AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Serge Niemetz (Traducteur)
EAN : 9782226221339
520 pages
Éditeur : Albin Michel (04/05/2011)

Note moyenne : 3/5 (sur 7 notes)
Résumé :

Le cadavre atrocement mutilé du professeur Frost, expert en biogénétique, est retrouvé dans son laboratoire parisien. Il a été cloué au mur, décapité et sa tête a été remplacée par celle d’un de ses rats de laboratoire. Une épreuve, même pour une femme aussi aguerrie que l’inspecteur Irène Lejeune, 25 ans de service. Pourquoi en voulait-on à ce scientifique qui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Emma-saru
  22 mai 2011
Alors que je me délectais de la lecture de ce polar sur un sujet qui m'intéresse particulièrement, j'ai été relativement déçue.
Le début est prometteur, même si le choix de l'incipit m'a quelque peu interloquée.
Puis, le récit ne présente pas vraiment d'intérêt narratif, il est assez plat, partant parfois dans tous les sens, sans construction qui le rendrait attrayant sur la forme. Quant au fond, pour connaître ce sujet des banques de graines et les stratégies des multinationales, j'ai trouvé qu'à partir de question d'actualité très intéressante, l'auteur égrainait (sans mauvais jeu de mots) les clichés et tombait dans la facilité de la théorie du complot. Certes, lorsqu'on commence à creuser ce sujet, on est vite tenté de voir du complot derrière chaque graine vendue. Néanmoins, il y a un manque de subtilité avec ces faits réels et le résultat est qu'on n'y croit plus vraiment.
Je trouve que c'est dommage et que le livre aurait pu être réussi si l'auteur avait peut-être moins cherché à caser toutes ces informations qu'elle avait découverte sur le sujet et mieux travaillé la narration. On tombe souvent dans le cliché.
On est loin de ce qu'aurait pu faire le maître du genre: John le Carré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lalivrophile
  27 avril 2011
Je suis mitigée quant à ce roman.
Il n'y a pas de temps morts, ce qui est à la fois agréable et surprenant pour un roman policier aussi long. de plus, l'enquête est intéressante. Ce que le lecteur découvre tout au long du roman, quant au «complot», est captivant. En outre, c'est crédible.
À ce propos, Fran Ray révèle plusieurs niveaux d'abus. Il y a d'abord celui commis par sa société fictive quant au maïs. Il y a ensuite ce que le lecteur découvre à la fin du roman. Enfin, il y a tout ce que révèle Véronique à Camille. Il est à espérer que la découverte finale est fictive, mais ce que dit Véronique est dangereusement crédible. Pour faire simple, elle explique que tout ce que nous absorbons est corrompu. Comment ne pas le croire lorsqu'on voit des émissions révélant que certaines analyses tendant à évaluer la nocivité d'un produit ont été faussées à dessein? C'est là qu'on commence à se sentir piégé
[...]
Lire la suite sur:.
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   18 janvier 2016
Dans soixante-quinze pour cent des cas, on considère la maladie comme idiopathique. C’est le mot qu’on emploie pour dire qu’on ne comprend pas encore à quoi c’est dû, explique-t-il avec un sourire indulgent. En revanche, on sait depuis longtemps que le contact avec les insecticides et les pesticides est un facteur déterminant : les agriculteurs sont deux fois plus touchés que la moyenne. Selon des recherches récentes, il y aurait une production excessive d’une protéine, l’alpha-synucléine, qu’on qualifie de protéine caméléon parce que sa structure change en fonction des nombreuses molécules, protéines ou ions métalliques auxquels elle se lie très facilement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   18 janvier 2016
Peu importe qu’une information soit vraie ou fausse, elle est reprise, répercutée et amplifiée. Il suffit de la répéter assez longtemps et assez souvent pour que tout le monde la croie. C’est ainsi que certains adversaires nous font beaucoup de tort.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   18 janvier 2016
Ils nous endorment avec leurs chips aux tranquillisants dont nous nous gavons en regardant leur télévision, parce qu’en plus ils y ont introduit un excitateur de l’appétit. Leur plan est génial : quand ils nous ont bien abrutis, c’est un jeu d’enfant de nous manipuler avec leurs émissions.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   18 janvier 2016
Les multinationales de l’agroalimentaire, évidemment, qui encaissent des milliards en prétendant combattre la faim dans le monde alors qu’elles l’augmentent encore en même temps que leurs profits !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   18 janvier 2016
Comme les hommes restreignent de plus en plus le territoire des animaux sauvages, les lions n’ont plus assez d’espace pour se nourrir, si bien qu’ils s’approchent de plus en plus souvent des villages pour s’attaquer à des enfants, des femmes ou des vieillards, proies faciles, les traîner dans la savane et les dévorer
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Fran Ray (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2049 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre