AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1612278434
Éditeur : Riviere blanche (03/02/2019)

Note moyenne : 4.85/5 (sur 10 notes)
Résumé :
« Il n’en faut qu’un et un seul ! On ne peut pas être deux. Ce n’est pas possible. J’aurais tant aimé trouver une réponse face à cette situation ubuesque ! Mais rien. Rien de rien… Je n’y peux pas grand-chose. Ce n’est pas ma faute. Le ticket pour le paradis n’était pas pour moi. C’est une évidence. Alors je le lui ai offert. C’est comme un don. Un acte d’amour ».
Le paradis est juste autour de nous. Il suffit parfois de lever la tête.
Simplement.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Leraut
  21 mai 2019
« Un ticket pour le Paradis » de Guy Rechenmann est un condensé de Nouvelles originales, atypiques et prenantes. Ce recueil au méritant titre est l'entrée dans une littérature précise dont les chutes nouvellistes sont toujours surprenantes .Guy Rechenmann est doué. Tous les genres sont pour lui matière à dire, offrir et bousculer. Il offre sa capacité d'écriture en toutes voies pour le plus grand plaisir du lecteur. Son style maîtrisé, ses phrases pragmatiques, poétiques parfois, forment un Ticket d'orfèvre. Des confidences à l'orée autobiographique glissées en souplesse entre les lignes donnent une note de confiance. L'auteur se délivre et ose et captive son auditoire. Guy Rechenmann arrive par la qualité du mot choisi à mettre du blanc sur du noir, dans un jeu d'écriture apaisant et intuitif pour conduire le lecteur dans un deuxième degré de lecture tout de subtilité. La fusion opère entre le verbe et le lecteur. « Un ticket pour le Paradis » délivre des morceaux d'architecture fantastiques, parfois grinçants et particuliers. Il y a dans ces derniers la mappemonde où le lecteur voyage d'un thriller à l'onirisme, à l'étrange qui fait crisser la page et enclenche le bruit des angoisses en advenir. « A sa boutonnière, un oeillet démesuré de couleur noire… » « Les lois ne peuvent rien contre la folie » Attention accrochez-vous !!!! Ces nouvelles ont un souffle commun, la vie et la destinée, la mort et ses chutes prévisibles. le Paradis est ici dans cette idiosyncrasie des fantasmes et de l'imaginaire exacerbé. Ces nouvelles d'ouverture affirment le style « Guy Rechenmann » qu'on approuve de plus en plus. Existentielles, elles doivent leur filigrane au fleuve parabolique l'Ogooué. Guy Rechenmann doit sa vie au Docteur Albert Schweitzer. « Un Ticket pour le Paradis » est pas né du hasard mais dans les méandres de ce fleuve parabolique. La postface de François Darnaudet est un écrin d'intelligence, la traversée du miroir. Les illustrations de Nathalie Odoul sombres et explicites sont un bonus approuvé car perfectionniste. On aime d'emblée cette jolie tête blonde !!!!! Edité par Les Editions Rivière Blanche voici des Nouvelles Papillons de nuit, « Un ticket pour le Paradis » de haute voltige, un livre à lire en Grand.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fuji
  20 mars 2019
L'improbable fils de Guy de Maupassant et d'Edgar Poe
Saviez-vous lecteurs qui suivez Guy Rechenmann dans ses aventures littéraires que vous devez ce privilège au bon docteur Schweitzer ?
Vous en saurez plus en lisant la superbe postface de ce livre, concoctée par François Darnaudet.
Mais le sujet est que notre auteur aborde, dans son rêve familier, un univers qui « n'est ni tout à fait le même ni tout à fait un autre » le seul héros de ce recueil n'est plus Anselme mais le paradis où l'idée que chacun s'en fait.
Si le lecteur reconnait aisément la patte Rechenmann, il découvre une autre musicalité à son écriture. Chaque nouvelle est écrite de façon très visuelle, les chutes sont autant de « gadins » décoiffant et hilarant qui vous laisseront ébahi.
Pour certaines nouvelles vous vous direz : ai-je bien lu ?
Une fine observation, le déclic sur un mot pour raconter une histoire, un travail sur la mise en bouche des mots font que chaque nouvelle a son tempo, tantôt historique, sportive, loufoque, étrange l'auteur joue sur tous les ressorts de la cocasserie pour notre plus grand plaisir. J'ai beaucoup ri en particulier avec la 7ème hernie.
Chacune de ces histoires confirme le credo de l'auteur : « il n'y a pas de hasard, juste des coïncidences. »
La nouvelle est un art difficile, les idées tout le monde en trouve mais les mettre en scène avec art ce n'est pas un exercice donné à tout le monde. le pari est réussi.
Alors, vous signez ?
J'aime beaucoup les apartés de certains personnages qui se donnent eux-mêmes les réponses à leurs questions, ce qui engendre généralement du burlesque bien assis sur un fond de bon sens populaire.
