AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782280363983
306 pages
Éditeur : Harper Collins (30/11/-1)
3.56/5   16 notes
Résumé :
Tout le monde prévoit de mourir. Mais qui prévoit de SURVIVRE ?

Elle a dit qu’elle n’avait pas besoin de moi.
Elle a dit qu’elle ne voulait pas de mon aide.
Elle a dit que tout était fini entre nous.

Pourtant, elle m’a envoyé ce texto : « Viens me rejoindre à la plage. »

Je ne devrais pas y aller. Nous ne nous toucherons jamais si je dois toujours la poursuivre.
Sauf que j’ai le pressentiment bizarre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
LunaZione
  23 octobre 2016
Je tiens tout d'abord à adresser mes remerciements à l'équipe des Editions MOSAIC pour l'envoi de ce roman.
Invincible le premier tome, m'avait laissé un goût amer en bouche : l'histoire était sombre, la fin avait tout pour être heureuse mais bizarrement, elle ne l'était pas vraiment… Trop de mort et de destins brisés pour ça. du coup, j'étais assez curieuse de découvrir comment Evie et Marcus s'en sortiraient dans ce second tome… Et l'histoire se révèle tout aussi déstabilisante.
Personnellement, j'ai beaucoup aimé cette ambiance sombre et autodestructrice. On voit très clairement que quelque chose ne va pas sans que l'on sache mettre des mots là-dessus : le malaise d'Evie par rapport au fait d'être en vie est très troublant… C'est assez étrange de voir quelqu'un pas heureux d'être en vie alors que la personne s'est battue pour ça. D'un autre côté, on comprend aussi qu'il ne doit pas être facile de renouer avec une vie normale après tout « ça ».
J'ai beaucoup apprécié suivre Marcus dans ce roman : son passé avec sa mère, sa relation avec son frère et son présent entre son père et Evie. Lui non plus n'a pas eu une vie facile et en devient très attachant. Il est assez étrange de ce dire qu'il puisse être aussi « normal » après tout ce par quoi il est passé…
Comme pour le premier tome, la fin est porteuse d'espoir et pourtant elle reste étrange. Dans ce roman, tout est tellement inattendu que l'on a du mal à croire que tout pourrait être enfin fini et qu'Evie soit réellement débarrassée de ses démons…
Evie est vraiment dérangeante dans ce tome, c'est un peu le « poison » du livre. Elle fait du mal à toute les personnes qu'elle touche et surtout à Marcus qui devient peu à peu notre petit chouchou du bouquin. Elle agit de façon égoïste, parfois un peu en peste et personnellement, ça m'a fait assez mal de la voir réagir comme ça.
Comme je le disais plus haut, Marcus est vraiment la bonne découverte de ce bouquin. J'ai été assez fascinée par sa relation avec son frère et ses parents : son enfance n'a pas dû être facile tous les jours. L'histoire de son frère est vraiment prenante et assez triste, cela dit, j'ai été ravie de le voir recoller les morceaux avec sa famille.
J'ai pris plaisir à me plonger une nouvelle fois dans l'écriture d'Amy Reed qui est très jolie même si elle n'est pas toujours très facile à suivre. Les mots sont simples, mais les idées restent compliquées et peu accessibles au commun des mortels tant les sentiments des personnages sont à l'encontre de ce que l'on est supposé ressentir dans notre société.
Une lecture déstabilisante.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MonBoudoirLivresQ
  06 janvier 2019
J'ai été très touchée par le tome1 d'Invincible, j'avais fermé le livre avec amertume.
J'ai laissé du temps passé avant d'ouvrir le tome 2 et de découvrir la suite des événements.

Déception totale !
Je m'attendais à poursuivre les péripéties d'Evie pour savoir comment elle allait s'en sortir. Et bien l'auteure a changé de cap et me voilà avec Marcus comme narrateur. C'est son volet à lui.
J'avais avoué dans ma chronique du tome 1 que je n'aimais pas le personnage de Marcus, je ne le trouvais pas net même si j'avais décelé son mal-être. Il ne m'intéressait pas.
Cependant , découvrir l'enfance et les problèmes vécus par Marcus en valait la peine. le portrait sombre du personnage dans le tome 1 a été éclairé. J'ai eu du mal à me retenir de lire passivement. L'émotion! Amy Reed sait transmettre les souffrances et la mélancolie. On ne peut pas rester de marbre face aux révélations de Marcus; il a un passé éprouvant. Une famille absente, un papa indifférent.
Et puis , il y a eu sa rencontre avec Evie et l'amour s'est fait une place dans sa vie. J'aime bien quand un personnage-marginal rencontre l'amour : tout change en lui.
Et Evie dans tout cela? Malheureusement , je n'ai eu que des "épluchures" comme on dit. Marcus s'approprie ce tome et donc Evie est quasiment absente.
J'ai terminé le livre rapidement parce que comme je l'ai dit auparavant dans le tome 1 , l'écriture d'Amy Reed est si fluide qu'elle t'empêche de lâcher le roman. Elle a sa technique qui rend la lecture addictive.
Les sujets traités sont angoissants mais très intéressants et je lui reproche un peu le fait qu'elle les survole rapidement pour précipiter la fin ...
Une fin expéditive qui en rajoute à ma déception exprimée plus haut.

Lien : https://monboudoirdelivres.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Lysette
  10 octobre 2016
Perplexe.
Ce roman me laisse dubitative, car si il y avait matière à en faire un livre qui marque, hélas ce livre ne me marquera pas.
Commençons par mes impressions d'une manière générale. La couverture est sympas. L'écriture fluide, bien que totalement anarchique ce qui correspond bien à l'etat d'esprit de Marcus.
Ce livre est court très court 297 pages, mais sachez que sur des dizaines de pages il n'y à que quelques lignes de lectures.
Je pense que ce qui me dérange le plus est que ce livre avait un réel potentiel et pourtant à la fin de ma lecture je reste de marbre.
Le personnage de Marcus est tourmenté et il a de quoi ! Celui de Evie en revanche m'a déplu, pour moi elle n'est qu'une adolescente égocentrique et sans intérêt.
Que dire de plus ? Je ne vois pas. Est-ce que je recommande ce livre ? Pas sûr, même si sa couverture agreable va lui permettre de rester dans ma bibliothèque !
Bonne lecture à tous.
Commenter  J’apprécie          10
Belecture
  22 novembre 2016
Mon avis : Merci beaucoup à HarperCollins pour ce livre. M'attendant à poursuivre les mésaventures d'Evie, j'ai tout d'abord été surprise, voire déçue, que ce second tome soit consacré à Marcus mais au fil de l'histoire je me suis attachée à ce garçon qui lui aussi est en souffrance. ATTENTION RISQUES DE SPOILERS
A la fin du premier tome, Evie se rapprochait de plus en plus du gouffre de la dépression. Mue par une impulsion, elle s'était enfuie de chez elle. Alors qu'elle avait mis fin à son histoire avec Marcus, le jour de sa fuite, elle lui envoie un SMS troublant. Marcus alerté par ce changement brutal dans les décisions de la jeune fille, part rejoindre Evie, sur la plage qu'ils avaient faite leur. Il découvre le corps de la jeune fille, flottant dans l'eau. Non sans mal, il arrive à la ramener sur le rivage et à la faire respirer faiblement. Totalement paniqué, il la transporte jusqu'à l'hôpital d'Oakland. Mais comme il n'est pas de la famille, il n'aura que peu d'informations.
Pendant des jours et des jours, il va revenir à la charge à l'hôpital, auprès de la soeur de Evie mais personne ne veut rien lui dire et les parents de la jeune adolescente vont même jusqu'à le rendre responsable du comportement de leur fille. Cet accident replonge Marcus dans son passé et lui remet en mémoire toutes les atrocités qu'il n'a jamais pu oublier.
Dans le premier tome, Amy Reed nous faisait partager le quotidien d'une famille unie qui se battait aux côtés de leur fille atteinte d'un cancer. Marcus lui a toujours vécu dans une famille désunie, on pourrait presque dire qu'il vit en colocation avec son père, le seul être qui lui reste mais qu'il a appris à rejeter. Dans ce tome, l'auteure aborde la dépression et les addictions.
Savoir Evie loin de lui plonge Marcus dans le désespoir mais imaginer qu'il a pu contribuer à sa rébellion au travers de substances illicites va le faire sombrer un peu plus. Il va raconter tout ce qu'il a traversé depuis l'enfance. Lui a le choix de vivre ou non mais il a aussi besoin de soutien. Est-ce que cette fois son père va assumer son rôle ? Marcus reverra-t-il un jour Evie ? Les sujets abordés par Amy Reed sont durs, angoissants pour certains mais elle les met en valeur en créant des personnages réalistes à même d'être crédibles. Elle parle aussi beaucoup de la rédemption, du pardon...
Lien : http://lecturesenb.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Wordsoflove
  12 septembre 2016
Chronique de Galie, Words of Love
Les derniers lignes d'Invincible laissent le lecteur dans le flou le plus total...et dans une frustration extrême. Alors en commençant la suite, j'avais hâte d'en connaître le dénouement. le titre "Le jour où tu es revenue" laisse présager une histoire avec des épreuves à surmonter, certes, mais surtout une histoire d'amour en pleine construction, avec des personnages qui construisent leur choix et leur vie.

Je viens de finir ce roman et tout se mélange dans ma tête. Avant tout, une question ne me quitte pas : pourquoi avoir changé le titre original "Unforgivable"- Impardonnable en Français ? Il correspond tout à fait à cette histoire. "Le jour où tu es revenue" m'a grossièrement induit en erreur. Marcus est le narrateur exclusif de ce roman. Il nous raconte ce qu'il ressent pour Evie et comment il gère tous ses sentiments - ou plutôt comment il ne les gère pas. Il nous raconte beaucoup et surtout son passé, ce qui a fait de lui le jeune qu'il est aujourd'hui, à savoir un être tourmenté, dans la confusion la plus extrême, pour qui le mot Famille est synonyme de souffrance et rejet.

Je comprends où l'auteur a voulu en venir, qu'il faut échapper à ses propres démons soi - même et le faire pour soi. Qu'on ne peut panser ses plaies en essayant de sauver les autres. Seulement, je regrette que la romance qui aurait pu être un pilier de ce roman soit si secondaire, pour ne pas dire transparente. Tout comme le premier tome, j'ai ressenti les émotions du personnage, sauf que cette fois je garde un goût amer. Je pense que l'histoire d'amour entre Evie et Marcus ainsi que l'espoir qu'Evie trouve son chemin permettaient aux lecteurs d'être happés dans ce roman. Dans ce roman, j'ai davantage eu l'impression de subir.

Je conclus par cet extrait qui à mon sens reflète toute l'âme de ce livre :
"Et puis la lumière déclinait. La magie à demi révélée n'était plus qu'un lointain souvenir. Voilà notre histoire. Encore et toujours. de la lumière à l'obscurité à la lumière. Et à présent, les ténèbres gagnent."
Lien : http://wordsoflovebooks.jimd..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
WordsofloveWordsoflove   12 septembre 2016
Et puis la lumière déclinait. La magie à demi révélée n'était plus qu'un lointain souvenir. Voilà notre histoire. Encore et toujours. De la lumière à l'obscurité à la lumière. Et à présent, les ténèbres gagnent.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Amy Reed (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amy Reed
Prescott. Oregon. Trois garçons populaires ont violé Lucy lors d'une soirée. Elle a porté plainte. Elle est devenue la paria de la ville... Quand Grace, nouvelle venue au lycée de Prescott, découvre cette histoire, elle refuse de rester les bras croisés. C'est le début des "Filles de nulle part" et d'une aventure féministe, de la découverte de la sororité à... la justice, enfin ?
Je vous embarque avec Grace et ses amies, et vous invite à découvrir un sujet peu présent dans la littérature : l'autisme au féminin ! Et plus spécifiquement du syndrome d'Asperger. Pourquoi, d'ailleurs, y aurait-il un "autisme au féminin" ? Je vous explique tout ça, à partir du travail et de l’œuvre de Julie Dachez ! C'est parti ?
+ Lire la suite
autres livres classés : souffranceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4109 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre