AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Françoise Sagan (Antécédent bibliographique)
EAN : 9782369813828
104 pages
Rue de Sèvres (25/04/2018)
3.41/5   118 notes
Résumé :
Bonjour Tristesse, le roman iconique de Françoise Sagan devient une bande dessinée !

1954, Cécile, lycéenne parisienne passe l’été de ses dix-sept ans dans une villa avec son père Raymond, veuf, et Elsa, la maîtresse de ce dernier. Cécile et son père ont une relation fusionnelle, faite de plaisirs et d’insouciance. Cécile connaitra ses premières étreintes avec Cyril. L’ambiance change quand Raymond annonce l’arrivée d’Anne, une amie. Différente d’Els... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
3,41

sur 118 notes
5
5 avis
4
28 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

palamede
  29 mai 2018
Épuré et synthétique, Bonjour tristesse adapté en bande dessinée est une réussite. Sans trahir l'esprit et l'ambiance du roman, Frédéric Rébéna, dessinateur et scénariste, a crée une oeuvre originale dont l'esthétisme est celui des années 50. Faisant des choix évidemment, mais fidèle au texte de Sagan, en " locataire respectueux " selon ses propres mots, il y a ajouté des dialogues qui animent les personnages, révèlent leurs tensions et leur psychologie. Rencontré avec Denis Westoff, le fils et ayant droits de Sagan, l'auteur a expliqué qu'il s'est longuement imprégné de l'oeuvre iconique avant de pouvoir l'interpréter. Un travail en amont qui à mon sens lui a permis de la comprendre, traduire et illustrer avec intelligence.
Merci à Babelio et aux Éditions Rue de Sèvres pour cette belle découverte.
Commenter  J’apprécie          692
marina53
  28 octobre 2018
Été 1954. Cécile, lycéenne parisienne de 17 ans, passe ses vacances avec son père, Raymond, et Elsa, la maîtresse de ce dernier, dans une villa sur la Côte d'Azur. Une maîtresse beaucoup plus jeune pour ce veuf quinquagénaire. Une relation que la jeune femme apprécie peu, elle qui est fusionnelle avec son père. le temps est propice aux baignades et à la farniente. Cécile boit, fume et révise finalement peu son bac. Elle flirte avec Cyril, un jeune parisien étudiant en droit. Mais bientôt, l'ambiance tranquille sera perturbée par l'arrivée d'Anne Larsen. Moralisatrice, stricte et intelligente, elle était la meilleure amie de sa mère, décédée il y a quinze ans. Une rivalité s'installe aussitôt entre les trois femmes...
Adapté du roman éponyme de Françoise Sagan, cet album nous plonge dans une ambiance estivale, caniculaire, insouciante, crépusculaire où les coeurs, amoureux, et les corps, sensuels, se dévoilent. Frédéric Rébéna s'empare parfaitement du roman, installant une atmosphère tendue entre les trois femmes. L'insouciante Cécile, la candide Elsa et l'érudite Anne. Trois femmes qui se disputent la faveur d'un homme volage et indécis. L'auteur capte l'essentiel du roman, aussi bien la personnalité de chacune que les sentiments et les émotions. Son trait simple et expressif, est efficace. Les couleurs intenses de Jean-Luc Ruault, du bleu profond de la mer au jaune solaire, siéent parfaitement à cette ambiance des années 50.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          544
sabine59
  14 juin 2018

Une adaptation du roman que j'ai trouvée réussie, pour différentes raisons.
D'abord, les années 50 sont très bien restituées, dans une ambiance Côte d'Azur et plage, voitures qui filent sur la corniche, on retrouve l'univers oisif et aisé, cynique, du roman. On pense aussi au film " La piscine".
Les planches sont attractives,utilisant essentiellement les couleurs primaires, avec de temps en temps, une ressemblance avec les dessins Pop Art de Roy Lichtenstein. L'ensemble a du punch, cocktail de mouvements et de lumière méditerranéenne.
Les personnages ont été respectés, dans leurs pensées et leurs actions, mais d'une certaine façon recréés par l'auteur, ce qui leur donne une autre enveloppe charnelle et morale. Cécile est une brune piquante et cruelle, Anne apparait plus mystérieuse et Elsa voluptueuse. le père de Cécile, par contre, me semble falot et terne, par rapport au livre.
Une réinterprétation, oui, mais qui reste fidèle à l'esprit du premier roman fulgurant de Françoise Sagan...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Julitlesmots
  04 mars 2022
Adaptée du roman éponyme de Françoise Sagan, cette BD m'a attiré par curiosité. En effet, je n'avais pas apprécié ma lecture du roman, faite il y a plusieurs années. J'étais donc curieuse de savoir si le format BD pouvait me faire changer d'avis.
L'auteur prend certaines libertés avec les personnages, tout en ne modifiant pas l'intrigue, et même si je n'ai pas aimé le livre, j'ai apprécié de ne pas y retrouver les mêmes sensations avec cette BD.
Même si cette BD ne m'a pas réconciliée avec l'oeuvre ni l'auteure, cela reste une belle réussite, qui reste assez fidèle.
J'ai été assez déstabilisée par les dessins au scalpel, même s'ils reflètent très bien la froideur et la distanciation déjà représentées par Françoise Sagan. On ressent très bien cette froideur, qui met en exergue toute la dimension psychologique et l'ambiance assez glauque de cette villa en cet été 1954.
Lien : https://julitlesmots.com/202..
Commenter  J’apprécie          337
aleatoire
  25 mai 2018
Une tristesse un peu surannée, une espèce d'ennui distingué qu'accompagnent de jolies images coloriées façon pop art.
Une Alfa Romeo rouge ainsi que celle du Mépris, saccagée tout autant "Il y a des moments où on n'a pas le droit de rater certains virages."
Un album qui, à n'en point douter, aurait touché Françoise Sagan - aussi Nimier et Huguenin -
J'ai tenté d'y coincer la bulle ; dans l'une d'entre elles j'ai rencontré Anne qui m'a révélé ce que je pressentais déjà : "L'amour n'est pas que physique. C'est autre chose. Il y a... la tendresse constante, la douceur, le manque... C'est quelqu'un qui te manque... qui te manque vraiment, même quand il est à côté de toi..."
Comme une insaisissable esquisse, peut-être.
Commenter  J’apprécie          287


critiques presse (3)
Ricochet   01 octobre 2018
Un film découpé avec des flash-back, des accélérations, une maîtrise qui réactualise le roman originel pour les adolescents d’aujourd’hui.
Lire la critique sur le site : Ricochet
LeDevoir   07 août 2018
Son coup de crayon couplé aux couleurs de Jean-Luc Ruault, complice dans cette adaptation, a quelque chose de rétro, mais paradoxalement, fait ressortir tout le caractère moderne de ce récit qui, à son époque, a fait scandale, en plaçant morale et liberté dans un duel à trois sur fond de vacances estivales.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
Sceneario   23 mai 2018
J'aurais envie de m'enthousiasmer, car au final, le texte reste très intéressant et intriguant, mais je trouve au final que cela manque quelque peu d'âme, de vibration...

Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
palamedepalamede   30 mai 2018
On s'habitue aux défauts des autres quand on ne croit pas de son devoir de les corriger.
Commenter  J’apprécie          320
marina53marina53   28 octobre 2018
C'était l'été. Le temps s'enfuyait entre mes doigts.
Commenter  J’apprécie          230
LabiblideValLabiblideVal   28 avril 2018
Si vous voulez bien m'excuser, je vais sombrer dans la mer... et me noyer dans le soleil.
Commenter  J’apprécie          131
watercolorandbookspariswatercolorandbooksparis   24 mai 2018
"Après dîner, je regardais le ciel éclaboussé d'étoiles, espérant leur chute.
Mais nous n'étions qu'en juillet, elles ne bougeaient pas".
Commenter  J’apprécie          40
LibertyBojanglesLibertyBojangles   04 mars 2022
Retrouver la vie d’avant. D’avant Anne. Elle est nuisible. Il faut l’écarter. L’écarter de nos vies. Elle l’a changé. Elle me changera. Être libre. Choisir moi-même ma vie. Me choisir moi-même. Être libre de penser. De mal penser. De penser peu. L’écarter de nos vies.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Frédéric Rébéna (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Rébéna
Frédéric Rébéna publie "Bonjour Tristesse" l'adaptation en bande dessinée du livre de Francoise Sagan chez Rue de Sèvres. Il explique ici comment il s'y est pris pour la dessiner. How to draw "Bonjour tristesse", the graphic novel inspired by the Françoise Sagan's book ? Frédéric Rébéna explains. Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/livres/bande-dessinee-six-adaptations-litteraires-en-bd-qui-valent-le-detour Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
autres livres classés : vacancesVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4552 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre