AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266266031
512 pages
Pocket (11/02/2016)
3.66/5   41 notes
Résumé :
Temperance Brennan, tome 16 : Un os à ronger (Terrible trafic)
Temperance Brennan ne croit pas que l'inconnue écrasée sur une route déserte, près de Charlotte, et dont elle doit étudier le squelette, soit une prostituée, comme l'affirme le policier Slidell. Trop jeune. Mais alors, qui est-elle ? Les seules informations dont dispose l'enquêtrice sont beaucoup trop légères et il semble que les rares témoins n osent pas révéler ce qu ils ont vu. Temperance sus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Kassuatheth
  21 octobre 2017
J'ai cessé de lire des romans de Kathy Reichs il y 2 1/2 ans. Je trouvais que trop d'éléments se retrouvaient dans tous ses romans.

Comme je n'ai pas l'intention de vous répéter ce qui est écrit en quatrième de couverture, je vais me contenter de vous dire qu'il y a plusieurs histoires dans ce roman, vous allez donc en avoir pour votre argent.

J'avais lu avec plaisir les 100 premières pages. Même si je n'avais pas appris grand-chose, le temps avait passé sans que je ne m'en aperçoive. Pourquoi? Kathy Reichs, comme plusieurs auteurs à succès a ce talent de conteur. Elle utilise les images sans parcimonie. Rien de spécial, rien à mettre dans un dictionnaire de citations mais des images qui rendent la lecture plus agréable.

Le hasard fait très bien les choses dans ce roman et, des histoires qui n'avaient aucun lien entre elles se retrouvent mystérieusement ensemble à la fin. Par contre, tout se tient. Il faut seulement accepter que dans les romans de fiction, les coïncidences aient le droit d'exister.

De toute façon, j'avais pris ce roman pour me détendre et il a très bien fait le travail.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Phoenicia
  25 avril 2020
Toujours la même recette et toujours aussi vite lu! On pourrait croire que c'est une critique mais venant de ma part, sûrement pas. Kathy Reichs a su cerner les éléments indispensables à sa bonne recette et nous les sert volontiers.
Alors que Tempe est sur des momies de chiens qui font peut-être l'objet d'un trafic, on retrouve le corps d'une adolescente que Slidell classe tout de suite dans la catégorie "tapineuse immigrée clandestine et droguée". Inconnue au bataillon, personne ne semble beaucoup se bouger pour identifier cette victime. Sauf Brennan qui, avec son énergie habituelle, prend le problème à bras le corps. Moyen pour elle d'oublier ses soucis quotidiens. A moins qu'elle ne s'en rajoute justement un? Il faut dire que la vie de Brennan est encore mouvementée. Sur le point (d'enfin!) divorcer de son ex-mari volage lui-même sur le point de convoler à une jeune écervelée, sans nouvelles de Ryan aux abonnés absents ( sans que l'on sache au juste pourquoi) et pétrie d'inquiétudes pour sa fille, soldat en Afghanistan, Tempe pense, cogite et se remue les méninges encore et encore dans cette narration qu'on aime tant. Punchline et humour sarcastique sont là, juste ce qu'il faut.
Dans ce tome, Kathy Reichs dénonce des problèmes de société qu'elle rencontre par son métier : ici, c'est le trafic d'êtres humains. A cela s'ajoute une petite pensée pour les soldats partis défendre Mère Patrie avec la 2e partie centrée sur l'Afghanistan.

Je crois qu'il ne me reste plus que 2 tomes. A moi de les savourer donc...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
celine85
  02 octobre 2015
Ce roman est le 16ème roman où on retrouve l'anthropologue judiciaire Temperance Brennan. Temperance va être bien occupée, elle doit enquêter sur la mort d'une jeune fille non identifiée écrasée sur une route déserte. Elle va devoir partir en Afghanistan pour une affaire de villageois afghans que le sous-lieutenant Gross est accusé d'avoir abattus dans le dos. Elle va d'ailleurs y retrouver sa fille Katy car celle-ci c'est engagée dans l'armée. Après avoir disculpé Gross en prouvant que les villageois ont été tués par un tireur qui leur faisait face, elle retourne aux Etats-Unis pour découvrir un vaste trafic humain.
Pas le temps de s'ennuyer avec toutes ses enquêtes. J'ai toujours plaisir à suivre les aventures de Temperance. Ce que j'apprécie chez Kathy Reichs, c'est qu'elle nous explique à la fin du roman, comment lui est venu toutes les histoires de son nouveau roman. Attention il ne faut pas aller lire ce chapitre avant la lecture du roman car des éléments seraient dévoilés et vous empêcherez d'apprécier pleinement son contenu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sasha1979
  25 mars 2015
Un petit polar qui se lit vite ... meilleur que le précédent. On retrouve avec plaisir les aventures de Temperance Brennan, anthropologue avec une intrigue qui débute en Caroline du Nord et se termine en Afghanistan.
Quelques maladresses notamment dans les réflexions sur la situation actuelle en Afghanistan etc. , des amalgames sur la religion musulmane et la structure patriarcale afghane, mais cela ne nuit en rien à l'intrigue.
Personnellement, je me demande quand est-ce que cette série prendra fin. Les auteurs américains, tout comme les scénaristes ont tendance parfois à en faire des tonnes... humble avis de ma part.
Je continue à lire cet auteur (je ne regarde pas la série) parce que j'avais bien l'héroïne mais je trouve qu'il y a de moins en moins de psychologie et de plus en plus de faits glauques.
Commenter  J’apprécie          20
croix59
  06 mai 2015
Aprés quelques livres un peu moyens, les derniers Kathy reichs sont à nouveau d'un bon niveau même si on a parfois un peu le droit à une caricature de certains comportements typiquement américains (peine de mort, islam, soldats US), qui laisse transparaitre l'opinion de l'auteur, cela reste contrebalancé par des personnages plus ambivalents qu'on peut le croire. En tous cas, cela n'a presque rien à voir avec la série ne serait ce que par l'age et le vécu de l'heroine. En revanche il y a toujours des pointes d'humour qui peuvent faire passer le coté glauque de certains choses. bref bon policier, pas vraiment original mais sympa à lire.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
LaPresse   12 novembre 2014
L'aventure continue pour Kathy Reichs: Temperence Brennan, Tempe pour les «amis», qui est un peu son alter ego littéraire, nous revient dans Terrible trafic.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   18 décembre 2015
Les os d'êtres humains et d'animaux sont parfois trompeusement similaires. Quand les restes sont réduits à l'état de fragments, il peut se révéler très difficile d'établir à qui ils appartiennent. À un seul individu ou à plusieurs, à un homme ou à un animal. Voire à un mélange des deux.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   18 décembre 2015
Le cerveau humain est comme un interrupteur qui se mettrait brusquement à fonctionner sur deux modes en même temps. Pile au moment où ma main, par réflexe, exécutait l'ordre de refermer la portière, une transmission neuronale à l'intérieur de mon cervelet m'apprenait, avant même que la serrure se soit enclenchée, que j'étais dans un sacré pétrin.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   18 décembre 2015
À l'instar des jouets achetés par catalogue, le squelette humain requiert un certain travail de montage. Si la plupart des os sont déjà présents à la naissance, il leur manque souvent des creux, des bosses ou une couche de finition pour être véritablement achevés. Tout au long de l'enfance et de l'adolescence apparaissent de petits morceaux d'os appelés épiphyses, qui fusionnent avec les tiges axiales ou avec d'autres éléments du squelette. La fusion se produit à des âges plus ou moins précis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   18 décembre 2015
Dans mon métier, les meilleures chaussures, ce sont les bottes de randonnée en Gore-Tex qui laissent le pied respirer. Ou encore celles en caoutchouc grâce auxquelles on ne risque pas de se retrouver le cul par terre inopinément.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   18 décembre 2015
— Pourquoi vous dites «mentale» alors, parce que le cerveau, il est bien plus loin au-dessus?
— Parce que certaines personnes réfléchissent avec leur bouche.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Kathy Reichs (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kathy Reichs
Kathy Reichs en entrevue en Français chez Renaud-Bray (2014)
autres livres classés : autopsieVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Kathy Reichs

Quel est le nom de l'héroïne anthropologue judiciaire de Kathy Reichs?

Catherine Willows
Sydney Prescott
Temperance Brennan
Abby Sciuto

8 questions
49 lecteurs ont répondu
Thème : Kathy ReichsCréer un quiz sur ce livre