AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749937410
Éditeur : Michel Lafon (31/10/2018)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Une journaliste baroudeuse en pleine débâcle professionnelle et affective.
Un corps qui réapparaît, miraculeusement conservé, 5000 ans après une mort peu naturelle.
Et L'Enfer de Dante...
Clara Fischer, en flairant le scoop qui doit relancer sa carrière de grand reporter, n'a-t-elle pas sous-estimé le danger menaçant ceux qui approchent de trop près la momie des glaces ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
LydiaB
  08 janvier 2019
J'avais fait la découverte de Sophia Raymond en 2015 en lisant le Cercle de Dinas Bran. J'avais aimé son style, l'atmosphère et ce mélange passé/présent qu'elle utilise également dans ce roman.
Je trouve ce livre encore plus abouti ; inutile donc de vous dire à quel point je l'ai apprécié. J'ai frissonné avec Clara Fischer, eu de la compassion pour cette momie que l'on extirpait des glaces avec sauvagerie pour parfaire notre curiosité… Et l'on peut dire que la romancière sait ménager le suspense ! Bref, j'ai avalé en quelques heures ce bouquin sans pouvoir le lâcher ! Non, ce n'était pas un sortilège lancé par la momie mais bel et bien le talent et la plume de Sophia Raymond qui m'ont scotchée à mon fauteuil !
Lien : https://promenadesculturelle..
Commenter  J’apprécie          842
Stelphique
  16 janvier 2019
Ce que j'ai ressenti:
Maudit Froid…
Une momie de 5000 ans retrouvée, en parfait état de conservation, dans une crevasse des Dolomites, cela a de quoi affoler le monde entier. Entre la course aux avancées scientifiques et aux jalousies contagieuses, il se lève aussi un mauvais vent glacé de malédiction…Tous ceux qui s'approchent de ce corps congelé, meurent mystérieusement… Seule Clara Fisher semble avoir senti le scoop de l'année et se met en tête, envers et contre tous, de résoudre le mystère qui entoure cette trouvaille préhistorique, souvent au péril de sa vie, et surtout soumise à des bourrasques émotionnelles intenses. Prenez un bon plaid et une boisson chaude, et laissez vous surprendre par ce page-turner, avec un cadavre tout droit sorti d'une prison de glace.
« La montagne, sa montagne, celle qu'il avait tant et trop aimée, l'avait enlacé dans ses longs bras blancs pour ne plus le lâcher. Pour L'éternité. »
Enfer Glacé…
Sophia Raymond explore les sentiers escarpés du thriller, en mêlant une poignée glacée d'ésotérisme et quelques flammes cristallisées de l'Enfer de Dante. C'est électrisant! Avec ce voile de fraîcheur, l'angoisse de la vengeance des morts fonctionne à merveille, et les cercles n'ont pas fini de hanter vos nuits. de visions extra-sensorielles aux cauchemars bien réels, Clara n'est pas au bout de ses peines, mais ce qui rend cette lecture captivante, c'est que les rebondissements sont aussi inattendus et dangereux, qu'une randonnée en montagne, et sans l'équipement et le guide adéquat, on peut vite tomber dans des pièges mortels…
« Greta poussa un cri. Un cri si terrible qu'il retentit en un écho sans fin sur les flancs des montagnes environnantes. Un cri à réveiller les morts. »
Un cercle de tendresse…
J'aurai toujours une tendresse particulière avec cette auteure, parce que nous avons depuis son premier roman auto-édité, une certaine complicité et une confiance mutuelle , des centres d'intérêts communs et des passions similaires pour les plus grands mystères de l'Histoire ( comme ici avec, la légende de Toutankhamon, son approche intéressante de la découverte de la momie Ötzi, le parallèle avec l'oeuvre mythique de Dante), et j'adore à chaque fois, partir avec elle, sur les traces de ces secrets anciens entre surnaturel et recherche scientifique. Clairement, elle me régale à réinventer et mixer des faits historiques avec toujours cette pointe de croyance populaire ancrée dans les esprits. C'est un réel plaisir de lire et de suivre le parcours d'écrivain de Sophia Raymond, et j'aimerai ouvrir le cercle de mes bras pour lui envoyer, un peu de chaleur après ce thriller glaçant, et la soutenir encore dans cette voie. J'ai hâte de lire déjà son prochain roman, et découvrir le prochain univers, je suis certaine qu'elle me surprendra encore…

« La mort frappera sans pitié, tuant et détruisant tous ceux qui oseront troubler le repos d'un roi. »
J'ai adoré! ❤

Ma note Plaisir de Lecture 9/10
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
prune42
  26 décembre 2018
Quand un jeune couple, Jonas et Greta, part en randonnée dans les Dolomites italo-autrichiennes, ils ne se doutent pas un instant de ce qui les attend. En effet, suite à un accident, ils découvrent un cadavre pris dans la glace. Les premières analyses révèlent que l'homme serait mort plusieurs siècles avant notre ère. Clara Fisher, une journaliste reléguée aux sujets sans importance, a connaissance de cette histoire, d'autant plus mystérieuse que ceux qui auraient découvert le corps seraient tous récemment décédés brutalement. Contre l'avis de son rédacteur en chef, Clara va enquêter allant jusqu'à mettre sa vie en danger, afin de savoir si un sortilège diabolique atteint tous ceux qui s'intéressent de près au mort.
Tout d'abord, je remercie très chaleureusement Sophia Raymond et son mari de m'avoir fait parvenir gracieusement ce roman, cela m'a beaucoup touchée !
J'avais lu le premier roman de cette auteur il y a quelques années et j'ai été intriguée par ce nouveau titre au nom assez proche du premier. La quatrième de couverture parle aussi de "L'Enfer" de Dante que j'ai étudié au cours de mes études supérieures et qui m'avait marquée. Un seul regret peut-être, qu'il ne soit pas plus question de Dante ici mais c'est vite oublié.
Sans vouloir établir de parallèle entre les deux Cercles de S. Raymond, j'ai trouvé ce thriller encore plus palpitant que le premier, difficile de le lâcher une fois commencé, les pages se tournent facilement. Il n'y a pas de moment d'ennui, le suspense est présent de la première à la dernière page. J'ai entendu parler de "page-turner" pour ce livre, c'est bien trouvé !
J'ai beaucoup apprécié aussi les aspects historiques en relation avec la Préhistoire dans ce livre, cela est très instructif.
Les descriptions de la montagne sont aussi très réussies et très dépaysantes.
Un bandeau sur la couverture recommande chaleureusement ce livre, c'est justifié, ce roman est vraiment de grande qualité, j'ai passé un excellent moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Sblly
  14 juin 2019
« L'homme des glaces se vengera , ou pas ...» - Sb Lly
A la frontière ...un homme ... mort... au sommet de la montagne ... impossible à déplacer ... des traces suspectes sur le corps ...des liens ...des objets étranges ...

Nom : Inconnu. Mort en montagne à environ trois mille deux cents mètres d'altitude. A la frontière entre l'Autriche et Italie (pays reste à déterminer).
Sexe: masculin.
Origine ethnique: caucasien.
Taille: 1,60 m. du fait de sa momification, le corps a probablement rétréci lors du processus.
Poids: Quinze kilos en considérant que le corps est momifié. L'homme devait probablement peser une cinquantaine de kilos de son vivant.
Cheveux: l'homme est presque totalement dépourvu de pilosité, mais des mèches retrouvées sur place permettent de déterminer que ses cheveux étaient de couleur brun foncé, ondulés, long de plus de neuf centimètres. Il apparaît également qu'il portait une barbe.
Examen oculaire: les globes oculaires sont desséchés, impossible de déterminer à ce moment la couleur des yeux.
Dentition: dents particulièrement usées, surtout celles de la partie gauche de la mâchoire supérieure, certaines dents ne mesurent plus que quelques millimètres, comme si l'individu s'en était servi comme outil.
Examen de la peau: la couche adipeuse sous cutanés est faible. L'homme était musclé avec peu de graisses.
Signes particuliers: le bras droit est replié, mais surtout, les doigts de la main droite sont totalement crispés, comme s'il tenait un objet très serré. de nombreux petits groupes de traits bleutés parallèles, près d'une soixantaine sur le corps, semblables à des tatouages, sont situés sur la colonne vertébrale, derrière le genou, sur le mollet, le dos du pied et autour du talon. Mais ils ne ressemblent en rien aux tatouages contemporains. Un possible moyen d'identification.

J'avais quitté Sophia Raymond, avec le Cercle de Dinas Bran qui avait été un véritable coup de coeur, par conséquent, plutôt très ravie de retrouver sa plume, en plongeant dans cette histoire d'Hibernatus.
La thématique de l'histoire, très intéressante, nous plonge dans l'univers des momies, une en particulier, la momie des glaces, trouvée dans une crevasse du massif montagneux des Dolomites en Italie, jouxtant la frontière Autrichienne. S'ajoute bien évidemment , (comme pour Toutankhamon), l'éventuelle superstition qui viendrait s'abattre sur ceux qui oseraient troubler le repos de cette momie, à moins que tout ceci ne cache autre chose...
La journaliste Clara Fisher va se retrouver engluer dans une affaire complexe, un Cluedo grandeur nature, dont l'issue reste incertaine, la jeune femme va s'engager dans cette quête d'investigation, par passion, mais également pour servir son intérêt personnel, je dirais même, pour redorer son égo, de journaliste déchue.
je n'ai ressentie aucune empathie pour le principal personnage, Clara Fisher, (le contraire de la badasse Anna Jensen - le Cercle de Dinas ).
Je l'ai trouvé insipide, assujettie, ( je dis cela par rapport à son job et sa “mise au placard”, son rapport à son boss et les rapports avec ses collègues, elle subit), toutefois, l'auteure pointe du doigt un problème de plus en plus récurant dans les entreprises.
A contrario, je l'ai trouvé bien enfieller, lors de sa visite chez Greta, j'ai constate une journaliste déchue, qui se prenait pour un flic ..., ( j'ai eu envie de lui dire :
- " heu...!, reste à ta place meuf!, fais déjà le gros nettoyage dans ta vie privée, qui part en kkuète!), bref!, la Clara je ne l'aime pas gros.

Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce roman:
Le travaille de recherches, de l'auteure, sur le sujet abordé,
les détails permettant de prendre connaissance d'une découverte réelle, ( je ne connaissais pas l'histoire de cette momie trouvée dans les Dolomites, de la vallée de l'Ötztal),
les description du médecin légiste,
le passage sur Dante en Enfer (Divine comédie),
les descriptions pointilleuses des paysages permettent également de nous catapulter directement sur le site décrit.
Comme dans son précédent roman, le Cercle de Dinas Bran, l'auteure propose un excellent travail de recherches, qui rend son histoire crédible. J'avoue que j'aime beaucoup ce côté chez Sophia Raymond .

Globalement, j'ai passé un très bon moment de lecture (découvertes), ce ne sera pas un coup de coeur, ( à cause de Clara^^), toutefois le roman fait son job, et ravira les lecteurs de suspense et d'histoire , à lire sur la plage cet été, pour l'effet kiss-cool ;-) .
Je suivrais, encore, cette auteure car, elle apporte quelque chose de nouveau et puis, tout simplement j'apprécie sa plume et la manière dont elle se sert de faits réels, afin de servir son histoire.

NB:
Je trouve regrettable que cette auteure Française, qui présente un énorme potentiel, ne soit pas mise en avant, elle est très largement au dessus de certains auteurs(es) de " romans kleenex", dont les ME et médias polluent les réseaux sociaux, de leurs pub.
voilà!, ça c'est dit :p

Sophia Raymond, je lirais avec un très grand plaisir votre prochain bébé. :-)



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
barjabulette
  23 décembre 2018
Après avoir lu, il y a déjà un bon moment, le cercle de Dinas Bran, je réitère la rencontre avec l'auteur... Je persiste (et signe) et m'obstine à ne pas comprendre pourquoi on parle parfois d'auteurs qui ne cassent pas la baraque (comme on dit chez moi) et pourquoi d'autres, vraiment intéressants, restent dans "l'anonymat".
Ceci dit, j'espère que Sophia Raymond sortira de l'anonymat après la parution du Cercle de Caïn.
Le roman est classé dans la catégorie "thriller", je n'aime pas trop coller des étiquettes sur les livres car, personnellement, ce que j'ai apprécié dans ce livre c'est son aspect histoire vraie.
Même si, il est vrai, dès la page 50, je ne pouvais m'empêcher de me demander qui pouvait être le coupable.
J'avoue n'avoir pas trouvé la solution. Madame Raymond maintien le suspens jusqu'au bout.
J'ai, également, adoré le fait qu'elle fasse un parallèle avec la véritable histoire de la momie dont il est question.
Je vais clôturer ici ma critique car j'ai peur, dans l'empressement, d'en dévoiler trop.
En conclusion, le livre ravira les amoureux d'enquêtes mais pas que, il ravira, également les passionnés d'histoire dont je fais partie.
Un livre qui doit se trouver sous le sapin et qui fera plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (1)
LePoint   21 décembre 2018
« Le Cercle de Caïn » explore le mystère d'Hibernatus, la momie découverte dans les Alpes en 1991. Un page-turner diablement efficace.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   08 janvier 2019
En réalité, elle était seule face à son enquête. Seule avec ses doutes. Seule avec ses craintes. Courtier n’avait aucune raison de penser que sa journaliste puisse être en danger, quand bien même leur conversation avait été interrompue. En montagne, le réseau téléphonique est souvent défaillant. Il ne pouvait pas l’ignorer.
Commenter  J’apprécie          380
StelphiqueStelphique   15 janvier 2019
La montagne, sa montagne, celle qu'il avait tant et trop aimée, l'avait enlacé dans ses longs bras blancs pour ne plus le lâcher. Pour L'éternité. 
Commenter  J’apprécie          130
StelphiqueStelphique   12 janvier 2019
Greta poussa un cri. Un cri si terrible qu'il retentit en un écho sans fin sur les flancs des montagnes environnantes. Un cri à réveiller les morts.
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui   19 février 2019
Les ours étaient des prédateurs omnivores. Ils mangeaient de tout. Des myrtilles, des baies, du miel et bien sûr les animaux qui avaient le malheur de croiser leur chemin. Leur vue déclinait à dix mètres, mais ils compensaient avec une ouïe et un odorat très performants. Il était inutile de se cacher, puisqu’ils vous détectaient à l’odeur. N’importe quelle odeur de nourriture pouvait les attirer. Y compris celle du dentifrice. Ils étaient capables de repérer un parfum à plusieurs kilomètres à la ronde. Une fois pris en chasse, il était extrêmement difficile de leur échapper.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
prune42prune42   26 décembre 2018
Il n'existe point de plus grande peine que de se remémorer, dans l'adversité, l'époque où l'on était heureux.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : momiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1979 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre