AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266287478
Éditeur : Pocket (07/02/2019)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Mieux qu'un roman : l'histoire vraie d'un addict des crimes non résolus.

En 2004, la voiture accidentée d’une élève infirmière sans histoires, Maura Murray, est retrouvée à des centaines de kilomètres de chez elle. Aucune trace de la jeune fille, qui était sur le point de se marier. Plus troublant encore, lorsqu’on ouvre son appartement, on constate qu’elle s’apprêtait à déménager, alors qu’elle n’en avait parlé à personne, ni à ses amies, ni à son f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  02 octobre 2017
Tout ça pour ça !…
Petite déception à la lecture de cette enquête concernant la disparition brutale et inexpliquée d'une jeune femme en 2004 aux Etats-Unis, Maura Murray.
L'auteur est obsédé par les enquêtes irrésolues et les disparitions mystérieuses.
Il s'est donc attaché à retrouver tous les témoins et les proches de la jeune femme, il a compilé des pages et des pages de données, il a rencontré des policiers et des détectives privés, il nous explique comment il a travaillé, pas à pas, et cette partie est vraiment intéressante.
J'ai été beaucoup moins convaincue par tous les à côtés, car James Renner nous raconte divers épisodes de sa vie personnelle et de plusieurs membres de sa famille, lesquels n'ont rien à voir avec l'enquête sur la disparition de Maura et ralentissent le rythme du récit.
Le récit aurait gagné à se concentrer sur cette disparition et si James Renner avait vraiment eu besoin de parler de ses traumatismes personnels il aurait dû plutôt écrire un autre ouvrage plus personnel, car le mélange des deux n'apporte que des longueurs et de l'ennui.
L'intrigue se lit comme un roman mais il ne faut pas s'attendre à des fausses pistes ou à un dénouement renversant.
J'avais véritablement adoré « Version officielle » et « Obsession », les deux romans de cet auteur, mais son addiction aux crimes irrésolus ne m'a pas emballé plus que ça.
Au final, on ressort avec autant de questions à la fin qu'au début, et surtout, la jeune disparue ne m'a pas semblé très sympathique, ce qui fait que je n'en avais finalement pas grand-chose à faire qu'elle soit retrouvée ou pas…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
Stelphique
  26 février 2019
Ce que j'ai ressenti:
***Quand un drame devient obsession…
James Renner se prend de passion pour la disparition d'une jeune fille. Il veut aider la famille à retrouver Maura Murray, 21 ans, qui s'est évaporée sur le bas-coté d'une route. 7 minutes pour effacer une jeune adulte de la surface de la terre. 7 minutes qui vont hanter, par contre pendant des années, James Renner, journaliste et addict de true crime. Il y a cette excitation à lever le voile sur ce mystère, et puis il y a un basculement… Celui où l'auteur ne sait plus prendre de recul face à cette affaire, qu'elle devient tellement envahissante, qu'il n'est plus possible de revenir en arrière…Bluffant autant qu'effrayant!
« J'ai achevé de m'enivrer et j'ai passé la nuit entouré d'ours en peluche, furieux contre moi-même d'avoir cru possible de jouer au plus fin avec l'univers. »
***Quand un fait divers devient fascinant…
Comme on dit, ce n'est pas tant la destination qui importe, mais le voyage. Et ici, le voyage-reportage-addiction est intéressant. Il nous parle des heures perdues auprès de sa famille pour récolter des centaines de témoignages, des minutes floues à troquer des vérités obscures, des journées entières à soustraire au bonheur pour s'enfoncer dans des ténèbres glissantes. J'ai aimé la manière dont James Renner mêle cette enquête à son propre quotidien. C'est juste stupéfiant de voir comment cette histoire entre dans sa vie et fout un chaos pas possible. J'ai été touchée par son honnêteté à mettre à nu, ses recherches autant que ses émotions. Journaliste, c'est une vocation, mais être humain, c'est apporter cette part de soi pour que l'on prenne en pleine figure, des raz-de-marrés de sensations auxquelles il est difficile de rester de marbre…Un page-turner fascinant.
Il y a quelque chose d'extrêmement exaltant à regarder un monstre dans les yeux et lui montrer qu'on n'a pas peur.
***Quand un doute devient raisonnable…
J'ai bien compris que dans cette vie, les happy-end sont rares. Quand on referme ses pages, il nous reste des doutes et des questions sans réponses, parce que des disparitions inexpliquées, des meurtres non résolus, des actes honteux, il s'en passe tous les jours, malheureusement sur cette planète. Et même s'ils ne nous concernent pas directement, ils peuvent nous ébranler plus que de raison. La preuve en 400 pages et quelques addictions avec James Renner. J'ai été captivée. Maura Murray a disparu, mais est ce que c'était volontaire ou pas?
« Ça faisait du bien de pleurer. de ressentir les choses. Mais ça faisait peur, aussi. »


Ma note Plaisir de Lecture 9/10
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Elodieuniverse
  01 mars 2019
La disparition de Maura Murray est le point centrale de ce livre. James Renner va se pencher sur son cas. Qui était-elle? Était-elle suicidaire? A-t-elle été enlevée? S'est-elle enfuie? Cette enquête n'est que mystères... James est le narrateur de cette histoire et on va le suivre pas à pas dans son enquête. Les chapitres sont courts et l'auteur entremêle son histoire personnelle (sa famille, ses problèmes avec la justice...) et son enquête. Les affaires non résolues sont son obsession et on le ressent totalement. J'ai trouvé, en revanche, un rythme inégal dû en grande partie à l'insertion des moments de sa vie privée. Interrogatoires des proches, évaluations des lieux de l'accident, rapprochements avec d'autres disparitions... rien n'échappe au lecteur. Hélas, j'ai été un peu déçue de ne pas avoir toutes les réponses aux questions que je me suis posée au cours de ma lecture. C'est donc une lecture mitigée (...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie

Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          290
Bazart
  04 novembre 2017

James Renner est écrivain et journaliste. Après L'Obsession (Super 8, 2014), et Version officielle (Super 8, 2017), Addict est son troisième ouvrage publié en France et pour la première fois chez Sonatine, ce qui vous classe un auteur.
Avec cet Addict qu'on classe dans la catégorie True crime, à savoir ce genre d' enquêtes mi chemin entre le récit et le roman sur des faits divers réels.
Addict décrit par le détail l'enquête qu'a menée l'auteur sur la disparition étrange de Maura Murray en 2004. Journaliste d'investigation comme il en existe peu, James Renner passera plusieurs années de sa vie sur cette une affaire criminelle non résolue.
Cette quête va s'apparenter à une quête personnelle, comme une addiction et sa façon de l'entremêler avec son histoire personnelle, surprenante et fait penser un peu au travail d'un Jaeneda, la touche US en plus..
Renner fouille dans la vie de Maura Murray et n"élude rien, notamment sur les effets de cette investigation sur sa vie personnelle (sans pour autant tomber dans la facilité).
Cette l'histoire intime de James Renner face à cette obsession donne un vrai supplément d'âme à ce qui est : l'histoire vraie d'un addict des crimes non résolus.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
BOOKSANDRAP
  13 septembre 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/09/13/addict-james-renner/

Si je dois être la plus franche possible, je dirais que je ne sais pas vraiment quoi penser de ce roman.
Même après l'avoir terminé il y a de ça maintenant plusieurs jours, l'avoir digéré, y avoir repensé, j'ai du mal à savoir si j'ai apprécié ou non ce roman. Plus j'y réfléchi et plus je ne peux m'empêcher de me dire que j'ai quand même été déçue par le tournant que l'auteur décide de prendre. Je pensais vraiment tomber dans quelque chose de plus addictif, de plus rythmé. Je ne lis généralement pas de bouquin de ce type et c'est pour ça je pense que je suis autant désarçonnée devant « Addict ». Les récits relatant de faits réels peuvent-être déjà très dur et complexe. Mais quand l'auteur raconte sa propre histoire en même temps cela propulse le bouquin dans une autre catégorie encore.
Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé car il s'est lu très rapidement et que certains aspects m'ont vraiment intrigués.

Ce qui à déjà été compliqué pour moi, ça a été de me dire que ce n'était pas une fiction.
L'affaire est réelle, elle à vraiment eu lieu. L'auteur nous parle directement, il nous parle de sa propre obsession envers Maura Murray, de ses problèmes, de sa vie, de sa famille. On plonge réellement dans son intimité et c'était assez troublant de découvrir cette affaire de disparition à travers son propre regard et son vécu. C'est nettement plus une sorte de documentaire, si vous en avez l'habitude, vous serez surement moins surprise que moi par la manière de conter l'histoire. Pour moi c'était assez spécial, j'ai eu du mal dès le début à ne pas me dire que tout cela était inventé.

La chose qui m'a le plus séduite dans ce roman, c'est je pense, les passages centré sur l'auteur lui-même James Renner.
Pour le coup ce n'est pas toute l'enquête, les interrogatoires, tout les indices qu'il relate pour nous expliquer la complexité de cette affaire mais plutôt ces nombreux passages où l'auteur se livre davantage qui m'ont fait ne pas décrocher au fil des chapitres.
Il y a tout cet aspect autobiographique qui était hyper intéréssant. Il se dévoile et nous explique que lui-même est un sociopathe, qu'il à le même profil que des tueurs en série ou de grands flics, il se pose de nombreuses questions, s'interroge sur la mentalité de son fils, de sa vie familiale. On découvre également son passé de journaliste, son job d'écrivain. On apprends énormément de choses et ce sont vraiment des passages qui m'ont énormément plu. Pour le coup on éclipse le reste pour se plonger dans sa vie. C'était très intimiste, très prenant.

Malheureusement je pense que le gros point noir de ce bouquin c'est son rythme.
Il y a vraiment des moments très lents qui cassent le rythme du roman et c'est dommage car ça en devient parfois un peu ennuyeux je dois bien l'avouer.
Il y a énormément de détails, de descriptions, de personnages. Si vous appréciez les histoires simples ce n'est clairement pas le cas dans « Addict ». L'enquête est détaillée minutieusement, rien n'est laissé au hasard et j'ai été assez dubitative face à ça. Généralement ce n'est pas quelque chose qui me dérange, c'était à la fois bien de pouvoir se figurer aussi bien les indices mais c'était aussi à la fois un peu trop. Il était très facile de se perdre. Et j'avais l'impression que l'auteur se perdait aussi. Certaines choses aurait pu être enlever, qui ne servait pas forcément à l'avancement de l'enquête. Ça aurait rendu l'histoire plus dynamique. Je ne sais pas si c'est ce que recherchait James Renner, peut-être pas. Peut-être qu'il souhaitait simplement raconter son obsession pour interpeller un maximum de personnes et coucher le tout sur papier. Et c'est vraiment dommage car j'aurais nettement plus apprécier s'il y avait eu moins de longueurs.J'ai été aussi déçue par la fin, j'aurais aimé avoir des réponses et l'affaire n'est finalement pas résolue, j'avais l'impression de m'être un peu fait arnaquer dans le sens où j'attendais vraiment la fin pour mettre un point final à l'affaire Maura Murray et finalement l'enquête n'est toujours pas résolue à l'heure actuelle… Très frustrant, mais c'est le jeu avec les livres dit « True crime ».
Je vous le recommande quand même si c'est un style qui vous plait, tout le côté autobiographie de l'auteur était très intéréssant, il se met vraiment à nu et livre à ses lecteurs beaucoup de vérités.

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
ThinkaboutThinkabout   05 mai 2018
- papa ?
- oui ?
- quand est ce que tu vas mourrir ?
- pas avant très longtemps, pas avant que tu aies des enfants et qu’eux aient des enfants à leur tour.
- ok. Mais quand tu mourras, est ce que je peux avoir ton iPhone ?
Commenter  J’apprécie          71
StelphiqueStelphique   26 février 2019
Il y a quelque chose d’extrêmement exaltant à regarder un monstre dans les yeux et  lui montrer qu'on n'a pas peur. 
Commenter  J’apprécie          130
LecoeurdunlivreLecoeurdunlivre   10 mars 2019
Nous oublions à quel point la nature peut-être dangereuse. C’est un choix de notre part, je pense. Nous ne voulons pas nous rappeler qu’elle est plus dangereuse que l’homme. Celui-ci peut être cruel, mais la nature est indifférente. C’est la psychopathe par excellence.
Commenter  J’apprécie          50
Cerbere1975Cerbere1975   05 avril 2019
Papa, m'a demandé un jour Casey, de la voix la plus sérieuse dont soit capable un enfant.
-Oui, qu'est-ce qu'il y a?
-Quand est-ce que tu vas mourir?
Je me suis demandé s'il avait entendu certaines des conversations que j'avais eues ce jour-là.... Pouvait-il sentir qu'il y avait du danger?
-Pas avant très longtemps, ai-je répondu. Pas avant que tu aies des enfants, et qu'eux aient des enfants à leur tour.
-OK, a-t-il répliqué. Mais quand tu mourras, est-ce que je peux avoir ton iPhone?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SangpagesSangpages   02 septembre 2017
Il savait qu'elle lui mentait. Les portables ne marchent pas dans la montagne, pas si haut. Il lui offrit de l'amener jusque chez lui, juste à côté. Elle refusa, aussi la laissa-t-il près de sa voiture et parcourut-il la dernière trentaine de mètres qui le séparait de sa maison. Il gara son bus à côté de son garage pour pouvoir observer la jeune femme depuis son allée. Puis il rentra chez lui, demanda à sa femme de signaler l'accident et retourna à son véhicule remplir la paperasse quotidienne pour First School, le groupe scolaire qui l'employait.
Sept minutes plus tard, la police arrivait. Entre-temps, la jeune femme avait disparu.
Il était 19h45, le 9 février 2004.
C'était le dernier moment de paix que devait connaître Butch Atwood
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de James Renner (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Renner
Conversation avec l'auteur James Renner.
autres livres classés : faits diversVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1597 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre