AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757803158
Éditeur : Points (01/02/2007)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 16 notes)
Résumé :

La maison a été vendue. Une maison mal foutue, qui tenait par les papiers peints. C'était la maison du bonheur, la maison de l'enfance, la chaleur de la tribu, les jeux dans la cour, au milieu des poules et des lapins. Mais c'était, aussi, la maison du malheur... Un récit plein de rage et de pudeur, un magnifique hymne à la vie.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
carre
  07 avril 2012
Avec ces deux récits autobiographiques, Alain Rémond raconte avec une grande sensibilité et une grande justesse ce que fut sa jeunesse à Trans en Bretagne puis son apprentissage vers sa vie d'homme. L'auteur bénit ces moments à tout jamais gravé dans sa mémoire, l'amour pour ces parents, ces frères et soeurs. le remord aussi de ne pas avoir réussit à sauver sa soeur de sa dépression. Un livre d'une grande pudeur ou l'émotion nous cueille au coin de chaque page. Un petit bijou.
Commenter  J’apprécie          110
mamzelleoups
  06 mai 2019
Chaque jour est un adieu : L'auteur se souvient avec émotion de la maison familiale, en Bretagne. Les jeux, les chambres partagées, la tribu de dix enfants. Mais ce paradis comportait des ombres. Ce récit est très doux, on imagine très bien l'enfance de l'auteur et la peine des souvenirs qui ne reviendront plus.
Un jeune homme est passé : Alain Rémond évoque cette fois le passage à l'âge adulte d'un jeune homme empli d'idéaux. D'abord, il y a la foi et l'envie de devenir prêtre. Ensuite, étourdi par mai 68, les convictions sociales et politiques prennent le dessus.
Le cheminement d'un homme qui devient adulte à travers différents voyages et événements fait la force de ce récit autobiographique.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
carrecarre   22 juin 2012
Quoi, tu joues encore, à ton âge ? Oui, je jouais encore. Et je le plaignais, sincèrement, de ne plus savoir jouer. Après, quand on a passé la barrière, franchi la frontière, c’est fini, on ne peut plus revenir en arrière. Jamais.
Commenter  J’apprécie          310
carrecarre   21 juin 2012
Ça fait très image d'Épinal le lavoir à l'ancienne, vieille tradition de nos belles campagnes. Mais ma mère, ça ne la faisait pas tellement rêver.
Commenter  J’apprécie          230
carrecarre   21 juin 2012
Dire adieu, encore, même si c’est impossible, parce qu’on ne dit pas adieu à son enfance, on vit avec elle chaque jour de sa vie.
Commenter  J’apprécie          160
Videos de Alain Rémond (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Rémond
Mon Rémond... .À l'occasion d'un entretien accordé par Alain Rémond à Mediapart et recueilli par Antoine Perraud (ancien complice de l'interviewé à Télérama), petit montage facétieux détournant l'?uvre récente d'une altissime chanteuse à textes : Carla Bruni...
autres livres classés : Moeurs et coutumesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Chaque jour est un adieu, de Alain Rémond

Le narrateur appartient à une famille nombreuse ? Combien d’enfants étaient-ils ?

6
8
10

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Chaque jour est un adieu de Alain RémondCréer un quiz sur ce livre