AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Short Edition (01/01/2013)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :


Moïse et autres nouvelles inédites est le premier recueil de nouvelles de Sylvia de Rémacle.

Des histoires tumultueuses autour de ses deux grandes sources d’inspiration : les chevaux et la mer. La tempête n’est jamais loin.

Avec, toujours, une maison donnée pour point d’ancrage aux vies agitées, accidentées, et aux personnages au caractère bien trempé qui naissent sous sa plume.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Clelie22
  28 juin 2013
Quand j'ai su que ce serait le livre que je recevrai dans le cadre de Masse Critique, j'ai eu une petite crainte : celle de tomber sur un de ces livres édités à compte d'auteur, écrits avec les pieds et une suffisance insupportable. J'ai été, heureusement, agréablement surprise.
Les nouvelles de Sylvia de Remacle sont plutôt bien écrites. Toutes - sauf une - évoquent la mer et, pourtant, l'auteur arrive à se renouveler dans les descriptions qu'elle en fait, de belles descriptions imagées sans être excessivement lyriques.
Ma seule critique concernant le style - et même le livre dans son ensemble - concerne l'usage parfois excessif et abusif des virgules. Souvent utilisées là où des points auraient été préférables, elles manquent dans d'autres phrases, notamment pour séparer certains groupes syntaxiques. Cela rend aussi certaines phrases bancales, ce qui m'a parfois gênée dans ma lecture.
Ceci dit, les nouvelles sont néanmoins agréables à lire et intéressantes. La quatrième de couverture nous promet "des histoires tumultueuses autour de ses deux grandes sources d'inspiration : les chevaux et la mer. La tempête n'est jamais loin. Avec, toujours, une maison donnée pour point d'ancrage aux vies agitées, accidentées, et aux personnages au caractère bien trempé qui naissent sous sa plume". Promesse tenue. Les personnages ont tous des caractères forts et des histoires hors du commun dans lesquelles la mer est une matrice au bord de laquelle ils naissent ou renaissent. Les nouvelles ont aussi souvent comme personnage à part entière des maisons, maison de famille en guise de port d'attache ou maison refuge contre les tempêtes et les naufrages de la vie.
En général, on se trouve projeté dans le récit, un peu perdu au début puis, peu à peu, l'histoire des personnages, les raisons qui les ont menées là où ils sont s'éclairent. La première nouvelle, "Moïse", est représentative de ce choix d'écriture. L'auteur se montre plutôt habile dans sa façon d'introduire le lecteur dans l'histoire. J'ai trouvé aussi que certaines de ces histoires avaient presque un goût de "trop peu" : elles auraient tout aussi bien pu faire l'objet d'un roman.
Je m'étais inscrite à Masse Critique en espérant que cela me conduirait à de belles découvertes. Je ne suis pas déçue avec ce recueil. Je remercie donc Babelio et Short édition pour cette occasion et je souhaite un beau succès à ce recueil et à son auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Thalyssa
  17 août 2013
Moïse nous relate l'histoire d'une jeune femme qui revient au pays avec une douzaine de chevaux, espérant ainsi sauver l'héritage familial. La nouvelle débute en pleine tempête ; leur bateau fait naufrage et les rescapés trouvent alors refuge sur une île déserte. Sylvia de Remacle a réussi un véritable exploit avec ce texte : donner un côté poétique à un terrible drame, faire du rouleau en cale un semblant de ballet,… Si les premières pages sont assez violentes dans les images qu'elles éveillent chez le lecteur, la suite joue plus sur la détermination de l'héroïne, sur sa volonté de croire en un lendemain meilleur, sur son combat contre la fatalité et l'adversité. Moïse donne le ton du recueil : des textes courts, intenses, mélancoliques, d'une beauté presque transcendante.
Dans Malgrétout, Mathieu vient juste de perdre sa grand-mère, qui l'a élevé à la mort de ses parents quand il était encore tout petit. Son univers tout entier gravitait autour de cette femme tantôt joyeuse, tantôt perdue dans une insondable tristesse. Avant de s'éteindre, elle l'encourage à retrouver son ancienne maison, quelque part sur les côtes françaises. Mathieu part ainsi à l'aventure, un baluchon sur l'épaule, avec pour seuls indices une très vieille photo et une adresse incomplète. C'est un jeune homme à la force tranquille, aux airs débonnaires et vulnérables. Il a indéniablement un petit air de chien perdu sans collier. Ses pieds vagabondent dans le sable et les eaux salées de l'océan, autant que son esprit se perd dans les méandres de ses spéculations. Qu'est-ce qui a poussé sa grand-mère à tout quitter, à s'exiler à l'étranger ? Pourquoi prenait-elle si mal les questions de Mathieu, avide de connaître ses origines ? Ce dernier n'a qu'une idée en tête : faire la lumière sur ses racines pour pouvoir s'en servir de fondations et se construire un avenir.
Blizzard nous éloigne du front maritime pour nous plonger dans un autre genre de tempête. L'héroïne se bat au quotidien pour protéger les rêves qu'elle avait partagés avec son défunt époux. Elle va s'efforcer de secourir un de ses poulains en plein blizzard, mais la tentation de tout abandonner pointe à l'horizon. Isolée de tout, entre les rigueurs de la solitude et de son premier hiver dans la région, elle s'interroge sur ses véritables motivations. Entre les lointains enclos et le corps de la ferme, elle réfléchit au sens de sa présence sur les lieux et fait le point sur sa vie.
Port Racine nous présente une héroïne plus active et entreprenante, plus franche mais aussi plus froide. Issue d'une longue lignée de célèbres navigateurs, la jeune Aurèle Racine a fait les quatre cents coups avec son grand-père. Véritable garçon manqué, elle rêve d'une vie d'aventures en haute mer, mais se retrouvera cloisonnée dans un pensionnat à la mort de ce fameux aïeul si cher à son coeur. Elle en veut terriblement à sa mère de l'avoir coupé de ses racines, de l'avoir extrait de son bonheur pour tenter d'en faire une dame bien sous tout rapport. Elle errera pendant de longues années à travers la France, se jouant des hommes et de l'amour qu'ils lui portent, avant de servir de modèle à un peintre en vogue. Après la seconde guerre mondiale, elle rentre finalement au pays et devra alors faire face à une terrible vérité qui la submergera et ébranlera tout ce en quoi elle a toujours cru.
La sereine nous conte l'histoire de Nino. Tuteur de Cèdra, sa soeur de neuf ans, dont la garde a été retirée à leurs parents suite à de mauvais traitements, il se bat contre son éternel mutisme. Il n'a de cesse de l'emmener à la rencontre du monde tel qu'il est réellement et non tel qu'elle l'a connu, lui arrachant ses premiers sourires ou la consolant après ses fréquentes terreurs nocturnes. C'est l'histoire de l'innocence brisée et d'un amour fraternel sans bornes. Nino est plus qu'investi dans cette mission qu'il s'est fixée de lui-même, et a complètement réorganisé sa vie autour de la fillette. D'une patience infinie, il persiste dans sa quête jusqu'à ce qu'ils rencontrent tous deux une mystérieuse conteuse. Cette nouvelle est imprégnée d'une douce nostalgie et nous parle de rédemption, de nouveaux départs, d'espoirs et de peurs.
Océan-Nuit est le texte le plus court du recueil, mais présente la même force qui se dégage des autres. Une jeune fille, apparemment en pleine crise identitaire, a tendance à craindre la mer au-delà de sa maison. Sur un coup de tête, elle décide soudain que ce milieu tant redouté détient la solution à tous ses problèmes et on suit alors ses errances sur les flots. Sous-équipée et sans provisions sur une embarcation fragile, elle est soumise aux caprices des éléments et l'enchaînement de ses mésaventures sur le final se montre d'une subtilité extrême. Tout n'est pas explicité et pourtant, le message de l'auteure est on ne peut plus limpide.
Dans ce premier recueil, Sylvia de Remacle signe des textes intimes qui séduisent le lecteur et l'emmènent au plus profond de la nature humaine. Les univers tournent tous autour de la mer et des chevaux, et sont plus ou moins hostiles. Mais ils sont pourtant indépendants les uns des autres et d'une originalité incontestable. Sa plume soignée est empreinte de poésie et nous laisse comme un goût doux-amer en refermant ce livre d'une richesse bouleversante.
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kathy27
  31 août 2013
Moïse et autres nouvelles est un recueil tournant autour de deux thèmes principaux : la mer et les chevaux. Si on s'intéresse à l'auteur, Sylvia de Remacle, on comprend un peu mieux pourquoi. En tout cas pour les chevaux, puisque c'est une de ses passions. Mais l'eau est quant à elle omniprésente. le premier récit, "Moïse", est bouleversant. Il nous met dans l'ambiance immédiatement. L'écriture est fluide, le ton est tendre. L'auteur est délicate pour nous faire passer un message profond, sincère. Douloureux. La nouvelle m'a bluffé. C'est encourageant.
Nous n'avons aucun instant de répit en lisant les lignes de ce livre. Nous sommes happés par la tempête, par la tristesse, par les regrets, par tous ces personnages si forts et si réalistes. Nous avançons avec eux, nous souffrons avec eux, nous haletons.
Chaque nouvelle a sa particularité. Mais nous pouvons constater l'importance des relations familiales dans ce que veut nous faire passer l'auteur. Que ce soit un fils et sa grand-mère, une mère et sa fille, un frère et une soeur, la complexité des sentiments est bien retranscrite. Les histoires sont remplies d'amour ou d'amertume selon la vie de chacun. Les éléments nous touchent tous plus ou moins, ils nous parlent en tout cas.
Le rythme est dynamique dans l'ensemble. Quelques passages sont lourds, mais c'est rare, et compréhensible pour une première oeuvre. Sylvia de Remacle a toujours écrit mais a commencé par des poèmes. Cela se sent dans le choix de ses mots, dans la mélodie de sa prose.
Les aventures ont quelque chose de hors du commun. Elle nous fait sentir la flamme qui brûle en elle.
Ce que j'ai aimé également, c'est la différence de longueur entre chaque nouvelle. Il y en a des longues, il y en a des courtes, cinq pages pour la dernière par exemple. Et l'auteur parvient malgré tout toujours à nous mettre dedans, à nous capter dès les premières phrases. Les descriptions sont magnifiquement imagées, les dialogues sont naturels. J'ai adoré la manière avec laquelle elle nous parle des sirènes dans la nouvelle intitulée "La sereine". Elle arrive a créer un monde merveilleux sous nos yeux, dans nos têtes.
Les chutes, éléments essentiels dans une nouvelle, sont réussies, souvent magnifiques. Elles nous amènent à chaque fois une bouffée de bonheur, pour contrer parfois la douleur décrite tout du long.
Si je devais choisir une nouvelle coup de coeur parmi les six que Sylvia de Remacle nous offre, mon choix balancerait entre Moïse et La sereine. Moïse pour sa poésie malgré sa dureté, pour les larmes qu'elle m'a fait monter aux yeux ; La sereine pour son côté irréel et pour la beauté de sa fin.

Lecture rapide, mais véritable bon moment.
La couverture est cohérente, magnifique et l'édition short-édition est vraiment agréable en main.
Lien : http://www.book-and-cook.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
stephgoff
  10 juillet 2013
Ce recueil de nouvelle écrit par Sylvia de Remacle, qui m'était évidemment encore inconnu avant de participer à Masse critique est franchement assez bien écrit et intéressant. Cependant, et si je ne me trompe on sent que c'est un 1er ouvrage (il me semble?!) car certains passages sont un peu "lourds" par manque d'une syntaxe qui aère les paragraphes et fluidifie la lecture. Un peu lourd est certainement exagéré, mais milles excuses, je ne trouves pas d'autres termes pour l'exprimer.
L'inventivité et la créativité de l'auteur font de ce recueil un livre étonnant, qui se lit tout de même facilement et agréablement.
Toutes mes félicitations à l'auteur, bonne route et grand merci pour cette découverte!
Commenter  J’apprécie          20
hotaru
  20 juillet 2013
Attention, coup de coeur!! Style, profondeur et émotions
Lorsque j'ai appris que j'avais gagné "Moïse et autres nouvelles", le titre de ce livre m'a interpellée. Est ce un livre biblique?
Heureusement, cet ouvrage ne traite absolument pas de Dieu ni de religion. Mais bien un recueil de nouvelles subtiles et captivantes.
Sylvia Remacle écrit avec style. Elle décrit avec finesse les sentiments pour lesquelles il est souvent difficile de placer un mot. Moïse et autres nouvelles se lit très vite et agréablement.
Lien : http://beasaaa.blogspot.be/2..
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
hotaruhotaru   27 juin 2013
Quand le bateau s'est couché, la vague qui s'est engouffrée a englouti tous mes rêves.
Commenter  J’apprécie          70
hotaruhotaru   13 juillet 2013
La petite fille flotte entre deux eaux, l'irréel et le réel, ce qu'elle doit croire et ce qui n'est qu'imaginaire.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : chevauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
287 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre