AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2733501933
Éditeur : Herscher (01/08/1991)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Du XIIIe au XVIIe siècle, les Vénitiens ont poussé au degré extrême l'art de se masquer et de se déguiser : pour leurs plaisirs, pour leurs affaires, pour tromper la mort même, parfois, et pour cents autres raisons que vous apprendrez dans ce livre.

"Un masque raconte beaucoup plus qu'un visage" disait Oscar Wilde, orfèvre en la matière. Sur la vie ordinaire et extraordinaire des Vénitiens et de leurs femmes, de leurs comédiens et de leurs moines, de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Enya75
  20 septembre 2018
Une mine d'or quant à la diversité et à l'histoire des rôles et des masques de la Commedia Dell'Arte que l'on retrouve à la fois dans les masques du carnaval de Venise et dans la tradition du théâtre italien.
Chaque rôle est illustré par une photographie d'acteur portant le costume, le masque lui-même, son histoire et ses particularités sont expliquées dans les textes, avec parfois quelques poèmes et extraits de pièces de théâtre. Une kyrielle d'oeuvres de peintres comme Pietro Longhi pour la plupart, accompagnent les gravures et autres documents. L'iconographie est riche ainsi que le texte, de qualité.
Moretta, bauta, volto, tous les masques sont là, Colombine, Arlequin, Mattacino et bien d'autres accompagnent les dominos du Carnaval. La Venise des masques est dévoilée dans cet ouvrage très complet sur le sujet.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Enya75Enya75   20 septembre 2018
On appelait "larve" ou encore "visage" un masque blanc qui accompagnait toujours la bauta classique. Elle existait aussi en version noire, mais d'un usage très limité et documenté uniquement par une aquarelle de Grevembroch qui ne manque pas, dans la légende, d'en faire remarquer la singularité. Son premier nom est facilement rattachable au latin, qui indiquait par le vocable "larva", les fantômes et les phénomènes de caractère spectral. En effet, au clair de lune, dans une ville éclairée seulement par les lumignons des codegas, les Vénitiens qui rentraient chez eux après une nuit de plaisir passée au théâtre, au café, au bordel ou à la table de jeu de quelque maison patricienne, devaient bien avoir l'air de spectres un peu funèbres avec ces "visages" blancs au milieu de tant de noir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Enya75Enya75   20 septembre 2018
Soutenues par le seul tricorne que l'on enlevait donc jamais de la tête, les "larves" étaient utilisées indistinctement par les hommes et par les femmes, comme la bauta, leur forme spéciale permettait de boire, de manger et de respirer à l'aise tout en préservant l'incognito et irritant parfois la curiosité obstinée des paparazzi de l'époque et autres assoiffés de commérages ("ciacole" en dialecte vénitien).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Enya75Enya75   20 septembre 2018
Le domino constituait une variante élégante de la bauta vénitienne.C'est un déguisement de carnaval typique avec cape. Les Français furent les premiers dans la seconde moitié du XVIe siècle à donner ce nom au manteau à capuchon utilisé par les moines et devenu, par caprice de la mode, un habit très répandu.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Danilo Reato (1) Voir plusAjouter une vidéo

Danilo Reato : L'esprit des cafés en Europe
Dans le café "les quatre chats", à Trouville, Olivier BARROT présente le livre de Danilo REATO, "l'esprit des cafés en Europe", aux éditions Plume. En illustration, BT photos de l'ouvrage.
autres livres classés : commedia dell'arteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La faune de Malronce

Comment les longs marcheurs appellent ces vers de toutes tailles, petits comme des limaces ou long comme des cocombres suspendus aux câbles des pylones électriques à l'entrée des villes ?

Les vers communautaires
Les vers solidaires
Les cuculombricées
Les vers limaces
Les cuculimacées

11 questions
96 lecteurs ont répondu
Thème : Autre-Monde, Tome 2 : Malronce de Maxime ChattamCréer un quiz sur ce livre