AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Luc de Rancourt (Traducteur)
EAN : 9782752901231
284 pages
Éditeur : Phébus (04/11/2005)
4.11/5   31 notes
Résumé :

En cette année 1774, l'Europe exceptionnellement est eu paix. Le jeune Richard Bolitho, lieutenant depuis peu, ronge son frein sur les quais de Plymouth ; et finit par décrocher un poste à bord de la Destinée, une frégate chargée d'une mystérieuse mission dans les mers du Sud. Où l'on découvre que les périodes dites " de paix " ne sont pas de tout repos pour la Navy, pirates et trafiquants de tout poil pro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
fnitter
  22 avril 2014
Écrit en 1980. douzième tome dans l'ordre d'écriture et troisième dans l'ordre chronologique.
L'action se passe en 1774. Rien d'important en cette année pour nos amis les Anglais.
En provenance de la Gorgone (voir à rude école et deux officiers du roi qui sera écrit bien après en 2005) Bolitho vient de franchir le monde si difficile qui sépare du carré le poste des aspirants. Il est désormais officier du roi, troisième lieutenant à bord de la destinée, une frégate récente de 28 pièces et 200 âmes à bord.
La frégate, plus rapide qu'un vaisseau de ligne et plus puissamment armée qu'un bâtiment plus petit est le rêve de tout jeune officier.
Piraterie et chasse au trésor seront les deux béquilles de ce nouvel opus.
Les points marquants ? le recrutement de Stockdale et le premier amour de Bolitho. Bon on lui connaît déjà Cheney (décédée) et Viola (décédée). Voici Aurore (je vous laisse deviner ce qu'elle deviendra).
Un nouvel épisode d'une facture des plus classiques, action au sol et en mer. Rien de transcendant ou sortant de l'ordinaire. Un héros acteur, mais aussi un peu trop spectateur de sa destinée, sa position l'obligeant à obéir à un commandement supérieur. Une forte impression de déjà-vu se dégage finalement de cette lecture qui se noiera dans la masse des aventures de Bolitho . Commencerais-je à me lasser ?
En fait je crois que je préfère voir notre Bolitho dans une position de pouvoir, ayant ainsi une vision plus globale de l'histoire et cela tombe bien puisque le tome suivant (victoire oblige) verra le retour de l'amiral.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9310
Wiitoo
  27 janvier 2014
Une nouvelle fois ce sera la grande Aventure sur les mers en compagnie de Richard Bolitho pour ce 3ème tome dans l'ordre chronologique.
L'Angleterre est en paix en cette année 1774 et Richard Bolitho est affecté, en tant que lieutenant, sur une frégate qui appareille pour les mers du Sud.
Cap sur Rio pour une chasse au trésor pleine de rebondissements. Quel bonheur de croiser des personnages bien plus intéressants que cet idiot de Jack Sparrow, clown des Caraïbes. Ici les pirates ne plaisantent pas et personne ne ressuscite en poulpe géant, l'équipage de la « Destinée » va avoir fort à faire, les batailles seront épiques et nombreux sont les marins qui ne reverrons pas l'Angleterre.
A lire sans modération, double Mojito conseillé pour bien accompagner.
Commenter  J’apprécie          390
lacazavent
  31 août 2016
Un troisième volume, dans l'ordre chronologique, où l' on retrouve notre jeune héros Richard Bolitho pour son premier poste dans le corps des gradés, nommé troisième lieutenant sur la frégate La Destinée c'est un embarquement qui tombe à pique pour lui chasser les idées noires qu' il traîne depuis la fin du volume précédent. Ils partent direction Rio et les Caraïbes à la poursuite d' un trésor disparu depuis de longues années.
Ce n'est pas l'histoire la plus réussi de la série, le temps y passe trop vite on saute d' un événement à l'autre tout au long je suis restée sur l' impression que l'auteur avait truffé son texte d' un peu trop de facilité et de raccourcis.
Dommage car il parvient très bien à faire grandir, vieillir son héros, on sent qu'à chaque embarquements notre jeune Bolitho apprend sur son métier, les hommes, la vie, l'amour.
Une semi-déception mais la série est longue et j'ai hâte de retrouver Bolitho pour sa prochaine affectation.
Commenter  J’apprécie          20
beauscoop
  01 décembre 2017
Richard Bolitho nous fait partager l'atmosphère et l'ambiance de ses périlleuses navigations. Les descriptions sont telles que nous nous croyons au sein de l'action, au milieu des fumées des canons, dans un infernal bruit de chutes de gréments, espars, mâts. On entend les cris, plaintes des blessés, gémissements des mourants. L'écriture de Alexander Kent est magnifiquement réaliste. le Feu de l'action correspond parfaitement comme titre du roman. Un passage sur la relation amoureuse du héros ne déplaira pas aux amateurs et amatrices.
Commenter  J’apprécie          40
zakfm
  15 janvier 2021
C'est ma première lecture pour cette série d'aventures maritimes de la Royal Navy au XVIII° siècle. La concurrence littéraire est rude pour ce Richard Bolitho avec Horatio Hornblower et Jack Aubrey. L'écriture d'Alexander Kent est parfaite, mais il lui manque la verve, chacune différente de l'autre, de C.S. Forester et de Patrick O'Brian.
Commenter  J’apprécie          21

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   23 avril 2014
Dans le lointain, là où la mer au ciel s'unit,
Une forme à l'allure imposante grandit.
C'est par édit royal qu'elle fend l'onde amère :
Voyez, battue des vents, flotter sa flamme altière !

Crachant un feu nourri et chapeautée de gris
Elle répand sa rage meurtrière.
Ses balles, ses boulets sur le mur d'ennemis
Impriment leur sillon : une profonde ornière !

Daniel BYRNE, « l'histoire du marin »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
fnitterfnitter   24 avril 2014
Bolitho avait donc travaillé dur pour apprendre à connaître tous les hommes avec qui il aurait directement affaire. Les chances de survie d'une frégate ne dépendent pas de l'épaisseur de sa coque, comme pour un grand bâtiment, mais de l'agilité de ses hommes.
Commenter  J’apprécie          410
WiitooWiitoo   25 janvier 2014
- On laisse venir encore une encablure, et on verra.
- Il pourrait bien forcer la passe, monsieur, fit timidement Palliser.
Une fois à l'intérieur, il peut s'emparer de tout ce qui flotte et, sans ses embarcations, Garrick est un homme perdu.
Dumaresq attendit une seconde pour répondre.
- Jusque-là, je suis d'accord. J'ai déjà entendu parler de quelqu'un, voilà bien longtemps, qui marchait sur les eaux... J'ignore si le miracle va se reproduire aujourd'hui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
WiitooWiitoo   24 janvier 2014
Il avait tué ou blessé un certain nombre de gens, il en avait vu bien d'autres tailler en pièces leurs adversaires sans que cela leur fit ni chaud ni froid. Mais comment s'y habituer ? L'haleine d'un homme contre un visage, la chaleur de son corps alors qu'il tentait de briser votre garde, son air de triomphe quand il croyait vaincre, son épouvante quand il sentait une lame lui passer au travers du corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
fnitterfnitter   23 avril 2014
Un capitaine ne connaît qu'une seule loi. S'il gagne, d'autres que lui en tirent bénéfice. Et s'il perd, c'est sa faute.
Commenter  J’apprécie          230

autres livres classés : aventure maritimeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
327 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre