AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2277302376
Éditeur : J'ai Lu (14/08/1998)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 67 notes)
Résumé :
La grande roue... le frisson... La tendresse pour une peluche gagnée au stand de tir. Et déjà l'heure de rentrer... Alvaro tenait Yanissa contre lui. Ils avancèrent vers eux, menaçants. Et tout alla très vite. Sauf l'arrivée des flics... le lendemain, le meurtre était à la Une. Et le Poulpe sur le pied de guerre dans les rues de Charençon-le-Plomb. Avec une question en tête : pourquoi Yanissa a-t-elle disparu? Un guide précieux l'accompagne : Joël, SDF de Charençon.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
moravia
  27 août 2019
Livre écrit au marteau-pilon. Si vous n'avez pas compris à la fin de cette lecture qu'il y a d'un côté les gentils et de l'autre les méchants, ceux qui pensent bien et ceux qui pensent mal, je ne vois qu'une solution pour vous : le camp de rééducation. Ce polar qui se veut militant m'a fait penser à Louis-Ferdinand Céline qui lors d'un entretien avec Pierre Dumayet déplorait l'existence d'auteurs lourds...très lourds.
Cela explique peut-être pourquoi ce roman fût publié aux éditions de la baleine.
Commenter  J’apprécie          254
rulhe
  13 juillet 2017
le poulpe Gabriel Lecouvreur de son nom de
baptême. et un détective privé libre, curieux, indépendant. qui explore
les failles et les désordres
du quotidien. ce n'est ni
un vengeur, ni le représentant d'une morale.
c'est surtout un témoin.
une histoire de bonne facture.
Commenter  J’apprécie          100
chapochapi
  13 décembre 2013
En marge de la foire du trône, un groupe de jeunes capverdiens est pris à parti par des skinheads, l'un d'eux meurt et sa jeune soeur, principale témoin, s'enfuit à l'arrivée de la police. Cette dernière semble décidée à classer l'affaire, un peu vite au goût du Poulpe qui mène l'enquête.
Cette enquête le mène du côté du Xème arrondissement, au milieu des bobos, des clodos, des pseudo-anarchistes et des bourgeois qui n'aiment pas qu'on touche à leur confort bien blanc.
C'est pas toujours fin, mais assez frais, plein d'argot parisien, de verlan, de gouaille ; ça casse du skin et de la personnalité télévisée. Disons que l'auteur profite du personnage pour faire entendre quelques remarques bien senties sur les intellectuels, politiciens et artistes qui lui sont contemporains.
Ca se lit vite (parfait pour le métro), c'est court, ça ne casse pas trois pattes à un canard mais on passe un bon moment. Alors pourquoi pas ?
Commenter  J’apprécie          10
bastet84
  18 février 2016
C'est pas le meilleur Poulpe que j'ai lu mais il est pas mal. J'avoue que j'ai parfois été un peu larguée par les dialogues.
Sinon l'histoire est bien quoique malgré le suspens il nous dévoile une fin un peu plate.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
mgeffroymgeffroy   17 mars 2008
- Qu'est-ce que tu barjotes ?
- En général, je fais fuir, ricana le clochard. Qui t'es toi ?
Le Poulpe écarta les bras.
- Je voulais être sociologue. Ma tante a jamais voulu.
- T'es un comique, toi !
- Si tu veux pas causer, je me casse et on n'en parle plus.
- Tu vas rire... Au début, j'ai cru que t'étais un flic !
Le Poulpe s'esclaffa. Posa un bras interminable sur l'épaule du SDF.
- C'est toi le comique, mon pote !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rulherulhe   13 juillet 2017
- tu es mon héros. un peu concon , un
peu zinzin, un peu caractériel mais mon
héros quand même.
Commenter  J’apprécie          30
balooobalooo   08 juin 2010
C'est fou cette manie qu'ont les immigrés de se jeter sous les balles des fachos, dans ce pays.
Commenter  J’apprécie          30
bastet84bastet84   18 février 2016
Le poulpe ce sentait terriblement mal à l'aise. C'était beau comme du Vermeer, et on n'entre pas dans une toile de Vermeer.
Commenter  J’apprécie          10
rulherulhe   13 juillet 2017
- je suis un sdf avec un toit
sur la tête.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Jean-Jacques Reboux (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Jacques Reboux
Fernand Buron, le prétendu "pauvre con" du salon .Jean-Jacques Reboux a le sens du détail : pour son apéro célébration, il a pris soin de faire venir un homme se présentant comme le destinataire de la célèbre réplique.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1822 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre