AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Jean Dutourd (Préfacier, etc.)Béatrice Didier (Auteur du commentaire)
EAN : 9782253017882
448 pages
Le Livre de Poche (09/12/1988)
3.75/5   10 notes
Résumé :

" Quand on lit Restif, outre l'admiration, on éprouve un sentiment particulier, tel qu'aucun autre auteur n'en suscite, qui est de plonger tout à coup dans notre propre, de le humer, de le palper. Il y a, si j'ose dire, une odeur de France qui s'élève de ses livres, à laquelle deux siècles n'ont rien fait perdre de sa force. Plus qu'une odeur : les livres de Restif sont encore tout chauds. (...) Ces prolétaires, ces paysan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
BVIALLET
  12 avril 2012
Restif de la Bretonne est une sorte de Monsieur Tout le monde , un piéton de Paris . Il collectionne les petites histoires , les anecdotes et les brode sur la trame de la grande .
Ex-écrivain , imprimeur , éditeur ruiné , il est suspect . On lui interdit l'accès à l'île Saint-Louis , son territoire bien-aîmé . Alors , il parcourt les rues un peu à l'aventure et tombe sur des évènements qui vont devenir historiques . C'est une sorte de journaliste de la Révolution . Il nous en décrit toutes les grandes journées et quelquefois , c'est vu par le petit bout de la lorgnette .
On apprend énormément de choses sur cette époque . Sa description de la noblesse est édifiante : un ramassis de profiteurs , vivant de bourses et de pensions accordées par le Roi . Les descendants dégénérés des chevaliers ne sont plus que des sangsues épuisant le pays et haïs de tout le monde ...
Ce livre a traversé les siècles malgré tous ses défauts de lourdeur de style surtout pour ce témoignage de première main .
A lire si on veut se documenter sur cette période .
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
EricBEricB   17 novembre 2013
Pour me soulager, je m'enfonçai dans la suite des siècles : je vis les hommes de 1992, lire notre histoire ; je m'efforçai de les entendre, et je les entendis. La sévérité de leur jugement m'effraya ! Il me sembla que les uns nous reprochaient d'avoir manqué d'humanité, tandis que les extrêmes, tels qu'il en est aujourd'hui, nous approuvaient. Je crus voir que toute l'Europe avait pris un gouvernement nouveau ; mais je voyais sur les pages de l'histoire, les horribles secousses qu'elle avait éprouvées ! Il me semblait entendre les lecteurs, se dire entre eux : "Que nous sommes heureux, de n'avoir pas vécu ces temps horribles, où la vie des hommes était comptée pour rien !" Un de leurs philosophes s'écriait : "Il faut de temps en temps de ces secousses, pour faire sentir aux hommes le prix de la tranquillité, comme il faut une maladie pour sentir le prix de la santé. - Mais, lui dit un de ses confrères, aurais-tu voulu être le secoueur, ou le secoué ? - Non, non, je ne voudrais pas l'être ! mais je ne serais pas fâché de l'avoir été. Le mal passé, quand on n'en est pas mort, est une jouissance... - Ha ! les beaux raisonneurs ! s'écria un songe-creux tapi dans un coin ; vous l'avez été. Vous étiez les hommes d'il y a 200 ans. Vous êtes composés de leurs molécules organiques : et vous êtes en paix, parce que ces molécules sont lasses d'avoir été en guerre. Vous y reviendrez après un long repos...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
talou61talou61   29 août 2018
Lorsque les peintres ont peint les diables, ils ont pris des joueurs pour modèles.
Commenter  J’apprécie          50
gauloisrefractairegauloisrefractaire   07 février 2022
à propos de Charlotte Corday : Le monstre fut une fille vertueuse de la vertu des femmes, c'est à dire la chasteté.
Commenter  J’apprécie          10
gauloisrefractairegauloisrefractaire   07 février 2022
préface de Jean Dutourd : Seuls de tous les écrivains, il montre ce qu'est la véritable signification, la signification quasiment étymologique d'une révolution, à savoir le fond d'une nation qui montre brusquement à la surface.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Nicolas Edme Restif de La Bretonne (2) Voir plusAjouter une vidéo

Sara
Adaptation du roman autobiographique de RESTIF DE LA BRETONNE "monsieur nicolas, ou le coeur humain dévoilé" dont l'action se situe à Paris en 1780.L'écrivain, âgé de quarante cinq ans, mène une vie solitaire, mais riche en aventures galantes. Il surveille l'impression de ses livres, travaille avec les typographes, se dispute avec son éditeur, essaie de réunir quarante livres pour...
autres livres classés : révolutionVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2632 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre