AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de paroles


paroles
  27 décembre 2014
Quel beau livre ! Je me suis fait plaisir, c'est vrai ! Après la visite de la remarquable exposition consacrée à Nicki de Saint Phalle (1930-2002), une expo très complète qui donne une idée de l'ensemble de ses oeuvres, je suis passée par la librairie du musée car je voulais (ou plutôt il le fallait) pouvoir retourner à ma guise vers ses oeuvres et les admirer à nouveau, même si je le confesse, en grandeur nature c'est beaucoup mieux.

Je feuillette ce bel objet et je retrouve mon parcours lors de l'expo. J'y admire ses premières oeuvres (celles qui l'ont fait connaître) au fusil. Excentrique, elle l'a sûrement été mais son art repose sur un travail sans relâche. Elle tirait sur des tableaux blancs sur lesquels étaient dissimulés différents objets, représentant une saynète et contenant des tubes de couleurs et ils éclataient sous les balles. C'était une façon à elle d'exprimer sa colère, sa peur, de tuer le père, ce père qui l'a tant fait souffrir étant enfant, et de juguler sa violence. Elle a été mannequin, comédienne dans des films qui dénonçaient encore ce père incestueux. Ses oeuvres témoignent de la revendication sur la condition féminine, le rôle de la femme, de la mère, de l'épouse, sur l'avortement. Elle fut certainement une féministe. Elle s'est exprimée sur la guerre, la religion, la politique...
Peu à peu, elle est passée de la peinture à la sculpture, des couleurs tristes aux folles couleurs, puis à la mosaïque. Elle a aussi réalisé des sculptures immenses comme le Jardin des Tarots en Toscane où elle a pu exprimer toutes ses influences (Gaudi, le Douanier Rousseau, le facteur Cheval par exemple), mais aussi tous ses rêves, toute sa démesure, et c'est là que l'on ressent vraiment la paix, qui à ce moment précis, l'a peut-être enfin gagnée.

Là, je suis heureuse, je peux piocher ce que je veux revoir dans ce livre et me ravir les yeux de toutes ces beautés. Je peux y lire aussi que cette grande artiste à la pointe de son art est une autodidacte, qu'elle a fait passer son oeuvre avant sa vie (ce qu'on a pu lui reprocher, mais on reproche toujours plus aux femmes qu'aux hommes, c'est bien connu), que la générosité est un trait de son caractère (elle a cédé nombre de ses oeuvres à des musées)... Il y a tant à dire sur Nicki de Saint Phalle que je ne peux que vous conseillez d'apprendre à la connaître, ce que fait admirablement cet ouvrage.
Commenter  J’apprécie          257



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (21)voir plus