AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Viviane Mikhalkov (Traducteur)
EAN : 9782221115077
352 pages
Éditeur : Robert Laffont (11/03/2010)
3.53/5   83 notes
Résumé :
Dans une maison en rénovation, un plombier met au jour une cave dont personne ne connaissait l’existence et y fait la découverte de choses étranges : un poulet décapité, des os d’animaux, un chaudron contenant des perles, des plumes et les restes de ce qui pourrait ressembler à une cérémonie religieuse.

Au centre de la scène se trouve le crâne d’une jeune adolescente. Un peu plus loin, sur les rives d’un lac, un passant découvre le corps décapité d’u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
3,53

sur 83 notes
5
1 avis
4
4 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
3 avis

Jeanmarc30
  04 mai 2020
Avec "Les Os du diable" de Kathy Reichs, déniché dans une boite à li(v)re(s), c'est le premier roman de cette auteure que j'ai eu l'opportunité de lire. Dés le départ, j'ai assimilé le personnage principal, l'anthropologue Tempe Brennan à l'héroïne des romans de Patricia Cornwell, la médecin légiste. Pour autant, malgré cette comparaison, le niveau est ici bien inférieur.
Beaucoup de passages sans intérêt sur la vie personnelle de Mme Brennan pèsent dans le récit que j'ai trouvé confus, et l'intrigue d'une déconcertante logique (si logique il y a toutefois) alors que le scenario de base paraissait bien alléchant. Dommage car les explications sur les différents rites suspectés lors de l'enquête sont le seul point fort de ce roman à mon sens.
Commenter  J’apprécie          343
Aela
  08 novembre 2012
Une enquête palpitante menée rondement par l'anthroplogue Tempe Brennan, l'héroïne de la série « Bones ».
Nous sommes à Charlotte, Virginie. Des crânes humains, un chaudron, des os d'animaux ;
Un rituel satanique ? ou vaudou ? ou de la santería ?
Le locataire de la maison où ont été découverts les restes macabres, est un sorcier de tradition afro-cubaine…
Un peu plus tard, la découverte d'un cadavre décapité vient encore plus compliquer l'affaire.
Kathy Reichs nous livre un récit bien ficelé, très documenté sur les religions syncrétiques existant en Amérique centrale.
Elle utilise parfaitement son expérience d'anthropologue judicaire à Montréal.
Elle vit entre Montréal, Charlotte (Virginie) où elle donne des cours d'anthropologie et Los Angeles, où elle produit la série « Bones ».
Commenter  J’apprécie          200
Phoenicia
  09 octobre 2019
11e tome avec Temperance Brennan et toujours aussi palpitant.
Avec Kathy Reichs, pas de possibilité d'hypothèses : elle nous emmène sur une piste et fait un virage à 180 degrés, nous laissant sur le carreau, tout bon à constater que ça marche quand même et à se laisser porter par la narration. S'ajoute à cela une narration piquante et avec un réel fond d'authenticité. La recette marche encore et toujours.
Dans ce 11e tome, Tempe est en Caroline du Nord. Son programme est musclé : sataniste, wiccan, vaudou et politicien fanatisé au rendez-vous. Une lecture à faire frémir et passablement compliquée de prime abord.
Là voilà de nouveau à faire enquête commune avec Slidell et son coéquipier Rinaldi. du lourd en somme, surtout niveau réparties entre les deux.
Sur fond de tragédie, alors que les corps s'entassent, Kathy Reichs choisit d'exploiter dans sa fiction un mort un peu plus sérieux, annoncé dès la dédicace : la mort de policier en service.
Enfin, côté coeur, de nouvelles péripéties.
#PumpkinAutumnChallenge
Challenge le tour du scrabble en 80 jours ( 6e éd)
Challenge Trivial Reading IV
Challenge Séries
Challenge Mauvais Genres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Kenehan
  17 juin 2014
18h15 : la mer grignote peu à peu la plage alors que la marée monte. Les vagues gagnent dangereusement du terrain vers ma pauvre serviette sans défense. Plus que 20 pages à lire ! Vingt petites pages de rien du tout ! Alors on pourrait croire que l'enquête est si passionnante que j'ai du mal à la lâcher sur la fin or il n'en est rien.
Un chaudron rempli d'ossements est retrouvé sur ce qui semble être un autel de culte aux allures sataniques. Temperance Brennan, anthropologue judiciaire, doit mettre un nom sur ces os pour résoudre ce mystère. Mais bien vite, les cadavres s'amoncellent, les uns après les autres...
J'aime bien la série télévisée, bien que je ne la regarde pas avec assiduité. J'avais envie de retrouver l'ambiance de cette dernière dans la collection de romans dont elle est tirée. Pour cette première incursion littéraire tardive parmi les écrits de Kathy Reichs, j'ai choisi "Les os du diable".
Je savais d'avance que seule l'héroïne était commune aux deux formats. Je ne m'attendais donc pas à retrouver Seeley Booth et tous les autres. Mais je dois dire que je ne m'attendais pas à tomber nez à nez avec une Temperance Brennan bien plus âgée !
L'enquête est intéressante, didactique qui plus est, mais pas extraordinaire non plus. Même le final m'a laissé de marbre, c'est dire ! Bon, il faut dire aussi que j'ai une préférence, de part mon cursus, pour la psychologie plutôt que pour l'anthropologie en matière criminelle. Toutes les techniques et les outils pour analyser les ossements c'est sympa à la télé, ça l'est un chouïa moins dans un livre.
Concernant la plume de l'auteure, j'avoue que je n'ai pas été emballé. Elle a un style bien particulier, pas très agréable à lire. le roman est à la première personne, c'est Tempe qui nous raconte toute l'histoire et partage ses opinions, ses pensées, ses sentiments. J'ai eu l'étrange impression de lire un compte rendu sans âme. C'est froid. Souvent, on se retrouve à lire des listes de faits et d'actions du genre :
"Ryan n'avait pas appelé.
Charlie non plus.
Birdie a vomi sur le tapis de la salle de bains."
C'est plutôt méticuleux dans le fond mais aseptisé dans la forme.
Pour ce qui est de l'interview en fin d'ouvrage, j'ai apprécié l'intention. On y apprend notamment les origines de ce roman et ses sources, ce qui permet de faire la part des choses entre fiction et réalité.
Une lecture en demi-teinte que j'ai pu achever grâce à mes après-midi à la plage. Il ne me laissera pas un souvenir mémorable. Si jamais je devais me laisser tenter par un autre opus de la série, ça sera clairement pour plus tard. Encore heureux d'avoir tourner la dernière page avant d'être submergé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Taylor
  22 juin 2012
On retrouve ici le Docteur Temperance Brennan à un tournant de sa vie. Divorcée de son premier mari, séparée de son compagnon depuis peu, elle se trouve à la croisée des chemins. Que doit-elle faire : se morfondre sur le passé ou bien aller de l'avant ? Grande question.
Ses préoccupations vont vite se tourner vers une nouvelle affaire : en effet, des ossements ont été retrouvés dans une cave. Sur place, elle découvre une mise en scène bizarre qui n'est pas sans rappeler certains rites sataniques. Elle et les enquêteurs vont donc tout naturellement orienter leur enquête sur cette piste, on peut le dire, servie sur un plateau d'argent.
Seulement voilà une enquête avec des pistes toutes tracées c'est vraiment trop simple et Tempe se doute que la piste vaudou est sans doute l'arbre qui cache la forêt, d'autant plus qu'elle relève de nombreuses incohérences sur les corps retrouvés. Ajoutez à cela un ancien prédicateur devenu politicien qui attise la suspicion de la population et vous obtenez un cocktail détonant.
Il est vrai que ce n'est pas le meilleur tome des aventures de Temperance car il y a beaucoup de détails techniques (j'ai appris la fonction des canaux de Havers, je me suis donc couchée moins bête), la religion Wicca et toutes ses ramifications. Il y a en effet beaucoup à dire sur ce sujet et du coup je me suis trouvée un peu noyée sous cette avalanche d'informations. A trop vouloir bien faire, je crois que l'auteur s'est un peu perdue.
Ceci étant, j'ai retrouvé avec grand plaisir cette héroïne qui me fait frissonner et mourir de rire à la fois (certaines situations sont particulièrement drôles), ses dialogues/monologues avec son subconscient, sa libido et son chat détendent l'atmosphère.
En résumé, une bonne histoire malgré quelques longueurs mais une héroïne toujours passionnante à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
AelaAela   08 novembre 2012
La brujería plonge ses racines culturelles et religieuses dans l’ancien Mexique. Elle combine à la fois des mythes aztèques, des pratiques de sorcellerie d’origine européenne et des éléments appartenant à la santería cubaine.
Au 16ème siècle, quand les prêtres espagnols déclarèrent que Toantzin était en vérité une sainte catholique, les prêtresses vouées au culte de cette déesse païenne toute puissante furent obligées de se cacher.
Et c’est ainsi qu’elles devinrent des brujas.
Les principes théologiques qui régissaient ce culte se transformèrent peu à peu jusqu’à donner naissance à Notre-Dame de Guadalupe.
Chaque bruja conserve ses sortilèges dans une libreta, sorte de livre des Ombres comme il en existe dans la sorcellerie traditionnelle.
La santería regroupe probablement plusieurs millions d’adeptes ; le vaudou, quelque chose comme soixante millions dans le monde entier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
AelaAela   08 novembre 2012
Aux USA, les religions syncrétiques les plus connues sont la santería, le vaudou et la brujería.
La plupart des adeptes de ces courants religieux vivent en Floride, dans le New Jersey, à New York et en Californie.
La santería, appelée à l’origine lucumi, est apparue à Cuba en tant qu’évolution de la culture yoruba, originaire du sud-ouest du Nigeria.
Commenter  J’apprécie          240
rohaertrohaert   02 décembre 2012
La plupart des gens sont dégoutés par les mouches. Et ils ont bien raison car un grand nombre d'espèces, comme celles qui tourbillonnaient à ce moment là autour de mon visage et de mes cheveux, ne font que pondre leurs oeufs sur des matières organiques en décomposition : elles s'en nourissent aussi. Et sans faire de chichis à propos du menu. Matières fécales ou hamburger, c'est du pareil au même : de la chair ! qu'importe qu'elle soit humaine ou non. Pour être répugnants, ces insectes nécrophages n'en sont pas moins de bons citoyens tout à fait nessecaires à la bonne marche de la société. En concentrant leurs efforts sur 2 objectifs seulement : alimentation et reproduction, ils font progresser inéluctablement le macchabée sur le chemin de sa décomposition et ils se donnent un mal de chien pour être à la hauteur d'une tâche aussi essentielle dans le recyclage de la nature.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
AelaAela   08 novembre 2012
Le calendrier wiccan reprend des fêtes anciennes parmi lesquelles 8 sont reconnues comme des fêtes dans de nombreuses traditions.
Quatre d’entre elles ont lieu à l’époque des solstices ou des équinoxes.
Les dates des fêtes correspondent à des fêtes célébrées autrefois dans toute l’Europe et dans les Iles Britanniques bien avant l’apparition du christianisme.

Ainsi Brigantia ou Imbolc, le jour où les agneaux qui viennent de naître tètent leur mère pour la première fois, est devenu chez les chrétiens la fête de la Présentation de Jésus-Christ au Temple et de la Purification de la Vierge.

Brigantia, déesse irlandaise de l’art de la forge, de la guérison et de la poésie, est devenue Brigit.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
KenehanKenehan   17 juin 2014
- Du nouveau sur le meurtrier de Rinaldi ?
Les longues secondes de silence qui ont suivi m'ont permis de retrouver un peu mes esprits.
- On a confié l'enquête à d'autres, a-t-il fini par jeter méchamment. Sous prétexte que je risque de pas être objectif. De trop m'investir. M'investir ! Comme si j'étais un putain de portefeuille d'actions !
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Kathy Reichs (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kathy Reichs
Kathy Reichs en entrevue en Français chez Renaud-Bray (2014)
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Kathy Reichs

Quel est le nom de l'héroïne anthropologue judiciaire de Kathy Reichs?

Catherine Willows
Sydney Prescott
Temperance Brennan
Abby Sciuto

8 questions
44 lecteurs ont répondu
Thème : Kathy ReichsCréer un quiz sur ce livre

.. ..