AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Emily the Strange, Tome 1 : Les jours perdus (26)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
argali
  21 janvier 2011
Emily est frappée d'amnésie et ne se rappelle même plus son prénom. Chassée par les policiers de la décharge de Blackrock, elle trouve refuge dans le café El Donjon tenu par Raven, une fille du zinc on ne peut plus bizarre... Là-bas, elle fait la connaissance de joueurs de Calamity poker (qui peut comprendre les règles de ce jeu ?), de passage en ville, qui semblent lui cacher des choses. le monde se serait-il détraqué à son réveil ? Dans ce journal, elle rassemble tous les indices qui pourraient la mener à sa véritable identité. Pour l'instant, la seule chose qu'elle sait c'est qu'elle aime le noir et les chats.

Mon avis :

Journal quotidien d'une jeune amnésique de 13 ans qui note tout ce qu'elle voit afin de reconstruire son passé et de comprendre pourquoi elle se retrouve dans une ville qu'elle ne connait visiblement pas et où personne ne la connait.
Ayant oublié jusqu'à son prénom, Emily se fait appeler Earwig (perce-oreille), attribue des surnoms aux clients du café où elle s'est réfugiée et se confie à quatre chats noirs qui semblent l'avoir adoptée. Etrange, vous avez dit étrange ?

Le livre en lui-même est très agréable à feuilleter. Les dessins sont beaux, la mise en page originale.
L'écriture est fluide, le style jeune mais correct, avec un vocabulaire choisi et des tournures de phrases agréables à lire. le tout est illustré de dessins en noir et rouge supposés être ceux qu'elle griffonne dans son carnet, au fur et à mesure de son enquête.
Derrière un look gothique, rebelle, l'héroïne est sympathique et brillante et on entre assez facilement dans cette histoire un peu déjantée. J'ai trouvé l'intrigue plaisante et bien construite durant les deux tiers du récit. Puis l'histoire prend un tour improbable et loufoque et s'égare à mon sens.
Je pense malgré tout que les pré-ados devraient aimer ce livre. A lire dès 12 ans.
http:argali.eklablog.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
nanet
  16 décembre 2010
Lorsque l'on ouvre ce magnifique livre (j'avoue que j'ai surtout été attirée par la présentation que par le résumé) on découvre un univers très particulier et envouteur. Ce livre est avant tout un carnet de notes d'une jeune fille de treize ans qui a perdu la mémoire, et tente de recoller les morceaux en menant une enquête dans un village des plus bizarres !

Elle va ainsi découvrir un bar atypique : El Dunjeon, dans lequel une serveuse encore plus spéciale que ses clients la prend en sympathie et lui offre contre un coups de balai occasionnel, de merveilleux sandwich et des expresso ! Nourrie et quasiment logée (un carton dans une ruelle, et hop... quatre chats comme couverture) la miss peut se concentrer sur sa quête. Qui est-elle ? d'où vient-elle ? et pourquoi les gens ne s'inquiètent-ils pas dans ce village de sa présence ?

La suite sur le blog.
Lien : http://lesmotsdenanet.blogsp..
Commenter  J’apprécie          50
Juliah
  23 juillet 2014
Ce livre m'avait attiré il y a déjà un petit moment, avec sa couverture mystérieuse, et ses très nombreuses illustrations intérieures. le graphismes de ce roman pour pré-ado et ados est vraiment bien travaillé, et est la grande force de ce livre. Je ne savais pas trop ce que j'alalis découvrir, car parfois ce type de livre est très décevant, l'intrigue étant généralement délaissée au profit des illustrations.

Or je dois dire que j'ai été emballée. Malgré un début un peu long, mais pendant lequel l'ambiance s'installe, le roman prend une allure d'enquête loufoque et para-normale, totalement déstabilisante, mais dans le bon sens du terme. L'univers et l'héroïne créés par l'auteur sont originaux, attachants, parfois flippants, mais vraiment réussis, à mon goût! le suspense créé par l'amnésie de notre héroïne, les rebondissements, les personnages secondaires curieux à souhait, tout est original, décalé et fantastique!

Nous suivons donc, sous forme de journal, une jeune fille qui ne se souvient de rien, et qui se retrouve dans un bar étrange, entourée de personnes vraiment bizarres. Son intelligence assez hors du commun l'incite à rechercher tous les détails pouvant l'aider à retrouver la mémoire, ou à résoudre de droles de problèmes qui se succèdent bientôt à Blackrock. Elle va rendonctrer un sosie d'elle même, retrouver (ou pas) ses parents, découvrir qui elle est, l'oublier, le redécouvrir... tout ça mêlé à un univers à découvrir! L'écriture peut en déstabiliser certains; le style hâché et sans langue de bois mais plein d'humour d'Emily ne m'a, pour ma part, pas dérangé!

Je ne sais pas si la suite est à la hauteur de la surprise créée par ce premier tome, mais nul doute que je m'y plongerai! Emily Strange est un personnage de Comics qui cartonnent dans le monde entier... Vous trouverez facilement des BD, romans, accessoires et films reprenant l'image de cette jeune fille hors du commun! Ce livre (ou ses dérivés) est une bonne idée cadeau pour les jeunes lecteurs/lectrices qui aiment les univers décalés.
Lien : http://louvrage.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Hilde
  24 janvier 2011
C'est une aventure originale, une histoire peu banale avec des rebondissements inattendus et une pagination un peu spéciale. Vous verrez, ce journal sort vraiment des sentiers battus et réserve quelques surprises.

J'ai beaucoup apprécié les illustrations (des photo type polaroid, un plan, des messages scotchés, des dessins griffonnés comme dans un vrai journal), bref plein de petits détails sympathiques, qu'on prend plaisir à regarder.

A certains moments, l'histoire paraît un peu compliquée, on cherche à comprendre ce qui se passe, parfois, on s'y perd, on ne sait pas très bien où tout cela va nous mener mais on y va quand même avec plaisir! On finit par s'habituer à ce drôle d'univers ainsi qu'aux comportements plutôt étranges des habitants.
Commenter  J’apprécie          40
fangtasia
  27 novembre 2010
Emily se réveille dans un parc de la ville de Blackrock ne se souvenant plus qui elle est, ni ce qu'elle y fait. Elle trouve refuge au café, El Dungeon tenu par Raven, qui n'est pas particulièrement bavarde et assez bizarre, elle aussi . Emily attire tous les chats de la ville qui lui tiennent compagnie. Mais à qui sont-ils ? Surnommée Earwing(Emily), elle espère que sa famille la retrouve afin qu'elle recouvre la mémoire.
Ce livre est le journal intime d' Emily , treize ans, qui raconte son quotidien à Blackrock, à la recherche de sa vie antérieure et de sa véritable identité. Elle y parle des gens qu'elle rencontre, Attikol et sa troupe qui jouent au Calamity poker aux règles farfelues. Jackey, un jeune garçon au pouvoir de lire dans les pensées et qui se lie d'amitié avec Earwing et Schneider, qui l'aident dans sa quête d'identité.
Ce roman est vraiment excellent, étrange et exaltant. La couverture du livre est magnifique. L'idée de le présenter comme un journal intime est très originale et colle parfaitement à l'histoire.
J'ai particulièrement apprécié, les illustrations, photos, petits mots... qui nous suivent tout au long de sa recherche comme d'innombrables petits indices.
Au fil de la lecture, on est happé par son envie de découvrir la vérité!
Le personnage d'Emily est formidable, cynique, complètement décalé....j'ai adoré!
Emily the strange est une grosse bouffée d'optimisme , l humour est omniprésent et il y a pas mal de situations cocasses. le style d'écriture de l'auteur est assez fleuri, simple par les mots choisis, mais c'est ce qui fait tout son charme, c'est une lecture très agréable et divertissante.
Ce livre est une excellente découverte, je le conseille aux grands comme aux petits!
Vivement le tome 2!!
Lien : http://truebloodaddict.poste..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
100choses
  21 mars 2012
Je me décide enfin à publier ce billet, près de deux mois après avoir achevé ma lecture. Lasse de le voir trainer dans les brouillons de mon interface d'administration, je prends enfin ma bonne volonté à deux mains, pour m'en débarasser.

J'ai pourtant adoré ma lecture, mais c'est bien le problème. Je ne sais pas vraiment quoi vous dire en dehors du fait que j'ai eu un gros coup de coeur pour ce livre repéré il y a quelques temps chez Meli, avant que la demoiselle ne me l'offre. Bref, je me décide donc finalement à mettre en ligne ce billet, malgré sa brièveté. Au moins, il ne me narguera plus et je pourrais tranquillement passer à autre chose.

Je commencerai donc en soulignant la beauté de l'ouvrage. Pratiquement pas une page sans que l'on ne découvre un croquis d'Emilie, ou la reproduction de l'une de ses trouvailles, une photo…Le résultat est vraiment chouette parce que l'on a vraiment l'impression de parcourir le journal qu'elle a tenu au cours de son aventure.

Cela permet de plus facilement entrer dans cette très étrange histoire et de ne pas en perdre le fil. En effet, l'histoire d'Emily est vraiment bizarre, à la limite de l'absurde et je comprends que cela puisse perturber eu point que l'on passe totalement à côté de cette histoire. Mais pour ma part, je n'ai eu aucun mal à me laisser embarquer par ce récit, dont on se demande sans cesse, s'il ne s'agit pas d'un cauchemar. J'ai aimé me perdre entre ces pages, me voir entrainée toujours plus loin dans ce sentiment de folie dès que je commençais à comprendre 1 ou 2 petites choses, à y trouver des repères. Et puis, tout simplement, je me suis attachée à Emily et à sa quête d'identité.

Si je me suis tant attachée à elle, c'est peut-être parce que je me suis retrouvée en terrain familier dans son univers. Je me suis reconnue dans toutes les références glissées au fil des pages, tous ces clichés sur les gothiques réunis et détournés. Je ne lui ai jamais ressemblé, entendons-nous bien, hein ! Mais son caractère et les images utilisées me parlent. Chats noirs, vêtements noirs, solitude, goût de la nuit, groupes musicaux au noms improbables, imagination débridée et un poil malsaine, poches à la Mary Poppins…Tout est là et c'est super drôle. Emily m'a beaucoup fait penser à Abby de NCIS : la gothique totalement excentrique mais attachante, drôle et sympathique et qui trouve grâce aux yeux du public.

Bref, me voilà déjà à la fin de ce billet mois détaillé et structuré que je ne l'aurais voulu, mais je suis incapable de faire mieux. Ce livre est vraiment très particulier et l'on adhère totalement ou pas du tout. Pour ma part, je suis conquise et je lirais sans aucun doute la suite !
Lien : http://leboudoirdemeloe.co.u..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gerry29
  01 mars 2011
Et bien, voilà un livre qui porte bien son titre... Une héroïne vraiment trop bizarre que j'ai littéralement adoré!

Emily, 13 ans, se réveille un beau jour amnésique à BlackRock, ville complètement paumée... le décor est planté, et le livre n'est autre que le journal d'Emily. Ainsi le lecteur va chercher avec elle à percer son secret et découvrir qui elle est vraiment.

L'accent gotique de l'histoire n'a pas été pour me déplaire, l'ambiance lugubre de cette ville fantôme, m'a vraiment plu. Les personnages m'ont fascinés, surtout Raven et ses réactions très mystérieuses.

Emily quant a elle est absolument géniale. J'ai juste parfois eu du mal à imaginer qu'elle n'avait que 13 ans, seule ombre au tableau, puisque parfois l'histoire en elle-même était relativement incompatible avec son jeune âge.

Sa passion pour ses chats est adorable, d'ailleurs, ils le lui rendent bien.

Le livre en tant qu'objet est assez fantastique: regorgeant d'illustrations, il donne un attrait particulier à cette histoire et à la lecture! Je pense d'ailleurs pouvoir affirmer que ces superbes illustrations m'ont rendue dépendante de ce livre. En effet, je l'ai lu en une après-midi tellement il est bien conçu, dur dur de la lâcher!

Je pense qu'avec Emily the strange, soit on aime, soit on déteste! Effectivement, l'approche est assez étonnante et le contexte "noir" ne plaira pas à tout le monde... C'était le risque, mais moi j'ai beaucoup aimé!


Ma note: 9/10

Un livre plein de mystère, un côté noir exquis et une Emily franchement intéressante


Lien : http://gerry.vefblog.net/120..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lizouzou
  09 février 2011
Emily est amnésique : elle ne se souvient ni de son nom, ni de son prénom, ni d'où elle vient... La seule chose qu'elle est sûre de savoir c'est qu'elle aime le noir et les chats ! Elle débarque dans la ville étrange de Blackrock, squatte la journée dans un bar appellé "El Dungeon" et la nuit dans l'allée d'à côté dans un abris fait de cartons. Elle se surnomme Earwing et adopte naturellement 4 chats. Au fur et à mesure des rencontres avec les habitants, elle note tout ce qu'elle apprend dans son carnet/journal intime. C'est alors que les évenements vont s'accélerer ...


Lien : http://lespetitslivresdelizo..
Commenter  J’apprécie          20
lestribulationsdunelectrice
  17 août 2014
Les premières choses qui m'ont attirées chez ce livre sont son titre et sa superbe couverture.
Comme j'aime beaucoup les bouquins écrits sous forme de journal, j'ai su directement que j'allais aimer Emily The Strange.

Les pages sont très belles aussi et les dessins sont vraiment très originaux.

Grâce à ces illustrations, on peut imaginer tous les personnages aussi bien les humains que les animaux et on se sent encore plus pris par l'histoire.

Cet ouvrage se lit très vite vu le vocabulaire utilisé par l'auteur.
Au plus on avance dans le livre, au plus on s'attache à cette adolescente étrange et amnésique qui essaye de retrouver la mémoire et, à chaque fois qu'il lui arrive quelque chose, on se demande comment ça va se terminer pour elle.
J'ai beaucoup aimé suivre son histoire au cours des différentes rencontres qu'elle fait.

Les chats apportent aussi beaucoup et sont tout aussi attachants et étranges qu'Emily. J'aime beaucoup le fait que ces 4 chats la guide tout au long de son enquête.
Lien : http://lestribulationsdunele..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MarianneRichard
  22 septembre 2013
Premier tome avec Emily the Strange, une jeune pré-ado qui vit dans un monde plutôt glauque et noir mais qui est, parallèlement, plutôt drole et absurde. Dans ce premier tome, la petite Emily est amnésique. Elle ne reconnait ni sa mère ni son chat adoré. Une vrai belle lecture pour vos jeune de 9-14 ans et même pour les parents.
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Emily The Strange tome 1

Comment s'appelle le bar?

El Delgon
Le Delgon
El Dengol
Le Dengol

5 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Emily the Strange, Tome 1 : Les jours perdus de Rob RegerCréer un quiz sur ce livre