« «A l'époque elle avait été quelque peu surprise de l'insistance du nouveau locataire pour louer l'espace le plus haut sachant qu'un logement plus confortable était disponible au deuxième pour le même prix. Elle pense qu'il doit venir de la montagne pour rechercher ainsi l'altitude ! »
Une petite précision, chaque nouvelle est précédée d'un « chapeau » qui vous donne le « la », très important car cela permet de picorer au gré de son humeur.
Les illustrations de Nathailie Odoul sont autant de bulles d'air qui accompagnent parfaitement l'écrit. Sur le fond et la forme une réussite aux éditions La Rivière Blanche.
Cette lecture me fait regretter que Guy ne nous écrive pas un autre livre dans le style du « Choix de Victor » sans délaisser les aventures d'Anselme, bien évidemment.
©Chantal Lafon-Litteratum Amor 20 mars 2019.
Mon classement personnel.
1 Il n'en faut qu'un et un seul…c'est écrit
2 Les jumeaux
3 le flocon
4 La septième hernie
5 le client de 7h01
6 Et si c'était comme ça
7 Gabriel
8 Jamais trois sans quatre
9 Bémol
10 Ce serait trop simple
11 La finale
12 La rubrique
13 La traversée


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Elisart
  26 mars 2019
Un ticket pour le paradis de Guy Rechenmann
Ce recueil de 13 nouvelles est un véritable régal ! Un seul thème, la mort qu'on y échappe ou qu'on la subisse.
Le sujet qui pourrait nous attrister est souvent réjouissant car traité avec humour poésie et créativité.
Chaque nouvelle d'inspiration variée évoque un univers concentré teinté de fantastique, mêlé de tendresse ("Et si c'était comme ça"), souvent drôle ("Bémol", "La 7e hernie", "Gabriel") onirique ("Ce serait trop simple"), délicat et poétique ("Le flocon" que j'ai particulièrement apprécié), voire épousant la folie ("Il n'en faut qu'un et un seul... c'est écrit").
En bref, des trouvailles originales ("La traversée", "Les jumeaux", "La rubrique", "La finale"), un imaginaire riche, sans cesse renouvelé, qui nous fait voyager dans des mondes parallèles qui résonnent et rebondissent sur notre propre vision du monde, celui-ci et celui qui nous échappe.
À noter les illustrations fines et délicates de Nathalie Odoul qui sont autant de ponctuations venant rythmées le recueil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Yannetserge
  15 avril 2019
Quel plaisir de retrouver Guy Rechenmann et son style particulier dans un autre genre littéraire, la nouvelle.
Ce recueil de 13 nouvelles aborde un thème qui a toujours fasciné les hommes, la mort car celle-ci fait partie de la vie.
L'auteur avec un ticket pour le paradis, transporte le lecteur dans des univers différents et lui procure des émotions diverses.
Le rire avec la septième hernie, Gabriel ou Bémol, la surprise, avec la finale, les jumeaux, la rubrique ou la stupeur avec, le client de 7h01, il n'en faut qu'un et un seul ou jamais trois sans quatre...
Ces textes fantastiques répondent aux codes des nouvelles, ce qui les rend captivants car le lecteur se demande à quel moment l'histoire va basculer, un peu comme la mort lorsqu'elle frappe et vous fait prendre un ticket pour le paradis...
Commenter  J’apprécie          30
AnitaMillot
  19 avril 2019
C'est avec félicité que je retrouve - pour la septième fois - l'écriture chère à mon coeur - de ce trouvère très discret qu'est Guy Rechenmann !
Ce petit recueil de treize nouvelles (l'auteur nous avait jusqu'à présent habitué aux romans et même au polar …) plus insolites les unes que les autres, où se mêlent - à des époques différentes - autobiographie, poésie lyrique et imaginaire, vous enchantera autant qu'il vous amusera. Et ça fait tellement de bien …
Le style toujours gracieux, aérien et délicat, fait inéluctablement de son auteur un troubadour de la littérature, et ce pour notre plus grand bonheur !
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
catcapcatcap   07 février 2019
Je ne t’ai pas encore convié à ma table, étranger » me lance le personnage énigmatique, d’une voix remplie d’une douce fermeté. Pendant qu’il prononce ces mots sibyllins, il déplie lentement ses vertèbres cervicales et je peux, enfin, apercevoir son visage. L’opposition entre la transparence de son teint et la profondeur sombre de son regard en rajoute à mon mal-être. Certes il n’y a pas de quoi à être joyeux pendant cette période délicate, mais là, quelque chose de louche plane. Pourquoi a-t-il appuyé sa non-invitation par un « encore » ? Oui pourquoi ce « pas encore convié à ma table », comme s’il avait pensé le faire, plus tard ? Et pour quelle raison aurait-il eu cette intention ? Cela trotte dans ma tête, que dis-je trotte, galope dans mon imaginaire. Avant que je ne puisse ouvrir la bouche pour demander une quelconque explication, il enchaîne : « J’ai beaucoup de travail en ce moment, avec la résurgence du mal dans les sénéchaussées avoisinantes ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Guy Rechenmann (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guy Rechenmann
Présentation lors de la chronique littéraire de Bob Garcia sur France 3
autres livres classés : paradisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2865 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre