AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782707310750
126 pages
Éditeur : Editions de Minuit (31/12/1998)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Vingt-trois chants où le "je" d'une femme sans nom, sans âge, sans visage, dit la Passion du Splendid Hôtel, son trésor, sa chose, légué par grand-mère qui l'a fait construire au bord du marais virulent. Splendid Hôtel déjà délabré, attaqué, miné, et qui ne cessera d'endurer tous les fléaux, de souffrir de tous les maux, dont le pire : la tendance fatale de ses sanitaires à se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Sivoj
  05 février 2017
« Jusqu'ici tout va bien. » pourrait être la devise de cette femme vieillissante qui entretient et gère l'hôtel miteux hérité de sa grand-mère, construit en plein milieu d'un marais à l'air pestilentiel, son bois pourrissant, ses tuyauteries rouillées fuyant de tout côté, sa charpente menaçant de s'effondrer, en bref insalubre et sordide. Mais ce cadeau empoisonné, elle en est fière et le maintient debout jusqu'à la fin, contre toute raison, et malgré ses deux soeurs parasites qui font fuir les quelques clients restant.
Ce roman est avant tout un excellent monologue intérieur résumant les pensées, la dispersion mentale du personnage, grâce à un enchainement de phrases ultra courtes changeant subitement de sujet de l'une à l'autre, ou au contraire se répétant de manière obsessive, comme si la narratrice était au bord de la folie, s'attardant sur des choses insignifiantes pendant que sa vie et celle de ses sœurs se décompose avec son hôtel malsain.
Autre particularité de ce monologue intérieur (technique souvent utilisée pour ralentir le temps et décrire une grande somme de sensations se produisant en un cours laps de temps), il permet ici de voir le temps en accéléré, de passer des mois ou des années en quelques phrases, comme si la vie de la narratrice avait défilé sans qu'elle s'en rende compte – un procédé nouveau pour moi et que j'ai aimé découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
oiseaulire
  15 août 2018
Ce roman est une relecture pour moi, et je le trouve encore meilleur que la première fois. Il fait partie d'une trilogie publiée dans la fin des années 1980 aux éditions de Minuit et rééditée en 2017 en un seul volume sous la dénomination "Les Héritières" par Le Tripode.
Ce volume comprend donc le ci-devant Splendide Hôtel, Forever Valley et Rose Mélie Rose.
Phrases brèves sans adjectifs pour dépeindre l'inexorable enlisement dans le marais d'un hôtel et de sa propriétaire : canalisations en péril, sanitaires bouchés, toiture prenant l'eau, infiltrations au sous-sol, invasions de mouches, moustiques, termites, punaises, rats, odeur pestilentielle en provenance du marécage lorsqu'il pleut, gel, clients égoïstes et mal embouchés.
Ainsi va la vie de la narratrice.
Les techniques de l'écriture blanche et du nouveau roman sont présents mais seulement en tant qu'outils et non comme fin en soi.
Une parenté avec Hélène Bessette, mais pas la même chose tout de même.
Je suis étonnée de voir aussi peu de critiques pour des livres de cette qualité alors que d'autres, bien moins ambitieux, bien moins valeureux, sont encensés à chaque rentrée d'automne et d'hiver par la presse.
Car Marie Redonnet continue à écrire, mais ne "sort" pas un livre chaque année comme un métronome, d'où sans doute la qualité de son écriture.
Quelle injustice ! quelle perte !
Peut-être survivra-elle alors que certaines productions s'apparenteraient davantage à de simples objets de consommation immédiate.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


Videos de Marie Redonnet (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Redonnet
A paraître aux éditions le Tripode le 4 janvier 2018.
https://le-tripode.net/livre/marie-redonnet/trio-pour-un-monde-egare

Un roman haletant de l'auteur de la Femme au colt 45 suivi d'une postface autobiographique inédite.

Willy Chow est un ancien rebelle qui vit dans une bergerie entre la mer et les collines. Il tente d?oublier un passé trouble, mais la guerre fait à nouveau rage à la frontière et menace la paix de son domaine...
Le scientifique Douglas Marenko n?est pas Douglas Marenko. Emprisonné dans une cellule d?un nouveau genre après avoir tenté de fuir son pays, on voudrait pour des raisons qu?il ignore lui faire endosser une nouvelle identité. Il résiste jusqu?à ce que ces geoliers lui présentent une femme censée être son épouse, et qu?il sait avoir connue...
Tate Combo a elle aussi quitté son pays, après une prophétie de son père qui prédisait la destruction de son village. Elle vit désormais dans la mégapole Low Fow, où un photographe en vogue a décidé d?en faire, à force d?opérations chirurgicales, l?incarnation d?une déesse qu?il vénère. le jour où elle décide de rompre cette métamorphose imposée, des avions s?écrasent sur les tours de la ville...
Trois voix embarquées dans les tourments de pays en guerre qui s?entrelacent. Trois personnages qui tentent d?échapper à l?effacement programmé de leur être. Trois destins qui se font écho et font écho à la violence récurrente de leur monde. Marie Redonnet offre ici un récit haletant et magistralement orchestré sur les menaces, intérieures et extérieures, qui visent nos libertés.
+ Lire la suite
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2347 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre