appréhension que j'ai commencé à lire La solution Thalassa et ce n'est finalement que trois heures plus tard, arrivé à la page 125, que je me suis rendu compte à quel point ce genre littéraire m'avait manqué. Philippe Raxhon est parvenu, en quelques pages seulement, à m'immerger totalement dans son intrigue où seule la fatigue pouvait m'empêcher de terminer ce roman d'une traite.
J'ai beaucoup apprécié l'utilisation de chapitres courts ainsi que l'alternance du narrateur permettant à l'auteur de proposer un semblant de cliffhanger toutes les 5-10 pages et qui accentue davantage une addiction à son intrigue et ses personnages.
La plume de Philippe Raxhon est exceptionnelle où l'on ressent une réelle implication de l'auteur dans l'Histoire qu'il nous propose. Il ne s'agit pas d'une banale histoire sortie de son imagination, mais plutôt d'un excellent Thriller écrit après de nombreuses semaines de recherches, de déplacements et dont l'objectif est clairement de nous sensibiliser aux problématiques actuelles et à la survie de l'humanité. J'étais tellement plongé dans l'intrigue que je me suis souvent posé la question : « Et si cela arrivait vraiment ? ».
Philippe Raxhon ne se contente pas de respecter les codes du Thriller « classique » où tout se termine pour le mieux, il n'hésite pas à faire triompher, à une moindre mesure, le mal. Les nombreux rebondissements apportent un relief inédit et empêchent le lecteur de souffler ne serait-ce que quelques pages au point d'être angoissé d'une nouvelle catastrophe à la page suivante.
Ce roman est un coup de coeur évident. Toutefois, je tiens à apporter mon étonnement dans la relation fusionnelle entre les personnages principaux. Et même si je comprends le choix de l'auteur de permettre aux lecteurs d'être dans la confidence, certains dialogues entre eux étaient incohérents où ils s'expliquaient l'un l'autre des choses qu'ils savaient déjà. Cela permet de rassurer le lecteur, de le mettre au courant de ce dont on parle (certains sujets sont très pointus), mais cela enlève un certain charme à ce couple atypique.
Lien : https://leparfumdesmots.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
saigneurdeguerresaigneurdeguerre   16 août 2019
- Tu le sais mieux que personne. S'attaquer à un faux et le démonter comme tel n'est pas une garantie de succès. On croit que la vérité est nécessairement audible, on se trompe, qu'elle est intelligible, on fait erreur. La saveur du mensonge peut être une liqueur bien plus douce au palais que l'âcreté de la vérité. Les rationalistes n'ont jamais voulu l'accepter, parce que c'est la contradiction ultime de leur vision des choses : l'homme n'obéit pas à sa raison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
saigneurdeguerresaigneurdeguerre   17 août 2019
Tout était rongé par l'humanité et son expansion : 60% des espèces animales sauvages avaient disparu depuis 1970, la forêt amazonienne perdait en surface annuellement l'équivalent d'un million de terrains de football. Chaque année, 219 milliards de tonnes de glace fondaient dans l'Antarctique. En un demi-siècle, la banquise de l'Arctique avait perdu la moitié de sa superficie, rendant accessibles de nouvelles réserves pétrolières qui retarderaient d'autant plus l'indispensable transition énergétique. Tout se tenait, comme les mains de criminels dans un assassinat collectif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
saigneurdeguerresaigneurdeguerre   17 août 2019
[...] la vraie propagande ne consiste pas à transformer les hommes en moutons, ça ne marche pas, la propagande efficace est celle qui dit avec simplicité aux hommes ce qu'ils veulent déjà entendre, ce qu'ils sont déjà prêts à croire et à adopter à cause de stéréotypes dont ils n'ont même pas conscience.
Commenter  J’apprécie          40
saigneurdeguerresaigneurdeguerre   15 août 2019
- [...] je ne crois pas que les hommes soient capables de changer collectivement face à des problèmes dont les conséquences dépassent la durée de leur propre vie. Même s'ils ont des enfants, ils laissent aux générations suivantes le soin de réparer les dégâts, sauf que les dégâts seront tels cette fois-ci, que les générations suivantes ne pourront jamais redresser la situation. Et je pense que c'est une première dans l'histoire, à cette échelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
saigneurdeguerresaigneurdeguerre   17 août 2019
C'est quand on sait qu'on devient cocu qu'on donne vraiment un sens à des faits comme des absences suspectes ou des comportements bizarres de l'être aimé, pas pendant que ces faits se déroulent sous nos yeux.
Commenter  J’apprécie          50
Video de Philippe Raxhon (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Raxhon
Debout Citoyen - extrait avec Philippe Raxhon
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1799 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..