AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2843626323
Éditeur : Terre de brume (23/06/2017)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :
C’est l’Angleterre du XVIIIe siècle qui sert de décor aux deux romans rassemblés dans ce volume.
Une Angleterre chère au cœur de Walter Scott ou de Conan Doyle ; une Angleterre aux forêts sombres et profondes, aux monastères perdus et aux bandits de grands chemins ; une Angleterre aux villages fortifiés et aux monastères en ruine ; une Angleterre de la superstition, des gibets et des grandes épidémies…
Mais, comme toujours chez Jean Ray/John Flanders... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Hippolyte78
  25 novembre 2017
Ce livre contient en réalité deux courts romans, écrit par John Flanders, de son vrai nom Jean Ray, et traduit du Flamand par André Verbrugghen.
Le premier roman est intitulé En fuite vers Bradford, il raconte l'histoire du Docteur Winston, et de son fils James, en fuite, suite à des problème d'héritage, du moins en apparence, mais derrière ce cache, un homme aux intentions cruels.
Dans l'ensemble cette grosse nouvelle, ou court roman, est plutôt pas mal, mais mériterait plus de développement.
Pour ce qui est du deuxième, Les compagnons de la tempête, c'est nettement en dessous. D'ailleurs pour le scénario, au bout de deux semaine, j'en ai plus aucun souvenir. Un vague souvenir, de vengeance, d'histoire de famille, et de mutinerie maritime.
On à l'impression d'avoir ici affaire à un résumé, les chapitres se termine brusquement, avec l'utilisation de Deus ex Machina, et la fin du texte est précipité.
Ces deux textes dans l'ensemble assez moyen, se passe dans l'Angleterre du XVIIIème siècle, instaurant donc une ambiance qui lui est propre, avec ses villes, ses monastère et église abandonnées. Une Angleterre aux grande épidémie et réceptive à la superstition
Bon après ce rapide avis sur les textes, il faut tout de même parler du contexte de leur écriture. Il faut savoir que ces textes on été retrouver dans des vieilles archives, et des vieux journaux de l'époques, religieux et moralisateur, ou était publié ces textes dédier à la jeunesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gloubik
  27 juillet 2017
Ça me fais toujours plaisir de découvrir des textes de Jean Ray/John Flanders que je ne connaissais pas. Cette fois encore je ne suis pas déçu même si j'ai trouvé quelques faiblesses aux deux textes présentés ici.
Il s'agit pour l'un comme pour l'autre de littérature pour adolescents redécouvertes dans des vieilles revues belges oubliées de tous. Ils ont à peu prés la même longueur, mais si en fuite vers Bradford est une bonne grosse nouvelle qui aurait mérité un peu plus de développement et de mystère, Les compagnons de la tempête, lui, m'a donné le sentiment d'être un abrégé de roman. En effet, l'auteur finit un chapitre sur un départ précipité de nos héros partant au secours d'un troisième personnage. Deux chapitres plus loin, nous retrouvons en prison, menacés d'une condamnation à mort. Ce même personnage joue alors le rôle de Deus Ex Machina qui vient tout résoudre comme par magie.
Si ces deux textes ne sont pas mauvais, on ne peut pas non plus les classer dans les incontournables de l'auteur. Peut-être faut-il les réserver aux inconditionnels de l'auteur ou à un lecteur jeune qui prendra très certainement plaisir à la lecture de ces novellas dont les personnages principaux ont 14/15 ans.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Hippolyte78Hippolyte78   14 novembre 2017
-Voulez-vous de l'argent ?
Chaffy bomba le torse.
-Je pourrais sans doute bien en avoir l'usage, mais l'argent est plutôt un moyen, et pas un objectif pour moi.
Commenter  J’apprécie          10
Hippolyte78Hippolyte78   14 novembre 2017
Apporte-nous une autre bouteille, Tupkins, il n'y a rien de mieux contre les maux inconnus.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean Ray (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Ray
"La Grande Frousse" (1964) - extrait
autres livres classés : horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Jean Ray

Je suis né en...

1851
1887
1923

12 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : Jean RayCréer un quiz sur ce livre