AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Karine Daisay (Illustrateur)Nicolas Tenzer (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
ISBN : 2842051785
Éditeur : 1001 Nuits (19/11/1997)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 25 notes)
Résumé :
"L'homme n'appartient ni à sa langue, ni à sa race : il n'appartient qu'à lui-même, car c'est un être libre, c'est un être moral [...]. La vérité est qu'il n'y a pas de race pure, et que faire reposer la politique sur l'analyse ethnographique est une chimère. Les plus nobles pays, l'Angleterre, la France, l'Italie, sont ceux où le sang est le plus mêlé !" Souvent cité mais quasiment jamais lu, ce texte publié initialement en 1869, véritable profession de foi d'Ernes... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Jeanmarc30
  03 novembre 2018
Cette conférence d'Ernest RENAN date de 1882 et développe la vision française de la nation, de la nationalité et du nationalisme. En affirmant notamment : "Une nation est une âme, un principe spirituel" ou encore "Une nation est donc une grande solidarité, constituée par le sentiment des sacrifices qu'on a faits et de ceux qu'on est disposé à faire encore", l'auteur présente des arguments bien plus nobles que ceux développés par des auteurs tels que FICHTE, dont la récupération politique en Allemagne a eu des effets néfastes.
Ce texte date mais on côté visionnaire est toujours d'actualité et demeure un classique.
Commenter  J’apprécie          130
SamuelJ
  01 septembre 2019
Ce tout petit livre de quelques dizaines de page est un discours d'Ernest Renan qui définit parfaitement ce qu'est une nation.
Tout citoyen devrait avoir lu ce livre pour comprendre ce qu'est une nation à la française et comment l'individu doit concevoir son appartenance à cette nation.
C'est une ode à l'histoire, aux racines communes, à l'envie de faire corps avec une société. La nation, chez Renan, est fondamentalement philosophique et métaphysique.
La clarté des mots, la pertinence de la démarche pour définir la nation, et la grande culture historique de Renan nous pousse à lire ce petit bouquin encore et encore.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Jeanmarc30Jeanmarc30   03 novembre 2018
Une nation est une âme, un principe spirituel. Deux choses qui, à vrai dire, n'en font qu'une, constituent cette âme, ce principe spirituel. L'une est dans le passé, l'autre dans le présent. L'une est la possession en commun d'un riche legs de souvenirs ; l'autre est le consentement actuel, le désir de vivre ensemble, la volonté de continuer à faire valoir l'héritage qu'on a reçu indivis. L'homme, Messieurs, ne s'improvise pas. La nation, comme l'individu, est l'aboutissant d'un long passé d'efforts, de sacrifices et de dévouements. Le culte des ancêtres est de tous le plus légitime ; les ancêtres nous ont faits ce que nous sommes. Un passé héroïque, des grands hommes, de la gloire (j'entends de la véritable), voilà le capital social sur lequel on assied une idée nationale. Avoir des gloires communes dans la passé, une volonté commune dans le présent ; avoir fait de grandes choses ensemble, vouloir en faire encore, voilà les conditions essentielles pour être un peuple. On aime en proportion des sacrifices qu'on a consentis, des maux qu'on a soufferts. On aime la maison qu'on a bâtie et qu'on transmet. Le chant spartiate : “Nous sommes ce que vous fûtes ; nous serons ce que vous êtes” est dans sa simplicité l'hymne abrégé de toute patrie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SeshetaSesheta   24 octobre 2012
N'abandonnons pas ce principe fondamental, que l'homme est un être raisonnable et moral, avant d'être parqué dans telle ou telle langue, avant d'être un membre de telle ou telle race, un adhérent de telle ou telle culture. Avant la culture française, la culture allemande, la culture italienne, il y a la culture humaine.

(p.26)
Commenter  J’apprécie          190
EnrouteEnroute   23 février 2016
L'Alsace est maintenant un pay germanique de langue et de race ; mais, avant d'être envahie par la race germanique, l'Alsace était un pays celtique, ainsi qu'une partie de l'Allemagne du Sud. Nous ne concluons pas de là que l'Allemagne du Sud doive être française, mais qu'on ne vienne pas non plus soutenir que, par droit ancien, Metz et Luxembourg doivent être allemands. Nul ne peut dire où cette archéologie s'arrêterait. Presque partout où les patriotes fougueux de l'Allemagne réclament un droit germanique, nous pourrions réclamer un droit celtique antérieur, et, avant la période celtique, il y avait, dit-on, les Allophyles, les Finnois, les Lapons ; et avant les Lapons, il y eut les hommes des cavernes ; et avant les hommes des cavernes, il y eut les orangs-outans. Avec cette philosophie de l'histoire, il n'y aura de légitime dans le monde que le droit des orangs-outans, injustement dépossédés par la perfidie des civilisés.

-- 2nde lettre à Strauss--
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Jeanmarc30Jeanmarc30   03 novembre 2018
Une nation est donc une grande solidarité, constituée par le sentiment des sacrifices qu’ on a faits et de ceux qu’ on est disposé à faire encore. Elle suppose un passé ; elle se résume pourtant dans le présent dans un fait intangible : le consentement, le désir clairement exprimé de continuer la vie commune. L’ existence d’ une nation est un plébiscite de tous les jours, comme l’ existence de l’ individu est une affirmation perpétuelle de vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
liberligerliberliger   08 décembre 2012
Ce qui constitue une nation, ce n'est pas de parler la même langue ou d'appartenir au même groupe ethnographique, c'est d'avoir fait ensemble de grandes choses dans le passé et de vouloir en faire encore dans l'avenir.

Préface aux Discours et Conférences.
Commenter  J’apprécie          80
Lire un extrait
Videos de Ernest Renan (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ernest Renan
A l'occasion du salon "Le livre sur la place" à Nancy, rencontre avec Frédéric Pajak autour de son ouvrage "Manifeste incertain. Volume 8, Cartographie du souvenir : Suisse, Chine, Paul Léautaud, Ernest Renan" aux éditions Noir sur blanc . Rentrée littéraire Septembre 2019.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2337397/frederic-pajak-manifeste-incertain-volume-8-cartographie-du-souvenir-suisse-chine-paul-leautaud-ernest-renan
Notes de musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
>Sciences sociales>Science politique>Science politique (politique et gouvernement) (698)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
428 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre