AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782322212972
254 pages
Books on Demand (07/11/2019)
4.25/5   4 notes
Résumé :


Pendant une croisière, un professeur de physique se réveille à côté d'une femme qui n'est pas la sienne. Il découvre qu'il est marié depuis des années avec cet ancien amour de jeunesse, et qu'il partage avec elle une vie commune dans un monde dont il ignore tout.

Alors qu'il possède les connaissances et les souvenirs d'une vie monotone, il doit parvenir à se substituer de façon crédible à celui qu'il remplace, un financier aux nombreus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Hongrie
  08 décembre 2019
Un professeur de physique, du jour au lendemain, doit remettre sa vie et son identité en question quand il s'aperçoit qu'il a, en quelque sorte, changé de vie, ce qui implique avoir changé de femme et de métier. Même si la « nouvelle » femme en question ne lui est pas totalement inconnue…
À partir de cette trame de départ, l'auteur développe une histoire, qui, malgré les genres multiples dont elle peut relever, a une grande cohérence, une construction narrative solide et qui se suit facilement, même si les personnages secondaires sont nombreux. Beaucoup de réussites à saluer : l'auteur, soit par son expérience de professeur de sciences, soit par ses voyages, soit par sa documentation, montre des connaissances abouties dans de nombreux domaines : l'univers, des pays variés, le monde des affaires, etc. Les rebondissements sont multiples. de plus Roger Raynal montre une bonne maîtrise des rouages d'une société, des relations dans les groupes humains, dans les couples, et de l'âme, l'esprit et les sentiments humains. On sent qu'il a dû beaucoup observer et analyser ses contemporains. On ne peut que s'attacher aussi à la « nouvelle » famille que découvre Gérard, le personnage principal : sa femme Christelle et ses filles Juliette et Elodie, dont on suit de très près les aventures au quotidien.
le vrai sujet du roman, selon moi, est la quête d'identité, ce pour quoi je définirais ce livre avant tout comme un roman psychologique. Un homme se découvre un autre, ou redécouvre un autre lui-même, qui a peut-être toujours existé, il redécouvre sa vie : comment exercer un métier dont on ne se souvient pas l'avoir exercé ? Comment se faire pardonner, ou aimer, ou se séparer, d'une femme que l'on a fait manifestement beaucoup souffrir, que l'on apprend à connaître et à aimer vraiment ? Car les romantiques verront sûrement dans ce roman une belle réflexion, par le biais d'une part de science-fiction, sur le fait de constater que l'on peut découvrir, pas à pas, qu'une femme que l'on a mal aimée, trompée, est la femme de sa vie, de toute éternité… ou encore une réflexion sur le fait qu'un homme peut changer…, ou bien que tout homme a deux faces, et que la meilleure peut un jour prendre le dessus sur le côté obscur… C'est là aussi une réussite de ce roman : garder plusieurs lectures, plusieurs interprétations jusqu'au bout sur l'origine de ce changement d'identité du personnage principal (comme dans le genre fantastique), toutes maintenues de manière très intelligente par l'auteur qui connaît parfaitement les sciences et la médecine.
Enfin, l'écriture est comme toujours chez Roger Raynal très travaillée et très littéraire ; les chapitres plus « scientifiques » restent lisibles car l'auteur est pédagogue. À chacun ensuite de se faire un avis : il y en a pour tous les goûts, de la science-fiction au feel-good (l'écriture riche en plus…).
En bref, un roman bien écrit, plein de rebondissements, qui maintient deux lectures de manière très cohérente jusqu'au bout, une belle réflexion sur l'identité, le changement de vie, et la possibilité (ou non) de recréer son histoire d'amour avec sa femme, de découvrir ou redécouvrir sa femme et soi-même, à moins que l'on rêve tout cela, finalement…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
nelly76
  22 février 2022
Notes du Dr.Millet(Page 182).
" J'ai réçu ce jour,envoyé par son médecin traitant : le Dr Protero, M.Gérard Busca, qui relève apparemment d'un trouble dissociatif de l'identité (TDI).Bien qu'il ne signale aucune souffrance particulière ,il m'a indiqué avoir l'impression d'occuper la vie d'un autre,et que ses souvenirs ne sont pas ceux de celui dont il'occupe la vie.Il se souvient aussi d'être resté professeur,et pas d'être devenu cadre.De même, il n'a aucun souvenir de sa femme actuelle et de ses deux enfants .L'alter auquel j'ai eu affaire s'est manifesté depuis une croisière, pendant ses vacances et,fait assez exceptionnel, ne semble pas avoir depuis fait une place à l'identité antérieure qui ne se manisfesterait plus" ....
En vous mettant cet extrait des notes du Dr.Millet,nous entrons dans le vif du sujet:
Faisant une croisière sur le Divina,Gérard se réveille une nuit avec la bizarre impression que cette femme qui dort à ses côtés n'est pas sa femme: effectivement cette femmeà ses côtés s'appelle Christelle et c'est son amour de jeunesse!
Pensant rêver il se rendort, mais lorsqu'au matin,bien réveillé,il s'aperçoit qu'il'n'a pas rêvé, là rien ne va plus,il ne comprend plus .Que lui est-il arrivé ? Avec beaucoup de prudence ,il va jouer le jeu,et va decouvrir ,grâce a cette femme Christelle quel personnage odieux il était dans sa vie antérieure dont il n'a aucun souvenir!
Pas évident, et toute l'histoire repose sur les 2 personnalités de Gérard d'où le titre: La substitution.
Mon ressenti: mitigée,je reste perplexe par l'étrangeté de cette histoire,qui est très bizarre,hypothèses métaphysiques difficiles d'accès pour moi.C'est très bien ecrit et nous sommes " pris" par l'histoire,nous sommes embarqués bien malgré nous dans cette drôle d'aventure: comment Gérard va t'il s'en sortir, quel sera le dénouement ?J'ai aimé, oui,mais de loin ,j'ai préféré dans un tout autre genre : Et il neigeait sur le Japon,où toute la sensibilité de l'auteur s'y épanouit,ainsi que Komorebi qui fut un gros coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MissChocolatineBouquine
  03 mars 2020
Une autre vie dans un autre monde, LA SUBSTITUTION est un voyage au goût de road trip où sentiments et compréhension tiennent le rôle principal.
Tout commence sur ce paquebot de luxe, dans une chambre ordinaire, un lit plus que confortable et une silhouette et une voix inconnues. Plongé dans une semi conscience, un rêve bien trop séduisant, il découvre une réalité tout autre. Sa femme n'est plus sa femme, la belle rousse n'est autre que son premier amour. Désabusé et désappointé, il explore toutes les théories : avc, dédoublement psychique, hallucination, contamination. Bref rien ne va plus dans son monde. Pour faire bonne figure et surtout ne pas paraître dingue, il rentre dans son nouveau rôle. Fin observateur et quelque peu malin, il découvre la vie de son alter ego auprès de la belle Christelle. Il se rend très vite compte que sa vie est faite de nombreux mensonges : son alter ego est un homme volage et à femmes et semble vivre une double vie bien remplie. Sa vie de famille n'a rien d'idyllique. Bon an mal an, cette vie là ne lui correspond absolument pas. La finance, le jeux, l'alcool, la tromperie, les mensonges et les escroqueries, tout est à l'opposé de sa façon de vivre, de ses principes et de ses convictions. Peu à peu, cet homme s'impose dans cette nouvelle vie d'une manière incongrue et efficace. Un homme attentif et à l'écoute. Un homme qui va construire la vie telle qu'il l'attend à la grande surprise de sa femme et de ses filles.
Ce road trip peu conventionnel révèle un homme qui s'autorise une certaine liberté. Cette substitution est telle une seconde chance.

Ce roman est loin de rentrer dans les codes tels que nous les connaissons. Si la science-fiction reste le fil conducteur de ce récit émouvant, le tout le rend sensationnel. Une intrigue surprenante sous fond d'astrophysique où les hypothèses foisonnent et tendent vers une métaphysique très suggestive et si réelle. Un monde de possibles et des impossibles. Un monde dans un monde et des réponses au delà des esprits validistes.

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère qui se dégage de cette lecture. le personnage principal évolue dans un monde scientifique dense où les conjectures peuvent effrayer plus d'un. J'aime la manière dont Roger Raynal expose son intrigue, la met en place et la manière dont elle évolue. J'aime ces notes d'émotions qui parsèment ce parcours chaotique. J'aime beaucoup les risques que l'auteur prend. Sa plume fluide et soutenue est un vrai délice et peu en déstabiliser certain. Une très belle découverte que je vous recommande.
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
lectiole
  17 mars 2020
Il me serait difficile de ne pas apprécier la lecture d'un roman dont j'ai suivi l'écriture. Son auteur, Roger Raynal, me cite même dans les remerciements, mais de mémoire, mon rôle a été modeste : le manuscrit de "la Substitution" laissait déjà entrevoir un excellent roman, et parce que j'avais déjà lu le premier roman de l'auteur, "Et il neigeait sur le Japon" aux éditions de la Rémanence, je savais que le style serait bon. Mais l'intrigue de "la Substitution" est plus complexe : la romance est toujours au coeur du récit, mais le roman s'ouvre sur une atmosphère qui m'a rappelé les films de James Bond. On se trouve directement happé par la narration de cet homme qui se retrouve dans la peau de celui qu'il aurait pu devenir, à la recherche d'une étoile peut-être à jamais perdue.
Commenter  J’apprécie          120
jackiefaure
  28 janvier 2020
Je recommande fortement ce livre mi roman, mi fiction dont l intrigue nous tient en haleine dès le début ! l'ècriture est très agréable A recommander
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
nelly76nelly76   21 février 2022
J'entends les pas de Christelle Derrière moi. Parfois ,lorsque le sommeil règne sur le navire ,nous nous aimons sous ce ciel indifferent.Lorsque ses yeux se voilent ,ils reflètent les étoiles,et je me demande si elle aussi.....Mais je préfère ne pas y penser.J'ai mieux à faire.J'aimerais ,de toutes les fibres de mon être ,vivre une magnifique histoire d'amour avec cette femme,et nous avons déjà perdu bien trop de temps.
Cette histoire ,je ne sais pas si j'aurais la force ,l'adresse et la capacité de la vivre.Quant à celle que j'ai vécue ,si j'en ai un jour le temps,il faudra que j'en fasse un livre.( Page 249).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nelly76nelly76   21 février 2022
Je suis angoissé,presque terrifié.Pourtant,je n'éprouve aucune crainte ni ne redoute quelques événements fâcheux.Bien au contraire ,je devrais plutôt reconnaître que,depuis un an ,ma vie semble s'être déroulée sous le signe d'une certaine félicité. Mais est-ce réellement ma vie?Je crois avoir finalement compris ce qui m'est arrivé,et,plus que tout ,où je suis ,et peut-être même pourquoi.Mais ce n'est pas cette compréhension soudaine qui motive ma crainte.( Page 7)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nelly76nelly76   21 février 2022
Elle resta étrangement silencieuse pendant que nous mangions,comme regardant à l'intérieur d'elle- même. Elle répondait machinalement aux filles,qui,elles aussi ,réalisèrent qu'il y avait un peu trop de vague à l'âme chez leur mère. Comme le temps était beau,elles ne tardèrent pas à se mettre en maillot et à paresser près de la piscine,Élodie avec une revue ,et Juliette avec un roman,sans oublier son inamovible smartphone.( Page 124).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : road tripVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
366 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre