AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean-Marc Reiser (Illustrateur)
EAN : 9782070368426
Éditeur : Gallimard (04/10/1976)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 52 notes)
Résumé :
Voici la réédition d’une des premières œuvres de Reiser, parue dans les pages du journal "Hara Kiri" entre 1961 et 1970 : Mon Papa, ou la vie d’un gosse maltraité et de son père, alcoolique au chômage… Évidemment, rien n’est épargné aux personnages, et du coup, au lecteur ! Contrairement à d’autres albums plus liés à l’actualité de l’époque de parution, celui-ci est intemporel, par le thème abordé. Il est même très probable qu’aujourd’hui, personne n’oserait écrire... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Nastasia-B
  15 septembre 2013
J'ai laissé il y a quelques temps un petit commentaire sur le livre sans paroles d'e. o. plauen intitulé Vater Und Sohn et qui nous présente sous forme de dessins humoristiques les relations père-fils dans l'Allemagne de l'entre-deux-guerres.
Ici, Jean-Marc Reiser reprend un peu le même filon mais dans une version notablement plus trash et désabusée.
Le père est un ivrogne invétéré, chômeur, violent, borné qui se défoule sur son gosse ou sa femme, lui fournissant au passage un exemple des plus édifiants pour son propre avenir.
La pensée de Reiser apparaît assez fortement dans cet opus, pas nécessairement le plus drôle, mais très contestataire, très engagé socialement.
La sensibilité à fleur de peau de Reiser apparaît dans tous ces dessins féroces, cruels, qui dénoncent tant la bêtise humaine que le modèle social (et encore, Reiser n'a pas vraiment connu la crise des années 1980, 1990 et maintenant 2010 !).
On trouve aussi dans ce recueil de dessins de presse des thèmes un peu différents, courants chez le dessinateur.
Bref, Reiser, tel qu'en lui même, un peu moins loufoque que d'habitude, et un peu plus doux-amer, le tout, toujours intéressant à considérer, mais ce n'est bien évidemment que mon avis, et selon mon père, bien peu de chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          570
marina53
  12 avril 2014
Mon papa regroupe les croquis de Reiser de 1969 et 1970 parus dans Hara Kiri. L'auteur se penche sur la vie de ce petit garçon dont le papa, alcoolique et chômeur engloutit ses 5 litres de vin par jour. Il paraît que c'est de famille puisque un des oncles est mort de la gangrène. Et c'est le pauvre gamin qui doit lui apporter toutes ses bouteilles. le pire est que ce n'est pas son seul défaut puisqu'il a aussi la main lourde sur la maman ou le gosse. Quant au gamin, il s'en fout un peu. Cynique, il se fout de tout et de tout le monde.
Sujet intemporel qu'est l'alcoolisme, cet album est loin d'être désuet. Reiser traite le propos intelligemment, la chute est parfois crue, drôle ou surprenante. le trait, épuré, comme jeté sur papier, tout en noir et blanc, colle parfaitement à la gravité du sujet. C'est à la fois atroce et drôle, décalé, acide, cruel, déraisonnable ou dérangeant mais toujours bien pensé.
Mon papa...cul-sec !
Commenter  J’apprécie          443
HORUSFONCK
  04 décembre 2016
Ce Reiser-là est profondément triste comme un pilier de bistrot affalé sur une table, et âpre comme la piquette des litres de vins à "étoiles".
La couverture de l'ouvrage, annonce la couleur!
Avec un humour noir et féroce, Mon Papa nous remmène dans les cauchemars de l'Assommoir de Zola...
Reiser, de son dessin unique autant qu'évocateur, nous dit cette abomination que sont l'ivrognerie et l'alcoolisme.
Commenter  J’apprécie          110
kathy
  08 mai 2019
Je n'ai guère ri ! Peut-on rire de tout ? D'alcool, en particulier.
A mon sens, non.
Pour moi, un livre sans intérêt.
E t puis les caractères sont minuscules, donc peu lisibles.
Commenter  J’apprécie          31

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   15 septembre 2013
- JOURNÉE DES HANDICAPÉS PHYSIQUES -
(Un petit garçon présente une tirelire à un homme afin d'y faire un don.)
L'HOMME : Hein, quoi ? C'est pour les handicapés physiques, aujourd'hui ? Je ne donne rien ! Non mais... Hé hé hé hé hé hé hé hé.... Faut pas exagérer... Un jour, c'est les handicapés physiques, le lendemain, les cancéreux, les lépreux, les aveugles, les attardés, les vieux, les tuberculeux, les culs-de-jatte, les polios... J'en ai marre de toute cette bande de larves qui se traîne sur ses moignons, ses bubons, ses cannes, pour agripper mon portefeuille ! J'ai l'impression d'évoluer sur un océan de viande malsaine et cupide...
Z'ont beau être diminués physiquement, ils savent bien où il est le fric !... Ah ça oui !... Je ne vois pas pourquoi mon foie, mon cœur, mes reins, mes poumons en bonne santé devraient payer pour ces débris...
D'abord, c'est un très mauvais service à leur rendre... Ces gens-là, surtout les handicapés physiques, doivent s'astreindre à une rééducation draconienne ! Vous croyez qu'ils vont avoir le courage de la faire, si vous les inondez de fric ? Pas du tout ! Ils iront se payer des litres de vin rouge pour se saouler la gueule, oui !
J'en ai connu, moi, des handicapés physiques, et des cancéreux, aussi, et des polios... Eh bien, ils ne sont pas meilleurs que les autres...
LE PETIT GARÇON : Monsieur, je vous donne ma recette d'aujourd'hui ! Acceptez-là ! C'est peu de chose en regard de la magistrale leçon de vie que vous venez de me donner... et qui me rapportera gros dans l'avenir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300

Video de Jean-Marc Reiser (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Marc Reiser

Spécial 40e : je me souviens de... Reiser
Pour renouer avec la mémoire de 40 ans de Festival, une série de films courts de Benoît Peeters sur une musique originale de Bruno Letort en hommage aux auteurs lauréats du Grand Prix. Ici Reiser, Grand Prix 1978.
autres livres classés : alcoolismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16751 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre