AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9788869611698
96 pages
Éditeur : Sergio Bonelli (12/01/2017)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Alors qu'une voiture ultra-moderne est sensée nous protéger de tout choc, que faire quand cette dernière devient un coffre-fort impénétrable, piégeant en son sein un petit garçon, dont, la mère a été éjectée en plein désert ?

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Radwan74
  11 août 2020
Sandra quitte son mari envahissant, Carl, avec leur fils David. Mais avant de partir, ce dernier souhaite qu'elle parte avec son véhicule, le monolith, hyper-connecté et sûr. Sandra accepte mais désactive tous les services pour que Carl ne l'a suive pas... une bien mauvaise idée lorsque l'on part sur des routes désertiques...
Une ambiance sombre et inquiétante pour un récit plutôt simple, limite parfois ésotérique.
Je ne suis pas du tout fan des dessins fades et illisibles et ce style d'une suite de cases qui essaye de donner un sentiment d'angoisse et de suspense au récit mais qui est plutôt raté.
L'idée était sympathique mais cela me fait pensé à un scénario d'une mauvais série B ou d'un film horrifique de seconde zone. Dommage.
Commenter  J’apprécie          00
Catilina38
  30 octobre 2019
C'est décidé, Sandra se tire! Son mec est un connard et elle ne peut pas sentir sa grosse bagnole, la Monolith. Pour lui montrer sa bonne foi il lui demande néanmoins de prendre sa voiture, un bijou de technologie dernier cri. Mais lorsqu'elle se retrouve bloquée dans le désert avec son fils dans le véhicule et les portières verrouillées, elle commence à paniquer…
J'adore découvrir de jeunes auteurs. Les éditions du long bec m'avaient déjà bluffé en début d'année avec le premier album de Ricardo Colosimo, une sorte de polar seventies en mode cubiste. Si je bave régulièrement devant la technique encrée de l'école espagnole, je commence à apprendre à reconnaître un style italien, très loin des patriarches Manara, Pratt ou Serpieri, un style nourri autant au comic qu'à la franco-belge. L'artiste italien Lorenzo Ceccoti (LRNZ) propose sur cet album un travail numérique proche de ce que peut faire un Gerald Parel, avec un design inspiré du manga et un travail esthétique très novateur, tant dans la recherche d'effacement des lignes que dans les idées visuelles pour exprimer le ressenti de l'héroïne au sein d'une intrigue minimaliste. Dès la couverture on sent la maîtrise de l'idée visuelle. je parle souvent du rôle majeur des couvertures et de certains (grands) dessinateurs qui ne savent pas l'utiliser… Ici, tant dans le titre que l'on retient que dans l'esthétique propre et la référence évidente au mythique film Christine, la couverture de Monolith accroche notre regard au sein de la multitude des rayonnages de BD.[...]
Lire sur le blog:
Lien : https://etagereimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Instagramlelapinquilit
  05 mars 2020
Première découverte d'un titre de cette jeune maison d'édition BD. Une bonne surprise sur les dessins très vaporeux, avec une composition qui n'est pas sans rappeler les comics américains ou encore le registre cinématographique. L'histoire s'installe doucement dans ce premier tome. Les personnages principaux sont hors normes et s'affranchissent des règles de bonne conduite. L'ambiance est assez pesante... Et renforcée par une atmosphère et une tournure de l'histoire très sombre. La fin fait d'ailleurs frissonner ! Une bd entre récit d'anticipation, thriller et suspens. On a hâte de voir comment cela se terminera... Même si l'on peut supposer que cela s'annonce plutôt mal parti !
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          00
SdImag
  15 décembre 2019
Christine 2.0
Ce premier tome de Monolith est l'une des étranges surprises de cet automne…
Un pitch intrigant, des dessins numériques particulièrement bluffant sublimés par un travail sur la lumière saisissant et le récit d'une séparation qui va glisser peu à peu vers le thriller teinté de fantastique fantasmé ou bien réel…
Laissant Sandra en bien fâcheuse posture, le cliffhanger qui referme l'album donne furieusement l'envie de connaître ce récit étrange et dérangeant signé par Mauro Uzzeo, Roberto Recchioni et LRNZ…
Lien : http://sdimag.fr/index.php?r..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Radwan74Radwan74   11 août 2020
- merde !
- me’de !
- maman a dit un gros mot, minou ... mais toi, tu ne dois pas le répéter pendant les 15 prochaines années, d’accord ?
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1944 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre