AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811212485
Éditeur : Milady (12/06/2014)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 446 notes)
Résumé :
Un aller simple pour nulle part…

Camryn n’a jamais voulu se contenter d’une petite vie tranquille. À vingt ans, alors qu’elle croit que son avenir est sur des rails, elle perd son petit ami dans un accident de voiture. Tout s’écroule. Cédant à un élan irrésistible, la jeune fille décide de tout plaquer pour aller voir ailleurs – et s’y perdre, avec un peu de chance.

C’est alors que son chemin croise celui d’Andrew, vingt-cinq ans, qui n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (184) Voir plus Ajouter une critique
marielitenpyjama
  25 novembre 2013
Je pense que ma découverte de la fiction "New Adult" s'arrêtera ici.
Minute culture : la New Adult Fiction (NA) qui fait un carton aux Etats-Unis est un courant littéraire destiné au 18-25 ans. Cette nouvelle tendance a visiblement pour but de sélectionner avec soin les pires clichés de la littérature Jeunes Adultes d'y associer le plus nul de la littérature générale, pour pondre un roman dépourvu d'intrigue et bourré de clichés, au cours duquel une barbie d'une vingtaine d'années découvre l'amour avec un bad boy ténébreux, de préférence violent, sexiste et heureux propriétaire d'un blouson en cuir, d'une moto et/ou d'une guitare.
L'histoire en deux mots : Camryn, 20 ans, perd son copain dans un accident de voiture. Après s'être fait agresser par le copain de sa meilleure copine, elle décide de partir sur un coup de tête faire un road trip en bus. Elle rencontre alors le bel Andrew, 25 ans qui cache un terrible secret (du moins selon la quatrième de couv).
Par soucis d'objectivité, j'admets que le premier quart du livre se lit plutôt vite et qu'on a bien envie de savoir ce qu'il va se passer. La couverture est plutôt sympa. Ce sera mes seuls commentaires positifs.
Il y a beaucoup de problèmes dans cette histoire, mais le plus choquant reste l'absence totale d'intrigue. Dans Loin de tout, il est loin de se passer quoique ce soit. D'ailleurs, il ne se passe rien. Absolument rien. On nous promet un road trip initiatique, mais les seuls paysages qu'on nous décrits (pour le coup en long, en large et en travers et toutes les trois pages), c'est les tablettes de chocolats abdominales du beau Andrew. À aucun moment, il ne vient à l'idée des protagonistes de descendre de leur voiture pour visiter quelque chose. Jamais. Pendant 448 pages, ils ne font aucune rencontre intéressante, il ne leur arrive rien, ils ne voient rien, ils ne découvrent rien. Pendant 448 pages Andrew et Camryn sont dans une voiture et discutent ensemble ou sont dans un motel et couchent ensemble (ou inversement). Parfois ils mangent. C'est tout.
448 PAGES !
Le plus réussi dans Loin de Tout, finalement, c'est son titre. Ce roman est loin de tout, loin d'être réussi, loin de remplir ses promesses, loin d'être émouvant, loin d'être passionnant, loin d'être original, loin de mériter les quelques heures qu'on perd à le lire et il ne nous mène, en effet, absolument nulle part.
Critique complète sur le blog.
Nouveaux articles sur www.facebook/sissi.chicklit
Lien : http://fan-de-chicklit.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          589
Luna05
  07 février 2014
Avant de débuter ce billet je tiens à préciser que cette lecture s'est déroulée dans le cadre de l'opération Masse Critique. Je remercie donc le site Babelio et les éditions Milady de m'avoir donné l'opportunité de découvrir ce roman.
Faisons un rapide retour en arrière. 2013 fut une année riche en informations diverses, dont une rapportée par différents blogs lisant en Vo. Un nouveau phénomène littéraire émergeait d'Outre-Atlantique promettant de s'imposer tout naturellement en France pour 2014. le New-Adult reconnu comme la toute nouvelle vague littéraire a bel et bien déferlée chez nous apportant avec elle son lot d'oeuvres n'attendant plus qu'à être découvert et lu. « Loin de tout » de J.A. Redmerski fait partie des tout premiers titres à s'être frayés un passage sur notre territoire. Comme tout genre nouveau il est bien évident que l'on lui trouve attrait et fraicheur mais, après observation on se rendra très vite compte que les histoires ou schémas seront sensiblement similaires d'un livre à l'autre d'où la nécessité de repérer et trier dès le début les pépites des titres médiocres. Espérons que mon intuition ne m'ait pas trompé pour ma première incursion dans le New-Adult.
Je ne sais pas par où commencer, il y a tant à dire sur ce roman mais tant de choses si négatives et je pèse mes mots. En ayant refermé ce livre j'ai eu comme l'impression d'avoir été flouée, une très lourde et amer déception ayant mis lamentablement en échec tous mes espoirs et attentes concernant « Loin de tout ».
Je ne comprends absolument pas tout cet engouement autour de ce titre et je sais qu'avec ce billet je risque de me faire des ennemies mais tant pis.
Il est à présent temps de vous exposer tous les arguments ayant fait de ma lecture du moment un véritable cauchemar.
Tout avait pourtant si bien commencé avec une histoire promettant de riches moments d'émotion, une intrigue se voulant originale et rafraichissante avec son héroïne Camryn décidant de partir à travers le pays afin de se retrouver et sortir de sa dépression. Une jeune femme mal dans sa peau portant le deuil de celui qu'elle appelait tendrement son acolyte, Ian. Vivant au sein d'une famille brisée par les séparations et la prison, Cam décidera un matin sur un coup de tête de tout plaquer afin de trouver un but à sa vie par le biais de voyages où la destination se décidera de manière aléatoire. C'est lors d'un de ses arrêts que Cam fera la rencontre d'Andrew, une âme en peine tout comme elle devant faire ses adieux à un être cher mais s'y refusant. Tous deux décideront de voyager côte à côte afin de trouver ce qu'ils cherchent sans se douter un seul instant que ce road trip leur apportera bien plus. Une aventure qui comportera également son lot de souffrances et dont Cam et Andrew n'en sortiront pas indemne.
Je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal à cerner cette auteur étant capable du meilleur comme du pire ici, alternant entre phases faisant grincer des dents et d'autres tout bonnement touchantes, romantiques et terriblement poignantes. J.A. Redmerski nous emportera sans difficultés dans cette aventure alternant de manière irrégulière la voix de Camryn et d'Andrew pour notre plus grand plaisir. Un procédé fort attractif nous permettant de temps à autre de redécouvrir des passages d'après leur point de vue respectif tout en dynamisant le tout.
Premier détail m'ayant chagriné le présent simple employé lors des réponses n'étant absolument pas adapté ici rendant la lecture désagréable et absolument pas fluide. le problème viendrait-il de sa traduction ou bien de l'oeuvre dans sa langue d'origine ? Voici quelques exemples pour appuyer mes dires. « Admets-je », « fais-je », « réponds-je », « mens-je » et « repens-je ». Malgré cette incommodité j'ai tout de même poursuivis cette lecture la reléguant à un détail mineur ne devant pas gâcher mon avancée, je n'étais hélas pas au bout de mes peines.
Ma déconvenue se poursuivie lors des premiers échanges entre Cam et Andrew, l'auteur ayant décidé de nous châtier avec un langage très familier absolument grossier et vulgaire fort déplaisant qui à l'oral passe déjà très mal mais s'avère bien pire à l'écrit.
Autre point m'ayant fait tiquer, un manque probant de réalisme, c'est certes une fiction mais J.A. Redmerski ne doit pas non plus prendre ses lecteurs pour des pigeons en modelant à sa convenance la psychologie de ses personnages et en nous offrant des passages surréalistes, invraisemblables et trop faciles comme la scène des toilettes dans la gare routière.
Parlons à présent des personnalités sensées remonter le niveau de ce roman.
Camryn Bennett a été très plaisante à découvrir et à suivre, du moins au début du roman. Jeune femme franche, introvertie et timide mais dont le mal être et le désir de s'en sortir ne pourra qu'attirer notre sympathie et notre empathie pour elle. Cam souffre depuis des années à cause de sa famille, de la disparition de Ian mort dans un accident de voiture et des trahisons qu'elle a dû subir. On comprend que trop bien son choix de ne plus jamais aimer ni de se lier à quelqu'un de peur de souffrir à nouveau. Une fois encore l'auteur va malheureusement tout gâcher en décrédibilisant son héroïne en 15jours seulement la faisant passer de la fille sage et pudique à tout son contraire, se confiant et s'ouvrant sexuellement sans retenue à un parfait inconnu. Une alchimie et évolution qui auraient pu marcher si seulement J.A. Redmerski n'avait pas tant fait preuve de maladresse quant au cheminement de son récit. Concernant Andrew Parrish, malgré des débuts prometteurs j'ai malheureusement très vite déchanté. Homme très sure de lui, surprotecteur à l'extrême, grossier, taquin, pourvu lui aussi d'un passé tortueux qui sera terrorisé par la disparition imminente de son père. Andrew nous dévoilera derrière un visage tout sourire une facette brisée et touchante reculant l'échéance quant à faire ses adieux et à envisager l'après sans lui. Un homme perdu mais bien décidé à croquer la vie à pleine dent et surtout à redonner goût à la vie à celle occupant à présent une place importante dans sa vie, Camryn. C'est lors des prises de parole d'Andrew que l'on ressentira comme un léger malaise car ce dernier par le biais de réflexions subtilement distillées laissera présager qu'il nous cache un secret au combien lourd qu'il s'évertuera à taire à Cam. J.A. Redmerski avait décidément tout pour bien faire avec ce duo dont les passifs et désirs respectifs ne pouvaient que s'attirer et se rejoindre mais c'est à ce moment précis que l'auteur a fait une sortie de route monumentale. J'avais été pourtant conquise par la façon dont Cam et Andrew avaient fait connaissance, s'étaient peu à peu liés d'amitié et avaient décidé de faire route ensemble mais très vite l'auteur a perdu le contrôle lorsque leur relation a basculé. A partir de cet instant tout a tourné autour d'allusions sexuels et scènes charnelles explicites portées par un langage grossier et vulgaire pendant l'acte… Des passages érotiques malheureusement dépourvus d'émotion rendant ce road trip à la longue absolument lassant. Que dire et penser d'une auteur sensée écrire pour des jeunes adultes qui banalise certaine pratique sexuel et nous présente un couple ayant des rapports non protégés à l'époque où nous vivons? Je vous laisse seul juge… Je ne suis pas puritaine mais pour le coup j'ai trouvé cela consternant.
A côté de ça J.A. Redmerski a été capable de m'émouvoir jusqu'aux larmes lors de la lecture de certains passages comme l'explication du tatouage incomplet d'Andrew, des scènes que j'ai trouvé romantiques à souhait sans jamais tomber dans des travers mièvres, j'ajouterai également la fameuse lettre. L'auteur aura bien évidemment saboté jusqu'au bout ce qu'il y avait de meilleur dans son roman en nous offrant une fin absolument invraisemblable, surréaliste et convenue décrédibilisant du coup tous les passages nous ayant dévasté avant l'épilogue.
Je terminerai néanmoins sur un point positif, la musique. Elle nous bercera dès la rencontre entre Cam et Andrew, le couple nous faisant partager leur goût en la matière. Des Stones aux Civil Wars et j'en passe rythmant ce road trip de manière endiablée. Des tubes qui représenteront le troisième personnage clé de cette aventure nous plongeant dans une ambiance teintée de nostalgie et mélancolie donnant plus d'ampleur et profondeur au roman même si ce dernier est médiocre.
Voici un roman qui m'aura décidément déçu à tous les niveaux. Une aventure qui aurait pu être grandiose si ce récit n'avait pas été pollué par autant de grossièreté et vulgarité. Une romance ayant flirté entre du sexe explicite sans émotions, des déclarations crues rebutantes et des passages romantiques faisant du coup tâches avec le reste. Un roman ayant été également ponctué d'invraisemblances rendant cette lecture agaçante. Si ce titre est le digne représentatif du genre New Adult je crains que mes futurs acquisitions se fassent rares, néanmoins, n'aimant pas rester sur une déception je vais tout de même laisser le bénéfice du doute…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2310
Paroledelea
  11 mars 2014
Loin de tout est un coup de ♥ !
L'histoire … Camryn est une jeune fille de 20 ans qui n'a jamais souhaité vivre sa vie comme tout le monde. Mais, alors qu'elle vit une belle histoire avec son petit ami Ian, elle perd ce dernier dans un accident de voiture. La tristesse l'envahit. D'autant plus que le destin continue de s'acharner sur elle. Soudain, elle décide de tout quitter et de partir vers l'inconnu, en car.
Lors de son voyage, elle croise le chemin d'Andrew, un jeune homme de 25 ans qui a, lui aussi, vu sa vie s'écrouler. Tout deux retrouvent espoirs au fur et à mesure de leur route commune. Camryn et Andrew mènent une vie plus rose depuis qu'ils se connaissent. Ils se complètent, s'attirent. Une nouvelle vie et expérience enivrante s'impose joyeusement à eux. Mais le séduisant Andrew cache un terrible secret qui pourrait faire de cette aventure, la dernière.
Mon avis …
Loin de tout est une histoire touchante, prenante, passionnante ! Un vrai page turner ! Impossible d'arrêter sa lecture ! Ce livre est addictif.
Ecrit à la première personne et au présent, on est réellement au coeur de l'intrigue. On vit l'instant présent avec les personnages. J'ai vraiment apprécié le point de vue alterné développé par l'auteure. On comprend tout à fait ce que ressentent les personnages. Parfois, l'auteure écrit un passage avec les deux points de vue. J'ai trouvé cela assez drôle de lire comment ils se voyaient l'un et l'autre à un instant précis.
Aussi, l'auteure décrit précisément les attitudes, comportements et mimiques des personnages. On s'imagine parfaitement leurs expressions et mouvements. J'ai trouvé cela très appréciable, ne retrouvant pas ce style dans tous les livres.
On suit donc avec plaisir et émotions le voyage de Camryn et Andrew. le début de leur relation n'est pas facile, Camryn ne se laisse pas faire ! Mais petit à petit, ces deux jeunes gens vont apprendre à se connaitre … et plus si affinité. On se pose plein de question sur ce duo et on s'inquiète pour leur avenir. On ne leur souhaite aucun mal.
L'auteure nous "torture" jusqu'aux dernières pages sur le secret d'Andrew ! A chaque point de vue de ce dernier, je pensais que le secret serait révélait ! Et non … Vraiment très intriguant …
Les personnages …
Camryn est une jeune fille qui n'a pas sa langue dans sa poche. Elle est jolie et sensible et se lâche au fil des jours passés avec Andrew ! Cependant, elle ne sait pas ce qu'elle veut car elle ne souhaite plus tomber amoureuse.
Andrew est un jeune homme séduisant, mystérieux qui se montre distant dû à son secret et aux doutes de Camryn. Il est aussi sensible et taquin. Il adore embêter Camryn qu'il trouve trop mignone quand elle s'énerve. Cependant, il a ses défauts : que vous découvrirez très vite !
Ce duo réserve des passages de passion, d'amour, d'érotisme, de rêverie, d'inquiétudes, de peine et de joie. J'ai passé une sacrée aventure avec eux !
La fin du roman est quant à elle bouleversante ! On en ressort vraiment chamboulé ! Sortez les mouchoirs …
L'auteure a vraiment su me submerger d'émotions à travers une plume à la fois délicate et familière.
Je ne peux que vous conseiller ce livre captivant qui n'est pas une histoire d'amour "gnangnan"!
Suite sur : http://paroledelea.wordpress.com/2014/03/11/avis-loin-de-tout/
Lien : http://paroledelea.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          264
Ptitelfe
  19 septembre 2014
Oulala, qu'il est difficile d'aborder un livre qu'on a tant aimé! L'année commence à merveille, jusqu'à présent, je n'ai eu que de très belles lectures, et celle ci est l'un de mes premiers coups de coeur! Je l'annonce officiellement!!

Je ne sais pas vraiment par quoi commencer... Les personnages peut être?
Camryn est une jeune femme de 20 ans au passé douloureux ; son copain est mort il y a un an et demi, son frère est en prison, ses parents ont divorcé (bon ca c'est moins grave, ca arrive à tout un tas de gens...) Elle est assez solitaire mais aime cependant passer du temps avec sa meilleure amie Nathalie, qui sort avec Damon depuis 5 ans. L'histoire commence par découvrir sa vie quotidienne, ses sorties avec Nat... jusqu'au jour où les deux jeunes femmes se disputent et Cam décide de faire quelque chose qui lui trotte en tête depuis un moment : se barrer, peu importe où!
Qui n'a jamais voulu prendre la poudre d'escampette? tout abandonner pour prendre le premier bus ou avion et voir ce que la vie nous réserve? Cette idée, je pense nous a tous traverser, et ne serait ce que pour ça, ce livre m'a plu d'emblée car j'ai eu une période difficile l'an dernier avec une grosse remise en question et cela m'a permis de comprendre Cam (sans parler de différents deuils difficiles à faire quand on perd des amis trop tôt.)
Camrym remplit donc son sac et prend le premier bus, qui l'emmene dans l'Idaho, elle prétend rejoindre sa soeur sur le point d'accoucher...
Cette jeune femme est touchante, on s'attendrit très vite pour elle, à cause de son passé et de sa force de vivre. Elle est sensible et habituée aux conventions sociales qu'elle aimerait envoyer bouler. Elle n'attend qu'à être elle même mais c'est très difficile de sortir d'un cocon dans lequel on nous a habitué à vivre...
Mais lorsqu'elle va rencontrer Andrews, sa vie va changer et elle va renaître. Elle va rédécouvrir les petits plaisirs de la vie, le bonheur, les petits défis qui rendent unique chaque moment partagé avec une personne que l'on apprécie. Elle est quand même méfiante et tentera de protéger son coeur, mais l'amour est tellement évident qu'elle ne pourra éviter le rapprochement avec ce bel homme de 25 ans.
Andrews, lui, part du texas pour aller voir son père en phase terminale. Il a du mal à admettre qu'il va mourrir, atteint d'un cancer au cerveau. Sa situation avec sa famille, surtout ses frères est un peu compliquée à cause de son reni de la maladie et de la réalité.
On n'apprend tout ca un peu plus tard, lorsqu'on le rencontre, c'est dans le bus, il est assis derrière Cam et écoute les Rolling Stones et autres groupes des années 80 à fond dans son mp3. Cependant, il est très vite sous le charme de Cam et va réussir à sympathiser avec elle. Alors que leur chemin devait se séparer, un évènement surgit et provoque un lien assez fort entre les deux, qui décident donc de partir ensemble faire un road trip, et apprendre à se connaitre.
Andrews, c'est celui qui peut faire fondre n'importe quelle nana, déjà, il est beau gosse, il est doux, attentionné, mais en même temps viril, généreux, protecteur et sensible. Il a un petit coté foufou qui est attachant également. Cependant, il reste aussi secret sur son passé que Cam.
L'histoire se déroule sur quelques semaines pendant lesquelles ils parcourent certains états des états unis. Il ne faut pas s'attendre à lire un vrai road trip avec la visite du grand canyon par exemple, ici, c'est surtout la romance qui prime, et la découverte de l'autre. Des tranches de vie qui font du bien. C'est rafraichissant, c'est émouvant. Je suis passée par toute sorte d'émotion, passant du rire aux larmes, maudissant Azariel de ne pas m'avoir prévu de sortir quand même les mouchoirs quand on est sensible et fleur bleue comme moi :).On ne sort pas de ce livre indemne, c'est bouleversant, poignant, et je conseille ce livre à tous ceux qui ont aussi adoré Dublin Street. On a ici une auteur, et un traducteur qui sait manier les mots, les imprégner dans nos esprits et nous permettre de nous évader et vivre une très belle histoire d'amour!
On découvre comment leur relation devient de plus en plus sincère et passionnée, que l'amour ne peut être évité, qu'ils tiennent réellement l'un à l'autre et que leur rencontre était leur destinée (oui je vous ai prévenue, je garde une âme de romantique!) L'auteur alterne les points de vue entre Camryn et Andrews, ce qui rend la lecture addictive et entraînante!
De plus, l'auteur fait de nombreuses références musicales, ce qui m'a permis entre autre de découvrir le groupe Civil Wars, j'ai écouté un de leur album et j'aime beaucoup leur style! Les personnages mentionnent également Led Zeppelin, Lady Gaga ou même Justin Bieber ! Cela permet également d'inscrire l'histoire à notre époque! Peut etre que dans 20 ans, les lecteurs iront écouter qui étaient ces chanteurs qui seront peut etre passés inconnus entre deux? (enfin surtout Justin Bieber,....)
En bref, pour moi, c'est un coup de coeur car déjà, j'adore les narrations multiples dans les romances, savoir ce que chacun pense de l'autre, c'est très immersif! J'aime quand il y a des références musicales que l'on peut écouter pendant la lecture. Les personnages sont très très attachants, on tombe amoureux en même temps qu'eux. J'ai aimé découvrir/traverser certaines régions, j'ai adoré le temps qu'ils passent en nouvelle Louisiane. J'ai aimé découvrir leur passé, leur présent et il me tarde de connaitre leur futur avec la suite qui devrait sortir en cours d'année.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
kllouche
  03 février 2014
"Loin de tout" ou le premier road-trip près de tout
Ce roman a énormément fait parler de lui: émouvant, surprenant, addictif étant les adjectifs qui revenaient le plus souvent pour le décrire. Alors même si je n'apprécie que très rarement des livres de romance, je me suis laissée tenter à la dernière masse critique de Babelio. Et que dire à part qu'il faut vraiment que j'arrête avec ce genre? Eh bien que j'ai trouvé ce livre mal écrit, pas crédible pour un sous, prévisible, niais et j'en passe.
Il raconte l'histoire de Camryn, une jeune femme de 20 ans qui décide de tout plaquer du jour au lendemain pour partir dans un road-trip. Dans le premier bus qu'elle emprunte, elle fait la rencontre d'Andrew (un mec super beau et drôle) avec qui elle lie tout de suite des liens d'amitié. Ils ne se quitteront plus pour tout le reste du voyage. Néanmoins, Andrew cache un secret, secret qui une fois révélé met fin à cette belle aventure. Arriveront-ils à surmonter cette épreuve?
Je ne demande pas de lire de la grande littérature. Cependant, quand en une page et demi Camryn passe de l'état de sobre (elle en est sûre), à complètement soûl, et enfin de nouveau à sobre, je me demande sérieusement si l'auteure s'est relue. Des contradictions comme ça, il y en a toutes les deux pages. Si on ajoute à cela la pauvreté du vocabulaire et de la syntaxe, ça donne un livre proche du néant en ce qui concerne la qualité littéraire.
Ensuite, toute l'histoire est quand même centrée sur le road-trip. le titre du livre lui-même est "Loin de tout". Là, je m'interroge. Non seulement les protagonistes dorment systématiquement dans des hôtels avec salle de bain équipée d'une baignoire (pas bas de gamme quoi), mais en plus on n'a pas une seule fois ne serait-ce qu'une toute petite description du paysage. Un road-trip pour moi, c'est fait pour voir du pays. Andrew et Camryn passe le voyage à se regarder dans le blanc des yeux et à se demander qui embrassera l'autre en premier ... Ennuyeux.
J'ajouterai également qu'aucun des deux héros ne fait/n'a fait d'études. Andrew vit au crochet de ses parents apparemment. Quand à Camryn, elle se trouve un boulot au début du roman, estime au bout d'une semaine que ça ne lui plaît pas et le plaque. Qui fait ça sérieusement? La crise, connaît pas. Donc en gros, ils ne font rien dans la vie. de plus, un road-trip, ça coûte cher. Entre les billets de bus (qu'ils ne prennent pas), les billets d'avion (qu'ils ne prennent finalement pas non plus), l'essence pour la voiture, l'hôtel, la bouffe,... ça demande de l'argent. Et là, je me demande d'où est-ce qu'ils le sortent ce fric?? Si aucun des deux ne bosse, n'allez quand même pas essayer de me faire croire que c'est papa & maman qui acceptent de leur renflouer le compte en banque pour se payer un voyage/se lécher les amygdales!
Et enfin, que dire de la fin? Qui a pu ne pas comprendre le secret d'Andrew à la moitié du bouquin? Et puis, (spoiler:) les médecins annoncent à toute la famille qu'il ne survivra pas à son opération. Mais comme l'auteur a essayé de rendre son roman le plus improbable possible, il survit! Waouh !
Encore une fois, je ne comprends pas comment ce livre peut avoir autant de succès. Non seulement, c'est mal écrit, mais en plus l'histoire est sans intérêt et totalement dénuée de crédibilité. Je remercie quand même Babelio pour cette lecture, aussi inutile a-t-elle pu être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
Citations et extraits (95) Voir plus Ajouter une citation
CiellaCiella   25 janvier 2014
« Ma chère Camryn,
Je n’ai jamais voulu que cela se passe comme ça. Je voulais te parler de tout ça moi-même, mais j’avais peur. Peur que, en avouant mes sentiments pour toi, ce que nous partagions meure avec moi. La vérité est que j’ai su dès le Kansas que tu étais la femme de ma vie. Je t’ai aimée dès le premier regard, quand tu m’as toisé furieusement par-dessus le dossier de ton siège. Je ne l’ai peut-être pas compris tout de suite, mais j’ai tout de même eu la sensation qu’il m’arrivait quelque chose et que je ne pourrais jamais te laisser partir.
Je n’avais jamais vécu ce que j’ai vécu lors du trop court moment que nous avons partagé. Pour la première fois de mon existence, je me suis senti entier, vivant, libre. Tu es la pièce manquante de mon âme, l’air qui gonfle mes poumons, le sang qui bat dans mes veines. Je crois que, si la réincarnation existe, nous sommes ensemble depuis de nombreuses vies. Je te connais depuis peu, pourtant j’ai l’impression de t’avoir toujours connue.
Je veux que tu saches que, même dans la mort, je me souviendrai de toi. Je t’aimerai toujours. J’aurais préféré que les choses tournent autrement. J’ai souvent pensé à toi, quand nous étions sur la route. Je scrutais le plafond des motels en imaginant à quoi pourrait ressembler notre vie si j’avais l’avenir devant moi. J’ai même complètement craqué en t’imaginant dans une robe de mariée, avec un mini-moi en ton sein. Il paraît que c’est génial de faire l’amour enceinte. ;-)
Je suis désolé d’avoir dû te quitter, Camryn. Tellement désolé… J’aimerais que l’histoire d’Orphée et d’Eurydice soit réelle, que tu puisses venir me chercher aux Enfers et me ramener à la vie en chantant. Je ne me retournerais pas. Je ne foirerais pas tout comme l’a fait Orphée.
Je suis tellement navré, mon amour…
Promets-moi de rester forte, belle, douce et aimante. Je veux que tu sois heureuse et que tu rencontres quelqu’un qui t’aimera autant que moi. Je veux que tu te maries, que tu aies des enfants et que tu vives ta vie. Souviens-toi seulement de toujours rester toi-même et n’aie pas peur de dire ce que tu penses ou de rêver à haute voix.
J’espère que tu ne m’oublieras jamais.
Une dernière chose : ne t’en veux pas de ne pas m’avoir dit que tu m’aimais : ce n’était pas la peine. Je l’ai toujours su.
Avec mon amour éternel,
Andrew Parrish »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
paraty62paraty62   23 novembre 2013
"Je ne crois pas qu'on puisse cesser d'aimer quelqu'un", expliquais-je enfin. (Cela l'intrigue). "Je pense que quand on tombe amoureux, vraiment amoureux, c'est pour la vie. Le reste n'est qu'aventures et illusions".

- "Je ne t'imaginais pas si philosophe", fait-elle remarquer en souriant. "Je trouve ça très romantique".

Généralement, c'est elle qui rougit, mais elle m'a eu cette fois. Je voudrais ne plus la regarder mais ne parviens pas à détacher mes yeux des siens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
orbeorbe   02 janvier 2014
Quand on est resté avec quelqu'un assez longtemps pour s'y habituer, on aboutit à une sorte de zone de confort. Une fois qu'on y est, même lorsque tout ce qu'on y vit est une horreur sans nom, c'est impossible de s'en extirper.
Commenter  J’apprécie          252
Ninie067Ninie067   15 juin 2014
À en juger par son air irrité, je viens de la mettre en rogne. Cela me fait doucement rigoler, mais je tourne la tête afin qu’elle ne me voie pas sourire en coin.

— Premièrement : je n’écoute pas Justin Bieber.

Dieu merci.

— Et deuxièmement : Lady Gaga n’est pas si mal. Ça fait un peu trop longtemps qu’elle joue la carte de la provoc, je te l’accorde, mais elle fait des trucs bien.

— Tu sais pertinemment que c’est de la musique de merde, rétorqué-je en secouant la tête.

Voilà que je me mets à parler comme mon père.

Je repose mon sac par terre, appuie un pied sur le dossier de devant. Je me demande pourquoi elle ne m’a pas encore demandé de partir. Quelque part, cela m’inquiète : aurait-elle été « trop gentille » pour dire à l’autre pervers de dégager s’il était venu s’asseoir avant moi ? Il n’y a aucune chance qu’un type comme lui plaise à une fille comme elle, mais parfois elles laissent leur gène compatissant dicter leurs agissements. Et quelques secondes suffisent.

Je l’observe de nouveau, collant ma tête contre le tissu de mon fauteuil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CiellaCiella   24 janvier 2014
LE SEXE CHANGE TOUJOURS TOUT. COMME SI ON VIVAIT DANS UNE BULLE OÙ TOUT ÉTAIT SÛR, AGRÉABLE, VOIRE prévisible. L’attirance pour une bonne personne peut durer éternellement tant que ce mystère intime demeure intact ; toutefois, dès lors que l’on couche avec quelqu’un, les adjectifs « sûr », « agréable » et « prévisible » ne s’appliquent plus. Bien au contraire. Notre attirance risque-t-elle donc de s’étioler ? Nous désirerons-nous toujours autant qu’avant d’avoir fait l’amour ? Sommes-nous, l’un ou l’autre, en train de penser secrètement que nous avons commis une énorme erreur et que nous n’aurions pas dû franchir le pas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de J.A. Redmerski (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J.A. Redmerski
C'est l'extraordinaire roman de J.A. Redmerski qui a réunit la majorité des suffrages. Loin de tout remporte donc le premier Prix des lectrices de l'histoire de Milady !
Nous sommes d'ailleurs très heureux de ce choix. Dès qu'il nous est apparu que ce roman serait l'élu, nous avons fait en sorte d'avancer sa sortie poche. Merci à toutes, chères Ladies pour votre participation et votre enthousiasme.
Dans cette vidéo, l'auteure américaine à souhaité elle aussi vous transmettre ses remerciements.
Près de toi, la suite de Loin de tout, paraîtra le 20 juin 2014 !
autres livres classés : road tripVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Loin de tout

Quel est le surnom de Camryn ?

Cam
Camry
Camy
C

10 questions
80 lecteurs ont répondu
Thème : Loin de tout de J.A. RedmerskiCréer un quiz sur ce livre
.. ..