AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782368120361
224 pages
Éditeur : Charleston (12/05/2015)
3.08/5   30 notes
Résumé :
On dit que 40 ans, c'est le nouveau 30. Certes, mais c'est quoi avoir 40 ans pour une femme aujourd'hui ? Un livre désopilant sur vous, les jeunes quarantenaires, mais aussi un peu sur vos hommes (l'ancien et le nouveau), votre bellemère (ou ex), vos copines qui s'appellent toutes Véronique ou Virginie… Sans oublier vos enfants qui grandissent, votre banquier, votre cher patron, votre panier à provisions, votre miroir, votre estime de vous-même, votre crème de jour…... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,08

sur 30 notes
5
4 avis
4
3 avis
3
8 avis
2
0 avis
1
1 avis

Hamisoitil
  09 février 2016
Il parait que l'âge de raison est à partir de 40 ans et c'est pour cette raison que je me suis intéressée à ce livre : Au secours ! J'ai 40 ans... sauf que là, la nana a 40 ans depuis 4 ans. Pas bien grave, je me lance quand même ! Gaëlle Renard, ancienne chroniqueuse dans l'émission Les Maternelles sur France 5 se livre à nous, sûrement à moi à travers le super quotidien de Véronique. Beaucoup de choses m'ont interpellée dans ce livre, mais, surtout parce que, je me sens concernée à un an près. L'âge monte aussi chez moi ! Véronique a 40 ans depuis 4 ans. Un ex-mari et deux enfants. Elle rencontre son deuxième amour au fil des pages. Elle compare sa vie actuelle à celle d'avant, quand elle était plus jeune, plus en forme, moins de rides. Ces changements qui s'affichent à elle, face au miroir, parfois dehors ou même au travail et voir ses enfants grandirent, se rendre compte qu'elle a du mal à suivre ne va pas être évident pour Véro. Mais être dans la catégorie des quadras, c'est aussi bien vieillir même s'il y a toujours se doute qui s'accroche à son bras. Zut ! Va falloir faire un peu de sport là. On se sent bien mieux, plus sûr de soi. On rayonne, on essaye de nouvelles choses, de s'intéresser à plus de choses... Faut bien être dans le coup sinon c'est out. Est-ce la crise de la quarantaine ? Sûrement ! D'ailleurs, tu ne lâches toujours pas tes converses après tout ça d'années. On rigole aux anecdotes de l'héroïne puisque finalement tout le monde s'y retrouvent même les trentenaires voire ceux d'en dessous. Elle se pose beaucoup de questions. Sur sa vie en tant que mère, femme, épouse qui devient ex épouse par la suite et amie de. Sur ce corps qui change, qui se modifie voire bonifie avec l'âge. Il faut juste savoir le dompter. Et cette envie de bébé qui arrive là. Est-ce raisonnable ou pas ? Pis quand elle consulte le psy, c'est quelque chose ! Elle jalouse parfois cette jeunesse presque éternelle, cette fraîcheur qui ne se doute de rien, sans les soucis, les aléas de la vie. La quarantaine c'est encore loin pour eux. Profitez, les ami(e)s. Profitez car croyez-moi, ça passe drôlement vite. Elle se compare aussi à ses copines du même âge. Fait-elle plus vieille que moi ? de dos, on m'appelle mademoiselle et dès que je me retourne : Oups ! Excusez-moi, madame. Hilarant ! Mais Véro se souvient de son enfance, de cette grand-mère qui n'oubliait pas les anniversaires et tout le reste. Mamie était trop forte. Mamie si douce, si gentille, si parfaite avec sa peau de Mamie. Et maman dans tout ça ? Oui, elle est passée par là aussi. Maintenant, c'est à mon tour. Pas évident de vieillir mais tellement beau de vieillir.... Ce livre est frais, pétillant et amusant. Un peu dans le style de la femme parfaite est une connasse, croisé d'un journal de bord et d'un bon roman "Chick-lit" avec de sympathiques citations bien choisies de personnalités connues, par-ci, par-là et voilà un livre qui fait du bien, que l'on prend plaisir à lire et à découvrir. Une très belle fusion à dévorer et à offrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
AliceNeverland
  01 juin 2015
Alors, certes oui, je n'ai pas quarante ans, et j'en suis encore loin pour l'instant... (il me faudrait déjà passer le cap des trente..!). Mais quand j'ai vu ce livre, j'ai su qu'il me le fallait.. Car j'ai une maman voyez vous, oui oui... Une maman qui a trente ans. Bon, plus seize, mais ma chère maman nous a toujours dit : "Une femme, passé trente ans, elle aura toujours trente ans.". N'essayez pas de lui mettre plus de bougies sur son gâteau, elle ne l'acceptera pas. Alors ce livre, il me le fallait vraiment, pour comprendre avant tout cette fameuse crise de la quarantaine, et pourquoi pas même celle de la trentaine en fait, tant qu'à y être...
Je vais être franche : si vous connaissez quelqu'un qui entre dans cette catégorie, offrez lui ce livre ! Il est encore meilleur qu'une bonne séance chez un psy ! J'ai ri, j'ai tellement ri en retrouvant des situations qui m'ont parue bien familières !
La construction même du livre est plutôt atypique. Entre le roman et le billet d'humeur sur un blog, c'est tout simplement un enchainement d'anecdotes. Et pourtant, le tout forme une histoire vraiment drôle, mais aussi très touchante. A la manière d'un véritable épisode de Sex and the City, l'auteur ne cache pas ses doutes, ses angoisses, ses larmes, mais aussi ses discussions épiques entre copines, ses rencontres, ses joies... On s'attache à ce personnage qui n'est qu'une quarantenaire normale, qui traverse des épreuves comme tout un chacun, et qui s'interroge sur sa vie. le tout dans une bonne humeur et une ambiance excellente !
Entre rire et mélancolie, j'ai suivis les réflexions de cette femme qui voudrait bien profiter aussi intensément de la vie que durant ses folles années de jeunesse. Je suis loin de faire partie de ces fameuses quarantenaires, mais pourtant ce livre m'a touchée en tant que jeune maman, et je me suis retrouvée dans beaucoup d'interrogations. Car, au final, ces questions que se pose l'héroïne sont très actuelles et touchent toute tranche d'âge. J'ai aimé suivre le cheminement de ses pensées, et j'ai été éclairée sur bien des choses.. Comme cette envie de vouloir un enfant à quarante ans... Chose que je n'ai jamais réussi à vraiment comprendre chez ma mère...
J'ai lu ce livre très rapidement, les pages ont défilé sans que je ne m'en rende compte.. J'ai été happée par cette plume, cette poésie mélancolique, mais j'ai aussi ri à de nombreuses reprises... C'est frais, reposant, et cela redonne immédiatement le sourire. Gaëlle renard aborde avec une spontanéité désarmante tous les sujets récurrents que la mère-femme-épouse-ménagère rencontre dans sa vie. C'est vraiment un petit livre que je prendrai plaisir à relire, mais aussi à offrir aux personnes concernées que je connais.
Si vous avez un cadeau de dernière minute à faire pour la fête des mères, n'hésitez pas ! Et même si vous ne vous sentez pas (encore) visé par la thématique du récit, foncez dessus ! Ce livre est un concentré d'optimisme, d'humour et de bonne humeur. de quoi passer un excellent moment !
Lien : http://place-to-be.net/index..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
FlowerPanda
  28 juin 2015
Véro vient d'atteindre la quarantaine. Enfin… elle l'a un petit peu dépassé depuis quatre ans mais aucune importance, c'est juste un détail ! Les magazines féminins ne cessent de le répéter, 40 ans c'est l'âge parfait pour une femme ! Mais parfait pour quoi ? C'est exactement la question que se pose notre petite Véro, nouvellement célibataire. Maintenant qu'elle entame la quarantaine, est-ce qu'elle est vieille ? N'est-elle pas censée être plus sage et plus belle ? Attendez ! Ne serait-ce pas une ride, là juste au coin des yeux ? Ne serait-elle même pas trop vieille ? Trop vieille pour quoi ? Pour sortir avec un jeune trentenaire ? Pour porter cette superbe robe ? Pour avoir un dernier bébé…?
J'ai découvert Gaëlle Renard avec Au secours ! J'ai 40 ans depuis 4 ans et c'est une très belle découverte. Avec ce roman, l'auteur aborde le thème de la quarantaine ou plutôt de la crise de la quarantaine avec beaucoup d'humour. Sous forme de journal intime, ou presque, elle nous montre tout ce qui peut passer par la tête d'une quarantenaire. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la tête de Véro est remplie de toutes sortes de pensées : des plus folles aux plus pratiques, c'est un régal de les voir défiler les unes après les autres !
40 ans c'est le début d'une toute nouvelle vie pour elle. C'est même une révolution, alors forcément, ça se bouscule dans sa tête. Son ex, son nouveau copain, ses enfants, son possible-futur enfant, son physique, toutes ces petites préoccupations de la vie quotidienne qui prennent du jour au lendemain des dimensions énormes ! Véro peut être fière de ses petits garçons, ils ont bien grandi et qu'est-ce qu'ils sont beaux ! Dommage qu'ils lui rappellent sans cesse que leur père sait mieux faire les quiches qu'elle… Mais ce n'est pas grave, qu'à cela ne tienne, elle sera quand même la maman la plus parfaite (et la plus belle, cela va de soi) pour eux ! Et elle en profitera aussi pour être une femme accomplie car après son divorce, Véro espère bien ne pas finir ses jours seule dans une maison de retraite. Non ! Encore faut-il trouver le compagnon idéal pour ça. Mais, avant, Véro veut bien s'autoriser quelques aventures et il vaut mieux tester plusieurs échantillons pour être sûre de trouver le bon. Tiens ! le petit saltimbanque, là, il est pas mal non ? Mais il n'est pas un peu jeune ? On ne va pas la prendre pour une couguar non ? Si peut-être… Attendez, ce n'est pas comme si elle avait l'âge d'être sa mère non plus ! Faut relativiser !!
Vous l'aurez compris, le quotidien de Véro est assez mouvementé… pour notre plus grand bonheur ! Ce roman plutôt court se lit vraiment très vite. Ce n'est pas de la grande littérature, la forme ne s'y prête d'ailleurs pas. Véro, réincarnation de Flaubert ou Zola ? Ah non, impossible ! Pour autant, il m'a fait passer un très bon moment et j'ai eu du mal à décrocher avant la fin. L'héroïne est drôle et attachante et rien n'échappe à son regard acerbe. En raison de la forme du roman, nous n'avons qu'une vision limitée des autres personnages et de la vie de tout ce petit monde, puisque c'est Véro qui nous fait part de ses (més)aventures au fil des pages en s'adressant à son journal intime. Chaque chapitre correspond ainsi à un thème abordé par ce petit bout de femme (ses enfants, les séances chez le psy, les hommes, l'ancien comme le nouveau, sa grand-mère, etc…) mais toujours avec un humour bien décalé. Je riais rien qu'à la lecture des titres de certains chapitres !
Drôle et décalé, Au secours ! J'ai 40 ans depuis 4 ans est un roman qui s'apprécie aussi bien sur le sable en bronzant au soleil ou bien tranquillement chez soi. Gaëlle Renard réussit à nous parler de la crise de quarantaine avec beaucoup d'humour et nous fait savoir qu'il n'y a pas d'âge pour se sentir femme. Un roman ultra féminin où il n'est pas nécessaire d'avoir 40 ans pour l'apprécier !
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lechodesmots
  10 juillet 2015
J'ai reçu ce roman dans le cadre de la dernière masse critique de Babelio, je les remercie donc pour l'envoi ainsi que les éditions Charleston. Il s'agissait d'une nouvelle sortie Charleston, dans le genre Chick-Lit qui me faisait bien envie.
Ce qui m'intriguait en premier lieu c'était le fait que soit mentionné sur la couverture "roman ou journal intime ?". Et dès le départ, on se rend compte qu'il s'agit bel et bien d'un roman que l'on pourrait considérer comme hybride. On pourrait plus croire à un journal intime car Véronique, "l'héroïne" semble coucher sur papier ses idées en vrai, sans ordre précis. Les chapitres ne s'enchaînent pas du tout logiquement. Et ce n'est pas quelque chose que j'ai forcément apprécié. Peut être qu'il aurait été plus judicieux de faire en sorte que les événements s'enchaînent et non pas qu'à chaque pseudo chapitre, un nouveau thème soit abordé.
Gaëlle Renard, ici, traite de la si connue crise de la quarantaine. Au fil des pages, elle nous parle de cette période qui n'est pas facile à passer pour une femme : les enfants qui grandissent, le mari, le conseiller conjugal, le mari qui devient l'ex, le sport, les copines qui sont plus jolies, les belles-mères, les parents qui vieillissent, le temps qui passe, les rides qui apparaissent, etc. Bien que j'ai énormément aimé le partage de telles anecdotes, je m'attendais certainement à ce qu'il y ait un peu plus d'humour, que le roman soit en lui même un peu plus drôle.
De même pour l'héroïne, qu'on observe seulement de loin, on ne s'y attache pas. Je pense que le but n'est même pas recherché par l'auteur en elle même. Ce qui est vraiment dommage.
Le roman est parsemé de citations, et j'ai vraiment trouvé intéressant cette alternance entre anecdotes et citations : c'est un petit plus sympathique.
Pour finir, ce roman signe le début d'une nouvelle "collection" des éditions Charleston, roman plutôt Chick-Lit avec un format de livre plus petit qui est plutôt idéal. La couverture est sympa de même que le titre. C'est une belle découverte, bien que je sois encore loin de la quarantaine, mais malheureusement je n'ai pas été séduite par l'héroïne, et aurait apprécié plus d'humour.
C'est un bon livre pour l'été, ce genre de livre qu'on glisse dans notre sac pour le lire à la plage. Il se lit très vite. Il s'adresse à toutes les femmes, mais je pense que plus particulièrement il pourra peut être aider les femmes qui approchent la quarantaine et qui appréhendent ce cap ou encore celles qui l'on déjà passé et qui se reconnaîtront dans certaines de ces anecdotes.
Note : 3/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
chevrieraudrey34
  13 juillet 2015
Merci a ma soeur de m'avoir offert ce livre il m'a permit de bien rire.
Lire ce petit ouvrage ultra féminin vous fera passez plus qu'un bon moment, il vous fera rire, penser à des situations vécu.. Je n'ai que 31 ans mais je me suis reconnue parfois.
Des petites choses insignifiantes de la vie aux grandes questions existentielles, Gaëlle Renard passe en revue tout ce que à quoi une femme d'une quarantaine d'années peut bien penser à ce stade pivot de sa vie.
On passe par toutes les étapes : femme, mère, épouse ou fille.. Pleins de chapitres qui se succèdent ..
L'auteur ose nous raconter les pensées les plus intimes de son héroïne.
Un livre frais, marrant qui se lis assez rapidement, pour ma part en une soirée.
Je le conseil à toutes celles qui ont 40 ans (et plus) mais aussi plus jeune.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FlowerPandaFlowerPanda   28 juin 2015
Tu as vu ton père ? Tu as vu comme il est beau, comme il est drôle, comme il est bon, comme il est fait pour tenir dans ses bras un bébé ? Oui, il est musicien, et alors, t’aimes pas les saltimbanques ? T’aimes pas les bobos sapés en Agnès B ? Et puis quoi encore ? T’es contre la procréation médicalement assistée ? C’est bien notre chance, ça, de tomber sur un ange traditionnaliste UMP…
Commenter  J’apprécie          50
gege255gege255   05 juillet 2018
Le regard de mon fils est un ciel de Bretagne.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Gaëlle Renard (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gaëlle Renard
Gaëlle Renard parle de "Au secours, j'ai 40 ans" Partie 1
autres livres classés : nostalgieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La Chick lit vous a-t-elle séduit?

Que signifie le terme de "chick lit" ?

littérature de jeunettes
littérature de femmelettes
littérature de poulettes
littérature de belettes

12 questions
147 lecteurs ont répondu
Thèmes : chick litCréer un quiz sur ce livre

.. ..