AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811214326
413 pages
Éditeur : Milady (20/03/2015)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 50 notes)
Résumé :
Il paraît qu’on n’oublie jamais son premier amour…

Elias aime Brooke depuis toujours. À l’époque où ils n’étaient encore que des enfants, il attrapait des lucioles pour elle en attendant de pouvoir lui décrocher la lune. Ivre de liberté, animée par une soif d’absolu qui la fait vivre plus intensément, Brooke est irrésistible. Mais au fil des années, son côté sombre prend le dessus. Refusant de révéler sa fragilité à Elias, elle disparaît sans donner ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
Loryane
  21 novembre 2015
Une histoire d'amour brise coeur, dès le début... Ce roman est poignant, bouleversant, c'est un renversement écrit par une plume captivante ; un déversement de sentiment et de ténèbres profondes. Cet one-shot et ce spin-off de « The Edge of Never » est une sorte de note en plus ; certes les personnages ne sont plus les mêmes et le récit est largement plus osé, les thèmes sont durs et sans aucun doute très touchant. En tout cas ce livre comble, que ce soit dans la personnalité des personnages ; étant tous uniques en leur genre, mais encore dans les émotions décritent et transperçantes et dans les rebondissements ainsi que les secrets dévoilés.

Elias est un homme totalement dévoué envers sa meilleure amie, dont il est amoureux secrètement depuis leur première rencontre quand ils étaient enfants. C'est quelqu'un de bien, vraiment ; sauf qu'il idéalise son amie. Je me suis attachée à ce garçon tout de suite, je l'ai aimé pour son courage et sa détermination. Son envie de s'en sortir est présente mais il ne sait comment s'y prendre. C'est un personnage qui veut aider, son meilleur ami tout comme sa petite-amie ; le premier n'accepte pas et la seconde se raccroche à lui jusqu'à le faire basculer dans sa chute. Au fond c'est justement là son problème ; trop gentil, trop loyal, trop « tout ». Il a un coeur pur et pourtant trop grand pour des personnes qui ne le mérite pas forcément. Elias est admirable, sa foi et son envie de justice et d'amour est envahissante, puissante. J'ai senti ce héros jusqu'au bout des doigts et dans l'âme.

Brooke est une femme brisée, détruite. Son esprit est un entre-deux ; la joie et la tristesse s'y mélange. le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle est capable de tout. C'est une fille imprévisible, complètement ravagée. Au prix de grand effort, elle essaye de s'en sortir par tout les moyens ; en fuyant et en se retenant par le garçon de toute sa vie, son centre de l'univers ne manque pas de la suivre et de lui donner tout ce qu'il peut. Ce qui ne me plait pas chez cette femme, c'est qu'elle ne rend pas le même amour. Elle est très égoïste, ne pensant qu'à elle. Par contre c'est une héroïne irrésistible par sa sensibilité, émouvante par sa noirceur. Ses décisions sont souvent insencées, sa façon d'agir est de pire en pire avec le temps. Tout n'est pas tout blanc ou tout noir après tout, au fond Brooke défend bien ce message.

Elias accorde beaucoup de chose à Brooke, se jettant coeur et corps dans cette relation. La protégeant du mieux qu'il peut en sachant que ses choix ne sont pas forcément sage, ils ne sont pas raisonnés ; l'amour qu'il ressent est indéfinissable et il est prêt à tout pour cette femme qu'il pense connaître. Brooke à ses petits secrets, ses grandes hontes et une incapacité à s'ouvrir émotionnellement aux autres. Sa famille n'a pas arrangé les choses, la jugeant comme tout le monde. Son seul repère étant Elias, l'unique personne à la prendre tel qu'elle est. Elle le fait tomber dans son gouffre, sans s'en rendre compte. Elle l'aime trop pour accepter une séparation, choississant de fuir avec lui avec le peu qu'ils ont. Tout tourne en catastrophe mais rien ne la décide à trouver une solution et encore moins à se présenter devant la justice. Leur relation est malsaine, malgré que ceci ne se voit pas au premier coup d'oeil. C'est au fur et à mesure qu'on perçoit leur couple comme une arme et un moyen de ne pas être seule pour Brooke ; comprenant qu'Elias la magnifie un peu trop, ayant aveuglément confiance et foi en elle. Toutefois la beauté de leur amour fait rêver, je pense qu'il faut avoir un amour inconditionnel comme Elias et une fibre sensible semblable à Brooke.

Tate est l'un des protagonistes secondaires mais c'est le seul pour lequel je me suis prise d'affection. C'est un héros très présent dans le roman, accomplissant le rôle de l'ange gardien pour Elias et Brooke. Il est ouvert d'esprit, vivant presque la même aventure qu'Elias ; il le conseille et ne le juge pas.

L'intrigue est passionnante, bien construite. Chaque action et révélation ne manque pas de surprise ! le suspense est une boule de feu, quand les secrets explosent alors c'est comme un tremblement de terre. L'originalité est de mise, tout compte fait ; entre l'aventure que rencontre Elias et Brooke et la maladie de cette dernière, les sujets abordés dans la synopsis respire de bon sens, de message et d'espoir. Cette authenticité et sincérité fusionne parfaitement avec les émotions, j'ai tout éprouvé avec cette oeuvre me laissant parfois au bord des larmes ou de l'inquiètude. C'est un roman obscur, suffisamment pour être éclatant de lumière dans le final. Je me suis laissée happer par ce récit magnifique et poignant. Un voyage sur l'existence, sur la manière de percevoir la justice et le monde entourant ceux qui ne correspondent pas à la normalité, c'est un ouvrage s'inspirant sur la différence.

J.A. Redmerski est une auteur accomplie, sa plume étant l'une dès plus belles que j'ai pu lire jusqu'à maintenant. Son écriture m'envoûte à chaque fois, dans chaque instant et dans tout les styles. « La Ballade des Lucioles » est écrit avec beaucoup d'émotion mais aussi avec plusieurs facettes opposées. Ce que j'aime avec cette écrivaine c'est pour ainsi dire son talent de mettre le point de vue de l'homme et de la femme avec autant de naturel. le fait est que sa plume est riche, rythmée et absolument agréable à lire. Les sensations peuvent être puissantes comme subtiles, ce que j'apprécie par-dessus tout, c'est sincèrement le côté presque réel du récit. Véridique.

Ce n'est malheureusement pas un coup de coeur pour moi, toujours est-il que je suis conquise par ce roman. Elias et Brooke sont deux personnages naturels, ils montrent la diversité de l'univers. Une histoire sentimentale complexe, difficile ; mais tellement belle... J'en suis encore toute retournée. Les émotions m'ont souvent fait mal au coeur. Et la plume sublime de J.A. Redmerski ne peut qu'installer des frissons, rajoutant toujours du charme. « La Ballade des Lucioles » est une promenade, loin de la légèreté mais pleine d'amour et de rédemption ; cependant la délicatesse tient une place importante.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
verobleue
  25 février 2020
Petite déception pour « La Ballade des Lucioles », roman contemporain qui se lit rapidement mais dans lequel je n'ai pas réussi à entrer.
Elias et Brooke se connaissent depuis leur enfance. Ils font partie de ceux dont les parents disent: « ces deux-là vont se marier! » le destin va les séparer pendant près de quatre ans puis les réunir à nouveau. Malheureusement pour eux, un accident va les forcer à prendre une décision : assumer leurs actes ou fuir leurs responsabilités. Ils choississent de fuir et au fil des chapitres, Brooke et Elias s'enfoncent dans les ennuis. Brooke souffre de troubles bipolaires. L'auteur reste fort vague sur les répercussions sur l'entourage mais l'exprime très bien du coté du malade. On comprend ainsi son côté "brouillon", sa difficulté de ressentir. Brooke est détaillée comme un personnage nocif, un poison qui s'infiltre dans les veines d'Elias qui, au lieu de raisonner, n'écoute que son coeur et ne fait preuve d'aucune logique. Il est certes celui qui la comprend le plus et leur road trip va lui permettre d'en apprendre encore plus sur elle mais j'ai trouvé que ce n'était pas très sain tellement ils sont irresponsables ! Il y a des drames dans ce livre où il se dégage de la mélancolie, un mal être et une certaine noirceur mais je n'ai pas réellement ressenti de l'empathie pour les protagonistes. Les personnages secondaires sont tout aussi déjantés que les personnages principaux. Ce livre aborde la responsabilité de chacun mais parle aussi de drogue et du trouble de la bipolarité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Paroledelea
  14 mai 2015
La Ballade des Lucioles est un roman magnifique, un hymne à l'amour puissant et déstabilisant.
L'auteure fait vivre deux personnages unis par un lien unique et indestructible : Elias et Brooke. Majoritairement dans la tête d'Elias, nous sommes toutefois, de temps en temps, dans les pensées de Brooke grâce à un point de vue alterné.
New Adult oblige, les personnages ont environ un quart de siècle, ce qui est très appréciable. Habituellement, je lis en effet des livres avec des protagonistes plus jeunes.
Elias est un personnage courageux, fort intérieurement et prêt à tout pour celle qu'il aime. Mais s'il a du bon sens, il ne prend pas toujours des décisions justes pour lui et l'élue de son coeur. L'amour a beau être plus fort que tout, il peut parfois nous faire faire des choses stupides.
Brooke est une jeune femme gentille mais instable. Elle commet de nombreuses bêtises et des décisions irréfléchies. Son côté sombre est la conséquence des désastres de sa vie mais c'est aussi cette faiblesse qui va renforcer sa relation avec Elias.
La force de ce roman est la façon dont l'auteure décrit les sentiments d'Elias et Brooke. Mais plus que tout, mon coup de coeur se porte sur le jeune homme. Il a en lui un amour si profond et intense, que ca m'a bouleversée. Cet amour inconditionnel est hors norme et il peut faire mal. Aimer autant est aussi merveilleux que douloureux. Je n'arrive pas à exprimer ce qu'Elias ressent tant ce sentiment est fort.
L'auteure a une plume envoûtante. Alors que les mots peuvent être doux, d'autres peuvent être crus et vulgaires. L'auteure ne passe pas par 4 chemins et met en avant des personnages tant romantiques que familiers.
Ce roman m'a touchée et émue à travers un univers sombre où l'amour est une force. L'auteure pousse Elias et Brooke aux limites de l'amour. Jusqu'où peut-on aller par amour ? L'amour est-il plus fort que tout ? Peut-il nous mettre en danger ?
Après avoir adoré Loin de Tout et Près de toi, J.A. Redmerski m'a offert un moment unique grâce à ce merveilleux roman : La Ballade des Lucioles.
Avis complet : https://paroledelea.wordpress.com/2015/05/05/avis-sur-la-ballade-des-lucioles/
Lien : https://paroledelea.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Luxnbooks
  10 avril 2015
Après un immense coup de coeur pour Loin de tout et la découverte d'un nouveau genre chouchou, il était pour moi impensable de passer à côté du nouveau roman de J.A. Redmerski, dont j'avais adorée la plume. Bien que le résumé ne m'emballait que moyennement, je me suis lancée et malheureusement, comme je le craignais la magie n'a pas opéré comme je l'aurai souhaitée.
Elias et Brook sont inséparables depuis qu'ils ont neuf ans, en grandissant leur amitié va se transformer en quelque chose de beaucoup plus profond qu'une simple amitié, pendant des années ils ont réussi à s'en tenir à leur statut de meilleurs amis, mais un soir ils succombent à leur attirance et vont essayer d'être un vrai couple. Paralysée par la peur, Brook va décider de fuir et de recommencer sa vie ailleurs, mais rester loin de Elias va s'avérer intolérable malgré les années. Alors qu'ils se retrouvent enfin après des années de séparation, un drame va les contraindre à prendre la route pour fuir. Dans leur périple, ils vont faire la connaissance d'une bande de jeune, qui profite sans se soucier des responsabilités. Ce road-trip va révéler à Elias une part de la personnalité de Brook dont il n'avait pas idée.
Bien qu'on soit dans une alternance des points de vue, l'histoire est centrée sur Elias et la vision qu'il a de Brook. Chacun arrive à créer un lien avec le lecteur, car à de nombreuses reprises ils s'adressent personnellement à nous, pour nous avertir de certain retournement de situation. Elias aime Brook d'un amour inconditionnel, il est prêt à tout pour elle, même fuir sa vie en partant avec elle sur les routes. Lui qui pensait connaître Brook, il va rapidement comprendre qu'elle est hantée par des ombres, qui l'engloutissant un peu plus chaque jour. Il va être d'un soutien sans faille pour elle et devenir son rock, il l'épaule, la guide, il lui donne l'affection et l'amour dont elle a manquée. A vrai dire, je lui trouve très peu de défaut, c'est un personnage totalement désintéressé, qui fait tout par amour, même si il est conscient de ne pas prendre les bonnes décisions, il n'abandonne pas Brook.
A l'inverse, j'ai eu des difficultés à m'attacher à Brook, sa désinvolture et sa folie qui était attirant au départ s'est rapidement transformé en ce qui m'énervait dans sa personnalité. Brook a beaucoup de problèmes, mais ça ne lui donne pas le droit d'être égoïste. Dans ses choix, dans chacune des décisions qu'elle a prisent, elle n'a pensé qu'a elle alors qu'elle entraînait Elias dans sa chute. J'ai trouvé regrettable qu'elle ne soucis pas davantage de lui. Elle est fragile et c'est compliqué pour elle de ne pas sombrer, mais elle est consciente que Elias est prêt à tout pour elle et elle le fait culpabiliser quand il a un sursaut de lucidité. du début à la fin, son comportement ne change pas et jusqu'aux derniers chapitres, elles ne voient pas plus loin que ses problèmes. En somme, elle m'agace complètement.
Bien que j'adore l'écriture de J.A. Redmerski, je n'ai pas été convaincue par cette intrigue, même si l'auteure réussi parfaitement à entraîner le lecteur sur les routes et que nous n'avons pas le temps de nous ennuyer. Malgré sa capacité à nous tenir en haleine, je n'ai pas réussi à éprouvée de la compassion envers les personnages, car j'ai trouvé leur comportement irresponsable et irréfléchi compte tenu de leur âge. Malgré la qualité du récit j'éprouve une pointe de déception, mais il était difficile de relever le défit, car Camryn et Andrew mettaient la barre vraiment haute.
Lien : https://luxnbooks.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
monparadisdeslivres
  27 mars 2015
Ayant adoré l'histoire de Camryn et Andrew dans « Loin de toi » et « Près de toi » de J.A. Redmerski, j'ai été très curieuse de lire ce livre. Car « La ballade des lucioles » est liée à « Prés de toi ». Pour ceux et celles qui l'ont lu c'est au moment où le couple rencontre Elias et Brook pendant leur voyage. de plus, leur histoire m'avait intriguée et je voulais savoir comment ils avaient fait pour en arriver là. Et à la fin de ma lecture je n'ai pas regretté mon choix !
Depuis qu'ils sont enfants, Elias Kline et Brooklyn (Brook) Bates ont toujours été inséparables. Lorsque Brook déménage pour la Caroline du Sud, le duo est séparé pour la première fois. Et tous deux réalisent que leur relation était plus qu'une simple amitié innocente. Quatre ans plus tard, Brook fait son retour, et tous deux se rapprochent, avouent leur sentiment et forment enfin un couple. Mais une nuit fatidique va mettre un terme à leur bonheur. Il a suffit d'un incident et d'une erreur de jugement pour leur vie soit changée à jamais. Car ils seront obligés de prendre la fuite.
Pendant leur virée en enfer imprévue, ils vont faire connaissance d'un groupe de personnes sombres et mystérieux mais sur qui ils peuvent compter. Profitant de leur liberté, les voici propulsés dans une nouvelle vie extravagante sachant qu'ils ne pourront pas fuir leurs ennuis éternellement, que les conséquences de leurs actes vont bientôt leur rattraper et ils n'ont pas d'autres solutions. Mais Elias va découvrir la véritable étendue des troubles du passé de Brook. Il va se rendre compte que même s'ils arrivent à passer cette dure épreuve, il ne pourra la sauver d'elle-même.
L'histoire est racontée alternativement pas les points de vue de nos deux protagonistes. Brook est une fille perturbée avec un passé trouble et des secrets noirs. La seule personne en qui elle a confiance c'est Elias (son meilleur ami et son grand amour). J'ai aimé Brook avec son côté vulnérable et ses imperfection. Ce qu'elle ressent pour Elias est tellement intense et fort que notre coeur finit par craquer.
Elias, c'est mon coup ♥ avec un grand « C ». Il fait tout pour apaiser et protéger Brook. Il est tombé amoureux d'elle depuis leur première rencontre. Et quand Brook a déménagé son coeur s'est brisé en mille morceaux. Et pourtant après dix-sept ans et la distance son amour pour elle est toujours aussi fort. Il fera tout pour protéger Brook.
L'auteure J.A. Redmerski nous raconte une histoire sur l'espoir, la dévotion, le sacrifice et le véritable amour sous la forme la plus pure qu'il soit. Elias et Brook passent par tellement de choses ensemble que ça en est irréel. Il y a eu tant de coups durs, qu'à un moment on se demande s'il y aura une fin heureuse. C'est ce genre de livre qui vous marque et qui vous touche émotionnellement.
Avec une écriture fluide, captivante et entraînante, un rythme rapide et bourré d'action et des moments à vous arracher les cheveux, on finit par devenir addict à cette romance percutante. Je le recommande fortement. Une phrase du livre qui m'a touchée en plein coeur :
« Il n'y a rien que tu puisses dire ou faire qui me pousserait à te quitter ».
NB : Bien que l'histoire soit liée à « Près de toi », il n'est pas nécessaire de le lire avant. Car c'est une histoire complètement différente.
Lien : http://wp.me/p5AuT9-cZ
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   19 mars 2015
Je l’aimais. Bien sûr, je ne l’« aimais » pas vraiment, mais elle était sacrément belle. Je m’amusai donc naturellement à l’embêter.
— Qu’est-ce que tu as sur la figure ? lui demandai-je tandis qu’elle me passait devant.
Elle s’arrêta, croisa les bras et me toisa de toute sa hauteur, une moue désapprobatrice sur les lèvres, tandis que je restais assis à côté de ma mère sur une couverture.
— Rien du tout, répliqua-t-elle avec un sourire affecté.
— Bien sûr que si. (Je la montrai du doigt.) Juste ici. C’est vraiment dégueu.
Elle porta instinctivement les doigts à son visage.
— Quoi, qu’est-ce que c’est ? De quoi ça a l’air ?
— Il y en a partout. Et je t’ai dit que c’était dégueu, voilà de quoi ça a l’air.
Elle posa dignement les poings sur sa taille et se mordit l’intérieur des joues.
— Tu mens.
— Alors là, non. Ta figure tout entière est vraiment moche. Tu devrais aller voir le médecin pour te faire
examiner.
La pointe de sa tong et son gros orteil atterrirent sur ma hanche.
— Aïe ! Pourquoi t’as fait ça ?
Je massai du bout des doigts mon flanc endolori. Je vis alors ma mère nous observer en secouant la tête avant de replonger dans sa conversation avec ma tante Janice.
Brooke croisa de nouveau les bras et me grogna dessus :
— Si quelqu’un est dégueu ici, c’est toi. Tu ressembles au cul de mon chien.
En entendant ces mots, ma mère me fusilla immédiatement des yeux, comme si c’était moi qui venais de jurer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
angelouangelou   17 septembre 2015
—Je ne peux pas continuer comme ça, affirmai-je. Je veux aimer, et être aimé en retour. Je veux me marier un jour, avoir des enfants. C’est peut-être vieux jeu, mais c’est comme ça.
Elle voulait se détourner, mais en était incapable. Elle était figée sur place, le corps tout contracté.
—J’ai longtemps imaginé que ça pourrait être avec toi. Je l’ai toujours voulu. Mais si tu refuses ne serait-ce que d’essayer, alors on devrait peut-être arrêter de se voir. Ce… truc qu’il y a entre nous, cette… relation n’est pas saine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ninie067Ninie067   19 mars 2015
Je l’aimais. Bien sûr, je ne l’« aimais » pas vraiment, mais elle était sacrément belle. Je m’amusai donc naturellement à l’embêter.
— Qu’est-ce que tu as sur la figure ? lui demandai-je tandis qu’elle me passait devant.
Elle s’arrêta, croisa les bras et me toisa de toute sa hauteur, une moue désapprobatrice sur les lèvres, tandis que je restais assis à côté de ma mère sur une couverture.
— Rien du tout, répliqua-t-elle avec un sourire affecté.
— Bien sûr que si. (Je la montrai du doigt.) Juste ici. C’est vraiment dégueu.
Elle porta instinctivement les doigts à son visage.
— Quoi, qu’est-ce que c’est ? De quoi ça a l’air ?
— Il y en a partout. Et je t’ai dit que c’était dégueu, voilà de quoi ça a l’air.
Elle posa dignement les poings sur sa taille et se mordit l’intérieur des joues.
— Tu mens.
— Alors là, non. Ta figure tout entière est vraiment moche. Tu devrais aller voir le médecin pour te faire
examiner.
La pointe de sa tong et son gros orteil atterrirent sur ma hanche.
— Aïe ! Pourquoi t’as fait ça ?
Je massai du bout des doigts mon flanc endolori. Je vis alors ma mère nous observer en secouant la tête avant de replonger dans sa conversation avec ma tante Janice.
Brooke croisa de nouveau les bras et me grogna dessus :
— Si quelqu’un est dégueu ici, c’est toi. Tu ressembles au cul de mon chien.
En entendant ces mots, ma mère me fusilla immédiatement des yeux, comme si c’était moi qui venais de jurer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
verobleueverobleue   14 février 2020
Je te connais depuis dix-sept ans, Brooke. Dix-sept ans. J'aime tout en toi. Tes grossièretés, ton cul, ton côté effronté, ton intrépidité. Tes hauts, tes bas, quels qu'ils soient. Je n'ai toujours vu en toi qu'une fille pleine de vie et à la forte personnalité. Bien sûr, je ne savais jamais trop sur quel pied danser, mais ça me plaisait également. Tu m'as forcé à rester alerte. Tu représentais un défi permanent. Tu ne comprends donc pas ? Si je me suis donné du mal pour être avec toi, c'est justement pour ta façon d'être. Et si je risquais vraiment de prendre peur ou de me faire une mauvaise opinion de toi, tu penses sincèrement que j'aurais fait de toi le centre de mon univers pendant dix-sept ans ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
verobleueverobleue   14 février 2020
Quand on sait qu'on va mourir bientôt, tous les compteurs sont remis à zéro. On devient la personne qu'on a toujours rêvé d'être, ce citoyen intrépide et désinhibé qui se fout éperdument de ce que les autres peuvent penser. On a envie de dire ou faire toutes ces choses qu'on n'a jamais osé dire ou faire. On veut boire et se camer à s'en retourner la tête, se battre avec un parfait inconnu juste pour avoir l'air d'un connard, baiser jusqu’à ne plus pouvoir marcher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de J.A. Redmerski (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J.A. Redmerski
C'est l'extraordinaire roman de J.A. Redmerski qui a réunit la majorité des suffrages. Loin de tout remporte donc le premier Prix des lectrices de l'histoire de Milady !
Nous sommes d'ailleurs très heureux de ce choix. Dès qu'il nous est apparu que ce roman serait l'élu, nous avons fait en sorte d'avancer sa sortie poche. Merci à toutes, chères Ladies pour votre participation et votre enthousiasme.
Dans cette vidéo, l'auteure américaine à souhaité elle aussi vous transmettre ses remerciements.
Près de toi, la suite de Loin de tout, paraîtra le 20 juin 2014 !
autres livres classés : road tripVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Loin de tout

Quel est le surnom de Camryn ?

Cam
Camry
Camy
C

10 questions
80 lecteurs ont répondu
Thème : Loin de tout de J.A. RedmerskiCréer un quiz sur ce livre