AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de ManedWolf


ManedWolf
  28 janvier 2019
Une digne fin pour cette saga ambitieuse et son intrigue à large échelle.
J'avais beaucoup aimé le premier tome, et j'étais donc impatiente de voir la conclusion de toute cette histoire. La plume est toujours aussi agréable, elle allège la densité du propos et s'accorde très bien avec l'ambiance qui s'installe.
On assiste à une explosion du nombre de personnages au cours du premier tome, et l'immersion dans cette suite a été un peu plus compliquée pour moi du fait qu'il s'est passé quelques temps entre mes deux lectures, je n'aurais pas été contre un petit aide-mémoire mais j'ai finalement réussi à raccrocher les wagons et retrouver mon rythme de croisière.
Toutes les trames narratives sont intéressantes et originales, j'ai beaucoup aimé me retrouver dans les quatre coins du monde (et même en-dehors de la Terre, d'ailleurs) et les chapitres courts fonctionnent très bien pour tenir le lecteur en haleine.
Toute la colonisation de Mars m'a particulièrement intéressée, avec les thématiques et les questions qu'une telle entreprise soulève. Ca a largement compensé le fait que j'étais un peu déçue de passer moins de temps avec les deux héros du tome 1.
Au final, j'applaudis surtout la structure et la complexité du récit, qui a dû demander énormément de travail pour la cohérence et l'articulation des différentes parties. On part d'un scénario quasiment intimiste dans le début du premier tome, pour se retrouver dans une histoire à très large échelle, ça a un côté vertigineux très réussi.
Bref, très bon moment avec ce second tome à la hauteur du premier. A mettre entre les mains d'amateurs de SF et d'intrigues touffues ! Et encore félicitations à l'auteur pour tout ce boulot.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus